san fransisco 1

Visiter San Francisco

Itinéraire The city by the bay – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez San Francisco avec Emilie !

blue arrow8,5 km

little pin22 découvertes

pas3h00

bouton audioguides
00 plan san francisco 1
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter San Francisco

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Les emblèmes de San Francisco ne manquent pas; et vous en aviez certainement plusieurs à l’esprit avant d’arriver en Californie.

Peut-être que la température vous prend un peu de court, mais pour le reste, tout est là !

Le Golden Gate bridge apparaît, majestueux à travers la brume ; les painted ladies, bien alignées devant Alamo square sont encore plus belles qu’à la TV ; les drapeaux arc-en-ciel flottent fièrement dans le ciel de Castro et les buildings de downtown chatouillent le ciel, vous propulsant direct dans l’univers grandiose du Nouveau Monde. Vous y êtes, dans cette ville, que vous ne connaissez pas encore, mais que vous aimez déjà.

Aujourd’hui, c’est la baie de San Francisco que nous allons mettre à l’honneur, en vous offrant une visite axée sur ses quais, son port et des vues spectaculaires sur l’océan et le pont du Golden Gate.

Alors, place à la mer, aux crabes, aux otaries et aux pêcheurs et c’est parti pour une bonne balade au fil de l’eau, mais aussi dans les collines de San Francisco! Attention, ça grimpe, mais une belle vue, ça se paye !

quote bas
Washington Square

Nous sommes dans le Washington square Park, au cœur du quartier de North Beach. Essayez de vous imaginer au XIXe siècle. Il n’y a pour ainsi dire rien de construit autour de vous ! Cette terre appartient à une fermière mexicaine du nom de Juana Briones qui y cultive des patates et élève du bétail. Juana, c’est un peu la mère fondatrice de San Francisco, tant elle s’est impliquée dans le développement de la ville.

Saint Peter and Saint Paul

Vous la voyez depuis le début, voici l’église de Saint-Pierre et Saint Paul. Elle est connue sous le nom de “La cathédrale italienne de l’Ouest” (bien qu’elle ne soit pas une cathédrale) et a servi d’église et de centre culturel pour toute la communauté italo-américaine de San Francisco.

Coit Tower

Devant vous, s’élève à présent, l’une des signatures de la skyline de San Francisco, la Coit Tower. Si vous voulez une vue à 360° sur les environs, vous pouvez monter au sommet de la tour, mais le billet n’est quand même pas donné.
Cette belle tour de 64 mètres de haut a été construite en 1933, selon les vœux de Lillie Hitchcock Coit, pour honorer les pompiers de San Francisco. Cette dame était une originale et la mascotte des pompiers.

Alcatraz

Vous avez, sur votre droite, la jetée 33 d’où partent les bateaux en direction d’Alcatraz, visite phare de San Francisco.
Comme on ne va pas pouvoir aller avec vous jusqu’à là-bas, je vous propose d’aller voir ensemble la maquette 3D qui représente l’une des plus célèbres prisons au monde ! Vous pourrez ainsi la voir dans son ensemble, avant d’aller, si vous le souhaitez la voir sur place.
Avant d’abriter les plus grands criminels des États-Unis, Alcatraz était peuplée d’oiseaux et plus particulièrement de fous de Bassan, qui se dit Alcatraces en espagnol.

Pier 39

Vous le voyez aux grandes enseignes, à l’animation et à la statue de ce crabe qui vous accueille toutes pinces dehors, vous arrivez dans un lieu plutôt pas mal fréquenté. Il s’agit du Pier 39, la jetée la plus touristique de la ville.

Arc de Triomphe

Si la place du Commerce a été construite au XVIIIe siècle, à la suite du tremblement de terre, ce n’est qu’en 1875 que ce somptueux Arc de Triomphe est achevé, marquant l’entrée dans la rue Augusta.

Les Lions de Mer

Mais les stars de la jetée ce sont eux ! Les Sea Lions de San Francisco ! On les a d’ailleurs surnommés affectueusement les “Sea-Lebrities”. Ces éléphants de mer, aussi appelés les otaries de Californie, ne sont pas des seals, des phoques attention, ils n’apprécient guère la comparaison !

Fisherman’s Wharf

Voilà une autre image emblématique de San Francisco, le panneau du Fisherman’s Wharf, vous indiquant le célèbre quai des pêcheurs. Vous l’avez compris, depuis, c’est toute la zone des quais qui porte ce nom.
C’est le plus ancien port de San Francisco, créé à l’époque où la population de la ville grandissait à toute allure avec la fièvre de l’or.

Golden Gate Bridge

Alors vous vous demandiez certainement quand est-ce qu’on allait enfin aborder le sujet du Golden Gate Bridge, eh bien voilà, c’est maintenant.
Alors, déjà, si vous voulez tout savoir sur les façons de le visiter et les meilleurs angles de vue pour réaliser une splendide photo du pont, rendez-vous dans la partie conseils de notre application où vous retrouvez toutes les infos nécessaires.
Parce que oui, le Golden Gate c’est un peu le clou du spectacle quand on vient à San Francisco. C’est un peu comme la tour Eiffel ou la Statue de la Liberté, on ne va pas partir sans l’avoir vu !

Lombard Street

Autre incontournable de San Francisco, voici sa rue la plus emblématique, la fameuse Lombard Street !
Vous saviez avant d’arriver à San Francisco que vous alliez voir l’une des rues les plus en pente du monde ! Mais en réalité, ce n’est pas la rue la plus pentue du monde, ni même de San Francisco d’ailleurs !

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

Saint Peter and Saint Paul, Vue depuis Telegraph Hill, Filbert Steps et les Perroquets sauvages , Embarcadero, La baie de San Francisco, Madame Tussaud San Francisco, Del Monte square , Parc aquatique historique , Skyline de la ville , Ghirardelli Square , Russian Hill , Macondray Lane , Vue panoramique

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départs conseillés par itinéraire :

Itinéraire 1 : Quartier Fisherman’s Wharf / The city by the bay
Départ: PIER 39
Parking publique : Impark, 1950 Kearny St
 
Itinéraire 2 : Quartiers Financial District, Chinatown, Embarcadero/ Des Gratte-Ciel aux fortunes cookie
Départ : UNION SQUARE
Parking souterrain : Union Square Parking : 252 Geary Blvd
 
Itinéraire 3 : Quartiers Haigh Ashbury et Alamo Square / Summer of Love
Départ : ALAMO SQUARE
Parking : Fell Street Parking : 1301-1303 Fell St
 
Itinéraire 4 : Quartiers Castro et Mission / Ville ouverte et engagée
Départ : HARVEY MILK PLAZA
Parking publique : Castro Street Public Pkg : 455 Castro St

03

INFOS PARKINGS

Si vous avez loué une voiture pour visiter l’Ouest Américain, et terminez votre séjour à San Francisco, il est conseillé de rendre la voiture dès le premier jour. San Francisco, à l’inverse de Los Angeles, est une ville qui se visite à pied ou en transport en commun. Si vous avez un véhicule, l’idéal est de trouver un hôtel doté d’un parking. Sinon, sachez que vous pouvez vous garer dans les rues mais faites attention aux panneaux et aux marquages au sol propres à chaque rue.
Attention, il faut toujours tourner ses roues en direction du trottoir sinon vous serez verbalisé.

02

INFOS CIRCUITS

Si vous avez loué une voiture pour visiter l’Ouest Américain, et terminez votre séjour à San Francisco, il est conseillé de rendre la voiture dès le premier jour. San Francisco, à l’inverse de Los Angeles, est une ville qui se visite à pied ou en transport en commun. Si vous avez un véhicule, l’idéal est de trouver un hôtel doté d’un parking. Sinon, sachez que vous pouvez vous garer dans les rues mais faites attention aux panneaux et aux marquages au sol propres à chaque rue.
Attention, il faut toujours tourner ses roues en direction du trottoir sinon vous serez verbalisé.

Ne vous laissez pas avoir par l’image ensoleillée de la Californie ! San Francisco a son propre micro-climat fait de brumes et d’air frais des collines.
La période optimale pour visiter San Francisco est d’Avril à Octobre. Attention, sur Juillet, Août, le brouillard est très présent.
Les températures les plus chaudes oscillent entre 23°C en Juin et 25°C en Septembre. L’hiver reste assez doux avec des températures moyennes de 15°C.

Les Etats-Unis utilisent le dollar américain.
Vous pouvez changer un peu d’argent avant de partir pour couvrir les premières dépenses ou changer vos euros à l’arrivée. Attention, les taux de change sont souvent moins avantageux dans les aéroports, attendez d’être au centre-ville. Mais pas obligé non plus de changer de l’argent, vous pouvez bien sûr retirer directement dans les ATM même si des frais s’appliquent (taux de change + frais de la banque qui possède le distributeur, généralement 2$ à 3$ ). Autre option, payer directement avec sa carte bleue. Chaque transaction sera taxée du taux de change et de vos frais de banque. Renseignez-vous sur les frais de vos opérations à l’étranger avant de choisir quelle option sera la plus avantageuse pour vous.
Dans tous les cas, pensez à prévenir votre banque de votre voyage afin d’éviter les mauvaises surprises.


Vous avez encore un peu de temps à San Francisco ?

Alors, vous l’avez remarqué, et vous le saviez même avant d’y arriver, il y a mille choses à faire dans cette ville magique qui rêve au bord de sa baie.

C’est typiquement le genre de ville où l’on se dit qu’on aimerait bien s’y installer pour avoir le temps de découvrir tout ce qu’elle a à nous offrir.
Alors, comme ça ne va pas être possible, quoi que, vous faites bien comme vous voulez, voici quelques petites pépites à ne pas rater, une fois que vous avez parcouru la ville avec nos différents itinéraires.

ALCATRAZ

Déjà, vous pouvez aller visiter la célèbre prison d’Alcatraz. Ce centre pénitencier sous haute sécurité qui a emprisonné les détenus les plus dangereux du pays. Vous y verrez la cellule, avec le trou creusé dans le mur, d’où se sont échappés trois prisonniers en 1962. La seule entreprise autorisée à se rendre à Alcatraz est Alcatraz Cruises. Une réservation préalable quelques semaines à l’avance est fortement conseillée. Le départ se fait du Pier 33 de San Francisco.

LES MUSÉES

En bonne grande ville qui se respecte, San Francisco possède de nombreux musées de qualité. Nous vous conseillons particulièrement, l’Exploratorium, qui est un incroyable musée des sciences le long de l’Embarcadero. Si vous êtes fans de vieux bateaux, alors rendez-vous au San Francisco Maritime National Historical Park pour voir de très belles restaurations historiques sur lesquelles vous pourrez monter librement.

Dans le Golden Gate Park, vous avez l’Académie des Sciences de Californie et le Young museum qui est le plus ancien de la ville. Et, à côté du Civic Center, ne ratez pas le Musée d’Art Moderne de San Francisco, et le Musée d’Art Asiatique qui est l’un des plus importants de la ville.

LES ÉGLISES

San Francisco ayant été fondé par les frères Franciscains, vous avez forcément quelques lieux de cultes à visiter. Nous en avons vu certain lors de nos visites, mais voici tout de même 2 cathédrales qui valent le détour et où nous n’avons pas pu vous emmener : La très étrange et ultra moderne cathédrale Saint Mary of Assumption, tout en béton, et Grâce Cathédrale, inspirée de Notre-Dame de Paris et la plus grande église de la ville. La magnifique Mission Dolores et l’imposante Saint Ignatius, sont toutes deux décrites lors de notre visite des quartiers Castro et Mission.

LE CIVIC CENTER

Le Civic center est un peu isolé des autres attractions de la ville, mais peut valoir une visite, ne serait-ce que pour entrer dans le City Hall et admirer le chef-d’œuvre qu’est le grand escalier ainsi que l’incroyable plafond du dôme. Le bâtiment est public et donc la visite est gratuite.
Juste derrière vous avez le San Francisco War Memorial et le Performing Arts Center, ainsi que l’Orpheum Theatre, considéré comme l’une des plus belles salles de spectacle de Californie.

JAPAN TOWN

Nous avons bien exploré le célèbre Chinatown de San Francisco, qui est le plus important des États-Unis, mais sachez qu’à San Francisco, vous pouvez aussi faire un saut au Japon en visitant Japantown dont la rue principale est la Post Street. À voir dans Japantown : La place de la paix, le Japan center, le temple bouddhiste de 30 mètres de haut, offert par la ville d’Osaka, et la porte d’un temple de montagne s’ouvrant sur une rue typique bordée de jolies maisons japonaises.

AQUARIUM OF THE BAY

Cet impressionnant aquarium vous emmène à travers des tunnels sous-marins pour vous faire découvrir le monde aquatique en immersion totale. Il est situé à l’entrée du Pier 39 et très impliqué dans la conservation de l’écosystème unique de la baie.

SAUSALITO

Autre incontournable de la baie, le petit village de Sausalito, juste de l’autre côté du Golden Gate bridge. Ce village de pêcheurs, connu pour ses belles maisons flottantes colorées. L’idéal est de s’y rendre à vélo (électrique ou classique) pour rencontrer la faune sauvage le long de l’estuaire et de profiter de sublimes panoramas sur la ville.

MUIR WOODS

Un peu plus au nord, à 12 km du pont, se trouve l’un des parcs nationaux les plus connus de Californie. Muir Woods. Si vous n’êtes pas allés à Sequoia Park, c’est l’endroit rêvé où aller se perdre entre les Séquoias géants, et se sentir tout petit. Littéralement. 

TWIN PEAKS

Au sud de la ville cette fois se trouvent deux des nombreuses collines de San Francisco, et peut-être les plus connues : Twin Peaks, les sommets jumeaux.

Leur nom nous est familier, car il a donné son titre à la célèbre et étrange série de David Lynch. Du sommet, à presque 300 mètres, vous avez LE meilleur endroit pour admirer les environs.

Il n’y a pas de meilleure vue. Vous pouvez y aller à pied, ou prendre les transports en commun. Métro K, L ou M  jusqu’à la gare de Forest Hill puis bus 37 jusqu’aux collines.

TELEGRAPH HILL

Autre point de vue pour prendre de la hauteur. Vous pouvez vous rendre dans le quartier de Telegraph Hill et monter au sommet de la Coit Tower. Cette tour Art Déco a été inaugurée en 1933 pour honorer les pompiers de la ville. Un accès payant vous emmène à 64 mètres de haut pour une vue à 360° sur la ville.

LE GOLDEN GATE BRIDGE

Il n’y a pas plus emblématique que lui et vous voulez certainement en ramener de belles photos.  Je vous parle évidemment du magnifique Golden Gate Bridge.

Voici les meilleurs points de vue pour ramener la photo carte postale !

  • Fort Point: extrémité sud du Golden Gate Bridge
  • Vista Point: extrémité nord du Golden Gate Bridge
  • Depuis Golden Gate National Recreation Area: Conzelman Road, Sausalito
  • Depuis Baker Beach: Battery Chamberlain Road, SF

Vous pouvez également le traverser, idéalement à vélo, ce qui est parfait à mixer avec une visite de Sausalito. Vous pouvez également prendre le ferry qui est aussi exploité par la société du Golden Gate, pour traverser le détroit mais attention aux heures de pointe !

NAPA VALLEY

La France n’a pas le monopole du bon vin, et les amateurs apprécieront une virée dans la belle Napa Valley. Une région viticole pleine de charme pour célébrer la gastronomie et le bon vin. Située à 85 km de San Francisco, vous pouvez explorer la région lors d’une excursion organisée à la journée, en voiture ou en train.

PRESIDIO

Le Presidio de San Francisco est également un endroit idéal à visiter, car il offre de multiples activités.

Si vous aimez la randonnée, vous pouvez aller marcher le long du California Coastal Trail, qui longe la côte ouest du parc, vous faisant passer par de sublimes points de vue sur le pont suspendu et des plages cachées.

Vous trouverez également dans le presidio, un musée sur la vie de Walt Disney, et pour les fans de Star Wars, vous verrez la belle fontaine Yoda juste devant le siège principal de Lucas film.

Et, juste au bord du parc, allez voir le sublime Palace of Fine Art, dernière construction restante de l’exposition internationale de Panama-Pacific organisée en 1915. Splendide !

TILED STEPS PROJECT

Si vous aimez les œuvres d’art de rue et avez toujours rêvé de voir le grand escalier Selaron en mosaïque de Rio de Janeiro, alors, rendez-vous au Tiled steps de San Francisco ! Aussi appelé le mosaïque stairs, les 163 marches de ce vieil escalier de 1926 a été recouvert de 75 000 fragments de mosaïques colorées par plus de 300 habitants du quartier bénévoles, guidés par les artistes Aileen Barr, céramiste, et Colette Crutcher, mosaïste, qui ont dessiné le projet. Et le résultat est bluffant ! De véritables tableaux s’offrent à vous au fur et à mesure de votre ascension, c’est fait avec amour et ça se voit !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes des Etats-Unis

Les autres lieux incontournables à visiter à San Francisco à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de San Francisco à pied :

1 – Vue depuis Telegraph Hill

Vous êtes donc au sommet du Telegraph Hill, qui, comme son nom l’indique, est la colline sur laquelle a été installé le premier sémaphore de San Francisco avant qu’il ne soit remplacé par un télégraphe électrique. Il servait pour communiquer avec les bateaux qui arrivaient dans la baie. C’est ici qu’a été reçu le message du navire Oregon, en 1850, indiquant à San Francisco que la Californie était désormais un état des États-Unis.

Vue depuis Telegraph Hill San Fransisco

Bon, même si vous ne montez pas au sommet de la Coit tower, il faut bien avouer que la vue d’ici est déjà pas mal !

Sachez également qu’il y avait là jusqu’en 2020, une statue de Christophe Colomb, qui, comme vous, regardait l’horizon.

Le navigateur fait polémique aux États-Unis, étant donné les conséquences désastreuses sur les populations indigènes de son arrivée dans cette partie du monde. L’état de Californie a décidé d’enlever toutes ses statues de Christophe Colomb. Les responsables du service culturel disent en effet que ces statues ne sont pas en adéquation avec les valeurs et l’engagement de la ville pour la justice raciale. Le pays traverse une période importante et se questionne sur la façon dont le racisme institutionnel imprègne la société et comment y faire face. C’est d’ailleurs une question fréquemment soulevée dans de nombreux pays dont la France.

Ça pourrait être un sujet du bac de philo : faut-il déboulonner les statues controversées ? Prenez vos stylos, vous avez 2h !

2 – Filbert Steps et les Perroquets sauvages

Les escaliers que vous empruntez sont les célèbres Filbert Steps. Ils sont très populaires pour se rendre à pied, de l’Embarcadero à la Coit Tower.

Filbert Steps et les Perroquets sauvages San Fransisco

Les trois sections de l’escalier vous font passer devant des immeubles art déco, à travers de magnifiques jardins et vous offrent déci delà, des belles vues plongeantes sur San Francisco. À votre droite, la Napier Lane est l’un des passages les plus pittoresques de San Francisco, bordé de maisons des années 1900.

Peut-être avez-vous aussi entendu la bande-son des perroquets sauvages de Telegraph Hill lors de votre descente ?! Ils sont une icône de la ville ! Les habitants les connaissent bien et les touristes cherchent à les rencontrer. Ils ont même un livre et un documentaire dédiés ! Selon Marc Bittner, l’auteur du livre, ces oiseaux sont des perruches à masque rouge, originaires du sud de l’Équateur et du nord du Pérou et sont certainement arrivés aux États-Unis avant les années 30. La cause la plus probable de leur présence serait qu’ils aient été adoptés comme animaux de compagnie avant d’être délibérément relâchés dans la nature.

Les luxuriants jardins de Telegraph Hill leur ont alors fourni un habitat adéquat et ils ont proliféré. Les ornithologues conseillent de ne pas les nourrir, car ils pourraient perdre leur indépendance et même devenir agressifs.

3 – Embarcadero

Vous longez ce que l’on appelle l’Embarcadero, oui, l’Embarcadère en espagnol, tout simplement.

Cette longue artère qui longe le front de mer de San Francisco, part du Ferry Building, que vous avez peut-être découvert en faisant notre visite de San Francisco Downtown, et s’étend jusqu’au Fisherman’s Wharf. Cette longue esplanade est parsemée de bars animés et de restaurants, mais aussi de plusieurs lieux d’activités. C’est une promenade populaire le long du front de mer, pour les touristes comme pour les joggeurs.

4 – La baie de San Francisco

Il fallait, bien évidemment, venir jusqu’au bout de la jetée afin d’avoir une belle vue ouverte sur l’horizon. De plus, c’est un excellent point de vue sur l’île d’Alcatraz.

La baie de San Francisco est un estuaire. C’est donc un mélange d’eau de mer et d’eau douce venant des fleuves Sacramento et San Joaquin, qui prennent leurs sources dans la Sierra Nevada avant de se jeter dans l’océan Pacifique. De ce mix d’eau découle une faune marine riche d’espèces endémiques comme migratoires. Vous avez par exemple plein de style de requins ! Des requins-léopards, des requins-pèlerins et même des grands requins blancs !

Les habitants de San Francisco vivent sur la faille de San Andreas, ils peuvent donc bien remercier leur baie aux eaux peu profondes, qui les protègent des assauts de l’océan pacifique en cas de secousse.

Donc voilà, elle est belle, elle est riche et en plus, elle est utile, alors prenons-en soin.

5 – Madame Tussaud San Francisco

Vous voyez sur votre gauche, le musée de cire, Madame Tussaud, de San Francisco. Vous connaissez très certainement ces célèbres musées, dont le premier a été créé par la sculptrice française Marie Tussaud, à Londres en 1835.

Madame Tussaud San Francisco San Fransisco

Il en existe un peu partout dans le monde, à Berlin, Shanghai, Istanbul, Sydney, Prague ou encore Tokyo, Washington, Vienne ou Singapour. Vous pouvez aller vous étonner devant la précision des statues de cire de celui de San Francisco et faire connaissance avec les plus grandes stars !

Mais vous êtes-vous déjà demandé qui était cette Madame Tussaud et pourquoi elle était spécialiste dans l’art de la reproduction ?

Eh bien, pour votre culture personnelle, sachez que son art est dû à la Révolution française ! Enfin en partie. En fait, le père de la petite Marie, qui était bourreau, cela dit en passant, meurt peu de temps après sa naissance. Du coup , sa mère se retrouve à travailler comme femme de ménage chez Philippe Curtius, un médecin reconvertit en sculpteur qui va prendre la petite sous son aile et lui apprendre tout ce qu’il sait.

Quand arrive la Révolution française, Marie est en étroite relation avec la grande noblesse qu’elle fréquente fréquemment. Elle est donc condamnée à la guillotine. Mais comme elle est douée, on décide de la gracier et de mettre son talent à profit, en lui faisant confectionner des masques mortuaires des personnalités décapitées. C’est fou quand même ! À sa mort, Curtius lui lègue sa collection et elle part s’établir en Angleterre. En 1835, elle ouvre, à Londres, le Back Street Bazaar, dont l’attraction phare est la Chambre des Horreurs qui présente les meurtriers et les assassinés de la Révolution française.

La suite, vous l’imaginez aisément. Le musée prend de l’ampleur et devient une attraction majeure de Londres avant de s’exporter dans le monde entier, et ce jusqu’à San Francisco.

Informations pratiques : 

  • Adresse : 145 Jefferson St, San Francisco, CA 94133, États-Unis
  • Horaires d’ouverture 2022 : 
  • Tarifs 2022 : 33,99$ : Entrée + photos numériques; 29,99$ : Entrée; 76$ : Entrée + visite classique big bus.

6 – Del Monte square

Vous traversez à présent le centre commercial de Cannery mall. Ce grand édifice en briques rouges est un bon exemple de réemploi et de rénovation d’espaces industriels. Il s’agissait à la base de la conserverie de fruit del Monte, d’où le nom “cannery”, construite en 1907.
L’espace accueille désormais des marchés de produits locaux et de la musique live dans une atmosphère très agréable.

7 – Parc aquatique historique

Le parc que vous traversez à présent, face à la jolie plage, fait partie du Parc national maritime historique de San Francisco.

Parc aquatique historique San Fransisco

Il comporte le musée maritime, qui est le gros bâtiment derrière vous, qui avait été construit à la base comme bains publics, ainsi que le Hyde Street Pier sur votre droite, où vous voyez les bateaux accostés. Ils sont la flotte historique du parc et vous pouvez aller les visiter. Ils datent de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Vous avez des goélettes, des voiliers ainsi qu’un remorqueur et un ferry, tous deux à vapeurs. À voir de plus près pour les amateurs.

8 – Skyline de la ville

Elles sont géniales ces jetées arrondies pour avoir une vue d’ensemble sur la ville au bord de l’eau.

Vous avez d’ici une superbe skyline qui se détache sur le ciel californien. Voyez, tout à gauche, sur la colline du télégraphe, vous reconnaissez la Coit Tower, au centre les mastodontes de downtown avec la pyramide transamerica et la salesforce tower et à droite les bâtiments de la colline, plus proche, de Russian Hill.

Derrière vous l’île d’Alcatraz, imprenable et pourtant si proche. J’espère que le temps est de la partie pour que vous puissiez profiter pleinement de la balade.

9 – Ghirardelli Square

Vous êtes au cœur de Ghirardelli Square. Alors, ce nom vous semble peut-être familier, c’est une entreprise américaine de chocolat et vous êtes dans leur ancienne usine réaménagée en centre commercial.

Pour la petite histoire, Ghirardelli était un chocolatier italien qui avait commencé par immigrer en Uruguay et au Pérou avant de venir tenter sa chance lors de la ruée vers l’or de Californie. Comme l’or ça n’a pas trop marché, il s’installe en 1852 à San Francisco et se concentre sur le chocolat. Il a eu raison car aujourd’hui, ses chocolats sont les plus anciens de Californie et sont célèbres dans tout le pays, et même au-delà, puisqu’ils font, depuis 98, partie du groupe Lindt.

En tout cas, le grand classique si vous voulez faire les choses bien, c’est de prendre un Hot Fudge Sundae, spécialité à la vanille avec de la crème caramel et du chocolat chaud, du sel de mer et de la chantilly qui fait la renommée de la maison depuis des décennies. Et puis, avouons qu’avec toutes ces collines que vous montez et descendez sans arrêt, vous l’avez bien mérité !

Informations pratiques :

  • Adresse : 900 North Point St F301, San Francisco, CA 94109, États-Unis
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 22h, sauf le vendredi et samedi, de 9h à 23h.
  • Téléphone : +1 415-447-2846

10 – Russian Hill

Nous sommes à présent dans le quartier chic de Russian Hill.

Le nom remonte à la ruée vers l’or, lorsque les nouveaux arrivants découvrent un cimetière russe sur la colline. Les corps découverts n’ont jamais été vraiment identifiés, mais sont attribués aux marchands de fourrure et aux marins russes qui s’étaient établis à Fort Ross.

Fort Ross est une colonie qui a été fondée en 1812 par les colons russes venus d’Alaska et qui cherchaient vers le sud, des terres plus fertiles.
Situé à 80 km de San Francisco, il fut le point le plus méridional de ce que l’on appelait l’Amérique Russe, la période pendant laquelle l’Empire russe possédait des terres en Amérique du Nord, de l’Alaska à Fort Ross donc au sud.

Mais la cohabitation ne va pas super bien se passer, vous vous en doutez, à une époque où chacun veut sa part du pays, et,si possible, la plus grosse. On a la nouvelle Espagne qui s’inquiète de la présence russe et construit des pueblos et des forts (des presidios), puis, quand l’Espagne perd son influence et que le Mexique récupère la gouvernance de la Californie, c’est le même topo. Ils construisent des casernes pour arrêter l’expansion du territoire Russe et les empêcher de prendre le Mexique. À cette époque, imaginez, on a les Anglais qui ont l’Oregon et la Colombie Britannique, les Russes qui ont la côte ouest du Canada et les Espagnols qui ont la Californie.

Alors forcément, les relations sont tendues et compliquées. James Monroe, qui est le cinquième président des États-Unis, pour votre information, va tout faire pour mettre fin aux influences européennes et fera signer un traité en 1824 qui redessine les frontières et mettra tout le monde à peu près d’accord. En tout cas, la présence russe va se terminer par la vente de l’Alaska aux États-Unis en 1867. 7 millions de dollars. Une affaire !
Voilà, tout ça pour vous expliquer pourquoi on appelle cette colline Russian Hill !!

11 – Bellaire tower

Elle a du style cette grande tour blanche de 20 étages à l’angle de la rue !

Bellaire tower San Fransisco

C’est la Bellaire tower, surnommée la Jewel, le bijou, plantée au sommet de Russian Hill. Ce bel édifice Art Déco a été construit en 1930 par l’architecte Hermann Carl Baumann, l’un des architectes phares de la ville au début du XXe siècle. Ce croisement vous offre une vue typique sur les quatres rues qui en découlent. Regardez notamment dans la direction de Leavenworth qui vous offre une perspective parfaite sur l’île d’Alcatraz.

Informations pratiques :

  • Adresse : 1101 Green Street, San Francisco, CA 94109

12 – Macondray Lane

Avant d’emprunter la belle Macondray lane, sachez que vous êtes à l’endroit idéal pour faire la fameuse photo des maisons penchées de San Francisco ! Cadrez pour faire en sorte que les voitures soient droites et vous aurez de magnifiques photos aux maisons penchant dangereusement vers la pente.

Bref, passons de l’autre côté du miroir en empruntant le charmant passage de Macondray Lane. Légèrement escarpé, mais depuis le temps, vous êtes habitués, ce chemin atypique bourré de charme et de fleurs, vous permet de faire une pause nature sortie de nulle part et d’admirer jardins et maisons d’époque.

C’est cette ruelle qui a inspiré la fameuse Barbary Lane des Chroniques de San Francisco dont vous connaissez peut-être les livres d’Armistead Maupin ou bien la série des années 90, qui vient d’ailleurs d’être reprise en 2019. En tout cas, le site est classé sur le registre des lieux historiques des États-Unis.

13 – Vue panoramique

Vous arrivez dans le parc Ina Coolbrith nommé en l’honneur de Ina Donna Coolbrith qui était poétesse, écrivaine et bibliothécaire. Un personnage clé de la communauté littéraire de San Francisco.

La vue est parfaite depuis ce parc et vous livre un tableau réussi sur les gratte-ciel du centre ville, le bay bridge et la Coit tower sur Telegraph Hill.

Un endroit idéal pour s’arrêter un instant et profiter de la quiétude du parc.

Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut