Saint nazaire

Visiter Saint-Nazaire

Itinéraire Une plongée en terre bretonne – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Saint-Nazaire avec Emilie !

blue arrow6,4 km

little pin18 découvertes

pas3h10

bouton audioguides
00 plan saint nazaire
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Saint-Nazaire

: 18 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Clef d’entrée de l’estuaire de la Loire, Saint-Nazaire est une terre qui séduit même de loin. Grandement ouverte sur la mer, la ville possède une histoire singulière qui plus d’une fois a fait des vagues.

Belle et prometteuse du temps de ses premiers chantiers navals, la cité portuaire devient très vite le berceau des légendaires navires prêt à voguer sur les eaux du monde. Pourtant à l’apogée de sa réussite, le destin de Saint-Nazaire prend une tout autre tournure et chavire dans les tumultes de la guerre qui lui vaudront 2 naissances en un siècle. Renforcé par ces facettes complémentaires mais jamais opposées, ce territoire balnéaire mais urbain, industriel mais bucolique, historique mais intimiste promet un voyage bouleversant sur tous les plans.

Faites comme nous, prenez le large et montez à bord de notre visite de cette destination transatlantique!  

quote bas
Le monument aux morts américains

Comme surgissant des entrailles de la mer, ce pilier surplombé d’une statue en bronze est l’un des monuments aux morts que compte Saint-Nazaire. Inaugurée en 1926 sur le rocher du “Soulevain”, cette construction a pour unique but de commémorer l’arrivée des troupes américaines sur le sol de Saint-Nazaire dès 1917.

L’église de Saint-Nazaire

Édifice religieux le plus grand de la ville, l’église de Saint-Nazaire se dresse face à vous dans un style néo-gothique très en vogue du temps de son inauguration en 1891.

Le Grand Café

A l’image du Port-Salut où c’est écrit dessus, le Grand Café peut lui aussi difficilement vous cacher son activité ou à juste titre ses anciennes fonctions. Relativement bien placé au cœur du centre-ville lors de son inauguration en 1864, cet ancien café n’a pas été fondé par le premier passant du coin. En effet, son propriétaire d’origine était le père d’Aristide Briand, ce célèbre avocat et homme politique français connu pour avoir reçu le prix Nobel de la paix en 1926.

La Base sous-marine

Imposante dans le paysage de Saint-Nazaire, la Base sous-marine est un élément fort de la ville au sens propre comme au sens figuré. Son histoire remonte en 1941 lorsque l’Allemagne nazie fait construire cinq bases sur la façade atlantique pour protéger ses sous-marins “U-Boote” des bombardements aériens anglais.

Le théâtre Simone Veil

Autre bâtiment miraculé des destructions opérées au cours de la guerre, le théâtre Simone Veil est une intéressante rencontre architecturale. Inauguré en 1867 à la suite de la mise en service de la ligne Paris-Saint-Nazaire, l’édifice sera à l’origine une gare et ce jusqu’en 1955.

Le sous-marin Espadon

Objet patrimonial d’exception, le sous-marin Espadon est aujourd’hui l’ultime représentant de la classe des Narval, ses sous-marins lanceurs d’engins construits en France dans les années 1950. Mis en service pendant 25 ans pour des missions d’observation et de formation des sous-mariniers, cet emblème militaire a surtout marqué l’histoire en devenant le premier submersible français à avoir plongé sous la banquise.

L’écomusée

En bordure de l’estuaire de la Loire, l’écomusée ne peut pas être mieux placé pour retracer toute l’histoire de Saint-Nazaire, de son port et de ses grandes industries. Ouvert en 1988 sous l’initiative de la municipalité, cette adresse culturelle nous invite à un voyage dans le temps, fait des moments heureux et des heures plus sombres qu’à pu connaître la ville de la préhistoire à nos jours.

10

Et encore 10 à retrouver dans l’application

Point de vue sur le Pont de Saint-Nazaire, La place du Commando, Le sentier des Douaniers GR34, Le jardin des plantes, Le quartier de la Havane,L’église de Saint-Nazaire, Vignette Tintin, L’Escal’Atlantic, Fresque Street Art, Saint-Nazaire en 3 faits, L’écluse fortifiée, La suite de triangles de Varini. 

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

18 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé dans l’avenue de la Vieille Ville.

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le Jardin des plantes. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage,  il vous faudra reprendre l’itinéraire de la visite Avenue de Béarn puis Rue de Santander.


Vous avez encore un peu de temps à Saint-Nazaire ?

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin quand on peut encore continuer l’aventure, on n’est pas d’accord ?

Ce n’est donc jamais bien loin des plaisirs de la mer que nous avons décidé de poursuivre vos péripéties à Saint-Nazaire.

Direction la promenade

Si le petit aperçu que l’on vous a donné du sentier des Douaniers GR34 vous a convaincu, alors d’autres sections plus éloignées de cette promenade n’auront pas fini de vous charmer. C’est lancé dans une découverte du front de mer que vous rencontrerez les adorables pêcheries fondues dans le paysage. Perchées en bord de mer sur leurs grandes échasses, ces petites cabanes de bois sont idéales pour combiner les joies de la pêche à celles de la photographie, le temps qu’un poisson veuille bien mordre à l’hameçon.

Sea, Sun and Sand

Même si les plages ne sont pas une attraction qui manque autour de Saint-Nazaire, certaines valent davantage la peine d’être côtoyées. Situé à 8km du centre de la ville portuaire, le petit quartier balnéaire de Saint-Marc vous attend de pied ferme pour vous faire connaître une plage toute particulière. Utilisée en tant que lieu de tournage du célèbre film “Les vacances de Monsieur Hulot” de Jacques Tati, la plage de Monsieur Hulot, si simplement appelée, est considérée par beaucoup comme la plus belle de sa catégorie. Par ailleurs, la statue du personnage surveillant les baigneurs sera aussi là pour vous indiquer le chemin à prendre afin de mettre vos pieds en éventail sur le sable.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes des Pays de la Loire

Les autres lieux incontournables à visiter à Saint-Nazaire à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Saint-Nazaire à pied :

1 – Point de vue sur le Pont de Saint-Nazaire

C’est logé tout au bout de la pointe que votre chemin s’arrête certes soudainement mais pas de la plus désagréable des façons. Au pied du phare du Vieux Môle, premier ouvrage portuaire de la ville datant de 1835, se présente à vous un balcon sur toute l’immensité et le calme de l’estuaire de la Loire ainsi que l’océan Atlantique à plus grande échelle.

Laissez glisser votre regard vers l’horizon, le temps de contempler ce panorama naturel. Sans trop de difficulté, vous pourrez deviner la silhouette élancée du pont de Saint-Nazaire considéré comme l’un des plus grands ponts à tablier suspendu d’Europe.

2 – La place du Commando

Idéalement située face à l’estuaire de la Loire, la place du Commando est le nouveau cœur festif et convivial de la ville. Pourquoi nouveau ? Pour la simple et bonne raison que ce parfait lieu de rendez-vous, entre habitués de toujours ou bien visiteurs d’ici et d’ailleurs, a officiellement été inauguré en juillet 2018. La forte implication de la ville dans la valorisation du littoral et la redynamisation commerciale du centre-ville a permis la création de ce lieu attractif, déjà référence dans les petits plaisirs de la vie, qu’ils soient autour d’un bon repas avec vue ou bien le temps d’une douce balade sur le front de mer.

Ce cadre privilégié de plus de 4500m², judicieusement aménagé, laisse place aussi bien à la bronzette qu’à l’apéro ou encore l’amusement et tout ça orienté plein sud sur les “pinces de crabe”. Non, non, pas celles qui peut-être se battront dans votre assiette mais plutôt les deux morceaux de jetées de Saint-Nazaire qui se font face tout près de vous. Comme quoi le plus dur sera de choisir dans tout ce champ des possibilités!

3 – Le sentier des Douaniers GR34

Il est évident que vous vous trouvez actuellement en train de longer le front de mer de Saint-Nazaire et pour ça, vous n’avez pas besoin de nous pour vous en rendre compte. En revanche, il est plus probable que beaucoup d’entre vous ignorent que vous effectuez actuellement une courte section du sentier des Douaniers GR34.

Derrière cette appellation, un poil technique, se dessine un parcours de randonnée bordant l’ensemble des côtes bretonnes sur plus de 2000 km reliant les villes de Saint-Nazaire et Pornichet. Récemment élu chemin pédestre préféré des Français, ce “balcon maritime” offre une balade inattendue d’environ 3h avec le regard perdu dans le bleu de la mer et les narines envoûtées par les odeurs de résine des immenses pins maritimes.

Loin de pouvoir croiser des douaniers à l’affût d’éventuels contrebandiers comme il fut un temps, vous pourrez néanmoins profiter de la présence des nombreuses pêcheries, ces petites cabanes sur l’eau typique de la côte atlantique, qui viendront rythmer votre parcours.

4 – Le jardin des plantes

Après la mer, la terre; à Saint-Nazaire c’est un peu la rencontre avec quelques-uns des 5 éléments. Créé en 1884 à la demande de la ville, le jardin des plantes s’apparente à un havre de paix ouvert sur le front de mer. Aux détours des allées tortueuses, c’est un ensemble d’espèces typiques du littoral breton et autres essences méditerranéennes qui viennent agrémenter cet espace de 19500m² conçu à l’anglaise.

Genêts, roses, mimosas, lauriers mais aussi véroniques, la fleur, pas votre copine ou bien la sœur d’un tel, sont autant de végétaux et fleurs qui vous plongeront délicatement dans l’environnement naturel de la région.

5 – Le quartier de La Havane

Détruite à plus de 80% durant la guerre, Saint-Nazaire renvoie davantage un profil naval qu’architectural à ses visiteurs. Une fâcheuse généralité pourtant presque oubliée lorsque notre route se perd dans le charmant quartier de La Havane. Petit rescapé des bombardements, ce périmètre peu étendu a le pouvoir de nous dépayser en un rien de temps dans un décor éclectique datant du XIXe siècle.

A cette époque, la ville en plein essor industriel et portuaire se met à rêver de voyages avec tous ces paquebots transatlantiques levant l’ancre vers les terres plus chaudes de l’Amérique centrale. C’est d’ailleurs pour cette raison que les quelques rues qui composent la zone nous transportent vers des contrées plus lointaines et exotiques comme Santander, Veracruz et La Havane.

Ce bijou hors du temps paré de ses plus belles maisons bourgeoises tantôt basque ou normande, tantôt art nouveau ou néoclassique nous raconte le passé de Saint-Nazaire avec une touche colorée pleine d’originalité que l’on ne saurait refuser.

6 – Vignette Tintin

“Mille milliards de mille sabords”, mais que fait Tintin à Saint-Nazaire ? Rappelez-vous, dans l’album “Les Sept Boules de Cristal”, le célèbre reporter à la houppette, accompagné de son fidèle Milou et du coléreux capitaine Haddock part à Saint-Nazaire pour retrouver la trace du professeur Tournesol précédemment kidnappé par des méchants.

De là en découle le fameux lien! Au nombre de 6, ces cases de BD en métal émaillé de 5 mètres de haut et 4.70 mètres de large, ont été pensées par une association locale de tintinophiles afin de perpétuer le souvenir du passage du héros dans la ville. Plus qu’une touchante référence littéraire, les œuvres d’Hergé installées sur les lieux mêmes de l’histoire font aussi revivre tout un épisode du vécu de Saint-Nazaire lorsque la ville était encore en tête de ligne pour l’Amérique Centrale.

Une drôle de façon de faire cap sur le passé avec ce grand classique de la bande dessinée!

7 – L’Escal’Atlantic

Et si l’on vous proposait de quitter la terre ferme le temps d’une visite inédite mais payante pour plonger dans l’univers des mastodontes de la mer ? A la fois port transatlantique de 1862 jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale et haut lieu de la construction navale, Saint-Nazaire et les paquebots est une histoire à jamais indissociable.

En tête de ligne pour des liaisons régulières vers l’Amérique centrale et les Antilles, la ville portuaire donne naissance à d’immenses embarcations pour le transport de passagers, marchandises et troupes. Le chantier naval tourne à plein régime notamment sous l’impulsion des frères Pereire qui par leur statut d’entrepreneurs et hommes d’affaires français participent au décollage industriel de la cité et de la France sous le Second Empire.

Dans cette flotte de navires modernes seront comptés les légendaires Normandie et France qui ont contribué à faire de Saint-Nazaire le berceau des paquebots français. Inauguré en avril 2000, l’Escal’Atlantic s’inscrit logiquement dans cette longue aventure pour faire vivre à chaque visiteur une expérience inoubliable une fois passé les murs de la base sous-marine. Entre objets exceptionnels de collection provenant de ces géants de mer et dispositifs multimédias pointus, suivez les traces des passagers d’hier comme si vous y étiez.

8 – Fresque Street Art

Si vous cherchez l’art à Saint-Nazaire, ne vous fatiguez pas trop vite, il se trouve à portée de main dans l’espace public. Depuis quelques années déjà, certains artistes du monde entier ont carte blanche pour donner à la ville ses plus belles teintes.

En déambulant à travers les rues, vous pourrez successivement admirer des peintures murales de toutes tailles réalisées par des graffeurs originaires du Chili, de l’Australie, des Etats-Unis ou encore du Brésil. De contrées différentes mais avec un même point commun, ces artistes veulent honorer leur terre lors des différentes sessions du festival Les Escales organisé depuis 2015.

A ce propos, le street art qui doit normalement apparaître sous vos yeux est l’œuvre d’un Australien qui a dépeint en 2018 le regard fascinant d’un garçon de culture aborigène. Le talent est clairement au rendez-vous, alors ouvrez les yeux, car Saint-Nazaire va vous en faire voir de toutes les couleurs!

9 – Saint-Nazaire en 3 faits

Si le cadre de la balade est tel qu’il est, la visite de Saint-Nazaire, elle, n’a pas fini de s’agrémenter. Après avoir mené notre enquête et brasser les archives, on est à présent prêt à vous servir sur un plateau 3 faits croustillants sur la cité industrielle. Lourdement impliquée par les épisodes de guerres mondiales et notamment celui de 39-45, Saint-Nazaire aura été la dernière ville de France à être libérée de l’occupation allemande.

Cinq années de restriction, d’angoisse et de terreur qui ont marqué les esprits, le patrimoine de la ville et plus largement son identité. Restera à jamais graver l’histoire de la “poche de Saint-Nazaire” et celles des autres villes choisies par Hitler pour bloquer l’avancée de l’ennemi. Historique, mais bien moins tragique, en Bretagne comme en France, on doit se souvenir du “Casse du Siècle”. Le 3 juillet 1986, 10 hommes massivement armés et cagoulés réussissent à s’enfuir de la Banque de France avec un butin de 88 millions de francs, soit l’équivalent de 13.4 millions d’euros.

Gravé dans les mémoires, le deuxième plus gros hold-up de France s’est soldé par le jugement d’un seul des auteurs présumés en 2006. Une affaire plutôt dingue quand on y pense! Alors que l’on ne peut plus vous cacher la relation entre les paquebots et Saint-Nazaire, connaissez-vous en revanche celle que mène la ville avec l’aéronautique ?

Pour tout vous dire, cette liaison dure depuis 1923. Hier, c’était les hydravions et les avions à hélice et aujourd’hui c’est la célèbre flotte Airbus via encore récemment la production d’A380. Avec près de 6000 salariés dans ces ateliers de construction de géant des airs, Saint-Nazaire et Nantes forment le 2e pôle Airbus en France, derrière celui de la région Occitanie.

10 – L’écluse fortifiée

Étroitement rattachée à l’histoire de la Base sous-marine située juste sur le quai d’en face, l’écluse fortifiée est elle aussi un témoin puissant de la Seconde Guerre mondiale.

Dès 1941, l’Allemagne nazie s’implante à plusieurs endroits stratégiques sur la façade atlantique comme à Saint-Nazaire pour y établir ses sous-marins. Les travaux de construction sont tellement colossaux que cela requiert une importante main-d’œuvre de plus de 1500 hommes. Histoire de compléter cette base surprotégée, cette écluse fortifiée sera créée entre 1943 et 1944 pour faciliter l’accès à l’estuaire de la Loire.

Long de 155 mètres et large de 25 mètres, ce vestige se partage aujourd’hui entre deux sites touristiques : le mythique sous-marin Espadon et l’EOL Centre éolien consacré à cette source d’énergie renouvelable produite ici en pleine mer.

La Base sous marine Saint Nazaire
Base sous-marine de Saint Nazaire

11 – La suite de triangles de Varini

Dressée sur 2 km dans le paysage du port, cette suite de triangles rouges et blancs compose la plus grande œuvre de Felice Varini. Friand de l’espace architectural comme terrain d’action, cet artiste contemporain suisse a fait connaître son travail par la réalisation d’anamorphoses spectaculaires sur des lieux ou des bâtiments comme le Musée des Beaux-Arts de Nancy ou encore la place de l’Odéon à Paris.

Afin d’apprécier au plus juste la composition artistique, il vous faudra trouver l’angle parfait de telle sorte que les formes disposées les unes à la suite des autres forment une seule et même image en version XXL. Un jeu de perspective qui ne vous prendra que quelques secondes pour trouver la ligne d’horizon choisie par l’œil de l’artiste.

Alors, en avant, bouger un cran à droite ou un cran à gauche et normalement comme par magie, tout finit par s’emboîter ou bien s’éclater selon votre positionnement.

Où se promener à Saint-Nazaire ?

Saint-Nazaire est une ville agréable où il fait bon flâner et se promener. Si vous y êtes de passage, voici quelques promenades incontournables.

1 – Le Centre-ville

De passage à Saint-Nazaire, une promenade dans le cœur de la ville s’impose. Cosmopolite et surprenant, celui-ci recèle de bien des surprises. Parmi les quartiers à voir, citons notamment : La Havane, le Petit Maroc, ou encore, Méan et Penhoët.

2 – Le Port et le front de mer

Pas question de passer à Saint-Nazaire sans faire un tour sur le port. Une balade en front de mer s’avère également incontournable.

3 – Le Jardin des Plantes

Ce magnifique jardin, créé par un architecte paysagiste, est un véritable havre de paix au cœur de la ville. Ce bel espace vous offrira une merveilleuse balade bucolique avec vue sur mer.

Pourquoi visiter Saint-Nazaire ?

Saint-Nazaire est certes connue pour être la capitale de la construction navale française. Si vous êtes amateur de bateaux, il est certain qu’il s’agit d’une ville incontournable pour vous. Mais Saint-Nazaire possède de nombreux autres arguments capables de convaincre n’importe qui de s’y rendre au moins une fois dans sa vie :

  • La ville est classée « ville d’art et d’histoire », et ce n’est pas pour rien. La patrimoine à découvrir est immense et parfois surprenant.
  • Les plages y sont magnifiques et permettent de pratiquer de nombreuses activités nautiques à la belle saison.
  • La nature y est préservée et offre des panoramas souvent époustouflants.
  • Le Parc Naturel Régional de Brière est le deuxième plus grand marais de France et vaut véritablement le détour.

Il serait encore possible de citer mille et unes raisons tant la ville regorge de choses intéressantes à voir et à faire. C’est pour cela que le plus simple reste de s’y rendre.

Comment visiter un paquebot à St Nazaire ?

Comme vous le savez, Saint-Nazaire se distingue par sa renommée mondiale dans le secteur de la construction navale. Ainsi, il s’agit du lieu privilégié pour visiter un paquebot.

Dans ce domaine, la star est sans conteste le musée Escal’Atlantic (actuellement temporairement fermé). Ce centre d’interprétation sur l’histoire des paquebots propose une visite immersive aux visiteurs. Ces derniers se retrouvent alors propulsés au cœur d’un magnifique paquebot des années 20. Situé dans une aile d’un bunker hérité de la Seconde Guerre mondiale, ce paquebot permet de découvrir tout l’écosystème d’un tel navire. Cela inclut aussi bien les parties publiques (salons, salle de réception…) que les parties techniques comme la salle des machines, la timonerie, ou encore, les chambres froides, par exemple.

Autre possibilité : profiter des Journées Régionales de la Visite d’Entreprise en Pays de la Loire qui se déroulent généralement au mois d’octobre pour visiter le plus grand chantier naval du monde. Cette année encore, les Chantiers de l’Atlantique, entreprise la plus renommée de Saint-Nazaire, ont reçu la visite de très nombreux visiteurs curieux de découvrir le fonctionnement du plus gros chantier de paquebots du monde. Rappelons que cette entreprise, fondée en 1862, est à l’origine de navires mondialement connus comme le Queen Mary II, ou encore, le Normandie, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page