Grenoble

Visiter Grenoble

Itinéraire Bienvenue dans la Capitale des Alpes ! – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Grenoble avec Emilie !

blue arrow5,8 km

little pin19 découvertes

pas2h30

bouton audioguides
00 plan grenoble
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Grenoble

: 19 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Bienvenue dans la Capitale des Alpes !

Calée bien au chaud entre le Vercors, la Chartreuse et les Belledonnes, Grenoble est la plus grande métropole européenne des Alpes. C’est donc dans un cadre plutôt exceptionnel que va se dérouler votre visite.

Et quelle visite ! Grenoble ne se résume pas à une ville étape pour visiter les montagnes, elle est riche d’une histoire connue de 2000 ans ! À l’époque gallo-romaine, la petite cité s’appelle alors Cularo, puis Gratianopolis et devient tellement importante qu’elle sera choisie pour être la capitale du Dauphiné !

Aujourd’hui, Grenoble est sur tous les podiums ! Reconnue capitale verte européenne pour ses efforts en matière d’écologie, elle est aussi labellisée ville d’art et d’histoire avec ses nombreux musées. En tête des classements également côté vie étudiante, c’est une ville sportive et active où il fait bon vivre. Mais Grenoble est aussi innovante et pionnière dans plusieurs domaines. Ici, vous verrez des laboratoires ultras modernes de recherches internationales côtoyer patrimoine historique et sites archéologiques. Tournée vers l’avenir, Grenoble chérit aussi son passé. Elle est la porte-parole du savoir-faire et du terroir de toute une région ! À découvrir et déguster sans tarder !

Partons ensemble flâner entre architecture et nature pour une découverte panoramique et historique au cœur des Alpes.

quote bas
Place Victor Hugo

Cette belle place verte a été dédiée à Victor Hugo décédé l’année de sa création. Il y avait là auparavant les anciennes casernes de Bonne et l’ancien mur d’enceinte. Fin XIXe, lorsque l’on déménage la caserne et démolit le rempart, on décide de profiter de l’espace pour créer une belle place carrée, entourée de beaux immeubles.

Les œufs

Vous rejoignez les quais, d’où nous avons une jolie vue sur l’alignement de bâtisses colorées de l’autre côté de l’Isère.
Attention, ici, vous devez faire un choix crucial !! Nous allons monter à la Bastille. Visite phare de la ville de Grenoble. C’est une montée qui suit des sentiers aménagés et des escaliers avec un dénivelé positif de presque 300m. Partir à pied est une immersion dans la nature et voir se dévoiler, petit à petit, la vue sur la vallée est une expérience gratifiante.

Fort de la Bastille

Bravo à ceux qui sont montés à pied ! Les autres, j’espère que vous avez fait de belles photos ! Vous voilà tous arrivés au fort de la Bastille. N’hésitez pas à explorer les lieux, terrasses et belvédères sont là pour vous proposer des points de vue époustouflants ainsi que des explications sur Grenoble et sa région ainsi que sur les fortifications.
Les premières ont été construites au XVIe siècle par Lesdiguières, chef des Huguenots du Dauphiné qui vient de s’emparer de Grenoble. Il fait tout de suite construire une citadelle fortifiée et une bastille surplombant la ville pour être sûr qu’aucun ennemi du duché de Savoie voisin ne puisse entrer sans être vu !

Porte Saint Laurent

Voyez à votre gauche la porte Saint Laurent. Elle fait partie des cinq portes que comportait l’enceinte du XVIIe siècle. Construite en 1615, elle était la porte d’accès vers la Savoie via la vallée du Grésivaudan.

Fontaine du Lion et du Serpent

Arrivant sur la place de la Cymaise, vous êtes face à l’emblématique statue du Lion et du serpent. Cette statue a été réalisée par Victor Sappey en 1839 à l’occasion de l’inauguration des quais de l’Isère. Elle représente une belle métaphore animale inspirée d’un vieux dicton dauphinois qui disait : “La serpent et lo drago mettront Grenoble en savon”.

Parlement du Dauphiné

Vous voici à présent sur la place Saint-André, face à la belle façade de style gothique flamboyant du Palais du Parlement. Le parlement est un bâtiment historique classé, dont la partie la plus ancienne remonte quand même au XVe siècle. C’était, jusqu’à la Révolution, le siège du parlement du Dauphiné. Au XVIe siècle il y a trois parties qui joignent la place Saint-André à l’Isère : À l’est, la chambre des comptes, aujourd’hui disparue, au centre, le parlement et à l’ouest, la prison, également disparue. Il y avait aussi un passage public très fréquenté qui le traversait. L’ancien parlement était la plus haute cour de justice du Dauphiné. Comptez 70 magistrats, 10 présidents des chambres d’audience, 55 conseillers, un procureur général, 3 avocats généraux et 2 chevaliers d’honneur.

Collégiale Saint-André

Ici, face à la collégiale Saint-André, vous êtes au cœur du quartier delphinal, lieu de pouvoir des Dauphins au Moyen ge. Cette église a été voulue, début XIIIe siècle, par le Dauphin André pour servir de nécropole à sa dynastie et pour installer son chapitre de chanoine fondé deux ans plus tôt.

Cathédrale Notre-Dame

Vous voilà face à la cathédrale Notre-Dame de Grenoble.
L’évêché de Grenoble remonte à très loin !! Quasiment aux débuts de la chrétienté ! Il faut rappeler que chez les Romains polythéistes, les chrétiens sont considérés comme des hors-la-loi fréquemment martyrisés à Rome. En 313 l’empereur Constantin leur accorde enfin la liberté de culte.

Halles Sainte-Claire

Maintenant, place à la gastronomie et aux produits du terroir ! La France se visite en goûtant aux saveurs de ses différentes régions et le Dauphiné n’est pas en reste côté produits locaux de qualité.

10

Et encore 10 à retrouver dans l’application

Place Grenette , Église Saint-Louis , Jardins des Dauphins , Vue depuis le parc Guy Pape , Départ de la Via Ferrata , Vue sur les montagnes , Musée archéologique , Quartier Saint Laurent , Vue de la passerelle  Saint-Laurent , Panorama depuis les Quais

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

19 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé depuis la Place Grenette / Place Notre-Dame

Parkings possibles :
 
– Parking Philippeville : 5 Rue de Belgrade
– Parking Grenoble Vaucanson : 2 place Vaucanson
– Parking Grenoble Préfecture les Halles : Place de Verdun
– Parking Grenoble Notre Dame Musée : 50 av du, Av. Maréchal Randon

02

Infos visite :

Cette visite de Grenoble vous emmène au sommet de la Bastide.
Deux choix s’offrent à vous : Vous pouvez suivre l’itinéraire et y monter à pieds, ou alors vous pouvez emprunter le téléphérique .

Infos, Tarifs et Horaires sur https://bastille-grenoble.fr/


Vous avez encore un peu de temps à Grenoble ?

Vous l’avez compris, vous êtes ici en plein cœur des montagnes.
Il y a donc forcément beaucoup à faire côté activités sportives ! Mais sachez que la culture n’est pas en reste !

Musées et Festivals

Labellisée ville d’art et d’histoire depuis 2017, Grenoble possède 34 musées et galeries, une belle scène nationale et reçoit même de superbes festivals comme le Grenoble Street-Art festival !

Visite des caves de Chartreuse

Pour les amateurs, une visite des caves de Chartreuse peut aussi être une façon intéressante de découvrir les saveurs de la région !

Une fois que vous avez visité le centre historique de Grenoble, que vous avez atteint les sommets et découvert la Bastille, que vous avez arpenté quelques musées et goûté à sa vie nocturne festoyante et étudiante, il ne vous reste plus qu’à partir explorer les environs.

Parc Mistral et Plan d’eau des Champs Élysées

Déjà, sans aller bien loin, vous pouvez profiter d’un peu de verdure et vous détendre au parc Mistral ou, un peu plus au sud, aller vous rafraîchir au plan d’eau des Champs Élysées.

Sports extrêmes

Pour les plus aventuriers d’entre vous, rappelons que Grenoble est entourée par les massifs du Vercors, de la Chartreuse et des Belledonnes.  Les occasions ne manquent donc pas pour s’essayer aux sports de montagne ! Randonnées, via ferrata, parapente, VTT, canyoning, rafting en  été ou ski et snowboard en hiver, Grenoble est une base idéale pour des vacances actives ou contemplatives, en pleine nature !

Partagez sur les réseaux :

En savoir plus sur Grenoble et ses alentours

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

Les autres lieux incontournables à visiter à Grenoble à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Grenoble à pied :

1 – Place Grenette

Vous voilà sur la place Grenette. Jusqu’à la fin du XIVe siècle, vous auriez été à l’extérieur des murailles de la ville, au pied de l’enceinte gallo-romaine.

Place Grenette Grenoble

On l’appelait alors la place de la Granaterie pour l’important marché aux grains qui s’y tenait. De Granaterie a dérivé son nom actuel, Grenette. Au XVIe siècle, on agrandit les remparts et la place se retrouve en plein cœur de la ville nouvelle. C’est ici qu’on installera la Guillotine ! Cela dit, ce n’est pas trop le genre des Grenoblois et elle ne servira que deux fois !!

Mais l’une de ces exécutions, celle du prêtre Antoine Berthet fut particulièrement marquante !! Il avait en effet assassiné son ancienne maîtresse en pleine messe !! Ce fait divers sanglant, inspira un jeune grenoblois à écrire son deuxième roman. C’est le jeune auteur Stendhal et son fameux “Le rouge et le Noir “!

Plus d’exécutions publiques de nos jours, aussi inspirantes soient-elles, la place Grenette s’est faite belle et a troqué sa guillotine pour une magnifique fontaine : Le château d’eau, réalisée par l’artiste grenoblois Victor Sappey. On y voit quatre angelots chevauchant des dauphins, symbole évidemment du Dauphiné !

2 – Église Saint-Louis

Vous arrivez sur le parvis de l’église Saint-Louis. Elle date du XVIIe siècle. C’est l’évêque de Grenoble, Monseigneur Le Camus qui a décidé de la faire construire. Il en fait même ériger deux ! Une à l’intérieur de la ville, que vous avez en face de vous et une à l’extérieur des remparts, l’actuelle église Saint-Joseph sur le boulevard du même nom. Celle-ci s’appelle Saint-Louis, parce que c’est le saint Patron du Roi-Soleil et le protecteur de la France.

3 – Jardins des Dauphins

Nous voici donc dans les jardins des Dauphins. Vous êtes au point de départ du GR 9 pour la partie Isère/Savoie. Ce GR fait un bon millier de km et part du Jura pour rejoindre la Méditerranée. Aujourd’hui, on ne traversera que les jardins, implantés dans les anciennes fortifications de Lesdiguières. Lui, c’est un personnage important pour le Dauphiné. C’est le dernier connétable de France. Fin XVIe siècle, pendant les sanglantes guerres de religion, Lesdiguières qui se bat pour Henri IV, roi de France protestant, prend la ville de Grenoble des Catholiques et ordonne de nombreux changements. Dont cette fortification sur la colline de la Bastille.

En 1785, un riche négociant isérois, Jean-Baptiste Dolle, achète ce bout de rocher et entreprend, à grands frais, de faire construire un château entouré de magnifiques jardins. Le château, appelé “maison romaine” est ironiquement rebaptisé “château de la folie” par les habitants, en rapport aux dépenses faramineuses engendrées pour sa construction. Elle a par exemple, une grande serre chauffée où poussent des plantes tropicales ainsi que des orangers, citronniers, palmiers et bananiers. Il y aurait même un singe ! L’extravagance est à son comble lors d’une grande fête donnée en l’honneur du Parlement dauphinois. On parle de 25.000 invités, de feux d’artifices, de spectacles et de festins incroyables.

À la Révolution, Dolle lèguera de son plein gré la totalité de ses biens à la Nation. Le château sera défiguré par l’exploitation d’une carrière de pierre au XIXe siècle. Ce n’est qu’en 1960, que le jardin sera réhabilité pour vous offrir aujourd’hui un agréable espace vert, au soleil et à l’abri du vent, abritant un véritable micro climat méridional. Ne vous étonnez donc pas d’y croiser cactus, agave, oliviers et mimosas.

4 – Vue depuis le parc Guy Pape

Petit arrêt photo pour se reposer un peu de cette grande montée vers la Bastille. Les points de vue ne manquent pas pendant cette ascension ! Vous êtes à présent dans le parc Guy Pape d’où vous avez un beau panorama dégagé sur la ville de Grenoble et les montagnes en toile de fond.

5 – Départ de la Via Ferrata

Cet autre point de vue sur la vallée est également juste à côté de la via ferrata des prises de la Bastille ! À faire absolument pour les amateurs lors de votre passage à Grenoble.

6 – Vue sur les montagnes

Aller, un petit dernier point de vue sur les montagnes avant de redescendre dans la ville.

Admirez une dernière fois le massif du Vercors et des Belledonnes. Et si le temps est clair, vous apercevez même peut-être le Mont Blanc au loin, reconnaissable entre mille avec son dôme enneigé. Alors, oui, si vous êtes en plein hiver, ça ne va pas trop vous aider 😉

7 – Musée archéologique

À votre droite, si vous voulez aller le visiter, aujourd’hui ou plus tard, vous avez le musée archéologique Saint-Laurent.

Musee archeologique Grenoble

L’ancienne église Saint-Laurent, construite sur une nécropole gallo-romaine du IVe siècle, a été désacralisée en 1983 pour être transformée en site archéologique puis, 3 ans plus tard, en musée. Tout est parti de Champollion qui, en 1803, révèle au monde savant l’existence d’une crypte de l’époque mérovingienne sous l’église Saint-Laurent. En 1846, la crypte est vandalisée. Prosper Mérimée arrive alors à la rescousse et la crypte est classée monument historique en 1850. Le musée présente les objets mis à jour durant les fouilles archéologiques. Plus de 1500 sépultures ont été découvertes, allant du IVe au XVIIIe siècle. 16 siècles d’us et coutumes vous sont donc proposés, et ce, gratuitement.

8 – Quartier Saint Laurent

Vous êtes à présent dans la rue Saint-Laurent au cœur du quartier du même nom. C’est le plus ancien quartier de la ville. Situé sur la rive droite de l’Isère, on l’appelle “la petite Italie » pour ses jolies façades colorées et le fait que ses habitants arrivaient des Pouilles en Italie. Vous verrez d’ailleurs encore aujourd’hui, bon nombre de pizzerias dans ce quartier.

Quartier Saint Laurent Grenoble

Au XVIe siècle, vous aviez ici l’hôtel de la monnaie où l’on fabriqua des pièces jusqu’en 1732. Au XVIIIe on est de plus en plus nombreux de ce côté de l’Isère et l’artisanat se développe. On tanne des peaux, on confectionne des gants, on tisse le chanvre et on fabrique même des cartes à jouer !

De tous ces savoir-faire, seule la ganterie se démarquera et se développera au XIXe siècle. Saviez-vous que Grenoble a été la capitale mondiale du gant ? Sa notoriété commença en 1606, lorsqu’un gantier grenoblois devint gantier-parfumeur du roi de France ! Jusqu’au XXe siècle, la ville est réputée pour l’importance de sa productivité et la qualité de ses gants ! Une famille sur deux vit de cette activité et de ce fameux gant long en chevreau que le monde s’arrache jusqu’en Australie ! Aujourd’hui, si vous en voulez une paire, sachez que deux ganteries traditionnelles proposent encore ses gants réalisés selon la tradition grenobloise.

En 1968, c’est ici que passe la flamme olympique, venue du massif de la Chartreuse lors des JO d’hiver de Grenoble.

9 – Vue de la passerelle Saint-Laurent

Vous traversez l’Isère grâce à la passerelle Saint-Laurent qui jusqu’au XVIIe siècle était le seul pont de Grenoble. C’était à l’origine un pont de bois à péage qui fut mille fois emporté par les crues de la rivière et mille fois reconstruit. Normal, c’était la seule voie d’accès à la rive droite qui vous menait à Chambéry et à toute la vallée du Rhône.

Entièrement piétonne aujourd’hui, la passerelle relie le centre historique à la place de la Cymaise, vous proposant une belle vue à 360° sur les quais avec bien sûr la sublime chaîne des Belledonnes en fond d’écran.

10 – Panorama depuis les Quais

À votre gauche, le parlement de Grenoble, et à votre droite la très belle façade en trompe-l’œil du théâtre.

Parlement du Dauphine Grenoble
Parlement du Dauphiné de Grenoble

Derrière vous, le dégradé de couleur des façades surplombées par la Bastille vous offre une image emblématique de la capitale des Alpes.

Quel quartier visiter à Grenoble ?

Grenoble est une grande ville qui se découpe en de nombreux quartiers. Si vous êtes de passage en ville, certains s’avèrent incontournables. En voici un aperçu.

1 – Le centre-ville

Le centre-ville commerçant de Grenoble est à visiter, surtout si vous aimez faire du shopping. Vous pourrez vous promenez dans les rues pavée grenobloises et découvrir l’architecture et l’ambiance particulière de la ville.

2 – La quartier Saint-Laurent

Ce quartier est le berceau originel de la ville. On y trouve une succession de hautes maisons à l’architecture d’influence italienne. Si vous y passez, profitez-en pour visiter le musée archéologique de la ville.

3 – Le quartier de Bonne

L’écoquartier de Bonne est l’un des lieux les plus vivants de la ville. On y trouve différents types de constructions à la fois plus récentes mais aussi plus anciennes.

4 – Autres quartiers notables de Grenoble

  • Le quartier Championnet
  • Le quartier Bouchayer-Viallet
  • Le quartier Saint-Bruno
  • Le quartier Villeneuve

Où aller se promener à Grenoble ?

Si vous avez envie de vous promener à Grenoble, voici quelques idées qui vous permettront de profiter de l’ambiance grenobloise authentique.

1 – Le Parc Paul Mistral

Ce parc représente une véritable bouffée d’oxygène au cœur de Grenoble. Il s’agit, bien entendu, d’un espace de verdure incroyable, mais on trouve également de très beaux éléments d’architecture dans ce joli parc comme la Tour Perret, par exemple. C’est le lieu idéal pour une balade ou pour un pique-nique.

2 – Le téléphérique

Si vous avez envie de profiter d’une balade qui vous fasse prendre de la hauteur, le téléphérique de Grenoble est sans aucun doute un choix idéal. Il s’agit, par ailleurs, de l’un des symboles les plus mythiques de la ville.

3 – Le sentier de la montée de Chalemont

Amoureux de randonnée, n’hésitez pas à emprunter ce sentier grenoblois qui vous mènera jusqu’au site fortifié de la Bastille. Une fois sur place, vous pourrez profiter d’un panorama époustouflant sur toute la ville.

Le fort de la Bastille Grenoble
Le fort de la Bastille de Grenoble

4 – Autres lieux de promenade à Grenoble

  • La Place Grenette
  • La Passerelle Saint-Laurent.

Où aller dans les alentours de Grenoble ?

Grenoble est une très belle ville entourée par les montagnes et par une nature luxuriante. Si vous avez envie de vous échapper du centre urbain pendant votre séjour, voici quelques-uns des lieux incontournables à visiter autour de Grenoble.

1 – Le Belvédère du Charmant Som

Ce sommet compte parmi les plus beaux paysages de la région. Il s’agit d’un lieu particulièrement apprécié des Grenoblois. Au cœur de magnifiques prairies d’alpages, on peut notamment apercevoir le Mont Blanc.

2 – La Tour du monastère de la Grande Chartreuse

Ce monastère, qui semble totalement coupé du monde, est un lieu de calme qui ravira les amoureux de nature et de randonnée.

3 – Les Cuves de Sassenage

Situé à proximité de Grenoble, ce site géologique vous offrira une promenade unique et surtout inoubliable.

4 – Autres lieux à visiter aux alentours de Grenoble

  • Le Lac du Crozet
  • Le Cirque de Saint-Même
  • Le Mont Aiguille
  • La Boucle des Lacs Robert
  • Le Fort du Saint-Eynard
  • Le Grand Lac de Laffrey
  • La Tour du Bois des Vouillants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page