visiter dijon

Visiter Dijon

Itinéraire Capitale de la Bourgogne – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Dijon avec Romane !

blue arrow4,8 km

little pin22 découvertes

pas1h40

bouton audioguides
00 plan dijon
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Dijon

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

La ville aux cent clochers, la Cité des Ducs, la Capitale de la moutarde… Que de surnoms en tout genre pour cette ville bourguignonne, capitale de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ville d’Art et d’Histoire, Dijon a accueilli entre le IXe et le XVe siècle les Ducs de Bourgogne qui ont façonné son histoire et ont construit le fascinant Palais qui orne la place centrale de la ville.

Mais Dijon, on y vient également pour sa gastronomie, mais aussi et surtout pour partager un bon verre de vin dans l’une des nombreuses caves de la région !

quote bas
Palais des Ducs

Cœur de Dijon et symbole de la ville, le Palais des Ducs, classé Monument Historique, est l’imposant palais qui a accueilli au fil des siècles les puissants Ducs de Bourgogne. Accrochez-vous, voici l’histoire de ce majestueux Palais (qui, vous le verrez, est une histoire de famille).

Église Saint-Michel

Il aura fallu plus de 150 ans pour construire cette somptueuse église, qui arbore en conséquence un mélange de deux architectures différentes : le style gothique et l’art de la Renaissance italienne.

Maison à pans de bois

Avec son passé médiéval, la ville de Dijon compte de nombreuses maisons à pans de bois du XVe siècle, dont certaines sont classées dans les Monuments Historiques.

Hôtel de Vogüé

Voici l’un des plus prestigieux hôtels particuliers du XVIIIe siècle. Bâti pour Etienne Bouhier, conseiller au Parlement de Bourgogne, cet hôtel au toit typique de la région mélange les styles de la Renaissance italienne et du classicisme.

Église Notre-Dame et son Jacquemart

Chef-d’œuvre de l’architecture gothique du XIIIe siècle, l’église Notre-Dame est la plus vieille église de Dijon. Achevée en 1250, elle possède une particularité qu’on ne retrouve nulle part ailleurs : une petite chouette est sculptée sur la chapelle de l’église et fait l’objet d’une légende connue par tous les Dijonnais.

Place François Rude

Cette place, bien plus récente que les autres bâtiments de la ville, a été construite en 1905 en hommage au sculpteur François Rude. Bien que construite récemment, son architecture reprend les styles du Moyen-Âge et de la Renaissance.

Place Darcy et Porte Guillaume

Vous arrivez sur la place Darcy, au pied de la porte Guillaume, l’une des douze portes qui entouraient la ville au XIIe siècle. C’est à l’architecte Jean-Philibert Maret que l’on doit cette porte en forme d’arc de triomphe.

Jardin Darcy

Premier jardin public de Dijon, le jardin Darcy est aménagé en 1880. Il est construit sur un réservoir d’eau potable, qui permettait d’alimenter la ville et qui a été créé en 1838 par l’ingénieur Henri Darcy.

Cathédrale Saint-Bénigne

Avant d’être une cathédrale, cet édifice est un monastère construit en 871, rebâti au XIe siècle en cathédrale par Guillaume de Volpiano.

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

Théâtre municipal, ancienne église Saint-Etienne, Maison Millière, les halles, Hôtel Chambellan, Musée des Beaux Arts, rue de la Liberté, place Grangier, ancienne église Saint-Philibert, ancienne église Saint-Jean, place Emile Zola, chapelle des Carmélites, Hôtel du président Bouhier.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé depuis la Place de la Libération : 

– Parking couvert Dijon Dauphine, 17 rue Bossuet
– Parking couvert Dijon Grangier, Place Grangier

02

Départ depuis la cathédrale Saint-Bénigne

– Parking couvert Dijon Condorcet, rue Condorcet


Vous avez encore un peu de temps à Dijon ?

Pour une pause nature, rien de tel que de marcher dans les allées du Parc de la Colombière, magnifique jardin à la française créé au XVIIe siècle par Louis II de Bourbon, Prince de Condé et gouverneur de Bourgogne.

Autre lieu incontournable de la ville, notamment pour les amateurs d’histoire : la chapelle de la Chartreuse de Champmol et le puits de Moïse, que l’on doit à Philippe le Hardi, fils du roi de France. Haut de sept mètres, le puits de Moïse représente les statues de six prophètes de l’Ancien Testament et témoigne du style artistique de l’école bourguignonne médiévale. A ne pas manquer !

Partagez sur les réseaux :

En savoir plus sur Dijon et ses alentours

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la Bourgogne-Franche-Comté

Tourisme dans la Bourgogne-Franche-Comté

Voyage et visite de Dijon

Dijon, ville d’art et d’histoire, d’après le label qu’elle a reçu du ministère de la Culture en 2008, est également connu pour ses vins, et notamment, le Côte de Nuits (Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin…), sa moutarde et sa crème de cassis. Il est vrai que Dijon est une étape gastronomique extrêmement agréable pour les bons vivants adeptes de la bonne chair et du bon vin !

Mais connaissez-vous la statue de la chouette de Dijon ? Cet animal emblématique de la ville est très populaire, il paraîtrait que caresser la chouette de la main gauche permettrait d’exaucer les vœux… Aussi, lorsqu’il a fallu donner un nom à l’itinéraire piéton qui ferait découvrir Dijon aux touristes, le nom était tout choisi : le parcours de la chouette !

C’est ainsi que vous découvrirez des petits chouettes en guise de marquage au sol devant les monuments incontournables de la ville. C’est également la mascotte du club de foot, mais ce n’est pas la seule : l’ours Pompon, une statue située au cœur du parc Darcy et une autre mascotte dijonnaise.

Partez à la découverte des histoires fantastiques liées au bestiaire religieux, des Ducs de Bourgogne, du Parlement de Bourgogne qui façonna la ville pendant 3 siècle, petits et grands trouveront de quoi s’émerveiller à travers un patrimoine varié et qui n’a jamais cessé d’évoluer. Parcourez nos itinéraires spécialement conçus pour vous et dénichez tous les endroits à ne pas rater dans la ville de Dijon.

Les autres lieux incontournables à visiter à Dijon à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Dijon à pied :

1 – Théâtre municipal

La première pierre de ce théâtre majestueux est posée en 1810, mais sa construction est vite suspendue à cause de la Chute de l’Empire, et n’a été reprise qu’en 1823.

Theatre municipal Dijon

Cinq ans après, c’est cet imposant bâtiment qui voit le jour, et qui fait aujourd’hui partie intégrante de la vie culturelle des Dijonnais, représentant le théâtre, la danse ou encore l’opéra. Sa forme rectangulaire et sa façade aux huit colonnes corinthiennes s’inspirent de l’architecture de l’Antiquité classique et sa salle de spectacle a été conçue à l’italienne. On retrouve dans son hall les allégories qui représentent les arts, telles que des danseurs, des musiciens, ou autres artistes susceptibles de se produire sur la scène du théâtre.

2 – Ancienne église Saint-Étienne

Cette église située à deux pas du Palais des Ducs semble avoir vécu plusieurs vies, en témoignent les différents siècles que révèlent ses murs : construite au XVe siècle, elle est restaurée au XVIIe et sa façade date du XVIIIe.

Ancienne eglise Saint Etienne Dijon

Il semblerait pourtant que son histoire soit bien plus ancienne que cela : une première église aurait été construite à cet endroit au Ve siècle, accueillant une communauté de clercs séculiers. Elle renferme aujourd’hui une bibliothèque et le Musée Rude où l’on peut admirer les œuvres du sculpteur dijonnais François Rude.

Informations pratiques :

  • Adresse : 10 Rue Vaillant, 21000 Dijon
  • Durée de la visite : 1h30
  • Tarifs 2022 : Gratuit

3 – Maison Millière

Vieille de plus de 500 ans, cette maison est un incontournable de l’histoire de la ville. Son architecture date du Moyen Age, la fin, certes, mais tout de même !

Maison Milliere Dijon

Elle tient son nom de son fondateur, Guillaume Millière, qui y installe avec son épouse un commerce de draperies qui fonctionna pendant de longues années. On retrouve d’ailleurs leurs initiales sculptées dans la pierre et protégées par un lion. Quoi de plus symbolique ? Elle a été conservée, non sans efforts, à travers les siècles et abrite aujourd’hui un salon de thé et un restaurant aux spécialités dijonnaises. Elle a même servi de décor dans la célèbre adaptation de Cyrano de Bergerac !

Alors, vous laisserez-vous tenter par une tasse de thé dans l’une des plus vieilles maisons de Dijon ?

Informations pratiques :

  • Adresse : 10, 12, 14 Rue de la Chouette, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : le mercredi, jeudi et dimanche de 11h à 19h; le vendredi et samedi de 11h à 23h; fermé le lundi et mardi.
  • Téléphone : 03 80 30 99 99
  • Services disponibles : Repas sur place · Drive disponible · Aucune livraison

4 – Les Halles

Quoi de mieux que de s’imprégner de la vie dijonnaise en goûtant ses spécialités culinaires ?

Les Halles Di jon

On ne manquera pas de citer parmi elles la moutarde, bien évidemment, mais aussi les escargots, le pain d’épices, la crème de cassis ou encore les plats cuisinés tels que le poulet façon Gaston Gérard ou le célèbre bœuf Bourguignon. Ce sont tous ces produits frais que vous retrouverez dans ces halles construites en 1875 et inspirées des constructions Eiffel. Son architecture est de style classique et on retrouve sur les grandes arches des motifs animaliers.

Un bâtiment plutôt original donc, mais qui permet d’arpenter les allées du marché à la recherche des meilleurs produits locaux !

Informations pratiques :

  • Adresse : Halle central de, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : le mardi, jeudi, vendredi et samedi de 7h à 13h.

5 – Hôtel Chambellan

Dans cette ville où les hôtels particuliers encore conservés se bousculent, on retrouve ici l’Hôtel Chambellan, construit au XVe siècle au moment où les plus fortunés de la ville démontrent toute leur puissance par la construction d’hôtels particuliers tous plus beaux les uns que les autres. Témoin de l’époque médiévale, cet hôtel de style gothique a de quoi surprendre avec sa cour intérieure dotée d’une galerie en bois de deux étages et un escalier à vis joliment sculpté.

Informations pratiques :

  • Adresse : 92 Rue Vannerie, 21000 Dijon
  • Téléphone : 03 80 67 12 67
  • Tarifs 2022 : €€

6 – Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts de Dijon est l’un des plus anciens et des plus riches de France.

Musee des Beaux Arts Dijon

Attenant au Palais, dans l’ancien hôtel des Ducs, il témoigne du riche héritage des ducs de Bourgogne : c’est d’ailleurs dans ce musée que l’on retrouve les tombeaux de Philippe Le Hardi et de Jean Sans Peur, deux des ducs qui ont joué un rôle capital dans l’histoire. Ces tombeaux sont d’une richesse incomparable, chacun entourés de pleurants, les statuettes sculptées qui regrettent la perte de leurs ducs.

Au-delà des célèbres tombeaux nichés dans la somptueuse salle du palais, on retrouve dans ce musée des collections antiques, des œuvres médiévales, de l’art contemporain, bref plus de 130 000 chefs-d’œuvre de diverses époques.

Informations pratiques :

  • Adresse : 1 Rue Rameau, 21000 Dijon
  • Horaire d’ouverture 2022 : tous les jours, sauf le mardi, de 9h30 à 18h.
  • Téléphone : 03 80 74 52 09
  • Tarifs 2022 : Gratuit : Collection permanentes; 6€ : Visites commentées, ateliers; 3€ : Tarif réduit. 

7 – Rue de la Liberté

Principale rue commerçante de Dijon, la rue de la Liberté est bordée d’immeubles datant du XVe au XVIIIe siècle.

Rue de la Liberte Dijon

Elle relie la place du théâtre à la place Darcy et propose de nombreuses enseignes pour le plus grand bonheur des Dijonnais. Prêt pour une petite virée shopping ?

8 – Place Grangier, Hôtel de la Poste et Immeuble modern style

Aménagée en 1911, la place Grangier offre une superbe vue sur l’hôtel des postes, construit en 1907 dans le style Louis XVI, à l’endroit où se trouvait autrefois le château de Dijon.

Hotel de la Poste Dijon 1

Il accueille aujourd’hui la poste, mais également quelques magasins suite à sa rénovation en 2013. Le bâtiment qui se trouve à sa droite est appelé l’immeuble modern style. Le style art nouveau de cet édifice contraste avec celui de l’hôtel des postes. Ces deux façades, l’une donnant sur la rue du Château, l’autre sur la rue du temple, sont complètement identiques et sont reliées par la petite façade qui fait face à la place et qui est ornée, au niveau de la toiture, de sculptures de feuilles de vignes et grappes de raisin.

L’Hôtel de la poste et l’immeuble modern style donnent à cette place située à deux pas du centre-ville un intérêt tout particulier de par l’élégance de leur architecture.

9 – Ancienne église Saint-Philibert

Construite au XIIe siècle, l’église Saint-Philibert est la seule église romane de Dijon. Désaffectée depuis la Révolution, elle a longtemps servi d’écurie, d’entrepôt et de magasin, avant d’être fermée au public en 1979 pour des raisons de sécurité.

Ancienne eglise Saint Philibert Dijon

Rénovée par la municipalité ces dernières années, elle est aujourd’hui de nouveau accessible et accueille régulièrement des expositions.

10 – Ancienne église Saint-Jean

Et oui, c’est bien une troisième église que l’on aperçoit ici, à quelques mètres seulement de la Cathédrale Saint-Bénigne.

Ancienne eglise Saint Jean Dijon

Mais ce n’est pas faute de vous avoir prévenu, la ville de Dijon est bien la ville aux cent clochers ! Bâtie dans un style gothique flamboyant, cette ancienne église voit le jour en 1470. Déconsacrée après la Révolution, elle sert de marché, de boucherie ou encore de stockage militaire. C’est aujourd’hui une salle de spectacle plutôt originale où le spectateur se laissera surprendre par l’atmosphère unique de l’édifice.

11 – Place Émile Zola

Nous voici sur la place Émile Zola, très appréciée des habitants et des visiteurs. Entourée de bars et de restaurants, cette place est donc fréquentée par les gourmands, mais aussi par les fêtards, qui profitent de cet endroit un peu écarté du centre-ville pour prendre un verre. Elle était, au temps du Moyen ge, la place où se déroulait l’un des marchés de Dijon, ainsi que les exécutions publiques. C’est en 1921 qu’elle prend le nom d’Emile Zola, remplaçant son ancien, place de Morimond.

12 – Chapelle des Carmélites

Le joli bâtiment qui se dresse devant vous est la chapelle des Carmélites. Ancien couvent des carmélites au XVIIe siècle, elle est taillée en pierre blonde et rose en 1642. Il ne reste de cette époque que la façade de style Louis XIII, classée parmi les Monuments historiques. Comme beaucoup d’autres lieux de culte, ce couvent perd sa fonction religieuse après la Révolution et sert de prison militaire pendant plusieurs années.

Informations pratiques :

  • Adresse : 13 Rue Victor Dumay, 21000 Dijon

13 – Hôtel du président Bouhier

Face à vous et sur votre gauche se trouvent deux bâtiments qui nous viennent tout droit du XVIIe siècle. Construit pour la famille Bouhier de Savigny, cet hôtel particulier a notamment accueilli Jean Bouhier de Savigny, grand érudit du XVIIIe siècle qui fut pendant un temps président au Parlement de Bourgogne et bibliophile : il comptait d’ailleurs pas moins de 35 000 ouvrages dans sa bibliothèque, qui se trouve dans cet hôtel qui a traversé le temps !

Élu à l’Académie française en 1727, il consacrera les 20 dernières années de sa vie à écrire des travaux historiques et littéraires, qui conforteront les aristocrates de la France entière à le considérer comme un homme érudit. Son frère, Claude Bouhier de Lantenay, jouera aussi un grand rôle dans l’histoire de la ville puisqu’il devient, en 1744, le second évêque de Dijon. Édifice historique, qui a hébergé certains des plus grands aristocrates que la ville de Dijon ait connus, cet hôtel particulier s’inscrit indéniablement dans le patrimoine de la ville !

Informations pratiques :

  • Adresse : Rue Vauban, 21000 Dijon

Où se promener à Dijon ?

Le centre-ville de Dijon est riche de monuments de style roman, gothique, médiéval et renaissance, de quoi voyager à travers les âges tout en restant au même endroit, magique…

1 – Le palais des ducs de Bourgogne

C’est le monument emblématique de Dijon. Aujourd’hui siège de l’hôtel de ville, ce bâtiment du 15 e siècle symbolisait autrefois le prestige et la force des Ducs de Bourgogne.

palais des ducs de Bourgogne Dijon

Surmonté par la tour Philippe le Bon haute de 46 m, c’est une vue à 360° qui s’offre à vous sur la ville aux cent clochers et alentours… Une fois que vous aurez gravi les 316 marches, une vue pareille, ça se mérite !

Le musée des Beaux-Arts occupe une partie du palais, il est classé parmi les plus riches des musées français (1 500 œuvres d’art dans 50 salles).

Informations pratiques :

  • Adresse : 1 Rue Rameau, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h.
  • Téléphone : 03 80 74 52 09
  • Tarifs 2022 : 6€ : Plein tarif; 3€ : Tarif réduit.
  • Conditions de visite : Sur inscription 15 jours avant au 03 80 48 88 77 ou à dmp@ville-dijon.fr

2 – L’église romane Saint-Philibert du XII e siècle

Unique église romane à Dijon, dénaturée, utilisée comme lieu de stockage, elle accueille aujourd’hui des expositions d’art contemporain. La nef du 12 e siècle est cependant bien conservée contrairement au portail sud, les colonnes et chapiteaux à crochets datent de l’époque gothique.

Informations pratiques :

  • Adresse : Rue Michelet, 21000 Dijon
  • Téléphone : 03 80 50 42 54
     

3 – L’église Notre-Dame

De style « gothique bourguignon », bâti au 13 siècle, vous y découvrirez de magnifiques vitraux, dont 5 sont d’origine, des arcades en forme de trèfles.

eglise Notre Dame Dijon

À l’extérieur, les gargouilles et la façade constituée de deux rangées d’arcatures et dix-sept colonnettes sont de toute beauté.

Informations pratiques :

  • Adresse : 2 Place Notre Dame, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 8h à 18h
  • Téléphone : 03 45 34 27 61

4 – La cathédrale Sainte-Bénigne

La particularité de cet édifice se situe au niveau de la nef restaurée au XX e siècle et du chœur en ocre du XII e siècle, le verre blanc des fenêtres hautes apporte, en outre, une belle luminosité.

cathedrale Sainte Benigne Dijon

Les bustes, clefs de voûte, tombeaux, le grand orgue et les tableaux de belle qualité habillent superbement cette cathédrale.

Informations pratiques :

  • Adresse : Pl. Saint Bénigne, 21000 Dijon
  • Téléphone : 03 80 30 39 33

5 – Le Puits de Moïse

Cette base de calvaire du XIV e siècle est tout ce qui reste, suite aux affres de la révolution, ce chef-d’œuvre de 7 m de hauteur contient des statues représentant les prophètes de l’Ancien Testament.

6 – La Place Darcy et la Porte Guillaume

Autrefois entourée d’un mur d’enceinte, il ne reste des remparts que la porte Guillaume du 18 e siècle, celle du moyen-âge ayant été détruite. Le style Haussmannien est très présent sur la place Darcy.

Place Darcy et la Porte Guillaume Dijon

7 – Le musée de la Vie bourguignonne

Découvrez les métiers exercés au Moyen Âge et l’histoire de la moutarde.

Informations pratiques :

  • Adresse : 17 Rue Sainte-Anne, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours, sauf le mardi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
  • Téléphone : 03 80 48 80 90
  • Tarifs 2022 : 6€ : Visite commentée; 3€: Tarif réduit.

8 – Les parcs

Le jardin Darcy

Ce Jardin à la française est le premier crée dans la ville au XIX e siècle. Vous y trouverez un bassin encadré pas 2 beaux escaliers, des terrasses et jeux de cascades, en juillet, des concerts gratuits de jazz sont donnée. Et n’oubliez pas de prendre la pause avec Pompon l’ours à l’entrée du parc !

Informations pratiques :

  • Adresse : Pl. Darcy, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 7h30 à 19h

Le jardin Botanique de l’Arquebuse

Composé d’un jardin botanique, d’un muséum et d’un planétarium, des espaces ludiques et 2 pataugeoires ont été installés pour titiller la curiosité des enfants.

Informations pratiques :

  • Adresse : 1 Av. Albert 1er, 21000 Dijon
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 7h30 à 21h
  • Téléphone : 03 80 48 82 00

9 – LEJAY LAGOUTE

Fabricant historique de la crème de cassis à Dijon depuis 1841.

10 – La cité internationale de la gastronomie et du vin

Elle ouvrira au printemps 2022, et sera composée d’un espace de 1 700 m2 totalement dédié à la gastronomie et aux vins.

Pourquoi visiter Dijon ?

La réponse tient en 5 points :

  • Dijon est une ville absolument magnifique, vous tomberez sous le charme de ses maisons médiévales, de ses arcades, de ses toits polychromes de tuiles vernissées, le centre historique est véritablement incontournable !
  • Le patrimoine de Dijon, et c’est une histoire qui démarre à l’antiquité, car elle fut de tout temps un emplacement stratégique de passage, de fortification, au carrefour de voies majeures. Les monuments dignes d’intérêts sont légion à Dijon.
  • La cuisine bourguignonne, la ville de Dijon a hérité au fil des siècles d’un terroir culinaire riche, ancré dans les traditions comme le chanoine Kir qui inventa le kir cassis. Découvrez les excellentes nonnettes de la Maison Mulot et Petitjean, la moutarde de Dijon, le pain d’épices de Dijon, le poulet Gaston Gérard, sans parler des recettes bourguignonnes plus générale comme la fondue, le bœuf bourguignon, les escargots à la bourguignonne… Qui sont un régal pour les papilles !
  • Le vin de Bourgogne, le kilomètre zéro des grands crus démarre à Dijon, ce chemin où vous verrez défiler des noms de cépages prestigieux part de Dijon pour aller jusqu’à Beaune : Vougeot, Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges… Le parcours de la côte de nuit est aussi surnommé « les Champs-Élysées de la Bourgogne »,
  • Des hébergements et restaurants pour tous les budgets, Dijon est une ville attractive, car elle reste également abordable et peut, de fait, convenir à toutes les bourses. Hôtel 4* ou chaînes hôtelières, grand restaurant ou restaurants proposant un menu d’une dizaine d’euros le midi, vous trouverez de tout à Dijon.

Que découvrir aux alentours de Dijon ?

Beaune : ville fortifiée entourée de vignobles de renommée, vous pourrez visiter les Hospices de Beaune et peut-être participer à sa vente de grands vins de Bourgogne si vous venez au mois de novembre, la moutarderie Edmond Fallot, le musée du vin de Bourgogne, assister à un concert, visiter des caves, vous promener sur les remparts…

  • Le Parc Naturel Régional du Morvan
  • Les fameux anis de Flavigny fabriqués dans l’ancienne abbaye bénédictine…

Où commence le parcours de la chouette à Dijon ?

Ce parcours en 22 étapes, ou plus, est disponible à l’office du tourisme de Dijon situé 11 rue des Forges. En livret papier ou via une application sur smartphone Apple et Android. Vous n’aurez plus qu’à suivre les flèches pour que Dijon n’ait plus aucun secret pour vous !

Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut