tours

Visiter Tours

Itinéraire Le Petit Paris – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Tours avec Emilie !

blue arrow5,3 km

little pin17 découvertes

pas1h45

bouton audioguides
plan visite tours
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Tours

: 17 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Tranquillement installée sur les rives de la Loire et du Cher, la ville d’Honoré de Balzac vous attend pour vous faire vivre une plongée historique au cœur de celle qui fut un temps la capitale de France.

Ville d’Art et d’Histoire, Tours a d’abord été Caesarodunum à l’antiquité, puis siège des rois de France pendant la guerre de 100 ans et capitale de la Touraine surnommée les jardins de France à la Renaissance. C’est aujourd’hui une ville universitaire tournée vers l’avenir avec un centre historique richement parsemé de belles pépites du passé.

quote bas
Gare de Tours

Peu de gares peuvent se vanter d’avoir un quelconque intérêt touristique autre que de vous avoir amené à destination. Alors que la gare de Tours, elle, est carrément belle ! Elle remplace la première gare de la ville que l’on appelait à l’époque l’Embarcadère.

Hôtel de Ville

Face à vous, sur la petite place Jean Jaurès, se dresse, imposant, l’hôtel de ville de Tours. Construit fin XIXe- début XXe, c’est plus un palais municipal qu’autre chose. Il est l’œuvre de Victor Laloux, le même architecte qui a construit la gare.

Tour Charlemagne

Vous voyez tout de suite qu’on entre dans une autre époque avec la tour Charlemagne qui se dresse devant vous. Elle est, avec la tour de l’Horloge et le cloître Saint-Martin, l’un des seuls vestiges de l’ancienne basilique Saint-Martin détruite en 1797. On l’appelle la tour Charlemagne, parce qu’apparemment la quatrième épouse de Charlemagne serait décédée pendant un de leur voyage à Tours et que le roi aurait alors décidé de l’enterrer là.

Basilique Saint martin

La Basilique Saint-Martin que vous voyez à présent a été construite de 1887 à 1902 par l’architecte Victor Laloux, oui, le même que pour l’hôtel de ville et la gare. Il n’a pas chômé dans sa vie lui ! Comme je vous le disais, la basilique Saint-Martin de l’époque romane avait été détruite pendant la Révolution. Mais lorsqu’en 1860, on découvrit les reliques de Saint-Martin dans la crypte, on s’est retrouvé bien embêté d’avoir tout cassé. Du coup, obligé de reconstruire quelque chose.

Place Plumeau

Voilà. Voilà ce que vous vouliez voir à Tours. Un ensemble remarquable de maisons à colombages autour d’une place chaleureuse remplie de cafés et de restaurants. Ici, le mieux est encore de vous attabler à l’une de ses terrasses, et de profiter de l’atmosphère en admirant les façades anciennes. Le Lonely Planète à même déclaré en 2014 que c’était la meilleure place de France pour prendre l’apéro alors autant lui faire honneur !

Hôtel Goüin

Nous sommes toujours dans le quartier Plumereau de Tours, la zone historique la plus importante de la ville. Vous avez là, l’hôtel Goüin, magnifique exemple d’architecture de la Renaissance miraculeusement épargné des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Église Saint-Julien

Voilà l’église Saint-Julien de Tours. Au VIe siècle, ce serait Clovis qui aurait décidé de faire ériger une église pour célébrer sa victoire sur les Wisigoths. L’église devient abbatiale avec la construction d’une abbaye tout autour d’elle. Si elle est encore debout aujourd’hui, c’est clairement une rescapée ! Elle ne sera jamais tranquille bien longtemps ! L’abbaye, attaquée par les Normands en 853, sera reconstruite, puis lors du siège de Tours en 1043, une nouvelle fois endommagée puis reconstruite. Puis c’est la nature qui s’en mêle et un ouragan fait s’effondrer la nef en 1224 !

Château de Tours

Alors, oui, en pleine vallée de la Loire, avec tous ces châteaux plus somptueux les uns que les autres, le château de Tours n’est pas le plus fou que vous ayez jamais vu. Cependant, ce modeste château comtal construit au XIe siècle a reçu bien du beau monde ! Déjà, sachez qu’il est construit sur l’ancienne enceinte gallo-romaine du IVe siècle qui protégeait la cité antique.

Cathédrale Saint-Gatien

Avis aux fans du gothique flamboyant, la cathédrale Saint-Gatien est faite pour vous ! Sa construction débute au XIIIe siècle et va durer environ 400 ans ! Sa façade finement décorée ressemble à de la dentelle de pierre ! C’est un travail magnifique. Et la cathédrale est immense !

08

Et encore 8 à retrouver dans l’application

Rue Nationale, Tour de l’Horloge , Portail de l’hôtel des trésoriers , Le monstre , Jardins Saint-Pierre le Puellier , pont Wilson , Passage du cœur navré , Grand Théâtre

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

17 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Itinéraire conseillé depuis la gare de Tours.

– Parking Indigo Tour Gare : 12 Pl. du Général Leclerc
– Parking : 31 Rue Marcel Tribut

02

Avec un départ du Château de Tours

– Parking du château: Place des Turones

03

Avec un départ de la place du Grand Marché

– Parking des Halles : Place des Halles


Vous avez encore un peu de temps à Tours ?

Tours, de part sa situation privilégiée dans le Val de Loire, est un point de départ idéal pour visiter certains des châteaux de la Loire. Le château de Villandry et ses célèbres jardins à la française ou encore les célèbres châteaux de Chenonceau ou d’Ambroise. La liste est longue dans la région.
A Tours même, vous pouvez, une fois le centre historique visité, chercher un peu de verdure au parc de la Gloriette ou dans le parc de l’île Simon sur la Loire.

Pour les amateurs d’Art et d’Histoire, un passage aux musées des Beaux-Arts ainsi qu’au musée du Compagnonnage est de mise !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la région Centre-Val de Loire

Les autres lieux incontournables à visiter à Tours à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Tours à pied :

1 – Rue Nationale

Vous voilà au cœur de l’artère principale de la ville. La rue nationale , longue de 700 mètres, relie la place Jean Jaurès au pont Wilson enjambant la Loire. Elle coupe littéralement le vieux Tours en deux. Elle suit une voie antique de Caesarodunum, la cité romaine qui précédait Tours au Ier et IIe siècle. Des fouilles réalisées en 2006 et 2007 ont d’ailleurs révélé la présence ici-même, d’une vaste zone d’habitat de l’époque romaine.

La rue, avant d’être nationale, était royale, comme d’habitude. Les bâtiments autour de la percée sont construits dans une harmonie de façade et tout est impeccablement symétrique. C’est au début des années 1880, que la rue change de nom et devient Nationale. Depuis l’arrivée du tramway, la rue est entièrement piétonne et flanquée de grands magasins. C’est l’endroit idéal pour faire un peu de shopping tout en s’imprégnant du passé historique de la ville. Ouvrez l’œil au numéro 39, vous verrez la maison de naissance d’Honoré de Balzac.

2 – Tour de l’Horloge

Vous êtes à présent devant la tour de l’horloge. C’est là qu’on se rend vraiment compte de la taille que faisait l’ancienne basilique Saint-Martin du XIe siècle. La tour de l’horloge, que vous voyez là, s’appelait la tour du Trésor et était la tour sud de la basilique. Elle n’a pas été détruite avec le reste de l’édifice, car on cherchait, non pas un trésor, mais justement une tour pour installer une cloche afin de sonner les horaires d’ouverture et de fermeture du marché. Puis on y installa une horloge. D’où son nom actuel. Elle est classée monument historique depuis 1840. Elle ne se visite pas, mais au moins elle donne l’heure. Il faudra vous contenter de l’admirer de l’extérieur.

3 – Portail de l’hôtel des trésoriers

Cette porte sculptée de style gothique flamboyant est un nouveau témoin du passé de Tours. Elle est tout ce qui reste d’un hôtel particulier appartenant au trésorier des chanoines. Au vu de l’entrée, on imagine sans peine que le reste de l’hôtel devait être plutôt grandiose. C’est parce que le trésorier des chanoines était quelqu’un de très important.

A ces fonctions premières, s’ajoute le droit de haute justice. Sachez qu’au Moyen- ge, vous aviez la haute et la basse justice, correspondant respectivement au pénal et au civil. La personne en charge décidait donc des sentences de mise à mort. Vous comprenez mieux pourquoi cet ensemble de bâtiments se devait d’être si imposant. Le portail, très orné, symbolisait la puissance de l’autorité. Il a été édifié au XVe siècle et, unique vestige de cette époque révolue, est classé monument historique.

4 – Le monstre

Petit anachronisme en plein quartier historique. Vous voilà nez à nez avec le Monstre de la place du marché ! Réalisée à la demande des commerçants par l’artiste contemporain Xavier Veilhan, cette statue de 4.80 mètres lie le passé au présent. En effet, le sculpteur a voulu s’inspirer des personnages fantastiques que l’on retrouvait sur les blasons des villes du Moyen- ge tout en lui donnant un style moderne. On aime ou pas, en tout cas la place du marché devient peu à peu la place du Monstre.

5 – Jardins Saint-Pierre le Puellier

Vous êtes ici en présence d’un grand mélange de passés face à des vestiges romains et médiévaux. Dans les années 500, à la mort de son mari Clovis, la reine Clothilde est venue s’installer à Tours. Elle a beaucoup participé à la vie de la cité et n’est retournée à Paris que pour s’y faire enterrer aux côtés de son mari.

Très pieuse, elle avait fait construire ici même, un monastère pour jeunes filles. Le monastère du Puellier à côté de l’église du même nom. Nom, qui en latin veut dire jeune fille non mariée d’ailleurs. Le monastère exista pendant plusieurs siècles, converti en monastère pour hommes puis en paroisse. L’église de la paroisse a ensuite été rénovée au XIIe siècle et agrandie au XIVe. On peut en voir quelques restes autour du pub à gauche devant vous. Mais lors des fouilles archéologiques, on remonta encore bien plus loin dans le temps avec la découverte de fondations gallo-romaines du IIe et IIIe siècles.

On pense qu’il y avait peut-être ici des thermes publics. On trouva aussi environ 500 sépultures datant du Xe au XVIIIe siècle. Une chose est sûre, il s’en est passé des choses ici. Vous êtes réellement sur un lieu chargé d’histoire. C’est quand même intéressant de s’arrêter une seconde et de penser à tout ce qui a pu se passer au cours des siècles dans ces endroits que l’on traverse sans même y penser.

6 – Pont Wilson

Nous arrivons sur le pont Wilson qui nous offre un très joli point de vue sur les berges de la Loire et une perspective intéressante sur la Route Nationale derrière vous.

Pont Wilson Tours

Le pont, construit en 1765, est le plus vieux pont de Tours. Avec ses 15 arches de pierres enjambant la Loire, les habitants le surnomment tout simplement “le pont de pierre” alors qu’il avait été nommé en honneur à Woodrow Wilson, président des États-Unis et important allié de la France lors de la Première Guerre mondiale. Le pont s’est quand même écroulé en 1978, mais sans faire aucune victime ! Les habitants ont alors pu choisir, lors d’un référendum, que faire de ce pont. On choisit de consolider ce qui n’est pas tombé pour garder la pierre ancienne et de reconstruire le reste en béton. Il est aujourd’hui classé monument historique.

7 – Passage du Cœur Navré

Ce petit passage que nous empruntons à présent s’appelle le passage du cœur navré. Sorte de pont des Soupirs qui, comme à Venise, évoque la tristesse des condamnés qui empruntaient ce passage pour aller à l’échafaud dressé sur la place de Foire-Le-Roi. La place Foire-Le-Roi est le petit square qui vous a mené à l’entrée du passage. Au Moyen- ge, c’était une place importante de la ville où se tenaient les marchés et puis donc les exécutions publiques ! Les temps changent et c’est tant mieux !

8 – Grand Théâtre

Vous voilà face au Grand Théâtre, le seul Opéra de la région Centre ! À la base, comme pour le célèbre théâtre de la Scalla de Milan, il y avait là une église, l’église des Cordeliers. C’est un particulier, monsieur Bûcheron, qui la convertit en salle de spectacle en 1796. La municipalité rachète le théâtre un siècle plus tard et le rénove à la mode de l’Opéra Garnier. En 1883, un incendie détruit la majorité de l’édifice.

C’est le nouveau théâtre issu de la reconstruction du XIXe siècle, que vous observez aujourd’hui. Il accueille depuis 2002 un chœur permanent ainsi que l’Orchestre symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours. Le bâtiment, signé Stanislas Loison, est classé monument historique depuis l’an 2000.

Quel quartier visiter à Tours ?

Tours est la ville principale du Val de Loire, dans la région administrative du Centre-Val de Loire. Classée Ville d’Art et d’Histoire, elle possède un véritable charme que vous découvrirez au fils de votre visite. Voici un aperçu des principaux quartiers d’intérêt de la ville.

1 – Le Vieux Tours

C’est le quartier historique de la ville qui est aujourd’hui essentiellement piéton. Vous y découvrirez de nombreuses maisons à colombages, qui font la renommée de la ville avec des tableaux dignes d’une carte postale. Le quartier est très vivant grâce à ses nombreux établissements de restauration, ses petites boutiques, etc. Vous y apercevrez également quelques monuments incontournables comme l’abbaye Saint-Julien et l’hôtel Goüin.

2 – Le quartier Grammont

Situé dans la continuité du Vieux Tours, il s’agit d’un quartier huppé et dynamique. Au cours de votre balade, vous y découvrirez plusieurs lieux d’intérêt comme le Jardin des Prébendes d’Oé, la synagogue de Tours (classée au titre des Monuments Historiques), ou encore, l’église Saint-Étienne.

3 – Le quartier de Paul Bert

Un quartier intéressant au riche passé antique et médiéval. Vous y découvrirez, notamment, de nombreuses maisons à l’architecture à colombages typique.

4 – Le quartier Porte de Loire

Ce quartier, qui vient de subir une profonde réhabilitation, est désormais un lieu incontournable à Tours. Vous y découvrirez notamment un lieu artistique majeur : le Centre de Création Contemporaine Olivier-Debré. Vous pourrez également vous y promener le long des bords de Loire, et pourquoi pas, faire les boutiques.

Comment visiter Tours ?

Tours est une ville agréable à taille humaine, que l’on pourra aisément visiter à pied. Si vous souhaitez parcourir de plus grandes distances sans difficulté, n’hésitez pas à emprunter le réseau de bus et du tramway qui sillonnent la ville. Si vous aimez les balades à vélo, Tours est une ville qui se prête parfaitement au cyclotourisme. D’ailleurs, il existe de nombreux services de location de vélo dédiés aux touristes.

Riche d’un patrimoine architectural authentique, Tours est une ville pleine de charme qui ne manquera pas de vous surprendre tout au long de votre visite. En termes de durée, il est possible de découvrir la ville en 1, 2 ou 3 jours selon vos possibilités.

Généralement, lors de la première journée, on se concentre sur le Vieux Tours et ses principaux monuments. Si vous disposez d’une seconde journée sur place, on en profitera pour faire quelques visites supplémentaires de monuments, ainsi que quelques musées. Enfin, si vous disposez d’une troisième journée, c’est dans les alentours de Tours que nous vous conseillons de vous rendre.

Bon à savoir : si vous avez envie de découvrir Tours sans louper aucune miette de son histoire et de ses monuments incontournables, pensez à faire appel à un guide professionnel pour une expérience unique.

Quels châteaux visiter près de Tours ?

La région du Val de Loire regorge de châteaux tous plus beaux les uns que les autres. Si vous êtes de passage dans la région, voici quelques idées de visites époustouflantes.

1 – Le Château de Montrésor

Situé à Montrésor, le château éponyme regroupe les vestiges de la forteresse de Foulques Nerra, ainsi qu’une demeure Renaissance. Le parc vous offrira également une charmante balade.

2 – Le Château de Nitray

Amateur d’œnotourisme, rendez-vous au Château de Nitray où vous découvrirez non-seulement un lieu d’exception, mais également le Musée de la vigne et du vin. Sur place, vous pourrez également visiter les chais et la cave du domaine.

3 – Le Château de l’Islette

Ce château de style Renaissance datant du 16e siècle est situé à Cheillé. Appartenant aux châteaux de la Loire, il s’agit d’un très beau domaine à visiter dans les alentours de Tours.

4 – Le Château de Champchevrier

Le Château de Champchevrier est un très beau domaine situé sur la commune de Cléré-les-Pins non loin de Tours. Habité par la même famille depuis plusieurs siècles, vous y découvrirez notamment des intérieurs cossus et parfaitement conservés.

5 – Le Château d’Ussé

Situé tout près de la forêt de Chinon, le Château d’Ussé vous plongera dans un décor de conte de fée. On dit justement que c’est le château qui aurait inspiré le conte de la Belle au Bois Dormant.

Quelles sont les meilleures activités à faire à Tours ?

Tours est une ville qui est loin d’être ennuyeuse, où des activités très diverses ne manqueront pas de divertir toute la famille. En voici d’ailleurs quelques-unes :

  • La balade des jardins du Musée des Beaux-Arts.
  • Admirer la tour de Charlemagne.
  • Découvrir le Musée du compagnonnage.
  • Prendre un café sur la place Plumereau.
  • Flâner au cœur du jardin botanique.
  • Passer par la basilique Saint-Martin
  • Se balader sur les bords de Loire.
  • Découvrir le marché gourmand des Halles de Tours.
  • Se rendre au Centre de Création Contemporaine Olivier Debré.
  • Visiter la cathédrale Saint-Gatien.
  • Se balader dans le parc Honoré de Balzac.

Par ailleurs, si vous souhaitez profiter d’activités nautiques sur la Loire à l’arrivée des beaux jours, sachez que de nombreuses options sont possibles. Parmi celles-ci : des balades en kayak, en standup paddle, en canoë, ou encore, en bateau.

Que découvrir aux alentours de Tours ?

Comme évoqué plus tôt dans ce guide, la découverte des nombreux châteaux de la Loire constitue d’excellentes excursions à proximité de Tours. 

En outre, Tours est entouré de nombreux petits villages qui valent véritablement le détour. Voici quelques idées de communes à visiter pour la beauté de leur architecture et de leurs paysages : Crissay-sur-Manse, Candes-Saint-Martin, Montsoreau, Lavardin, et bien sûr, le village-jardin de Chédigny. 

Autre possibilité aux portes de Tours : les Bateliers du Cher, basés à Savonnières, qui proposent d’incroyables balades sur le Cher à bords de bateaux traditionnels datant du 18e siècle et 19e siècle. Il s’agit d’une façon insolite, et pour autant, authentique, de visiter la Loire.

Enfin, si vous souhaitez profiter d’une sortie en famille non loin de Tours, il existe pléthore de possibilités dans la thématique des parcs animaliers. Parmi ceux-ci : le ZooParc de Beauval, le Zoo de La Flèche, ou encore, le Bioparc de Doué-la-Fontaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page