toronto

Visiter Toronto

Itinéraire A la conquête de l’Est canadien – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Toronto avec Emilie !

blue arrow10,5 km

little pin22 découvertes

pas3h30

bouton audioguides
00 plan toronto
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Toronto

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Plus souvent traversée que visitée, Toronto a pourtant tout d’une grande. Née d’un petit port sous l’influence française et récupérée par les Anglais en 1792 sous le nom de York, la ville canadienne a fait un sacré bout de chemin pour être aujourd’hui la cinquième plus grande ville d’Amérique du Nord.

De prime abord très contemporaine avec la plus grande collection mondiale de building perçant le ciel, la capitale de l’Ontario a néanmoins conservé des emblèmes historiques pour la plupart issus de l’époque victorienne. Lumineuse et animée, Toronto aime l’art qu’il soit au musée ou dans les rues, la musique qu’elle soit jouée en plein air ou dans ses meilleures salles de concert mais surtout la vie qu’elle soit typiquement locale ou bien venue d’autres horizons.

Véritable melting-pot des cultures avec ses quartiers aux caractères bien trempés, l’identité torontoise s’est bâtie sur des racines plurielles.

Au Canada mais presque comme à la maison, venez vous mélanger au reste du monde à travers une visite certes condensée mais facilement agrémentée au gré de nos conseils.

quote bas
La Tour CN

Élément essentiel de la silhouette torontoise, la Tour CN est le symbole le plus reconnu du Canada. Avant de gagner toute cette notoriété, l’immense chef-d’œuvre d’ingénierie avait avant tout un objectif d’ordre plus pratique. A la suite des premiers gratte-ciel élevés dans les années 1960-1970, plusieurs problèmes de réception sont soulevés chez les particuliers. Et comme à chaque problème sa solution, ce bâtiment de diffusion est inauguré en 1976 après 4 mois de travaux menés par 1500 ouvriers.

St Andrew’s Church

Surprenant morceau d’histoire perdu dans cette immensité vitrée ultra futuriste, la St Andrew’s Church interpelle notre curiosité. Conçu en 1876 par un architecte et homme d’affaires canadien, cet édifice religieux a dès ses débuts servi à accueillir une congrégation de l’église presbytérienne ou des laïcs sont élus à sa direction.

Sharp Centre for Design

Il est vrai que dans le genre architectural contemporain, ici, on est davantage habitué à de hautes tours vitrées plutôt qu’à ce genre de bâtisse. Loin d’être banal, le Sharp Centre for Design a ouvert ses portes en 2004 dans le cadre d’un projet d’agrandissement du campus de l’Université OCAD soit l’école d’Art et de Design de L’Ontario. Un style extravagant qui maintenant paraît bien plus cohérent que lorsque l’on aborde les lieux sans en connaître la fonction.

Toronto City Hall

Image de modernisme comme il se fait bien dans la ville, le Toronto City Hall est l’un des monuments torontois les plus reconnaissables. Inaugurée en 1965, cette impressionnante réalisation architecturale est le résultat du plus grand concours d’architecture jamais mené par une ville. Un jury international, spécialement conçu pour l’occasion, a dû trancher entre 520 projets issus de 42 pays différents pour élire le lauréat de cette nouvelle page de Toronto.

L’ancien Hôtel de Ville de Toronto

Loin d’être aussi design que son successeur, l’ancien Hôtel de Ville de Toronto est l’un des monuments les plus représentatifs de l’histoire de la ville. A son inauguration en 1899, après 10 ans de travaux, ce bâtiment de style néo-roman était le plus grand dans le domaine municipal de toute l’Amérique du Nord. Sa tour s’élevant à plus de 100 mètres dans le ciel, bien loin derrière les sommets des autres constructions surdimensionnées des alentours, possède une horloge et des cloches qui ont fait leur apparition seulement en 1900.

Le Temple de la renommée du hockey

Installé depuis 1993 dans l’ancien édifice de la Banque de Montréal, le Temple de la renommée du hockey est une véritable déclaration d’amour au sport canadien par excellence. D’abord prévu pour être inauguré à plus de 200km dans la ville de Kingston où serait né le hockey, c’est finalement à Toronto que cette institution verra le jour le 26 août 1961. Dédié à l’histoire et à l’étude de ce mythique sport sur glace, le musée rassemble d’innombrables objets et d’impressionnants trophées pour honorer les plus grands exploits de cette discipline sportive nationale.

Gooderham Building

Silhouette plus qu’emblématique de Toronto, le Gooderham building dégage un magnétisme fou d’autrefois. Avant sa grande apparition en 1891 à l’intersection des rues Front et Wellington, le coin était occupé par son ancêtre plus petit et plus court, le Coffin Block. Construit sous la demande de George Gooderham, fondateur de la distillerie Gooderham and Worts, le bâtiment à servi de bureau pour cette entreprise jusqu’en 1952 avant d’être définitivement vendu par la famille en 1957.

Distillery District

En quête d’un dépaysement total ? C’est votre jour de chance! C’est sur le site historique national autrefois occupé par la distillerie Gooderham and Worts que ce jeune quartier branché de Toronto s’est développé. Créée en 1837, cette entreprise familiale florissante a joué un rôle majeur dans le développement économique du pays pendant plus de 153 ans en exportant ses productions au-delà des frontières comme dans les ports de Rio de Janeiro ou encore Montevideo.

14

Et encore 14 à retrouver dans l’application

Le Skywalk de Union Station, Le Roy Thomson Hall, Canada’s Walk of Fame, Queen Street West, Le musée des Beaux-Arts de l’Ontario, Yonge-Dundas Square, Yonge Street, Massey Music Hall, Nathan Phillips Square, Osgoode Hall, Financial District + King Street West, La galerie Allen Lambert, St. Lawrence Market South, Toronto Union Station.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite n°1 avec un départ conseillé au 1Visite avec un départ conseillé entre le Rogers Centre et le pied de la Tour CN. Malostranské náměstí, non loin de l’église Saint Nicolas (Malà Strana).

Autres départs :
 
–        Au 207 Rue Yonge, tout près de l’entrée du Eaton Centre
–        Au 10 Front St W, devant le temple de la renommée du hockey

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le Distillery District. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture.  Veillez à bien jeter un petit coup d’œil avant d’entamer les choses sérieuses.
 
A l’image des destinations touristiques par excellence, Toronto vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via le Toronto City Pass. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres

03

Point monnaie :

L’unité monétaire officielle au Canada est le dollar canadien (CAD en abrégé).

04

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 9°C caractérisée par un climat continental avec des hivers très froids et des étés confortables.
De janvier à mars, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de -5°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juillet et août avec des maximales autour 26°C.
Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent les mois de mai à août. Cependant, Toronto est une ville qui connaît des précipitations importantes sur l’année et donc on est jamais à l’abri de quelques averses.  
Afin d’optimiser votre venue, les mois de mai à septembre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain.


Vous avez encore un peu de temps à Toronto ?

Très dynamique mais surtout très cosmopolite, la poursuite de la visite de Toronto se pare de ses plus belles ondes internationales. En délaissant la ferveur du centre-ville pour une expédition plus au nord, vous aurez l’occasion de traverser les différents quartiers ethniques  de cette véritable ville-monde. Que ce soit le quartier Kensington Market et ses influences latines, le Chinatown et sa forte identité asiatique ou encore Le Little Italy et le Portugal village pour des notes plus européennes, les accents et les couleurs n’ont pas fini de se bousculer à vos yeux et à vos oreilles.

Dans cette traversée multiculturelle, il serait dommage de ne pas saluer les autres attractions particulières de la ville comme la Graffity Alley que l’on aime pour ses fresques artistiques, l’immense campus de la prestigieuse Université de Toronto ou bien le magnifique Musée royal de l’Ontario dont l’architecture nous laisse rapidement sans voix.

Très loin l’un de l’autre en termes de distance mais très proche au sujet de leur contribution dans l’histoire de la ville, la Casa Loma et le Fort York seront deux autres arrêts très intéressants à ajouter sur votre liste des choses à voir/faire à Toronto.

Enfin pour celles et ceux pour qui le manque des espaces verts se fait durement ressentir, rien de mieux que de s’enfuir pour High Park, les îles de Toronto voire même les chutes du Niagara, soyons fous, pour se ressourcer loin de ces buildings un peu étouffants à la longue.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page