dunkerque

Visiter Dunkerque

Itinéraire La Cité de Jean Bart – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Dunkerque avec Romane !

blue arrow7,8 km

little pin22 découvertes

pas2h40

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Dunkerque

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Sur la côte de la mer du Nord, la ville de Dunkerque vous dévoile plus de 1 000 ans d’histoire au travers de ses monuments. Victime de la Seconde Guerre mondiale qui a détruit une grande partie de la ville, elle a fait l’objet d’un grand projet de reconstruction d’après-guerre, pour sauver son centre-ville et son port, troisième port de France.

Située à quelques kilomètres seulement de la Belgique, cette ville portuaire et maritime du Nord-Pas-de-Calais offre de longues plages de sable qui invitent aux activités nautiques et, pour les plus courageux, à la baignade.

Rien de tel que de se balader le long du port de Dunkerque, de découvrir ses musées dédiés aux guerres et à son activité maritime, et de déguster les spécialités locales dans l’un des restaurants dunkerquois !

quote bas

Véritable symbole de cette ville portuaire et maritime, cette tour est le plus ancien édifice de la ville : construite au XVe siècle, elle faisait autrefois partie des remparts et des 28 tours qui entouraient la ville à cette époque, avant de devenir un phare au XVIIIe siècle, après la destruction des fortifications.

Ce grand bâtiment qui s’impose sur la place Charles Valentin est l’hôtel de ville de Dunkerque, construit entre 1897 et 1901. Il affiche un magnifique style issu de la Renaissance flamande que l’on doit à l’architecte lillois Louis-Marie Cordonnier. C’est son fils, Louis-Stanislas Cordonnier, qui se chargera de le restaurer après les dégâts qu’il a subis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il se trouve sur le même emplacement que l’ancien hôtel de ville, qui a vu le jour en 1233 et a été agrandi et reconstruit au fil des siècles suite à la croissance de la population et les incendies qui ont touché les anciens édifices. Aujourd’hui, l’Hôtel de Ville de Dunkerque révèle un beffroi de 75 mètres de haut, en pierres et en briques rouges, au même titre que le reste du bâtiment.

Du haut de ses 58 mètres, le beffroi de Dunkerque fait partie des visites incontournables de la ville. En plus d’être l’un des édifices les plus anciens, il offre la possibilité de monter à son sommet et d’apprécier une vue imprenable à 360° sur Dunkerque et ses alentours ! Bâti au XVe siècle, ce beffroi était en fait autrefois le clocher de l’ancienne église Saint-Eloi qui, avant d’être ravagée par un incendie en 1558, se trouvait rattachée au clocher. Après l’incendie, une nouvelle église est construite un peu plus loin, laissant le beffroi isolé de l’autre côté de la route.

Face au beffroi, de l’autre côté de la rue, voici l’église Saint-Eloi. Autrefois située à côté du clocher, elle a été reconstruite suite à l’incendie de l’ancienne église qui, ayant laissé de nombreux vestiges, n’a pas permis de la reconstruire au même endroit, la séparant ainsi de son clocher.

Véritable emblème de la ville, ce voilier impressionnant est le plus grand voilier ouvert au public de France ! Construit en 1901, il permet de faire un véritable bond dans le temps et de découvrir la vie des équipages à bord à travers une visite dans les différentes parties du bateau. C’est aujourd’hui le dernier trois-mâts carré conservé en France. Il est donc bien évidemment classé Monument historique, en véritable chef-d’œuvre d’architecture navale.

Vous voici dans le quartier du Grand Large, caractérisé par ses maisons à l’aspect si particulier, appelées les Gâbles. Ancien site des chantiers navals, ce quartier a fait l’objet de rénovations récentes, pour en faire un quartier résidentiel au bord du port de plaisance du Grand Large.

Encore un emblème de la ville ! Qui dit port dit bien évidemment phare, et vous avez d’ici une jolie vue sur le phare de Dunkerque, appelé le phare du Risban. Classé aux Monuments historiques, c’est le sixième phare le plus haut de France, affichant une hauteur de 63 mètres.

15

Et encore 15 à retrouver dans l’application

Jardin des Sculptures, histoire de Dunkerque, port de Dunkerque, point de vue depuis le bassin du Commerce, place Jean Bart, bassin de la Marine et bassin du Commerce, musée Portuaire, port de plaisance, monument à Georges Guynemer, musée 1940 Opération Dynamo, le Sablier, carnaval de Dunkerque, blockhaus, digue du Canal Exutoire, plage de Malo-les-Bains.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé

– Parking Digue des Alliés, place Paul Asseman


Vous avez encore un peu de temps à Dunkerque ?

Le quartier de Rosendaël

Pour continuer votre visite de Dunkerque, rendez-vous dans le quartier de Rosendaël, le quartier “Excentric” : vous y trouverez de nombreux bâtiments Art Déco construits entre 1927 et 1939 qui ne manqueront pas de vous surprendre ! Colorées et de forme peu conventionnelle, les maisons de ce quartier ont été pensées comme de véritables œuvres d’art par François Reynaert, architecte dunkerquois qui a fait de cette partie de Dunkerque un quartier unique et très visité.

Leffrinckoucke

Si vous êtes véhiculé et que vous souhaitez visiter les environs de Dunkerque, direction Leffrinckoucke et son Fort des Dunes, étonnant bâtiment témoin de l’architecture militaire construit en 1878 pour protéger Dunkerque et son port. Une visite qui retrace donc l’histoire militaire de Dunkerque et sa région !

Autour de Dunkerque

À 30 min de route, la cité fortifiée de Gravelines vous ouvre ses portes pour découvrir les fortifications du célèbre Vauban et à 45 min, la ville de Saint-Omer, labellisée Ville d’Art et d’Histoire, vous dévoile son patrimoine exceptionnel.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la région des Hauts-de-France

Les autres lieux incontournables à visiter à Dunkerque à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Dunkerque à pied :

1 – Jardin des Sculptures

Vous voici dans le jardin des Sculptures, parc contemporain qui renferme le Lieu d’Art et d’Action Contemporaine, plus communément appelé le LAAC. Ce musée qui présente plus de 2 000 œuvres a été construit en 1982, deux ans après l’aménagement du jardin des Sculptures, et dévoile des œuvres du XXe siècle rassemblées par Gilbert Delaine.

Peintures, sculptures, dessins, photographies, le musée expose les créations artistiques des années 1945 aux années 80, au fil d’un parcours ludique et interactif qui a le don de plaire à tout le monde, petits et grands ! Le jardin qui entoure le musée est lui-même orné de plusieurs œuvres d’art, parfois insolites, notamment des sculptures présentées dans un paysage minéral et végétal. Ouvrez les yeux et baladez-vous à votre guise dans le parc, vous risquez d’être surpris !

2 – Histoire de Dunkerque

L’histoire de Dunkerque débute au Xe siècle, alors que des pêcheurs commencent à s’installer dans cette zone qui borde la mer. C’est une ville qui émerge plutôt tardivement par rapport à d’autres villes de France qui se sont établies dès l’époque romaine.

La ville, ou plutôt le petit hameau de pêcheurs qu’elle était à ce moment-là appartient au comté de Flandre. Déjà à cette époque, elle s’appelait Dunkerka, ancien néerlandais qui signifie “l’église des dunes”, en référence à une chapelle construite dans la ville.

Du fait de sa situation géographique, elle fera l’objet de convoitise entre la Hollande, l’Angleterre et le royaume de France. Elle sera même sous la domination espagnole jusqu’en 1662, date à laquelle elle devient définitivement française. À ce moment-là, son port est agrandi et elle devient un véritable pôle commercial avec de nombreux pays.

Le port de Dunkerque devient le plus grand port de guerre du royaume. La ville tout entière sera lourdement bombardée pendant les deux guerres mondiales, notamment pendant la Seconde où près de 70% de ses bâtiments sont détruits, et son port complètement démoli par les bombes. S’ensuit alors une longue reconstruction qui vise à rebâtir son port et reloger sa population.

Aujourd’hui, le port de Dunkerque est le troisième port français de marchandises et grâce à sa position privilégiée, la ville garde des échanges commerciaux très intéressants avec les cinq capitales qui se situent à moins de 300 km : Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam et Luxembourg. Avec une population de plus de 86 000 habitants, elle se range en cinquième position des villes les plus peuplées de sa région, les Hauts-de-France.

3 – Port de Dunkerque

Troisième port de France, le port de Dunkerque est indéniablement incontournable dans la visite de la ville. Il n’a pourtant pas toujours été aussi reconnu : au XIe siècle, lorsqu’il a été construit, il était bien plus petit et était seulement destiné à la pêche au hareng.

Port de Dunkerque

 

Ce n’est qu’au XIVe siècle, soit trois siècles plus tard, qu’il prendra de l’importance grâce aux relations maritimes que Dunkerque entreprend avec l’Angleterre et la Hollande. Sa taille reste cependant, à ce moment-là, très minime par rapport au port d’aujourd’hui.

Au cours du XVIIIe siècle, les guerres et la Révolution réduisent fortement l’activité du port, qui devient quasi inutilisé. Ce n’est qu’en 1822 qu’il sera restauré et qu’il reprendra de l’importance, qui grandira au fil des années pour en faire, au début du XXe siècle, le 3e port français.

Fortement menacé d’être détruit pendant la Première Guerre mondiale, car les Anglais préféraient le détruire plutôt que de le donner aux Allemands, il sera sauvé par le général Foch, qui réussira à les convaincre de le garder intact. Il ne résistera pas, en revanche, à la Seconde Guerre mondiale, et sera complètement détruit par les bombes.

Rebâti, restauré et réaménagé, il redeviendra en quelques années l’un des ports les plus importants de France, ayant maintenant la particularité d’être un port durable et le 1er port fluvial du Nord-Pas-de-Calais. Vous comprenez maintenant pourquoi il est indissociable de la ville de Dunkerque !

4 – Point de vue depuis le bassin du Commerce

Voici un joli point de vue, très représentatif de Dunkerque, ville maritime et portuaire ! Devant vous se révèle les bateaux du port du bassin du Commerce, avec en toile de fond les maisons dunkerquoises qui longent le quai affichant pour certaines de jolies couleurs rouge, jaune et orange.

C’est le moment de sortir votre appareil photo et de rapporter chez vous un cliché symbolique de Dunkerque !

5 – Place Jean Bart

C’est encore un hommage à Jean Bart que nous voyons là, sur cette place qui porte le nom de ce célèbre corsaire qui a sorti la France d’une grande famine au cours du XVIIe siècle. Elle contient bien évidemment une statue le représentant, l’épée à la main et levée vers le ciel, symbole de sa volonté de se battre contre les Hollandais pour restaurer la paix et la tranquillité en France.

Cette statue de bronze, érigée en 1845, a été réalisée par David d’Angers. Cet artiste talentueux a voulu démontrer, grâce à cette statue, tout le courage de cet illustre personnage dunkerquois, qui après avoir ramené leurs biens volés par les Hollandais, sera anobli par le roi Louis XIV et deviendra commandant de la marine de Dunkerque.

C’est au cours d’une fête qui a duré pas moins de deux jours que la statue est inaugurée en 1845 sur cette place qui portait autrefois le nom de place Royale.

6 – Bassin de la Marine et bassin du Commerce

Vous traversez ici une partie du port de plaisance de Dunkerque avec, sur votre gauche, le bassin de la Marine et sur votre droite, le bassin du Commerce. 140 bateaux peuvent être amarrés dans le bassin du Commerce et 170 dans le bassin de la Marine.

Au XIXe siècle, ce quartier était le lieu de la manufacture et des compagnies maritimes. Aujourd’hui, on retrouve des commerces, des centres universitaires et le musée portuaire, véritable témoignage de la ville maritime qu’était et qu’est encore aujourd’hui Dunkerque.

Ces bassins font partie des trois ports de plaisance de Dunkerque, qui font de la ville un point de passage privilégié pour de nombreux plaisanciers européens.

7 – Musée Portuaire

En plus des trois bateaux ouverts à la visite, le musée portuaire dévoile des maquettes, outils et photos qui retracent l’histoire du port de Dunkerque et les différents métiers issus de l’activité maritime.

Installé dans un ancien entrepôt de tabac, le musée portuaire fait partie du quartier de la Citadelle, ancien bastion de la ville. Il a été inauguré en 1992 et constitue une étape incontournable pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la vie, l’histoire et les navires du port de la cité de Jean Bart.

8 – Ports de Plaisance

Le port de Dunkerque, véritable emblème de la ville puisque c’est, je vous le rappelle, le 3e port français, est constitué de trois ports de plaisance qui permettent d’accueillir au total plus de 650 bateaux.

Parmi eux, on compte le port de plaisance du Bassin du Commerce, celui du Bassin de la Marine, inauguré en 2004, et celui du Grand Large, qui reste accessible 24h/24. Son attrayante proximité avec le centre historique de la ville et ses nombreux services en font un haut lieu de la plaisance dans le nord de la France, à quelques pas seulement de la Belgique.

Ce ne sont donc pas moins de 2 000 plaisanciers qui viennent chaque année dans le port de Dunkerque, profitant de cette escale pour visiter la ville ou découvrir le fameux carnaval de Dunkerque. Un port qui a du succès !

9 – Monument à Georges Guynemer

11 septembre 1917, une date symbolique pour la France puisqu’elle marque la mort de l’un des pilotes les plus célèbres de la Première Guerre mondiale, Georges Guynemer, mort sur le champ de bataille en Belgique.

C’est un véritable hommage à ce héros de la Grande Guerre qui est rendu là, grâce à ce monument qui le représente au-dessus de la phrase symbolique “Faire face”, citation de Georges Guynemer devenue la devise de l’Armée de l’Air.

10 – Musée 1940 Opération Dynamo

Ce musée est l’occasion de retracer l’histoire de Dunkerque pendant la Seconde Guerre mondiale, ville qui a énormément souffert des bombardements puisque 90% de ses bâtiments ont été détruits au cours de la guerre.

Le musée reprend les événements de l’une des batailles les plus célèbres, la Bataille de Dunkerque et de l’Opération Dynamo qui a permis de sauver quelque 340 000 soldats de la mort et de la capture. Mais reprenons depuis le début : c’est le 10 mai 1940 que l’Allemagne envahit la Hollande, le Luxembourg et la Belgique, qui déposent les armes quelques jours plus tard.

Mais l’armée allemande est aussi en France, et notamment dans les villes de Boulogne-sur-Mer, puis Calais, pour avancer dangereusement à Dunkerque qui, je vous le rappelle, est la dernière ville avant d’arriver en Belgique. La Belgique étant désormais aux mains des Allemands, les soldats se retrouvent coincés à Dunkerque.

C’est à ce moment-là que se déploie une opération d’évacuation des plus spectaculaires pour les sauver, mettant en place plus de 1 400 bateaux britanniques pour évacuer en quelques jours seulement les 340 000 soldats coincés sur la plage.

Une opération qui s’inscrit parmi les plus grandes opérations d’évacuation de l’histoire militaire, et qui a marqué un tournant dans la guerre. C’est donc un musée passionnant qui vous attend dans cet édifice situé au cœur du quartier où se trouvaient les Forces Françaises et Alliées pendant cette opération légendaire !

11 – Le Sablier

Véritable curiosité de la ville, le Sablier est un hommage à l’Opération Dynamo qui a permis d’évacuer plusieurs centaines de milliers de soldats depuis la plage de Dunkerque.

Symbole de l’une des batailles les plus connues de la Seconde Guerre mondiale, ce sablier géant représente le temps, l’attente, le poids de la guerre sur les épaules de ses nombreux soldats qui se sont battus contre les Allemands et qui ont attendu avec courage les alliés sur la plage pour pouvoir évacuer la zone.

C’est aussi un objet qui reflète la possibilité de retournement, et de transformer ainsi une défaite en victoire. Inauguré en 2017, à l’occasion de la sortie du film Dunkerque de Christopher Nolan, on le doit à l’artiste plasticienne Séverine Hubard, originaire de Lille.

12 – Carnaval de Dunkerque

Symbole de la ville, le Carnaval de Dunkerque fait chaque année, pendant 3 mois, la réputation de la cité de Jean Bart. C’est pendant la semaine du Mardi Gras que la fête bat son plein : des défilés et des bals sont organisés et regroupent des milliers de personnes déguisées : les Dunkerquois ressortent de vieux vêtements et les assemblent pour réaliser leur “clet’che”, nom donné aux déguisements là-bas.

Carnaval de Dunkerque

Ajouté à cela un parapluie multicolore, et le déguisement est totalement typique du Carnaval de Dunkerque ! Ne reste plus qu’à défiler dans les rues de la ville, jusqu’à l’hôtel de ville où le maire se fera un plaisir de jeter des harengs fumés sur les carnavaleux, en réponse à une grande tradition qui a commencé après la Seconde Guerre mondiale, pour célébrer la reconstruction de l’hôtel de ville.

Mais le carnaval, lui, est bien plus ancien que cela : c’est au XVIIe siècle que les premières fêtes ont commencé, organisées par les armateurs pour les marins-pêcheurs qui s’apprêtaient à partir en mer pour plusieurs mois. Fête donnée juste avant leur départ, les marins avaient souvent déjà embarqué leurs vêtements dans les bateaux : ils venaient donc avec les vêtements de leurs femmes pour célébrer leur départ.

Musique, danse, vêtements originaux faisaient partie de la tradition et constituent encore aujourd’hui la base du carnaval, qui rassemble maintenant environ 50 000 personnes par jour pour les défilés les plus importants. Une fête incontournable qui fait ressortir toute l’identité de la ville, son langage, sa gastronomie et son histoire !

13 – Blockhaus

Voici un blockhaus construit pendant la Seconde Guerre mondiale, qui servait d’abri militaire conçu en béton armé et résistant aux assauts des armées ennemies. Véritables armes défensives, les blockhaus ont été construits par les Allemands à partir du moment où ils occupaient le territoire français et où les États-Unis entrent dans la guerre : ils installent ces blocs de béton partout le long des côtes Atlantiques pour éviter que les alliés puissent arriver de ce côté et reprendre le territoire.

Le blockhaus que vous avez devant vous fait donc partie des quelque 12 000 blockhaus qui ont été installés pendant la guerre. Et c’est loin d’être le seul à Dunkerque : encore aujourd’hui, plusieurs blockhaus sont visibles le long du littoral, dont certains cachés par les habitations du front de mer pour éviter que les forces alliées ne les voient. Le Nord-Pas-de-Calais est d’ailleurs l’une des zones en France où l’on en voit le plus.

Témoignage de l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire, ils s’inscrivent donc dans le paysage de Dunkerque.

14 – Digue du Canal Exutoire

Vous êtes sur la digue des Alliés, avec d’un côté la plage et la mer du Nord et de l’autre, le canal exutoire. Construite en 1876 dans le but de protéger la ville des invasions marines, cette digue offre aujourd’hui une véritable balade en pleine nature, loin de l’agitation de la ville, tout en la protégeant des inondations.

Elle est bien évidemment très appréciée des Dunkerquois, qui viennent s’y balader pour profiter de l’air marin !

15 – Plage de Malo-les-Bains

Cette plage porte le nom d’une ancienne commune voisine de Dunkerque, qui a fusionné en 1970 avec Dunkerque, constituant aujourd’hui l’un de ses quartiers, le quartier de Malo. Cette plage de sable s’étend le long de la ville de Dunkerque, mais aussi des petites communes avoisinantes.

Plage de Malo les Bains Dunkerque

Baignade, apéro, sport, cette plage est idéale pour ceux qui souhaitent se rafraîchir pendant les chaudes journées d’été et ceux qui souhaitent s’adonner à leur passion à deux pas du centre-ville de Dunkerque. Elle est bordée de bars, de restaurants, de marchands de glace, bref, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment au bord de la mer du Nord !

Où se promener à Dunkerque ?

Les itinéraires de promenade à faire au sein de la ville de Dunkerque dans les Hauts-de-France ne manquent absolument pas. Si vous avez envie de vous balader et de profiter pleinement du lieu, voici quelques idées de parcours qui devraient vous plaire.

Une première balade urbaine dans le centre-ville dunkerquois en passant par la Place Jean Bart vous permettra de vous imprégner pleinement de l’ambiance locale.

Vous pouvez aussi opter pour Dunkerque côté mer et profiter d’une balade sur la côte en direction du phare du Risban (phare toujours en activité).

Pour finir, si vous avez envie de vous promener au sein d’un lieu atypique, le LAAC (Lieu d’Art et Action Contemporaine) est idéal. Ce lieu de culture offre, en plus de ses bâtiments, un magnifique jardin de sculptures dans un cadre spectaculaire.

Envie de verdure ? Direction le Parc du Fort-Louis qui constitue le poumon vert de Dunkerque. Il s’agit d’un lieu agréable et familial très apprécié des Dunkerquois.

ville de dunkerque

Pourquoi visiter Dunkerque ?

Dunkerque est une ville qui ne représente pas toujours le premier choix des vacanciers à la recherche de la ville idéale pour poser leurs valises. Elle possède pourtant de nombreux atouts capables de donner à tous l’envie de la découvrir.

Le premier point important au sujet de Dunkerque concerne son rôle majeur dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit, en ce sens, d’une ville chargée d’histoire qui passionnera les amateurs et pourrait bien surprendre les curieux. D’ailleurs, les lieux historiques et sites de tournages peuvent être visités tout au long de l’année.

Le second atout de Dunkerque est son riche patrimoine maritime. À quai, il est d’ailleurs possible de visiter de magnifiques navires.

Pour finir, Dunkerque possède de très belles plages et stations balnéaires qui raviront les amateurs. Celles-ci sont très attrayantes, tout au long de l’année pour de belles balades et particulièrement en été pour profiter de longues journées de baignades et de farniente.

Que découvrir aux alentours de Dunkerque ?

Si vous êtes de passage à Dunkerque lors d’un prochain voyage et que vous avez envie de visiter les alentours, voici quelques idées d’excursion qui pourraient vous plaire.

Si vous avez envie de découvrir les splendeurs de la Côte d’Opale, autant profiter d’un séjour dans la région pour explorer le lieu. Celle-ci s’étend de Bray-Dunes jusqu’à Berck-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. Avec ses belles plages de sable fin et ses panoramas d’exception, la visite en vaut largement la chandelle. C’est d’autant plus le cas que les activités sur place ne manquent pas entre : pêche à pied, char à voile, baignade et bien plus encore !

Si vous avez envie de flâner dans de petites communes charmantes aux alentours de Dunkerque, voici une liste de villages classés qui méritent vraiment le détour :

  • Berthen
  • Sercus
  • Saint Joseph
  • Saint-jans-cappel
  • Steenbecque
  • Merris 

Pour finir, n’oubliez pas que Dunkerque se situe à quelques kilomètres seulement de grandes villes d’intérêt comme Calais ou même Bruges côté belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page