vienne

Visiter Vienne

Itinéraire L’impératrice d’Autriche – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Vienne avec Emilie !

blue arrow km

little pin15 découvertes

pas

bouton audioguides
00 plan montpellier
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Vienne

: 15 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Vienne c’est l’élégance par excellence. Sortie tout droit d’un conte de fées, on imagine aisément ses musées, ses palaces, ses belles rues flanquées d’immeubles élancés où attendent les calèches tirées par de beaux chevaux blancs. Le tout bercé par une douce musique classique. Et on est pas loin de la réalité ! D’ailleurs, le nom Vienne vient du latin Vindobona qui veut dire ville brillante, ville belle ! Vienne, c’est la culture, le raffinement, les valses et le café viennois.

C’est la ville où est née Marie-Antoinette, où vivaient Mozart et Schubert, où pratiquait Freud et peignait Klimt. C’est ici qu’a été inventé le croissant. C’est encore là où vous pourrez voir le fameux baiser de Klimt, la garde-robe de Sissi, la plus belle bibliothèque d’Europe ou encore la plus ancienne école d’équitation espagnole, des palais somptueux à n’en plus finir, et bien sûr l’un des plus prestigieux opéra au monde  !

Mais Vienne c’est aussi évidemment l’Autriche, sa tradition montagnarde, sa gastronomie généreuse et ses beer garden chaleureux où la bière coule à flots.

Autant de raisons pour venir visiter celle qui a été élue plusieurs années de suite meilleure ville où vivre au monde et qui, attention, a l’eau du robinet la plus potable de la planète !  

La capitale intellectuelle et culturelle de l’Europe vous invite dans son centre historique entièrement classé UNESCO à vous réchauffer dans ses cafés d’époque et déambuler dans une ville romantique au possible où même les feux rouges invitent à l’amour.

quote bas
Stadtpark

Vous êtes à présent dans l’un des plus anciens parcs de Vienne, le Stadtpark.
Les Viennois l’adorent depuis 1862, certainement pour ses jardins à l’anglaise, la richesse de sa variété végétale ainsi que pour la rivière Wien qui le traverse, offrant ainsi de nombreux petits ponts. Le bâtiment que vous voyez là est le Kursalon. Il a été inauguré en 1867 pour les traitements d’hydrothérapie, mais sert aujourd’hui de salles de spectacles.

Église des Jésuites

Oui, elle en jette cette petite place avec sa belle église et la magnifique académie des sciences de Vienne !!
L’église baroque qui se dresse devant vous est la Jesuiten Kirch, vous l’avez compris, c’est l’église Jésuite de Vienne. Elle a été construite en 1627 sur le modèle de l’église du Gesù de Rome.

Cathédrale Saint Etienne

Voilà le clou du spectacle, la sublissime cathédrale Saint-Étienne. Son nom en allemand est Stephansdom, mais les habitants la surnomment affectueusement Steffel qui signifie petit Stéphane. C’est LA visite incontournable pour quiconque vient à Vienne.
Ce qui impressionne en premier lorsqu’on voit ce bijou de l’architecture gothique se dresser en plein centre-ville, c’est sa taille monumentale et son toit de tuiles vernissées multicolores !
C’est vrai que côté mensurations, on est pas mal.

Café Central

Il y a certainement la queue devant le beau café central, et c’est normal. Ce lieu est une véritable institution à Vienne. Certains disent même que c’est le plus beau café de la planète. C’est vrai qu’en étant installé dans un palais, il partait déjà avec de bonnes bases pour arriver sur le podium des plus beaux cafés du monde !
L’intérieur, tout en arcades et lustres, subjugue autant que son histoire fascine. Rendez-vous compte, c’était le café préféré de Freud, d’Hitler, mais aussi de Marx et de Staline. Évidemment, pas tous ensemble à discuter aimablement autour d’une table, mais c’est le genre d’endroit où on se prend à penser: ah si les murs pouvaient parler…

Burgtheater

Vous voilà devant le majestueux Burgtheater. Au vu de son style, vous vous doutez bien qu’il s’agit d’un théâtre important ! C’est en effet le plus grand théâtre germanique et l’une des plus importantes scènes d’Europe ! Il est, après la Comédie Française à Paris, le plus ancien théâtre européen. Il a été inauguré en 1888, en remplacement de l’ancien théâtre de la cour, fondé en 1741 sous le règne de Marie-Thérèse. Mais si vous savez qui c’est Marie-Thérèse d’Autriche, c’est la mère de Marie-Antoinette.

Hôtel de Ville

Faisant face au théâtre, voilà le magnifique hôtel de ville de Vienne. On se sent pris au milieu d’un concours de beauté entre monuments viennois. C’est un peu à qui sera le plus beau, le plus grand, le plus majestueux ou le plus décoré. C’est vrai que cet hôtel de ville de style gothique passerait plus pour une cathédrale que pour une mairie !
L’architecte qui l’a construit est d’ailleurs le même que celui qui a conçu la cathédrale de Cologne en Allemagne.

Parlement autrichien

Vous voilà devant un nouveau bâtiment plutôt imposant, le parlement autrichien. Reconnaissable entre mille dans son style néo-classique, inspiré de l’architecture grecque, le parlement est l’un des monuments les plus remarquables du Ring.
Il a été construit dans le cadre de la rénovation de la Ringstrasse entre 1874 et 1883.
L’architecte, très marqué par son voyage à Athènes, vous offre aujourd’hui un aller-retour rapide en Grèce pour admirer la statue monumentale d’Athéna sur la fontaine, les effigies d’historiens antiques sur la rampe d’escalier, ou encore les victoires ailées qui conduisent leurs quadriges sur le toit.

Hofburg

Vous arrivez à présent sur la Heldenplatz, l’historique place des héros. Jusqu’au XIXe siècle, cet espace faisait partie de l’enceinte de Vienne et il y avait là un important bastion qui protégeait la Hofburg. Pendant la guerre de la cinquième coalition, les troupes de Napoléon l’ont fait sauter avant d’occuper la ville. Sous le règne de François Joseph, plus d’un siècle plus tard, il profite de cet espace dégagé pour édifier cette place des héros dans le cadre de la création de son super forum impérial, méga projet architectural qui ne verra finalement pas le jour. Bref, la place vous offre une magnifique vue sur la Neue Burg, littéralement en français « nouveau château », qui forme une aile nouvelle au palais Hofburg.
Le palais Hofburg était la résidence d’hiver des Habsbourg, leur résidence d’été étant le célèbre palais de Schönbrunn. Ce fut la résidence de la plupart des dirigeants de l’histoire de l’Autriche, et des empereurs d’Autriche et d’Autriche-Hongrie. Depuis 1946, c’est aussi la résidence officielle du président fédéral de la République d’Autriche.

Michaelerplatz

Vous voilà sur celle que l’on considère comme la plus belle place de la ville, la Michaelerplatz. Cette place baroque construite à la fin du XIXe siècle a pris le nom de l’église Saint-Michel, donnée au XIIIe siècle pour servir d’église paroissiale aux serviteurs de la cour.
Regardez-la bien, elle est l’un des rares édifices romans de Vienne et date de 1219 ! La place, très irrégulière au cours des siècles, a été redessinée lors de la construction de cette immense façade nord de la Hofburg qui se dresse devant vous.

Opéra de Vienne

Vous voilà devant l’un des monuments phares de la ville, l’Opéra de Vienne. Vous le savez déjà certainement, c’est l’un des plus grands et l’un des meilleurs opéras lyriques au monde, avec des programmations d’un niveau exceptionnel et qui changent tous les jours ! De juin à septembre, vous pouvez voir près d’une cinquantaine d’opéras et de 24 spectacles de ballet. C’est un éventail de représentations unique et inégalé !
L’hiver, un autre événement important à lieu, c’est le fameux Bal de l’Opéra, le plus prestigieux de la saison des bals, qui voit une centaine de couples débutants ouvrir le bal des bals en robe de soirée et costume trois-pièces.
Durant les mois d’avril, mai, juin, septembre et décembre, 80 représentations sont projetées gratuitement en direct sur la place de l’Opéra. Cela peut être une bonne manière de vous initier à cet art si vous n’êtes pas sûr d’aimer et ne voulez pas trop dépenser pour vérifier.

Église Saint-Charles

Vous voilà face à un véritable tableau. L’église Saint-Charles de Vienne se dresse derrière la fontaine, en belle image emblématique de Vienne. Pas besoin d’aimer les églises pour admettre qu’elle est drôlement belle avec sa coupole et ses colonnes torsadées. Elle est d’ailleurs considérée comme l’un des plus beaux exemples d’architecture baroque du XVIIIe siècle, non pas à Vienne ni même en Autriche, mais dans toute l’Europe centrale !

15

Et encore 15 à retrouver dans l’application

Place Schwarzenberg , Konzerthaus de Vienne , Le Musée des Arts appliqués , Maison musée de Mozart , Rue Graben , Église Saint-Pierre, Rue Kohlmarkt, Palais de justice, Place Marie-Thérèse , Porte des Suisses , École d’équitation espagnole , Crypte des Capucins , Mémorial contre la guerre et le fascisme , Fontaine Albert , Musikverein

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

15 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé depuis la place Schwarzenberg.

Parking conseillé : BIP – Rennweg 2
 
Depuis mars 2022, la ville de Vienne a adopté une réglementation de stationnement payant de courte durée couvrant quasiment tout le territoire. La durée maximale de stationnement est donc de 2h partout en ville.
L’idéal est de laisser la voiture à votre hôtel et d’utiliser les transports en commun.

02

Info visite :

Infos circuit :
Vienne est une ville qui offre de très nombreuses visites dont la plupart sont payantes. Si vous voulez visiter l’intérieur des monuments et découvrir quelques musées, il est alors avantageux de se procurer l’une des cartes de la ville comme le Vienna Pass, qui vous donne accès aux principaux centres d’intérêts.
 
Infos climat :
Les températures moyennes à Vienne fluctuent entre 3° en hiver et 26° en été. L’hiver est froid mais attire beaucoup de visiteurs grâce aux beaux marchés de Noël et aux excellentes stations de sport d’hiver d’Autriche.
L’été peut avoir des températures élevées avec quelques averses occasionnelles. Selon vos motivations, vous pouvez donc visiter Vienne toute l’année, et ski mis à part, les mois les plus favorables sont de Mai à Septembre.
 
Info monnaie :
L’unité monétaire en Autriche est l’euro.


Vous avez encore un peu de temps à Vienne ?

Le centre ville de Vienne, entièrement classé UNESCO, vous a livré sur un tapis rouge, la crème de la crème de son patrimoine historique et culturel.

Mais la ville est une capitale vivante et animée qui ne se résume pas à son centre ville !!

Voici donc quelques lieux à ne pas manquer pour compléter comme il se doit votre séjour viennois.

Le château de Schonbrunn

Tout d’abord, ne partez pas sans avoir visité le célèbre château de Schonbrunn, classé UNESCO ! L’ancienne résidence d’été des Habsbourg est le plus grand, le plus beau et le plus important palais du pays ! Parfaitement conservé, vous pourrez visiter les salles impériales, voir le lieu où Mozart a donné son premier concert à 6 ans, ainsi que la collection de carrosses de Sissi. C’est aussi dans les jardins du château que vous trouverez le parc zoologique le plus vieux du monde. Élu 5 fois de suite meilleur zoo au monde, il est très axé sur la protection des animaux et c’est là que vous verrez les fameux pandas géants.

Le Prater

Autre lieu incontournable, le Prater. Cette ancienne réserve de chasse est aujourd’hui le plus grand parc de Vienne . Vous y trouverez le très populaire parc d’attraction du même nom avec les chaises volantes les plus hautes d’Europe ainsi que l’emblématique grande roue de Vienne.

Pour une vue à 360°et 250 mètres de haut, vous pouvez monter au sommet de la tour du Danube, qui abrite également un restaurant tournant.

Le Naschmarkt

Si vous aimez les marchés et plus particulièrement les marchés aux puces, alors c’est le Naschmarkt qu’il faut vous rendre ! C’est le marché permanent de la ville qui devient une gigantesque brocante le samedi. Un endroit rempli de restaurants en tout genre, idéal pour découvrir les saveurs d’ici ou d’ailleurs.

Vous pouvez également vous rendre au  34-38 de la Kegelgasse et admirer l’architecture impressionniste fabuleuse du Hundertwasserhaus.

L’ONU

Vienne est aussi l’un des 4 sièges de l’ONU avec New York, Nairobi et Genève et vous pouvez aller visiter les grandes salles de conférences et différentes expositions à la cité de l’ONU.

Le Danube

Une croisière sur le Danube bien sûr, est aussi à faire pour découvrir la ville sous d’un autre œil.

Les Musées

Et pour finir, si vous êtes amateur d’art, vous n’êtes pas sans savoir que Vienne compte de nombreux musées de premier ordre. En voici quelques uns à ne pas manquer lors de votre petite escapade viennoise : Bien entendu, le musée du Belvédère, ne serait-ce que pour voir le fameux Baiser de Klimt, mais aussi le musée de l’Histoire de l’Art qui est l’un des plus grands musées des Beaux-Arts au monde. Également intéressants, le musée interactif de la musique, le musée Sigmund Freud ou encore le musée d’Art Moderne pour n’en citer que quelques-uns.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Europe

Les autres lieux incontournables à visiter à Vienne à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Vienne à pied :

1 – Place Schwarzenberg

Vous voilà sur la place Schwarzenberg.

Vous êtes à l’emplacement des anciens remparts de la ville de Vienne. À leur destruction, on a profité de l’espace dégagé pour construire plusieurs beaux bâtiments que vous voyez tout autour et pour créer cette petite place.

En 1945, dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l’Armée rouge fait édifier un énorme mémorial de guerre, derrière la belle fontaine. Il y avait même jusqu’en 1955 un char soviétique installé devant ! Le monument commémore les soldats soviétiques tués au combat lors de l’offensive de Vienne. N’oublions pas que l’Autriche depuis 1938, est annexée par l’Allemagne nazie et fait partie du IIIe Reich. C’est grâce à la prise de Vienne que les forces alliées vont pouvoir pénétrer en Autriche. Après la capitulation, le pays est divisé en 14 zones d’occupation alliées et Vienne, incluse dans la zone soviétique, est divisée en 4 secteurs d’occupations, britannique, français, soviétique et américain plus un 5e international que les alliées occupent à tour de rôle.

Cette occupation prendra fin avec le traité d’État autrichien, signé le 15 mai 1955 au palais du Belvédère.

Ce palais qui est justement derrière ce monument aux morts, environ 800 mètres plus loin. Nous n’allons pas le visiter ensemble aujourd’hui, mais je vous conseille fortement d’aller y faire un tour plus tard ! Déjà, la vue sur le palais est franchement magnifique. C’est l’un des plus grands palais baroques de Vienne, et a été construit pour être la résidence du prince Eugène de Savoie. Ses jardins à la française sont splendides, et, depuis 1903, il abrite un célèbre musée accueillant la très recherchée collection Gustave Klimt.

2 – Konzerthaus de Vienne

À votre droite, le Konzerthaus de Vienne. Cette salle de musique autrichienne, inaugurée en 1913, a depuis ses débuts jonglé entre tradition et innovation. C’est un centre de musique de haut niveau, très populaire et où l’on peut découvrir une grande variété musicale ! Il y a quatre salles de spectacles et figurez-vous qu’il est possible de jouer dans les 4 en même temps, car elles n’ont pas d’influence acoustique les unes envers les autres !

Et pour les amateurs de musique classique, vous pouvez passer saluer Beethoven, quelques mètres plus bas sur votre gauche, dans le petit square qui lui est dédié.

Informations pratiques :

  • Adresse : Lothringerstraße 20, 1030 Wien, Autriche
  • Téléphone : +43 1 242002

3 – Le Musée des Arts appliqués

À votre droite, le beau palais néo-renaissance rouge, c’est le MAK de Vienne. Le musée des Arts appliqués. C’est l’un des plus importants musées de Vienne. Il présente les Arts décoratifs et le Design, mais aussi l’Art contemporain. Si vous avez un faible pour Klimt, allez voir la frise qu’il a réalisée pour le Palais Stoclet de Bruxelles. Comme il ne visite pas, votre seule chance de la voir est ici à Vienne.

Informations pratiques :

  • Adresse : Stubenring 5, 1010 Wien, Autriche
  • Horaires d’ouverture 2022 : le mardi de 10h à 21h; du mercredi au dimanche de 10h à 18h; fermé le lundi.
  • Téléphone : +43 1 711360*
  • Tarifs 2022 : 15€ : Plein tarif; 12€ : Tarif réduit.

4 – Maison musée de Mozart

Vous passez à présent devant la maison musée de Mozart.

Il a habité dans une douzaine de maisons à Vienne, mais c’est la seule qui a été conservée et qui a été transformée en musée.

Au XVIIe siècle, elle ne faisait que deux étages, et elle sera agrandie ensuite en 1716. Mozart va y louer des chambres de 1784 à 1787. Cela peut vous paraître court, mais sachez que c’est l’endroit où il est resté le plus longtemps et certainement là où il a été le plus heureux.

Son logement, au premier étage, est un appartement cossu, doté de 4 grandes pièces, 2 petits salons et 1 cuisine. À cette époque, Mozart est déjà un artiste de renom et possède un cercle d’amis issus de la haute société.

C’est ici qu’il écrira l’un de ses meilleurs opéras : Les Noces de Figaro, inspiré de la pièce de Beaumarchais.

La visite, payante, permet de se plonger dans la vie de ce génie incontesté de la musique qui fait la fierté de la ville.

Informations pratiques :

  • Adresse : Mozarthaus, Domgasse 5, 1010 Wien, Autriche
  • Horaires d’ouverture 2022 : du mardi au dimanche de 10h à 18h.
  • Téléphone : +43 1 5121791

5 – Rue Graben

Vous remontez la luxueuse rue piétonne Graben. Élégante et raffinée, bordée de belles boutiques, glaciers et cafés bien installés dans des bâtiments historiques, elle est l’artère commerçante principale de la capitale autrichienne. Son histoire remonte aussi loin que l’époque romaine, lorsque le camp de Vindobona s’établit sur le site. L’enceinte du campement est entourée d’un fossé qui sera comblé au XIIe siècle lors de l’agrandissement de la ville, créant ainsi le Graben qui devient l’artère principale de la nouvelle ville. À la Renaissance, les propriétaires commencent à embellir leurs façades d’éléments baroques. En 1753 le marché s’y installe ainsi que le marché de Noël en 1772, avant de voir au début du XIXe, l’arrivée des enseignes de luxe. En 1974, elle devient la première rue piétonne de Vienne et reste aujourd’hui un lieu de promenade et de lèche-vitrine privilégié.

La grande colonne que vous voyez depuis le début de la rue est la fameuse colonne de la Peste, promise en 1679 par Léopold Ier, suite à la terrible épidémie qui vient de ravager la ville. Une colonne provisoire en bois est d’abord inaugurée puis entre 1683 et 1687 est construite cette œuvre à l’iconographie complexe. En gros, côté symbolique, vous avez l’empereur Léopold agenouillé et priant sous une pyramide de nuage et de sculpture d’anges. La colonne représente la peste noire et la bataille de Vienne de 1683 comme des punitions divines amenées par le péché, mais vaincues grâce à la piété de l’empereur.

6 – Église Saint-Pierre

À votre droite, vous avez une vue parfaite sur l’église Saint-Pierre de Vienne magnifiquement encadrée par ses splendides façades d’immeubles. Elle est inspirée de la basilique Saint-Pierre de Rome et a été édifiée au XVIIIe siècle sur l’emplacement d’une première église carolingienne, fondée en 800 par Charlemagne. Elle est la première de la ville à arborer un dôme. Venez voir ce qu’il cache, l’entrée est gratuite et l’intérieur merveilleux !

Informations pratiques :

  • Adresse : Peterspl. 1, 1010 Wien, Autriche
  • Téléphone : +43 1 5336433

7 – Rue Kohlmarkt

Pas besoin de valser pour avoir le tournis à Vienne. Ici, à l’angle de la rue Graben et Kohlmarkt, on se sait plus où donner de la tête tant l’architecture qui nous entoure déborde de partout. Voyez devant vous les belles cariatides qui supportent les piliers de ces deux édifices majestueux. Sur votre gauche, la rue Kohlmarkt vous offre une perspective parfaite sur la Michaelerplatz où apparaît l’entrée de la célèbre école espagnole d’équitation de Vienne. Un carrefour splendide qui souligne à lui tout seul toute l’importance et la richesse passée de la ville.

8 – Palais de justice

Alors, je vous l’accorde, dans ce quartier, et il faut bien l’avouer, à Vienne en général, il ne passe pas 5 min sans que l’on tombe sur un méga-monument. Celui-ci, de style néo-Renaissance, est le palais de justice de Vienne qui abrite la Cour suprême d’Autriche. Il a été construit en 1875 sur la Schmerling Platz, à deux pas du Ring. C’est l’empereur François Joseph Ier qui ordonne sa construction et qui inaugure le palais de justice 6 ans plus tard.

En plus de la Cour suprême, le palais de justice est le siège du tribunal régional supérieur et du tribunal de grande instance de Vienne.

En 1927, pendant la Révolte de juillet, le palais brûle et perd sa bibliothèque qui était à l’époque la troisième plus grande bibliothèque juridique d’Europe ! Le palais est reconstruit au début des années 30 et on en profite pour rajouter un étage.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le palais est bombardé et perd son toit ainsi que sa coupole de verre. Il sera rénové plusieurs fois, dont la dernière dans les années 90.

À l’intérieur, le hall d’entrée est gigantesque avec 23 mètres de haut et 15 de large, le tout surplombé d’une immense verrière. Et au centre, trône une statue de la Justice en marbre, armée de son épée dorée et de son livre de droit.

Informations pratiques :

  • Adresse : Schmerlingpl. 10-11, 1010 Wien, Autriche
  • Horaires d’ouverture 2022 : du lundi au vendredi de 7h30 à 15h30
  • Téléphone : +43 1 521520

9 – Place Marie-Thérèse

Vous voilà, comme Marie-Thérèse, bien entourée par ses deux palais jumeaux abritant respectivement le Musée d’histoire naturelle et le Musée des Beaux-Arts.

L’archiduchesse Marie-Thérèse d’Autriche est la seule femme a avoir été à la tête de l’Empire des Habsbourgs, à la mort de son père Charles VI qui, n’ayant pas eu de garçons, avait fait modifier la loi de succession au trône, permettant ainsi à l’ainé d’en être l’héritier peu importe son sexe. Sur papier c’était bon, mais dans la réalité, elle a dû quand même bien lutter pour affirmer sa position. Elle aura 16 enfants, dont notre Marie-Antoinette nationale dont vous connaissez le triste destin. Marie Thérèse a été certainement le membre de la famille impériale le plus apprécié. Pas étonnant donc qu’elle écope d’une si belle place. L’impératrice est représentée sur son trône, encadrée de ses généraux aux quatre angles et de ses conseillers de chaque côté. La statue est entourée d’une série de jardins à la française, parsemés de fontaines et de sculptures monumentales.

Ici, vous êtes vraiment au centre de la culture de Vienne et si vous voulez voir des musées, c’est par ici que ça se passe. Vous avez, bien évidemment, les deux que vous voyez de part et d’autre de la place, mais également, si vous traversez la Museum platz, vous arrivez au quartier des musées. Situé dans les anciennes écuries de la cour impériale, vous y trouverez 60 000 m2 d’espaces dédiés à la culture, ainsi que des restaurants, des cafés et des boutiques, dans un savant mélange de bâtiments baroques et d’architecture contemporaine. N’hésitez pas à aller y faire un tour même si vous ne comptez pas entrer dans les musées !

10 – Porte des Suisses

Vous voilà dans la cour intérieure principale de la Hofburg. Sur votre droite, la porte des Suisses, aux couleurs rouge et noire. Elle tient son nom des gardes suisses qui la gardaient au XVIe siècle. Ce passage au plafond voûté décoré de style Renaissance vous amène dans la plus ancienne partie de la Hofburg où vous trouverez la chapelle impériale et l’accès au fabuleux trésor amassé au fil des siècles par les Habsbourg.

À votre gauche, au centre de la place, vous faites connaissance avec Frantz II, le dernier empereur du Saint-Empire et premier empereur d’Autriche de 1804 à 1835. D’ailleurs, il a pris le titre d’empereur d’Autriche en pied de nez à Napoléon qui venait de se faire couronner empereur des Français. Napoléon a été son pire ennemi pendant les guerres napoléoniennes, tant sur le plan politique que personnel, car Bonaparte, finira par épouser sa fille à l’issue de la fin de guerre de la cinquième coalition. C’est fou comme tout est organisé pour des enjeux politiques. Regardez par exemple les petits enfants de feu Frantz. Vous avez Napoléon II, François-Joseph Ier d’Autriche , Maximilien Ier du Mexique , Marie II du Portugal et Pedro II du Brésil. Voilà, on est bien établi géographiquement.

Devant vous, le musée Sissi, qui retrace, à l’intérieur des appartements impériaux et via la vie de cette impératrice légendaire, toute l’histoire personnelle de la dynastie des Habsbourg, de la vie à la cour, et le faste dans lequel ils ont vécu.

L’entrée du musée est à l’intérieur du passage qui s’ouvre devant vous.

11 – École d’équitation espagnole

Vous passez sur votre gauche, le manège de l’école d’équitation espagnole de Vienne installée juste en face dans une des ailes du palais. Cette école d’équitation prestigieuse est la seule au monde qui cultive, depuis la Renaissance, l’art équestre classique de la Haute-Ecole. Le terme “espagnole” est dû à l’origine des chevaux, les lipizzans, qui ont forgé la renommée mondiale de l’école qui utilise exclusivement cette race d’étalons. Alors, qu’est ce que ça a de particulier un lipizzan ? C’est une race de chevaux issue d’un croisement entre des chevaux andalous et des chevaux de Slovénie. Ils sont réputés pour leurs qualités au dressage et leur robe qui s’éclaircit au fur et à mesure pour devenir grise puis quasiment blanche. Les lipizzans étaient utilisés à l’origine comme montures royales, pour des tournois et des manœuvres militaires.

Les étalons arrivent à l’école à 4 ans et y restent 6 ans pour apprendre à la perfection les nombreux pas, figures et techniques. Mais ce n’est pas fini, car c’est seulement au bout de ces 6 années de formation qu’il sera décidé s’ils sont oui ou non acceptés réellement à l’école. La formation du dresseur, elle, dure de 10 à 12 ans.

Vous pouvez bien évidemment assister à des spectacles ou des entrainements, pour voir le résultat. En plus, ils ont lieu dans le manège du palais de la Hofburg, considéré comme le plus beau manège au monde. Depuis décembre 2015, les arts équestres de l’École d’Équitation espagnole sont également inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Informations pratiques :

  • Adresse : Michaelerplatz 1, 1010 Wien, Autriche
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 16h.
  • Téléphone : +43 1 5339031

12 – Crypte des Capucins

Vous voyez cette petite église plutôt sobre sur votre droite ? Elle renferme la crypte des capucins.

L’église baroque a été construite entre 1622 et 1632 et abrite depuis, les tombeaux des membres de la dynastie des Habsbourg, dont ceux de 12 empereurs et de 19 impératrices. Ce sont au total 150 sarcophages, qui, vous vous en doutez, sont de véritables œuvres d’art. Les plus impressionnants étant ceux de Marie-Thérèse d’Autriche, de François-Joseph et de l’impératrice Sissi .

Aujourd’hui encore, des funérailles ont lieu dans cette crypte. Par exemple, la dernière impératrice d’Autriche, Zita, a été enterrée ici en 1989, comme son fils, ancien prince héritier et homme politique, Otto Habsbourg, en 2011.

La crypte est située sous l’église et son accès est payant.

Informations pratiques :

  • Adresse : Tegetthoffstraße 2, 1010 Wien, Autriche
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 10h à 18h.
  • Téléphone : +43 1 512685388
  • Tarifs 2022 : Adultes : 8 €; Étudiants et plus de 65 ans : 7 €; Enfants de moins 18 ans : 4,80 €.

13 – Mémorial contre la guerre et le fascisme

Vous voilà sur la place Albertina face au musée d’art du même nom. Installé dans l’ancien palais de l’archiduc Albert, ce musée présente la plus riche collection d’art graphique au monde.

Entre 1918 et 1934, à l’époque de Vienne la rouge, comme on la surnomme alors, la place est rebaptisée Revolutionsplatz.

Voyez sur votre gauche, les diverses sculptures. Elles forment le mémorial contre la guerre et le fascisme. Elles sont là pour commémorer les victimes de la période nazie en Autriche.

Ici, avant 1945, vous aviez un grand immeuble bourgeois nommé le Philipphof qui fut totalement détruit lors d’un bombardement aérien. Des centaines de personnes réfugiées dans ses caves ont trouvé la mort, mais seuls 180 corps sont retrouvés. Le terrain déblayé fut déclaré non constructible et sembla un lieu approprié, lorsqu’en 1988, l’année du souvenir, le maire de Vienne décide d’y installer un mémorial. C’est le premier monument qui traite du passé nazi de l’Autriche.

Le mémorial est composé de plusieurs monuments. La porte de la violence est faite du même bloc de granit que les milliers de prisonniers portaient en haut des escaliers de la mort dans le camp de concentration de Mauthausen. La partie gauche du bloc commémore les victimes tuées en masse, et la partie droite du bloc est dédiée à leur mémoire. La femme en train d’accoucher symbolise la renaissance de l’Autriche après les horreurs de la guerre.

Derrière vous voyez le bronze d’un homme lavant le sol. Après l’annexion de l’Autriche dans le Reich allemand, les juifs sont contraints de nettoyer les rues à genoux. Les barbelés ont été ajoutés par la suite, car les gens s’asseyaient sur le dos de la statue.

La statue “Orphée entre dans le royaume d’Hadès”, est un mémorial aux victimes des bombardements et à ceux qui sont morts dans la résistance.

Le gros bloc de granit, quant à lui, représente la pierre de la République. 57 tonnes et 8.4 mètres de haut, sur lesquels vous pouvez lire des extraits de la déclaration d’indépendance ainsi que les noms des signataires.

Ce mémorial était très controversé au départ. Par ceux qui ne voulaient pas que l’on rappelle le rôle de l’Autriche dans ce cauchemar, comme par ceux qui n’appréciaient pas la thématique de “toutes les victimes”, puisqu’il y a aussi un soldat tombé pour le IIIe Reich de représenté. Mais le temps a fait son œuvre et aujourd’hui, non seulement le mémorial est accepté, mais il est aussi devenu un lieu important de visite de la ville.

14 – Fontaine Albert

Juste un mot sur cette fontaine monumentale que vous voyez à la pointe du musée sous la statue équestre de François Joseph. Elle est intitulée Fontaine Albert ou Fontaine Danube.

Les allégories représentent la relation entre la ville de Vienne et le Danube ainsi que ses affluents qui symbolisent également la puissance et la grandeur de l’empire. L’expression du visage de l’homme, plutôt sauvage, est là pour rappeler les inondations fréquentes, mais sa main sur l’épaule de la ville souligne sa bonté.

Lors du bombardement de 1945, la statue est fortement touchée et il ne reste que les deux personnages de la ville et du Danube ainsi que deux affluents. Vous pouvez voir comme les niches et les statues des affluents de part et d’autre de la fontaine sont de couleurs plus claires, car récemment rénovées.

Le monument est classé sur la liste des monuments historiques.

15 – Musikverein

Vous voilà entre deux bâtiments dédiés à nouveau à l’art et à la musique.

À votre gauche, le Musikverein, la maison de l’union musicale de Vienne. C’est une salle de concert inaugurée en 1870 et réputée pour son acoustique. Elle est le siège de la société philharmonique de Vienne et la résidence de l’orchestre. C’est dans la mythique salle dorée qu’a lieu chaque année, le concert du Nouvel An de Vienne.

À votre droite, le 025. , la maison des artistes, a été construite à la fin du XIXe siècle pour accueillir des expositions de peinture, de sculpture, d’arts appliqués ou encore d’architecture. De la même manière que le Musikverein a été financé par un regroupement de musiciens, le Künstlerhaus a été financé par un groupe d’artistes.

Rénovée en 2020, la maison des artistes se consacre désormais surtout à l’art contemporain et possède une programmation de grande qualité !

Informations pratiques :

  • Adresse : Musikvereinspl. 1, 1010 Wien, Autriche
  • Téléphone : +43 1 5058190
Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut