Accueil » Visiter Chicago » Navy Pier

Navy Pier

Visiter Chicago,

Itinéraire Windy City, La beauté du Michigan

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous arrivez à présent au fameux Navy Pier de Chicago. Si vous avez visité d’autres villes des États-Unis, vous savez que les jetées des grandes villes américaines sont autant de lieux de divertissement et de rencontre. Mais le Navy Pier de Chicago va au-delà de l’installation d’une grande roue et d’un parc d’attractions, aujourd’hui fréquenté par plus de 8 millions de visiteurs annuels. À la fin des années 1900, Chicago est en plein essor économique grâce à sa position stratégique de lieu de transit et d’échange commercial. La ville décide alors de se doter d’un nouveau plan d’urbanisation. Il est donc décidé de créer un port, composé de cinq jetées destinées à accueillir les marchandises, mais également les passagers d’excursions sur les Grands Lacs et de prévoir des zones récréatives pour les habitants de Chicago. Le nom officiel du Navy Pier était alors la jetée municipale numéro 2, bien que la numéro 1 n’ait finalement jamais été construite. Les travaux commencent en 1914 et l’on porte une attention toute particulière aux fondations qui doivent supporter les importantes vagues du lac. La dalle en béton est soutenue par 20.000 pilotis enfoncés jusqu’à 9 mètres de profondeur. À l’extérieur, on suit le style néoclassique typique du siècle des Lumières qui n’est encore pas si loin. La décoration est symbolique et résolument tournée vers l’eau et le lac. Je vous laisse chercher roseau, grenouilles et tortues. On construit également deux tours à son extrémité, pour servir de réservoir d’eau et sécurité incendie. Le nom Navy Pier n’arrive que plus tard, après la Première Guerre mondiale. Lorsque le 6 avril 1917, les États-Unis d’Amérique entrent en guerre contre l’Allemagne, la jetée municipale devient un camp d’entraînement pour la US Army et la US Navy. Après la guerre, le Pier reprend son rôle de lieu de divertissement. Peu à peu délaissé dans les années 20, suite à l’arrivée de nouvelle distraction comme le cinéma ainsi qu’à la démocratisation de l’automobile, qui remplace le transport fluvial, on décide de changer son nom en honneur aux vétérans de la Première Guerre. En 1941, une nouvelle fois, les États-Unis rejoignent le conflit mondial et le Navy Pier reprend son grade de centre d’entraînement. Il accueille les porte-avions sur lesquels seront effectués plus de 116.000 appontages, oui, tout à fait, c’est comme ça qu’on dit pour un atterrissage sur un porte-avion, et formera plus de 60 000 marins et 15 000 aviateurs pendant toute la durée de la guerre. En 1976, le Navy Pier, fraîchement rénové pour l’occasion, accueille le bicentenaire de la création des États-Unis. Mais ce n’est qu’en 1989, que la jetée vivra sa vraie grosse rénovation qui coûtera plus de 200.000 dollars. Aujourd’hui, vous avez la chance d’y trouver entre autres : Le Chicago Shakespeare Theater, le Chicago Children’s Museum, le Smith Museum dédié aux vitraux, un cinéma IMAX, et depuis 2015, une nouvelle grande roue de 60 mètres de haut ! Vous l’avez compris, il y a de quoi faire dans ce lieu historique, alors je vous laisse en profiter.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Chicago

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut