la havane

Visiter La Havane

Itinéraire Les petites histoires de la Habana Vieja et de la Habana Centro – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez La Havane avec Emilie !

blue arrow6 km

little pin22 découvertes

pas2h00

bouton audioguides
plan visite itineraire la havane 1
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter La Havane

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Vous partez passer quelques jours à La Havane ? Félicitations pour votre choix, c’est une destination de rêve qui vous laissera des souvenirs pleins le cœur!

Ville généreuse et contradictoire, où se défient raffinement et délabrement, La Havane reste séduisante coûte que coûte. Fondée en 1519 par des conquistadors espagnols, la “Perle des Caraïbes” a derrière elle quelques siècles d’existence qui lui ont donné un patrimoine colonial et architectural exceptionnel. Entre ses palais modernistes, ses églises baroques et ses places de caractère enviées dans toute l’Amérique latine, la pittoresque Habana Vieja a un charme qui opère et ce n’est pas l’UNESCO qui viendra dire le contraire.

En suivant le cortège des antiques voitures américaines lustrées ou en menant une conversation locale entre deux cigares consommés, vous croiserez la route de la Habana Centro et de son célèbre Prado ou quelques sons de Salsa n’auront pas fini de stimuler votre sang chaud.

Alors oui, La Havane est telle que l’on se l’imagine et même bien mieux. Ne soyez pas juste désireux de partir mais aventureux de découvrir.

quote bas
La cathédrale de San Cristobal

Lieu chargé d’histoire à La Havane, la cathédrale de San Cristobal est l’un des plus anciens édifices de sa catégorie dans toute l’Amérique du Sud. Bâti au XVIIIe siècle, sous l’ordre de l’évêque de Salamanque, ce monument religieux d’architecture baroque espagnol est dédié à la Vierge Marie. Son imposante structure de 35 mètres de large faite de bloc de corail, provenant du golfe du Mexique, à la particularité de laisser apparaître discrètement des fossiles marins et des teintes rouges à certains endroits.

Le Christ de La Havane

Faites un coucou à notre prochaine attraction située juste sur la rive opposée. Un petit indice, elle est grande et prend une apparence humaine. Alors, vous avez mis le regard dessus? Surplombant la baie de la vieille ville, le Christ de La Havane est cette statue monumentale de 20 mètres de hauteur érigée sur la colline de l’ancien village de pêcheurs de Casablanca. Signe de bénédiction éternelle, cette œuvre est née d’une promesse religieuse formulée par l’une des anciennes premières dames du pays.

Le Palacio de Los Capitanes Generales

Meilleur exemple d’architecture baroque cubaine que l’on peut apprécier à La Havane, le Palacio de Los Capitanes Generales s’accorde harmonieusement avec la place sur laquelle il se trouve. Construit en 1776 sur les restes d’une église, cet ancien édifice en très bon état de conservation en a vu passer du beau monde. Résidence attitrée des gouverneurs de la ville entre 1791 et 1898, il a ensuite servi brièvement de base pour les gouverneurs militaires américains et capitaines espagnols avant d’être désigné palais présidentiel au début du XXe siècle.

El Capitolio

Reproduction assez fidèle et frappante de celui que l’on peut croiser à Washington, El Capitolio est l’un des emblèmes phares de La Havane. Élevée sur les terrains de la première gare ferroviaire de la ville, l’imposante construction a officiellement été inaugurée en grande pompe le 20 mai 1929 après seulement 3 ans de travaux. Siège de la chambre des représentants du Sénat jusqu’en 1959, il accueille aujourd’hui l’Académie Cubaine des Sciences, de la Technologie et de l’Environnement ainsi qu’une bibliothèque scientifique. A la hauteur du pouvoir exécutif cubain qu’il a longtemps représenté, ce bâtiment est un chef-d’œuvre monumental néoclassique qu’il faut savoir contempler dans ses moindres détails.

Le Grand Théâtre de La Havane

Parmi les références architecturales que compte la ville, le Grand théâtre de La Havane se positionne en bonne place. Le bâtiment, fondé en 1838, se pare d’un style néo-baroque iconique avec une façade principale ornée de 4 statues en marbre blanc qui symbolisent le théâtre, la bienveillance, la musique et pour finir l’éducation.

Le Musée de la Révolution

Si vous ne deviez visiter qu’un seul musée lors de votre passage à La Havane, alors il serait bon de vous réserver pour celui-ci. Incontournable depuis 1959 pour la bonne compréhension de l’histoire de Cuba, le musée de la Révolution aborde les faits mémorables de la période coloniale à la terrible dictature en passant par la libération du peuple cubain.

Le Castillo de San Salvador de La Punta

Il se peut que de prime abord le Castillo de San Salvador de La Punta, qui se lève sur le Port de La Havane, vous semble quelque peu familier. Pourquoi ? Simplement dû au fait que la ville compte 4 forts historiques, architecturalement assez similaires, datant de la période coloniale. D’ailleurs trois d’entre eux, dont celui-ci, figurent sur le blason de la cité latine.

15

Et encore 15 à retrouver dans l’application

La place de la cathédrale, Le Palacio del Segundo Cabo, Le Castillo de la Real Fuerza, El Templete, La Plaza de Armas, La place de San Francisco de Asís, Le musée du rhum Havana Club, La Plaza Vieja, Le quartier de la Vieille Havane, Le Paseo de Martí (Paseo del Prado),Edificio Bacardí, Le Museo Nacional de Bellas Artes, Le Floridita, Le Malecón, Le château del Morro.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite n°1 avec un départ conseillé à l’angle des rues Cuba et Cuba Tacón, tout proche du Parque Cespedes.

Autres départs :
 
–        Directement sur la Plaza Vieja du quartier de la Vieille Havane.
–        Directement sur la Plaza de Armas

02

Visite n°2 avec un départ conseillé dans l’Avenida Salvadore Allende, aux abords du mémorial José Marti.

Autres départs :
 
–        Directement dans la rue Calle O, en face de l’hôtel Nacional de Cuba
–        Directement dans la rue Calzada Zapata, à l’entrée du cimetière Christophe Colomb

03

Information(s) complémentaire(s) :

Vous vous apercevrez très vite que La Havane manque cruellement de toilettes publiques. Ainsi, pour éviter toutes envies pressantes désagréables durant la visite, nous vous conseillons de favoriser vos passages dans les lieux où vous serez amené à vous restaurer ou vous désaltérer.

04

Point monnaie :

●       L’unité monétaire officielle à Cuba est le Peso cubain (CUP en abrégé). Si toutefois vous entendez parler du Peso cubain convertible, cela n’est pas une arnaque mais simplement des restes de la double économie menée par le pays jusqu’en janvier 2021. D’un côté se trouvait la monnaie officielle, le Peso Cubain, et de l’autre le Peso Cubain convertible qui était seulement utilisé par les touristes.

05

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 25°C dû à un climat tropical/équatorial avec des étés très chauds et des hivers humides.
En janvier et en février, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 20°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées de juillet à septembre avec des maximales autour de 33°C.
Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent les mois de juin à octobre.
Afin d’optimiser votre venue, les mois de janvier à avril et les mois de novembre et décembre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour malgré de possibles averses.


Vous avez encore un peu de temps à La Havane ?

Histoire de relier les deux visites que l’on vous suggère, sans faire le moindre effort physique, la capitale cubaine propose des alternatives traditionnelles très plaisantes. A bord d’un Coco Taxi (jaunes et non pas les noirs réservés aux résidents) ou d’une sublime voiture rétro américaine des années 1920-1930, la balade entre la partie ancienne et la partie plus moderne de La Havane promet des souvenirs inoubliables. 

Bien que la plus grosse partie des monuments emblématiques de la ville soit concentrée dans notre première visite, un petit détour par l’ancien village de Casablanca sur l’autre rive du port peut être un bon complément. Ainsi, vous pourrez approcher de plus près le Christ de La Havane, le château del Morro et surtout découvrir la forteresse de La Cabaña, recensée dans la liste des superbes forts militaires de la cité latine.

Enfin, faire tout le déplacement jusqu’à La Havane et ne pas s’imprégner de l’ambiance locale est manqué à votre devoir de visiteur. Fière de ses origines hispaniques et africaines croisées, la capitale de l’île n’échappe pas à un éventail créatif de musique et de danse plus dynamiques les unes que les autres. Si vous sentez le rythme monter en vous, direction le Tropicana club pour décoincer vos hanches sur des notes de salsa, rumba, mambo et autres sons bien cubains.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Cuba

Aucune ville pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page