calais

Visiter Calais

Itinéraire Cap sur l’ancienne élue anglaise – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Calais avec Emilie !

blue arrow7,2 km

little pin16 découvertes

pas2h20

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Calais

: 16 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Ville du Nord par excellence, Calais est bien souvent réduite à son image portuaire entretenue par la traversée des immenses ferrys entre la France et l’Angleterre.

Il est vrai qu’en étant située à seulement 34 kilomètres des premières terres anglaises, la citée a une histoire plus que rattachée à son pays voisin. Au départ simple port de pêche puis port international de marchandises, Calais devient un point stratégique que très vite arrivent à s’accaparer les britanniques.

Occupée pendant 218 ans et durement détruite pendant les guerres mondiales, le territoire calaisien souffre, change, se transforme mais ne se trahit jamais. De son identité on ne saurait citer sa dentelle, son port et ses illustres bourgeois mais cette destination phare de la côte d’opale se résume à bien plus que ça. A la ville et en même temps à la mer, vous verrez qu’à Calais il y a toujours de quoi faire!

quote bas

Port fréquenté depuis des siècles, Calais a toujours été sur les documents de signalisation maritime. Anciennement guidés par la Tour du Guet sur la place d’Armes, les navigateurs ont obtenu un nouveau repère avec la création de ce phare en 1848.

Sévèrement détruite lors des aléas des deux guerres mondiales, Calais compte encore un fier symbole de son époque médiévale à son patrimoine. Vestige de l’ancien château et du système défensif de la ville fortifiée, la Tour du Guet occuperait la même place depuis le XIIIe siècle.

Située au sein même de l’enceinte de la vieille ville, l’église Notre-Dame de Calais est un véritable symbole historique de ce qui était alors l’ancienne commune de Saint-Pierre. Sa conception est entamée en 1223, sous l’occupation anglaise, suivie d’une longue liste d’agrandissements jusqu’au XVIe siècle. Unique en son genre en France, l’édifice religieux calaisien est probablement le seul de sa catégorie à renvoyer un style Tudor d’Europe continentale caractérisé par des influences médiévales britanniques.

Très rattachés au nord de la France, les beffrois hérités des siècles précédents témoignent de la puissance passée des villes, tout en apportant volume et hauteur à leurs paysages en manque de relief. Bien que symbolique à Calais, le beffroi de l’Hôtel de Ville occupait surtout un rôle dans la sécurité du territoire lorsque les communes de Calais et Saint-Pierre ont été fusionnées. Décidé en 1885, retardé en 1887, relancé en 1901, le projet du beffroi va être énormément reporté pour finalement être exaucé lors de son inauguration en 1925.

Au début des années 1880, le sculpteur Auguste Rodin a déjà accumulé plusieurs échecs lors de concours pour la réalisation de monuments publics. Pour obtenir notoriété et stabilité financière, l’artiste enchaîne les commandes officielles et celle se tenant devant vous est arrivée à point nommé en 1884. Ce monument, composé de bronze, relate le fait historique calaisien autour du sacrifice collectif des Bourgeois de Calais. Au terme du siège victorieux des Anglais au XIVe siècle, le roi Edouard III exige qu’on lui remette 6 riches bourgeois. Aussitôt demandés, aussitôt livrés! Les voilà, avançant pieds nus, revêtus d’une simple tunique et avec la corde au cou, donner les clés de leur cité au roi victorieux.

Inaugurée à l’entrée du parc Richelieu en juin 2017, cette statue attire discrètement les regards attentifs. Postées bien droites l’une à côté de l’autre, ces deux silhouettes appartiennent à Charles De Gaulle et Winston Churchill. Ce qui explique un peu mieux cet écart de taille!

Classé monument historique en 1990, le Fort Risban fut longtemps une pièce stratégique de la ville. A leur arrivée en 1347, les Anglais vont bâtir une tour, sur ce qui était à l’origine un grand banc de sable, pour contrôler l’accès au port et empêcher tout ravitaillement extérieur allant à l’encontre de la stratégie d’assiéger la ville par la famine.

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

La colonne Louis XVIII, La place d’Armes, La statue Charles et Yvonne de Gaulle, La Tour du Guet, L’Hôtel de Ville de Calais, La rue du 11 novembre, La citadelle de Calais, Le quartier du Courgain Maritime, Le Pluviôse, Les chalets du front de mer.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

16 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 14 Bd des Alliés.

02

Infos visite :

A l’image des destinations touristiques, Calais vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via le Visit pass. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.


Vous avez encore un peu de temps à Calais ?

Pour compléter votre escapade calaisienne, vous ne seriez pas prêt à refuser ces quelques autres bonnes idées de visite ou activités à faire que l’on tient absolument à vous faire partager. N’est-ce pas ?

A l’attaque !

Déjà en partie incollables sur le passé défensif de la ville, on vous donne rendez-vous au Fort Lapin et au Fort Nieulay, pour continuer à apprécier un patrimoine militaire conservé et toujours réalisé selon les immanquables conseils du grand architecte français Vauban.

Toujours plus d’incontournables

Autre époque, autre fonction, autre style, le Grand Théâtre de Calais est un joyau à l’italienne avec une architecture si belle à regarder. Utilisé à des fins de bals par les Allemands pendant la guerre, il est un classique du patrimoine calaisien avec sa statue de Jacquard, génie à l’origine du métier à tisser, postée juste devant.

Vive l’artisanat et le savoir-faire

Venir à Calais et ne pas vous mêler au monde de la dentelle, non merci mais on n’a pas envie de se faire taper sur les doigts. Au cœur d’une authentique usine du XIXe siècle, la cité de la dentelle et de la mode met en avant tout l’art du textile et plus spécialement ce tissu de finesse et d’élégance qui a apporté une reconnaissance mondiale à Calais.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes des Hauts-de-France

Les autres lieux incontournables à visiter à Calais à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Calais à pied :

1 – La colonne Louis XVIII

Dans son apparence très épurée, cette colonne de pierre blanche implantée dans le quartier du Courgain Maritime rappelle un événement anecdotique de Calais. En rembobinant un peu le cours de l’histoire, il faut se souvenir que Napoléon, en défaite face aux Bourbons, a laissé le pays sans gouvernement.

En vue de combler ce vide politique, Louis XVIII sera sollicité pour occuper la couronne de France. Après avoir donné son accord depuis l’Angleterre où il s’était exilé, le souverain pressé de rejoindre la capitale opte pour “le chemin le plus court” en passant par Calais. Accueilli cérémonieusement et grandement honoré par tous les notables de la cité, l’héritier au pouvoir prend la route pour Paris tout juste deux jours après.

De cet épisode historique restera ce monument et cette plaque portant l’empreinte du pied royal, classé monument historique en 1933.

2 – La place d’Armes

Autrefois le cœur animé du Calais médiéval, la place d’Armes occupe toujours un rôle central dans la vie des Calaisiens. Témoin important lors du siège de la ville par les Anglais entre 1347 et 1558, cet espace public aura connu des scènes historiques marquantes comme l’acte de sacrifice des Six Bourgeois de Calais dont une sculpture commémorative fait face à l’Hôtel de Ville.

Les Bourgeois de Calais Calais

Après la reconquête du territoire par le roi de France, François II, le nom anglais de Market Place est aussitôt délaissé au profit de celui de la place d’Armes en 1558. Depuis cette année symbolique, seront aussi instaurés une foire bisannuelle et un marché tenu tous les mercredis matin que l’on peut encore apprécier de nos jours.

Bombardée lors de la Seconde Guerre mondiale, la place a été remodelée pour devenir ce qu’elle est actuellement avec sa vieille Tour du Guet comme seul marqueur du passé encore debout.

3 – La statue Charles et Yvonne de Gaulle

Mêlée au reste de la foule, cette œuvre est la première représentation sculpturale d’un couple présidentiel en France.

La statue Charles et Yvonne de Gaulle Calais

C’est main dans la main que la célèbre paire, Charles et Yvonne De Gaulle, semble paisiblement traverser la place d’Armes depuis 2013. Réalisée pour le 43e anniversaire de la mort de l’ancien général, l’œuvre a été imaginée à partir d’une photographie sur laquelle Yvonne et son légendaire mari étaient de visite à Calais en 1959.

Si Charles était bien originaire de Lille, sa femme plus discrète était ,elle, une enfant de la ville. Celle que l’on surnommait affectueusement “Tante Yvonne” est devenue l’épouse de De Gaulle en 1921 à l’église Notre-Dame de Calais.

Leglise Notre Dame de Calais Calais
L’église Notre Dame de Calais

Amants complémentaires, ces deux figures sont devenues l’un des symboles adoptés par la cité.

4 – L’Hôtel de Ville de Calais

Implanté au cœur du territoire calaisien, l’Hôtel de Ville est une construction que l’on doit à un architecte Dunkerquois, considéré comme l’un des premiers de sa profession en France à utiliser le béton armé.

LHotel de Ville Calais

Symbole de fusion des deux communes de Saint-Pierre et Calais en 1885, la bâtisse mettra plus de 40 années pour se faire entre la décision du projet et son accomplissement. Présentant une architecture flamande-renaissance avec des détails d’inspiration médiévales britanniques, l’ouvrage se compose de trois parties essentielles. En premier, le corps principal. Puis le beffroi culminant à 75 mètres et pour finir la tourelle carrée accolée au gros œuvre avec son petit clocher.

Le beffroi de lHotel de Ville Calais

Un très beau site qui incite pleinement à la découverte de la ville et pourquoi pas à une petite photo souvenir!

5 – La rue du 11 novembre

Point stratégique de premier ordre pour les Britanniques et les Allemands, Calais va énormément souffrir du contexte conflictuel tenu lors des guerres et tout particulièrement celui de la Seconde Guerre mondiale. Dès le début des conflits, les dégâts sont tels que la moitié de la ville est détruite.

Si Calais s’est relevée de ces pans d’histoire douloureux, son apparence et son patrimoine en ont tous deux pris un coup. Afin de vous faire voir à quoi pouvait bien ressembler la cité avant d’être détruite sous les bombardements, la rue du 11 novembre et ses jolies villas colorées de la Belle époque peuvent vous aider à vous projeter quelques années en arrière.

6 – La citadelle de Calais

A la suite de la reconquête de Calais en 1558, l’ancien château médiéval d’abord habité par les comtes de Boulogne puis par les rois d’Angleterre est rasé pour laisser place à cette citadelle. Construite entre 1560 et 1571, avec l’aide de l’incontournable architecte militaire Vauban, cette nouvelle fortification se révèle plus adaptée aux nécessités de la guerre comme par exemple le développement de l’artillerie.

Centre de la résistance de la ville face à l’invasion allemande en 1940 et pour seulement 36h, la citadelle est aujourd’hui un immense complexe sportif composé de terrains de football, de rugby mais aussi de tennis. Sans oublier un lieu propice à la balade pour tous celles et ceux qui souhaitent admirer de plus près les anciens fossés, les courtines et les différentes portes historiques des siècles passés.

7 – Le quartier du Courgain Maritime

En vous tournant sur votre gauche, face à l’entrée du port, vous êtes actuellement en train de poser votre regard sur le quartier du Courgain Maritime. Née vers le IXe siècle, cette zone calaisienne marque l’endroit où vivaient autrefois quelques dizaines de familles de marins-pêcheurs.

Séparé du reste de la ville par les fortifications dès 1224, cet ancien faubourg comptait 1875 habitants fièrement Courguinois avant d’être Calaisiens. Un sentiment d’appartenance fort mais aussi une identité de quartier très distinguée par des maisons surpeuplées constamment ouvertes et des résidents charitables, bien que querelleurs, censés se marier entre eux selon la tradition.

Le Courgain Maritime, endommagé en grande partie pendant la Seconde Guerre mondiale, est aujourd’hui résumé à cette série de maisons accolées le long du quai, nous rappelant le visage de cette unité singulière de la vie historique de Calais.

8 – Le Pluviôse

Voilà une autre page marquante de l’histoire de Calais racontée par ce monument commémoratif en bronze. Le 26 mai 1910, deux sous-marins calaisiens, appelés le Pluviôse et le Ventôse, se livrent à des exercices de plongée au large de la baie. Alors que le Pluviôse est le premier à refaire surface, un paquebot naviguant sur son chemin l’atteint de plein fouet à l’arrière et finit même par l’éventrer.

Le port de Calais, tout de suite alerté de la catastrophe, déploie des troupes de secours pour récupérer l’épave et extraire les 27 corps des victimes à bord. Un évènement chargé en émotion, qui est à jamais commémoré, par cet ouvrage représentant un ange perché sur le submersible essayant de recueillir l’âme des marins.

9 – Les chalets du front de mer

Croyez-nous, le panorama du front de mer calaisien ne serait pas le même sans la centaine de chalets de plage plantée face à la Manche. Saturés de sable et de sel par les vents dominants, ces veilleurs placides sont toute une tradition de Calais qui remonte au début de l’histoire balnéaire.

En des temps bien plus prudes, ces cabines permettaient aux bourgeoises d’enfiler leur tenue de plage à l’abri des regards indiscrets. Amenés à évoluer avec leur temps, les chalets de plage ont par la suite pris un aspect plus pratique permettant aux vacanciers ou aux Calaisiens en manque de vitamine D, de stocker tous leurs accessoires de bains et leurs chaises longues après une bonne journée ensoleillée.

Synonyme de beaux souvenirs familiaux ou amicaux, ces petites maisons secondaires ont toujours la cote. Toutefois, il vous faudra tout de même débourser 2500 € minimum pour une d’occasion et au moins 6000 € pour une fraichement déballée.

Où se promener à Calais ?

Les promeneurs calaisiens connaissent bien les meilleurs lieux de promenades de la ville. Si vous vous y rendez pour la première fois, voici quelques-uns de leurs secrets bien gardés.

1 – Le centre-ville

Si vous êtes de passage à Calais pour un bref séjour dans les Hauts-de-France, il ne faut absolument pas manquer de se promener au cœur du centre-ville de Calais. Vous y découvrirez l’ambiance authentique et dynamique de la ville, tout en admirant quelques-uns de ses plus beaux monuments comme l’hôtel de ville, par exemple. Si vous avez envie d’une pause de verdure au cœur de la ville, le parc Saint-Pierre et le parc Richelieu sont là pour ça.

2 – Le front de mer

Calais est aussi et surtout une ville de bord de mer. A ce titre, une balade en front de mer s’avère incontournable. De là, vous pourrez admirer le va-et-vient des ferries.

Le phare Calais

3 – La plage de Calais

La plage de Calais est particulièrement jolie et vous offrira une balade des plus agréables avec vue sur la Manche.

4 – Le marché au poisson

Si vous aimez découvrir les ambiances authentiques et typiques lorsque vous découvrez une nouvelle destination, dirigez-vous vers le marché au poisson de Calais. Situé dans l’ancien quartier des pêcheurs, vous pourrez y admirer toute la fraîcheur et la diversité des produits de la mer locaux.

Que voir aux alentours de Calais ?

Si vous êtes de passage à Calais et que vous avez envie de visiter les environs, voici quelques idées de visites et activités à faire à proximité. Vous allez le voir, les options sont nombreuses et variées en fonction des envies.

1 – Le Cap Blanc-Nez et Le Cap Gris-Nez

Ces deux caps d’une grande beauté, vous offriront des panoramas uniques en France. L’un et l’autre sont classés « Grands Sites de France ». Vous pourrez vous y rendre en moins de 30 minutes en voiture à partir de Calais.

2 – Wissant

Amateur de kitesurf, la ville de Wissant vous offrira un littoral parfaitement adapté à la pratique de ce sport. Elle se situe à moins de 20 minutes en voiture de Calais.

3 – Boulogne-sur-Mer

Toujours à environ 30 minutes en voiture de Calais, vous pourrez vous rendre dans l’une des stations balnéaires les plus prisées de la Côte d’Opale : Boulogne-sur-Mer. Les vacanciers venus du Royaume-Uni y sont très nombreux, et ce n’est absolument pas un hasard.

4 – Lens et le Louvre-Lens

Si vous avez toujours eu envie de visiter le Louvre, mais que vous ne prévoyez pas de vous rendre à Paris prochainement, n’hésitez pas à faire un tour à Lens. L’antenne Louvre-Lens vous donnera la possibilité de découvrir une très belle sélection d’œuvre d’art au cœur d’un bâtiment contemporain tout en transparence.

5 – Berck

Un peu plus loin, à environ 1 h en voiture de Calais, vous pourrez faire une halte à Berck. Cette très jolie ville de bord de mer possède de très nombreux sites d’intérêt et offre pléthore de sentiers aménagés qui raviront les amoureux de promenades.

Autres idées de visites aux alentours de Calais : les villes de Gravelines, ou encore, Wimereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page