caen

Visiter Caen

Itinéraire Chez Guillaume et Mathilde – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Caen avec Emilie !

blue arrow7,5 km

little pin17 découvertes

pas2h30

bouton audioguides
plan visite itineraire caen
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Caen

: 17 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Caen est une ville discrète, qui ne fait pas trop parler d’elle. Mais sous ses airs tranquilles, elle cache un patrimoine imprégné de 1000 ans d’histoire ! Fortement marquée par le passage de Guillaume le Conquérant et de sa femme Mathilde, Caen se retrouve avec deux abbayes spectaculaires et un château qui fut longtemps l’une des plus grandes forteresses du coin !

Avec sa vieille ville épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, Caen vous offre également un centre pittoresque et des rues bourrées de charmes où les maisons à pans de bois se succèdent aux belles librairies et aux accueillants bars, cafés et restaurants.

C’est aussi une ville très verte, ouverte sur la nature et proche des plages sauvages de la mer du Nord et de la Manche.

Un bol d’air pur chargé d’histoire donc, à consommer sans modération !

quote bas
Abbaye aux Hommes

Vous voilà sur l’esplanade Jean Marie Louvel face à l’impressionnante abbaye aux hommes. Caen abrite deux énormes abbayes, celle-ci, ainsi que son homonyme féminin, l’abbaye aux dames de l’autre côté de la ville. Tout cela remonte à l’époque où Guillaume le Conquérant s’appelait encore Guillaume le Bâtard. À 22 ans, il épouse Mathilde de Flandres bien que le pape soit opposé à leur union. Ils sont apparemment cousins à un degré trop élevé et peu acceptable.

Église Saint-Etienne le Vieux

L’église en ruines que vous voyez là, est celle de Saint-Étienne, mais le Vieux. Complètement abandonnée depuis la Révolution, il s’agit là de l’une des premières églises de Caen. Elle était déjà là à la construction de l’Abbaye et on sait même qu’il y avait là déjà un lieu de culte en 351.

Maisons à Pans de Bois

Vous avez de la chance, les deux maisons à pans de bois que vous avez là, ont récemment été rénovées ! Vous pouvez donc admirer toute la finesse de l’œuvre du XVIe siècle ! Miraculeusement épargnées par les bombardements de la Deuxième Guerre mondiale, elles ont été classées monument historique en 47.

Église Saint-Pierre

Alors oui, je vous l’accorde, il y a un paquet d’églises à Caen. L’église Saint-Pierre, qui se dresse devant vous, était l’édifice principal de Bourg du Roi. On l’a successivement appelée Saint-Pierre de Darnétal, Saint-Pierre-sous-Caen, Saint-Pierre-du-Châtel, Saint-Pierre-en-Rive pour finalement arrêter de se compliquer la vie et garder Saint-Pierre tout court.

Château de Caen

Nous arrivons au fameux château de Caen ! Il a été construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant, peu de temps avant qu’il ne devienne roi d’Angleterre ! À la mort de son père, Richard le magnifique, pour Guillaume ce n’est pas évident évident car il n’est pas considéré comme légitime. Sa mère, en effet, ne faisait pas partie de la noblesse, elle n’était qu’une concubine du roi. Ce qui était vraiment ok sous les lois Vicking de l’époque, mais n’empêche qu’on considère Guillaume comme un bâtard. Il va échapper à plusieurs tentatives d’assassinat et finira par demander de l’aide au roi de France Henri 1er qui était un bon copain de son père et qui lui offrira sa protection ainsi que des hommes. Il arrive enfin à se débarrasser des rebelles normands avec la victoire de la bataille de Val ès dunes en 1047.

Quartier Vaugueux

Un seul coup d’œil autour de vous suffit à vous rendre compte que vous êtes arrivés au cœur du Caen médiéval. Le quartier Vaugueux est un lieu emblématique de la ville et l’un des endroits les plus populaires ! Cette partie du centre, restée intacte après les bombardements, vous offre la possibilité d’admirer les maisons moyenâgeuses en pierre de Caen.

Abbaye aux Dames

Vous voilà finalement arrivés devant l’Abbaye aux Dames. Fondée par la duchesse Mathilde au XIe siècle pendant que son mari fondait celle des hommes, l’abbaye a servi jusqu’à la Révolution française, de couvent pour les sœurs bénédictines. La pensionnaire la plus célèbre fut Charlotte Corday, passionnée par les philosophes, un brin rebelle et téméraire, qui marquera ensuite l’histoire en assassinant Marat, symbole de la terreur, dans sa baignoire !

Église du Vieux Saint-Sauveur

En arrivant sur la place Saint-Sauveur, vous avez l’église du Vieux Saint-Sauveur. Il y a en effet, deux églises du même nom, histoire de s’emmêler un peu les pinceaux entre les églises en ruines, celles dont on change le nom et celles que l’on reconstruit en lui donnant le nom de celle qu’on a détruite ! Bref.

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

Librairie Guillaume , Rue Froide , Église Saint-Sauveur , Vue depuis les remparts , Église Saint-Gilles , Vue sur l’abbaye depuis le parc , Point de vue sur le port de plaisance , Place Saint-Sauveur , Rue Ecuyère

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

17 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Itinéraire conseillé depuis l’Esplanade Jean-Marie Louvel devant l’Abbaye aux Hommes.

Parking conseillés :
 
– Parking Guillouard : 14, place Louis Guillouard
– Parking Indigo Hôtel de Ville : 16 place Guillouard
– Parking Indigo Caen Gardin : Pl. Gardin
– Parking Indigo Caen Doumer : 7 Rue Paul Doumer

02

Autre départ possible depuis l’Abbaye aux Femmes ou le Port de Plaisance.

Parking conseillés :
 
– Parking courtonne : Place courtonne
– Parking Vendeuvre : Quai Vendeuvre

03

Infos circuit :

La visite de Caen vous emmène dans son château. L’enceinte du château est ouverte en accès libre tous les jours mais elle est fermée la nuit.
Nous vous guidons également jusqu’au parc Michel d’Ornano derrière l’abbaye aux dames. Merci de noter que ce parc ferme à 18h30.


Vous avez encore un peu de temps à Caen ?

Caen est une ville tranquille, agréable et vous offre en plus la possibilité d’aller à la plage !

Si vous n’êtes pas en voiture, sachez qu’un bus de ville vous y emmène en une demie heure à peine.

Et bien sûr, quand on parle des plages de Normandie, on pense bien évidemment aux plages du débarquement, à voir absolument ! Vous pouvez aller à la fameuse Omaha beach et visiter également son mémorial ainsi que le cimetière américain. Toute la thématique du débarquement des alliés est un must-see dans la région. Ne passez pas à côté non plus du mémorial de Caen, absolument inratable ! Et juste à côté, pour les amateurs de grands espaces, vous avez la colline aux oiseaux qui vous offre un espace magnifique en plus d’une superbe vue sur la ville.

Et pour une vue encore plus époustouflante sur les environs, nous vous conseillons également de grimper au sommet du phare de Ouistreham à moins de 20 km de Caen.

Enfin, pour celles et ceux qui aiment tout particulièrement voir les choses sous un autre angle, sachez que vous avez la possibilité de louer un bateau électrique, un paddle, canoë ou autre et de visiter Caen au fil de l’eau sur le canal de l’Orme.

Partagez sur les réseaux :

En savoir plus sur Caen et ses alentours

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Normandie

Les autres lieux incontournables à visiter à Caen à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Caen à pied :

1 – Librairie Guillaume

Caen est une ville remplie de belles librairies indépendantes ! S’il y en a une à voir absolument, c’est bien celle que vous avez devant vous, la librairie Guillaume. Cette belle maison bourgeoise accueille de précieux ouvrages depuis 1903 ! Si Caen est la première ville de France en nombre de librairies indépendantes, c’est sans doute dû à son histoire.

Dès la Renaissance, on trouve un grand nombre de métiers autour du livre et plusieurs imprimeurs. Si comme moi vous aimez les livres et les librairies, gardez-vous un temps dans votre visite de Caen pour y flâner tranquillement.

2 – Rue Froide

Vous pénétrez à présent dans l’une des rues les plus intéressantes de Caen. Un véritable voyage dans le temps traversant plusieurs époques au fil des pavés.

Cette rue aurait été créée vers le VIIe siècle, mais les sources réelles ne la citent qu’à partir du XIIe siècle. Elle faisait partie de Bourg le Roi, le plus ancien centre médiéval, créé par Guillaume le Conquérant. En tout cas, elle nous dévoile des bâtisses de tous types architecturaux, allant du XVe au XVIIIe siècle. Le plus intéressant à voir étant les anciennes cours de maisons bourgeoises. Il y en a une trentaine, mais seules quelques-unes se visitent.

Vous pouvez par exemple vous faufiler dans une ruelle étroite au numéro 10 qui longe une maison à pans de bois, entrer dans le porche du numéro 16 où l’on passait à cheval pour entrer dans la cour des Sens, ou encore pousser la porte cochère du numéro 41.

Mais pourquoi l’appelle-t-on la rue Froide ? Si vous êtes actuellement dans un courant d’air, vous avez l’une des versions de l’histoire. Une autre version dit que la rue prit le nom de l’un de ses habitants, Odobrun de Froi­derue, mais normalement c’est plutôt le contraire qui se produit, c’est la personne qui prend le nom de là où elle habite comme les. Dupont, Deleglise, Dubois etc…

Autre légende à deux versions, Mathilde serait venue dans cette rue et y aurait reçu un accueil glacial. Elle aurait alors dit “Mon Dieu quelle froide rue !” Et, deuxième version, toujours Mathilde qui dit que la rue est froide, mais cette fois parce que son mari, en colère, lui aurait fait traverser la ville les cheveux attachés à un cheval. Le rapport avec la rue froide reste, c’est bien le cas de la dire, un peu tiré par les cheveux.

3 – Église Saint-Sauveur

À votre droite, vous avez l’énigmatique église Saint-Sauveur, autrefois appelée Notre-Dame de Froide-Rue. Elle est classée monument historique depuis 1889. Selon la tradition populaire, elle aurait été fondée au VIIe siècle par Saint-Regnobert. Il n’y a plus de trace de cette première version de l’église, ni même du deuxième édifice roman construit au XIIe siècle.

Celle que vous voyez devant vous a été faite en 3 étapes entre le XIVe et le XVIe siècle d’où le mélange de style oscillant entre Gothique et Renaissance. En 1791, quand on a réorganisé les paroisses, on a fermé l’église Saint-Sauveur du marché et transféré le titre à Notre-Dame. Voilà pourquoi il y a aujourd’hui à Caen, l’église Saint-Sauveur et l’église Saint-Sauveur le vieux.

4 – Vue depuis les remparts

N’hésitez pas à grimper sur tous les remparts où vous verrez un accès, c’est le meilleur moyen de profiter de la vue sur la ville. Ici, vous pouvez admirer l’église Saint-Pierre, mais aussi l’étrange parc aux sculptures à l’intérieur des remparts. Vous ne pouvez pas rater ce bestiaire d’animaux étranges perchés sur des poteaux de bois ! C’est une sorte d’extension au musée des Beaux-Arts et l’œuvre de l’artiste chinois Huang Yong Ping.

5 – Église Saint-Gilles

Vous passez devant les vestiges de l’ancienne église Saint-Gilles. Elle était inscrite sur la liste des monuments historiques depuis 1862, mais a été entièrement détruite en 44. On sait qu’à la base, il y avait déjà une église ici au Xe siècle. Et les fouilles réalisées à la fin du XXe siècle ont même mis à jour des sépultures datant du VIIIe siècle.

C’est fou tout ce qu’on trouve quand on commence à creuser ! Les vestiges ont été conservés et sécurisés plutôt que rasés, et le site, transformé en petit jardin public. Et avec les dommages de guerre reçus, on a préféré construire l’église Saint-Paul au nord de la ville.

6 – Vue sur l’abbaye depuis le parc

Voici un magnifique cèdre du Liban planté en 1849 sur une butte du jardin d’Ornano. Avec sa plateforme aménagée et ses bancs pour se reposer à l’ombre de ses branches centenaires, il vous offre une vue imprenable sur l’abbaye, mais aussi sur la ville et ses clochers. De quoi vous détendre un peu tout en profitant du paysage.

7 – Point de vue sur le port de plaisance

Après avoir longé le canal de Caen à la Mer, vous arrivez au joli port de plaisance de la ville. Ici, c’est comme un petit village, une ambiance à part. Profitez de la vue sur les voiliers et de ce petit havre de paix avant de rejoindre le centre-ville. Le port commercial de Caen, quant à lui, se trouve à Ouistreham, au bout du canal à 20 km de là. Si vous allez jusqu’à là-bas, ne manquez pas de monter au sommet du phare pour une vue à 360° sur la mer, la réserve de la pointe du siège et la belle ville de Caen.

8 – Hôtel de Than

Le bel hôtel particulier que vous voyez sur votre gauche est l’Hôtel de Than. Cet hôtel particulier a été construit vers 1527 pour Thomas Morel, qui était le seigneur de deux communes du Calvados.

Au XIXe siècle, c’est le député Abel Vautier du Calvados, qui s’y installe et qui se met à décorer sa maison de tout plein d’objets d’art. Des faïences, des porcelaines, des instruments de musique, des antiquités venues d’ailleurs et autant de sculptures et de tableaux. Vous l’avez compris, plus qu’une maison, l’hôtel particulier devient une sorte de musée, volontiers ouvert aux curieux.

Malheureusement, à la mort du collectionneur, tous ses objets précieux sont dispersés et l’hôtel est vendu. Il est alors transformé en brasserie à succès, la brasserie Chandivert. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’hôtel est incendié et sera plusieurs fois restauré, notamment en 2017, lors d’un projet de requalification des espaces publics du centre-ville ancien de Caen. L’hôtel est, depuis 1930, entièrement classé monument historique.

9 – Place Saint-Sauveur

Vous voilà à présent sur la place Saint-Sauveur, l’une des plus anciennes places publiques de la ville !

Place Saint Sauveur Caen

Épargnée par les bombardements qui précédèrent sa libération, elle arbore de belles façades typiques de l’époque du classicisme français. L’architecture classique, en gros, est née de l’admiration pour l’Antiquité et a été inventée pour magnifier la gloire de Louis XIV ! Pas étonnant donc, que vous l’ayez justement au centre de la place, fier comme pas possible dans ses habits d’empereur romain.

Cette place a accompli de nombreuses fonctions au fil des siècles. Elle a été longtemps la place du marché, mais a aussi été le lieu d’installation de l’échafaud et du pilori. Vous savez ce que c’est un pilori ? À ne pas confondre avec un piloti hein ! C’était tout simplement un poteau où l’on vous attachait aux yeux de tous en guise d’exemple avant votre châtiment. D’ailleurs les prisonniers qui arrivaient de la prison rue de la geôle remontaient la rue aux fromages qui mène à la place et qui à l’époque était surnommée la rue du monte à regret !! C’est aussi là que l’on exposait, pendu par les pieds, les corps de ceux qui s’étaient suicidés.

Bref, une époque tout à fait charmante comme on le sait. Mais comme je vous le disais, au XVIIIe, on lance une grande campagne d’urbanisation , et on rase toutes les vieilles maisons moyenâgeuses qui entourent la place pour construire de beaux hôtels particuliers et autres immeubles raffinés. Aujourd’hui, c’est une place animée à l’ambiance agréable où vous pouvez vous arrêter boire un verre. Le vendredi s’y tient un beau marché de producteurs et à la période des fêtes, c’est ici que vous trouverez le marché de Noël.

10 – Rue Écuyère

Beaucoup de villes de France, et encore plus du Nord, ont leur rue de la soif. La rue Écuyère est une belle rue pittoresque de Caen où vous trouverez donc bon nombre de bars et de restaurants. Elle a été classée 5e rue de la soif la plus dense de France 🙂 Il y aurait environ 1 bar tous les 19 mètres. Mais jusque dans les années 90, c’était plutôt la rue des antiquaires ! On en comptait une quinzaine installés dans la rue d’Écuyère. Il en reste quelques-uns aujourd’hui participant indubitablement au charme de cette belle rue piétonne.

Où aller se promener à Caen ?

Caen est une ville portuaire située en Normandie. Si vous prévoyez de vous y rendre prochainement, voici quelques idées de promenades qui devraient vous plaire.

visiter caen

1 – Le quartier du Vaugueux

Le quartier du Vaugueux est le quartier le plus authentique de Caen. En effet, c’est le seul rescapé de la destruction de la ville lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. On y trouve ainsi de très belles maisons à l’architecture typique datant du Moyen-âge.

2 – La Colline aux Oiseaux

La Colline aux Oiseaux est un grand parc qui offre une balade bucolique et dépaysante en plein Caen. Le parc implanté sur près de 7 hectares possède de nombreuses espèces de plantes et d’oiseaux. Pour ne rien gâcher, le lieu offre de très beaux points de vue sur la ville entre autres surprises.

3 – Le parc Claude Decaen

Ce parc, situé sur le terrain d’une ancienne caserne militaire, est un lieu idéal pour se promener et pique-niquer au cœur de la ville caennaise.

4 – Les cimetières caennais

Caen possède plusieurs cimetières où règnent une atmosphère unique et hors du temps. À l’automne, notamment, ces lieux plutôt insolites pour des promenades se parent de couleurs chaudes et rassurantes. Nichés au cœur de la ville, ils représentent une parenthèse idéale pour se balader dans des lieux très paisibles.

Le Jardin des Plantes ainsi que la Vallée des Jardins représentent également des lieux de promenade idéals à Caen.

Comment visiter Caen ?

Caen est une jolie ville que l’on prendra plaisir à visiter à pied, ou en empruntant les transports en commun en cas de petite fatigue. Il existe pour ce faire un parcours de découverte d’environ 2 heures, qui permet d’avoir un premier aperçu de la ville et de ses monuments incontournables. En voici les grandes étapes au départ de l’Office du Tourisme :

Départ : Église Saint-Pierre

  • Le Château
  • Le quartier du Vaugueux
  • L’église de l’Abbaye de la Trinité
  • Le quartier populaire du Bourg l’Abbesse
  • Le port de plaisance de Caen
  • L’église Notre-Dame de la Gloriette
  • L’Abbaye-aux-Hommes
  • Le Palais Ducal
  • L’Hôtel Canteil de Condé
  • L’Université et le Vieux-Saint-Sauveur
  • L’église Saint-Sauveur

Arrivée : rue Saint-Pierre, où deux magnifiques maisons à pans de bois vous attendent.

Astuce : pour obtenir de plus amples informations sur la ville et ses sites d’intérêt, rendez-vous à l’Office du Tourisme caennais qui se situe dans un magnifique hôtel particulier d’époque Renaissance : l’Hôtel d’Escoville.

Quelles plages du débarquement aller voir ?

Caen est une ville connue pour son rôle dans les débarquements de la Seconde Guerre mondiale. Si vous avez envie de plonger dans l’Histoire, la visite des plages du débarquement est incontournable lors d’un passage dans la région. Parmi les lieux incontournables, vous pourrez notamment vous rendre à :

  • Sword Beach, près de Luc-sur-Mer (secteur franco-britannique).
  • Juno Beach à Courseulles-sur-Mer (secteur canadien).
  • Gold Beach, entre Asnelles et Ver-sur-Mer (secteur britannique).
  • Omaha Beach à Colleville-sur-Mer (secteur américain).
  • Utah Beach dans la Réserve naturelle nationale du domaine de Beauguillot (secteur américain).

En outre, si vous souhaitez poursuivre votre itinéraire sur la même thématique, la visite du Mémorial de Caen vous permettra de découvrir plus en profondeur l’histoire de la ville et de la Seconde Guerre mondiale.

Où se promener autour de Caen ?

La région de la Normandie est riche de paysages qui donnent envie de se promener et de flâner tout au long de l’année. Parmi les lieux incontournables où se balader autour de Caen, citons notamment :

1 – La plage Riva Bella d’Ouistreham

Une belle plage qui se révèle complètement à marée basse, et qui offre une balade pleine de sérénité aux amateurs de bords de mer.

2 – Les Jardins de l’Abbaye d’Ardenne

À seulement 5 minutes en voiture de Caen, cette abbaye offre une magnifique promenade au cœur d’un site exceptionnel. Un véritable écrin de verdure à découvrir sans détour.

3 – La pointe du siège à Ouistreham

Une balade dans ce véritable havre de paix sur les bords de l’Orne n’est jamais décevante. Les plus chanceux pourront même y observer quelques espèces marines rares comme les phoques, par exemple.

4 – Le front de mer entre Lion et Hermanville

Autre balade iodée et rafraîchissante : celle du front de mer entre ces deux communes, sur près de 5 kilomètres le long des magnifiques villas du 19e.

Plusieurs autres lieux autour de Caen vous offriront des promenades inoubliables. Avant de terminer, citons notamment le canal reliant Caen à la mer, ou encore, les chemins de la belle forêt de Grimbosq.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page