orange

Visiter Orange

Itinéraire La cité des Princes – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Orange avec Emilie !

blue arrow4,0 km

little pin16 découvertes

pas1h20

bouton audioguides
00 plan orange
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Orange

: 16 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Bienvenue à Orange, où 20 siècles d’Histoire vous attendent !

Vous vous en doutez, si les Romains ont décidé de s’y installer, c’est que c’est plutôt pas mal positionné. Ils avaient du nez pour ça !
Orange, aujourd’hui, c’est dans le Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais à l’époque, c’était surtout au carrefour de passages parfaits vers le Nord est, l’Espagne au sud ouest ou l’Italie au sud est. En plus, la terre est bien fertile.

Bref, vous l’avez compris, il y a plus de 2000 ans,  les Romains vont s’installer autour de la colline Saint-Eutrope et nous laisser des vestiges fabuleux.

Orange peut se vanter d’avoir non pas un, mais deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Son Arc de Triomphe et son somptueux Théâtre Antique d’Orange comptent parmi les mieux conservés de la planète et attirent chaque année des milliers de visiteurs.

Cette visite rapide et complète à pied  de 4 km vous emmène à travers les siècles pour vivre l’Antiquité comme si vous étiez, découvrir l’histoire de la principauté d’Orange au Moyen-Âge , comprendre les guerres de religion et prendre un peu de hauteur en profitant des superbes points de vue du sommet de la colline qui domine la ville.

quote bas
L’Arc de Triomphe

Vous voilà, tel un Romain vivant au Ier siècle de notre ère, arrivant par la Via Agrippa, à la porte d’entrée Nord de la ville d’Arausio. Vous êtes bouche bée devant ce monument grandiose fraîchement construit qui symbolise la suprématie de Rome. Vous êtes fier même d’être romain et de voir cet arc sublime édifié en commémoration de la Guerre des Gaules. Il est dédié aux vétérans de la deuxième légion gallique qui ont fondé cette ville d’Aurasio et célèbre la gloire du grand général Germanicus qui a vaincu tous ces barbares des plaines.

Cathédrale Notre-Dame

Vous voilà devant l’entrée de l’ancienne cathédrale Notre-Dame de Nazareth qui a été le siège du diocèse d’Orange jusqu’en 1801 avant d’être convertie en une église paroissiale . Cette église romane a été construite sur les vestiges d’une église du VIe siècle et consacrée en 1208.
Dans les années 1560, pendant les guerres de religion, la cathédrale, malgré les efforts des chanoines, est prise par les huguenots qui vont brûler les retables, détruire les statues, autels et tableaux, jeter une cloche sur les voûtes du chœur, piller le trésor, et embarquer la cuve en marbre de l’époque gallo-romaine qui servait pour les baptêmes. Bref, elle a été bien mise à sac avant d’être réaménagée pour le culte protestant.

Beffroi de l’Hôtel de Ville

Vous voilà au cœur de la ville. La place George Clémenceau a littéralement été créée pour en profiter !
Ça remonte au XIVe siècle. Le prince de la ville fait concevoir la place neuve, à proximité de l’église, pour que les habitants de sa ville aient un endroit où se réunir et prendre du bon temps.

Église Saint Florent

Cette petite église romane du XIVe siècle est l’ancienne chapelle des Franciscains d’Orange. Elle a servi de sépulture à de nombreux seigneurs des Baux, qui étaient l’une des familles les plus puissantes de la basse Provence médiévale. À la fin du premier millénaire, ce sont eux qui ont le pouvoir sur tout le comté de Provence.

Le théâtre antique

Vous voilà enfin aux premières loges ! On n’est pas bien là, avec cette vue impeccable sur le théâtre antique ?
Vous n’êtes pas sans savoir que vous êtes en train d’admirer le théâtre le mieux conservé d’Europe, car il est l’un des rares à disposer encore son mur de scène avec l’élévation d’origine.
Alors, revenons au début. En -36 av. J.-C., les vétérans de la 2e légion gauloise de César fondent Arausio suite à sa conquête de la Gaule, qui s’est terminée, rappelez-vous, en -52 av. J.-C. avec la célèbre bataille d’Alésia.
Bref, Aurasio prospère et les Romains commencent à prendre leurs aises et à s’installer confortablement en construisant théâtre, thermes, forum, temples, etc.
Ce théâtre est l’un des premiers grands édifices publics construits au début de l’empire. Il est construit, au 1er siècle de notre ère, sous le règne d’Auguste, dans la colline de Saint-Eutrope, avec cette pierre locale calcaire caractéristique jaune ou blanche.

Théâtre du XIXe

Alors, Orange n’a pas qu’un théâtre antique, elle a aussi un magnifique théâtre municipal, que voici.
Il a été construit fin XIXe par André Jean Boudoy, qui était un collaborateur de Charles Garnier.
Le bâtiment est de ce style éclectique qui était très à la mode à l’époque et qui mêle des éléments néoclassiques et baroques.

Temple protestant

Vous l’avez compris, Orange a été un bastion de la réforme protestante, et voici son temple.
Alors, si vous avez déjà visité d’autres villes protestantes avec Navaway, vous êtes désormais incollable sur la naissance de la réforme, mais pour les autres, voici un petit résumé, parce que l’école primaire ça commence à faire loin. N’hésitez pas à aller vous asseoir sur la petite place et sa jolie fontaine pendant que je vous explique tout ça.
Donc, dans les grandes lignes, au début, on a Calvin et Martin Luther; à ne pas confondre avec Martin Luther King, mais sachez qu’il y a quand même un lien, car le célèbre pasteur est né sous le nom de Mickaël et ne l’a changé que plus tard, en hommage au grand réformateur.

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

la Meyne , Place de la République  , Vestige d’un temple romain , Musée d’Art et d’Histoire , Place des frères Mounet , Promenade Botanique Saint Eutrope , Vue sur la vallée , Le château des princes d’Orange , Place des Langes

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

16 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé depuis l’Arc de Triomphe

Parking conseillé :
 
– Parking gratuit de l’Arc de Triomphe : Avenue de l’ Arc de Triomphe


Vous avez encore un peu de temps à Orange ?

Maintenant que la ville d’Orange vous a révélé tous ses secrets et que vous avez admiré toutes ces merveilles de l’Antiquité, pourquoi ne pas vous tourner vers ce que le reste de cette région de France vous réserve ?

Les dentelles de Montmirail

Le Vaucluse regorge de trésors et d’activités. Vous pouvez par exemple aller explorer les dentelles de Montmirail, un site naturel exceptionnel dont les pics font penser à de la dentelle ! Un endroit magnifique et qui ravira les amateurs de photos, d’escalades et de randonnées à pied.

La route des vins

La région est également parfaite pour les amateurs de bon vin, et notamment, du Châteauneuf du Pape!

La route des vins, d’Orange à Vaison-la-Romaine, vous fait traverser des vignobles d’exception, et découvrir de nombreux crus dont le prestigieux Châteauneuf-du-Pape.

Le Pont du Gard

À ne pas rater également, à moins de 40 km de là, le magnifique Pont du Gard, classé au patrimoine UNESCO ou encore le petit village de Séguret, d’Aiguèze, ou de la Roque sur Cèze, classés plus beaux villages de France, la cathédrale Saint Théodorit, le Palais des Papes. Ce petit coin de France a beaucoup à offrir !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la région PACA

Les autres lieux incontournables à visiter à Orange à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page de notre site Internet, d’autres lieux et activités figurent dans notre itinéraire de visite d’Orange à pied :

1 – La Meyne

La rivière que vous traversez à présent est la Meyne. C’est un affluent du Rhône qui traverse Orange et Caderousse. Mais méfiez-vous de ces airs tranquilles, la Meyne et ses crues spectaculaires ont fortement marqué la ville d’Orange,souvent inondée.

La Meyne Orange

Vous pourrez voir une plaque de marbre face au théâtre antique d’Orange qui commémore la grande inondation de 1924. Depuis, la ville s’est organisée et a dû fabriquer plusieurs bassins excréteurs, sortes de barrages vides destinés à stocker les surplus d’eau lors des crues importantes. Donc normalement, maintenant, Orange est protégée.

2 – Place de la République

Vous arrivez sur la place de la République, une charmante place du centre historique entourée de cafés et de restaurants située entre le théâtre antique d’Orange et la Cathédrale Notre Dame.

La statue, au centre, est celle de Raimbaud II d’Orange, à ne pas confondre avec Arthur ! Alors j’imagine bien que ce gars en cotte de mailles ne vous dit trop rien, alors laissez-moi vous présenter le premier comte d’Orange. On l’appelle aussi Raimbaud III ou Raimbaud de Nice, parce qu’à l’époque il est aussi vicomte de Nice.

Il est né ici, vers 1066 et mort en croisade, à Jérusalem en 1100 et des brouettes. Il fait partie des premiers à être entré dans Jérusalem et est considéré comme un des héros de ce siège. Le siège de Jérusalem est hyper important, car il marque la fin de la première croisade avec la création, par les chrétiens, de l’empire de Jérusalem. Ils ont pris la ville des mains des Arabes fatimides qui eux-mêmes l’avaient prise des mains des Turcs seldjoukides, qui eux-mêmes l’avaient prise à ceux qui étaient là avant eux. On peut aller très loin comme ça, dans le passé comme dans le futur d’ailleurs.

Voilà donc pour Raimbaud II ou III ou de Nice, premier compte d’Orange, pour vous servir.

3 – Vestiges d’un temple romain

Voilà à présent, protégés par un garde-fou et entourés d’une passerelle en bois pour mieux les observer, les vestiges de ce qui était un jour, un temple romain.

Des fouilles dans les années 1920 ont permis de mettre à jour les restes d’un temple et de son autel. Difficile à visualiser, mais le temple s’étirait sur 24 mètres de large et 35 mètres de long. Il faut imaginer qu’il était à la base entouré d’un portique semi-circulaire de 52 colonnes. Certains archéologues pensent qu’il devait s’agir d’un cirque ou d’un stade.

En tout cas, le tout, avec le théâtre, devait constituer un ensemble à la gloire d’Auguste. On sait aussi qu’une grande rue dallée séparait le temple et le théâtre et que juste au nord du temple il y avait également le forum.

Si seulement on pouvait voir à quoi tout cela ressemblait !

4 – Musée d’Art et d’Histoire

Une ville avec un patrimoine historique aussi riche que celui du pays d’Orange vient forcément avec un beau musée d’Art et d’Histoire.

Situé en face du théâtre antique d’Orange, il est installé dans cet hôtel particulier du XVIe siècle, construit pour Georges Van Cuyl. Oui, ça ne fait pas trop provençal, vous avez raison, il était hollandais et chargé de l’armement du château qui était plus haut sur la colline.

Si vous voulez visiter ce petit musée très intéressant , sachez que son entrée est incluse dans le billet du théâtre antique d’Orange.

Informations pratiques :

  • Adresse : Rue Madeleine Roch, 84100 Orange
  • Horaire d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h45 à 12h puis de 13h à 16h
  • Téléphone : 04 90 51 17 60
  • Tarifs 2022 : 9 € : Tarif adulte; 5 € : Groupes (20 personnes); 7 € : Tarif étudiant.

5 – Place des frères Mounet

Oui, vous l’avez compris, derrière ce mur spectaculaire de 37 mètres de haut, se cache le clou du spectacle, la star internationale de la ville, le fameux Théâtre Antique d’Orange. Ne vous inquiétez pas, on va y venir, mais on va vous emmener à un superbe point de vue gratuit pour en parler.

En attendant, la jolie place des frères Mounet étale ses terrasses ensoleillées de Provence et vous invite à vous y attarder.

Faisant face à la porte royale du Théâtre Antique d’Orange, la statue du sculpteur Injalbert représente l’âme antique remettant le flambeau de l’Art au génie moderne. Elle trône, symbolique, depuis son inauguration en 1899 dans cette cité de Provence.

6 – Promenade Botanique Saint-Eutrope

Vous empruntez à présent le sentier botanique de la colline Saint-Eutrope pour une immersion en pleine nature. Cette colline, en plein centre de la cité d’Orange, culmine à 105 mètres de haut et domine la ville sur sa partie Nord.

Elle porte le nom d’un des premiers évêques de la ville, Eutrope, qui aurait fondé la première église en l’an 69 de notre ère. C’est un Eutrope légendaire parce que le Eutrope historique qu’on a est mort 400 ans plus tard.

C’est là qu’était installé le château des princes d’Orange dont il ne reste malheureusement pas grand-chose.

Elle offre aujourd’hui, plusieurs points de vue magnifiques sur les environs de cette ville de la vallée du Rhône dont la Cathédrale Notre Dame et le théâtre antique d’orange, un jardin botanique, une guinguette où vous aurez un aperçu de la cuisine provençale et des jeux pour les enfants.

7 – Vue sur la vallée du Rhône et le Mont Ventoux

Vous allez avoir plusieurs beaux points de vue sur les environs lors de votre balade, à commencer par celui-ci qui vous ouvre une belle perspective sur l’horizon. Vous pouvez admirer le célèbre Mont Ventoux que l’on surnomme le Géant de Provence et qui , à 1910 mètres d’altitude, est le point culminant du Vaucluse en région Provence Alpes Côte d’Azur. De belles photos en perspective !

8 – Le château des princes d’Orange

Vous entrez à présent dans ce qui était l’enceinte intérieure du château des princes d’Orange Nassau.

Alors, j’avoue, aujourd’hui il faut faire preuve de beaucoup d’imagination, étant donné ce qu’il en reste.

Sachez tout de même qu’il avait là au Moyen-Âge, une forteresse, puis, un château princier.

En fait, à la chute de l’Empire romain, au Ve siècle, Orange est menacée par les risques d’invasions barbares et organise sa défense sur sa colline. Au XIIe siècle, c’est Tiburge, la fille de Rambaud II qui fait relever les ruines romaines et construire un château féodal. En 1163, Orange reçoit le titre de principauté. Après les comtes de Toulouse, arrive alors l’illustre famille des Baux qui y règnera jusqu’au XIVe siècle. Le château devient alors un bâtiment militaire princier. La famille vit en ville et n’utilise la forteresse qu’en cas de danger. Et ça va être plutôt fréquent vu que les princes d’Orange sont toujours en conflit avec les rois de France.

Au XVIe siècle, le château devient une place forte pour de nombreux Orangeois qui s’étaient convertis au protestantisme, se sentant protégés par la famille princière également protestante. Du coup forcément, le château sera attaqué et incendié par les catholiques, mais reconstruit par la suite. Il ne sera réellement détruit qu’au XVIIe siècle, lorsque Louis XIV décide de venir visiter Orange. Il va, dès lors, considérer que la principauté lui appartient et va surtout considérer que cette forteresse aux mains d’un prince étranger et protestant de surcroît est une menace militaire et religieuse pour la France. Il va alors ordonner de tout faire péter !

Et qu’il n’en reste rien. Au vu de ce que vous voyez devant vous, on peut dire que ses ordres ont été suivis à la lettre. En 1991, une campagne de fouilles a été effectuée pour étudier cet ensemble architectural et militaire qui est un des monuments  historiques aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

9 – Place des Langes

En remontant la rue Victor Hugo, vous trouvez à votre droite, la petite place des Langes. Elle a été construite sur l’emplacement de l’ancien jardin de l’hôtel particulier de Lubières. On avait besoin de place, car maintenant que l’hôtel servait de Marie, la place de l’autre côté du bâtiment était toujours occupée. Trois riches entrepreneurs de la ville vont alors proposer à la municipalité de prendre en charge le prix des travaux d’une place réservée aux marchands en l’échange de ses revenus locatifs pendant 10 ans. Bien pensé et accepté par la cité.

Où se balader à Orange ?

Les idées de balades à Orange en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne manquent pas. Ainsi, si vous prévoyez de vous y rendre à l’occasion d’un prochain séjour, vous aurez de nombreuses possibilités pour vous y promener. En voici quelques exemples.

1 – Le centre-ville 

Le centre-ville d’Orange offre, bien sûr, une magnifique promenade avec un aperçu sur les magnifiques vestiges antiques de la ville. Parmi ceux-ci : la Cathédrale Notre Dame de Nazareth de style roman, le Théâtre Antique d’Orange qui accueille musique classique et art lyrique, le Temple et l’Hémicycle, le mur d’enceinte ouest du Forum et bien plus encore ! Cette balade urbaine est une étape qui ne manquera pas de vous offrir un moment exceptionnel au cours de votre séjour orangeois dans la vallée du Rhône.

2 – Le Parc de la Colline Saint-Eutrope 

Le Parc de la Colline Saint-Europe est un magnifique espace naturel situé au cœur de la cité d’Orange et s’étendant sur plus de 25 hectares. Avec sa configuration en pente, il offre une vue à couper le souffle sur la ville d’Orange et le théâtre antique d’Orange lorsqu’on se rend à son point culminant à 105 mètres de haut, mais également sur la vallée du Rhône et le Mont Ventoux. En plus de la beauté du site, vous pourrez également y découvrir les vestiges de l’ancien Château des Princes d’Orange, un monument classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Informations pratiques :

  • Adresse : 148 All. du Dr Rassat 126, 84100 Orange
  • Horaire d’ouverture 2022 : tous les jours 24h/24
  • Téléphone : 04 90 51 41 41

Pourquoi le nom de la ville d’Orange ?

L’origine du nom de la ville d’Orange n’est pas connue avec certitude. En revanche, plusieurs hypothèses, plus ou moins valables, apportent divers arguments qui pourraient permettre de connaître l’histoire de ce nom particulier.

Celle qui semble la plus plausible a établi que le nom de la ville d’Orange viendrait d’un terme d’origine celte « Arausion ». Ce mot signifie littéralement « la ville près du fleuve ». Le mot « Arausion » rappelle également le nom de la rivière d’Aygues ou Eygues qui coule près de la cité d’Orange.

Si cette hypothèse n’a jamais été confirmée à 100 %, il s’agit néanmoins de la version retenue par la mairie d’Orange et par la plupart des orangeois. Il s’agit ainsi de celle expliquée aux visiteurs de passage, curieux d’en apprendre davantage sur l’histoire de la ville voisine du Palais des Pape.

Fait-il bon vivre à Orange ?

Orange est une jolie ville de Provence où il fait bon vivre et où les points d’intérêt et monuments historiques ne manquent pas. Située dans le Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle jouit d’une situation privilégiée entre le Parc Régional du Lubéron, le Parc National des Cévennes et la mer Méditerranée se trouvant à quelques kilomètres seulement.

Orange se distingue grâce à son très beau centre-ville où il fait bon flâner, prendre des photos et se promener. Les quartiers y sont vivants et les boutiques dans lesquelles faire à Orange du shopping tranquillement à pied, particulièrement nombreuses. Les chorégies d’Orange sont un autre rendez-vous à ne pas manquer, goûter le bon vin des côtes du Rhône, flâner au milieu des monuments historiques, les concerts du parc Gasparin, cours Aristide Briand, à la belle saison…

Les terrasses des restaurants et cafés ne manquent pas non plus et permettent de se détendre en sirotant une boisson ou en dégustant quelques spécialités de Provence.

Orange est une vraie ville du sud de la France où l’on prend le temps de vivre et de profiter du beau ciel bleu et du soleil qui y sont présents la majeure partie de l’année.

4/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut