nimes

Visiter Nîmes

Itinéraire La Rome française – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Nîmes avec Romane !

blue arrow5,8 km

little pin23 découvertes

pas2h00

bouton audioguides
plan visite itineraire nimes
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Nîmes

: 23 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Avis aux amateurs de l’époque romaine, Nîmes saura vous servir ! Enfin plutôt Nemausus, devrais-je dire, puisque c’est sous ce nom que Nîmes devient au Ier siècle av. J.-C. une ville romaine pérenne et développée, à tel point qu’elle garde encore aujourd’hui le surnom de Rome française.

Et la ville ne manque pas de témoigner de cette période puisqu’elle recèle encore de nombreux vestiges romains tellement bien conservés que l’on s’y croirait presque ! En dehors de ses fameuses arènes et de sa Maison Carrée connue dans le monde entier, on y retrouve également d’anciennes portes, fortifications et temples qui vous feront sans aucun doute faire un saut dans le passé.

Mais Nîmes, c’est aussi une ville où il fait bon vivre et où l’on apprécie flâner dans le centre historique avant de boire un verre sur l’une de ses nombreuses terrasses. Alors, prêt pour une virée sous le soleil du sud de la France ?

quote bas
Porte d’Auguste

Véritable joyau du patrimoine nîmois, voici la porte d’Auguste ! Appelée aussi la porte d’Arles, elle représente un vestige très ancien de l’enceinte qui entourait la ville à l’époque romaine : elle remonterait en effet au Ier siècle av. J.-C. !

Grand Temple des Dominicains

Classé aux Monuments historiques, cet édifice est le Grand Temple des Dominicains. Édifiée entre 1714 et 1736, l’église appartient au couvent des Dominicains, mais fut abandonnée à la Révolution pour être destinée au culte protestant, lui conférant ainsi le statut de Grand Temple.

Arènes de Nîmes

Vous voici devant l’amphithéâtre romain le mieux conservé au monde ! Ce sont plus de 23 000 spectateurs qui pouvaient assister ici aux combats de gladiateurs à partir du Ier siècle ! Si ces arènes sont aussi bien conservées, c’est parce qu’elles n’ont jamais arrêté d’être utilisées depuis maintenant deux millénaires. Transformé en forteresse après l’interdiction des combats de gladiateurs en 404, puis utilisé pour y construire des maisons, des ateliers et des entrepôts et accueillir les habitants en cas d’insécurité, cet amphithéâtre sera ensuite restauré pour accueillir des corridas et divers événements culturels et sportifs pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Cathédrale Notre-Dame et Saint-Castor

Vous voici devant la cathédrale de Nîmes, dédiée à l’évêque Castor d’Apt, à partir de la Révolution. Détruite et reconstruite deux fois à cause des guerres de religion, elle affiche plusieurs styles architecturaux : roman, néo-gothique et style du XIXe se mêlent sur cette église qui a été bâtie pour la première fois en 1096.

Place de l’Horloge

Du haut de ses 31 mètres, la tour de l’Horloge orne la place du même nom. Et comme son nom l’indique, elle affiche un cadran, dotée d’une cloche en fer forgé accrochée au sommet !

Maison Carrée

Encore un vestige de la période romaine, et pas des moindres ! Après les arènes romaines les mieux conservées du monde, voici le seul temple du monde antique complètement conservé ! Pas mal, non ? Mais pourquoi la Maison Carrée, me direz-vous ? Il ne vous a en effet pas échappé que sa forme n’est pas tout à fait carrée, mais plutôt rectangulaire. Et bien, à l’époque où on lui donne ce nom-là, au XVIe siècle, le mot “rectangle” n’existe pas : à la place on dit “carré long”, et pour un carré normal, “carré parfait”. Malgré les siècles, ce nom est resté et le temple est maintenant connu dans le monde entier comme la Maison Carrée de Nîmes.

Les Jardins de la Fontaine

Voilà l’un des plus beaux jardins du monde, et je ne mâche pas mes mots quand je vous dis ça ! Les jardins de la Fontaine ont été classés dans le top des 150 plus beaux jardins du monde. Impressionnant, quand on sait que seuls 9 d’entre eux proviennent de France… Mais en plus d’être l’un des plus beaux, ce parc fait aussi partie des premiers jardins publics d’Europe. Créé au XVIIIe siècle sous la demande de Louis XV, ce ne sont pas moins de 15 hectares de balade qui s’offrent aux Nîmois et aux visiteurs pour découvrir ce jardin labellisé Jardin remarquable qui met en lumière plusieurs monuments antiques témoins du riche passé de Nîmes. Élaboré autour de la source nîmoise originelle, qui était vénérée par les Romains, le jardin est orné de nombreuses statues qui se déploient entre son jardin classique du XVIIIe siècle et son jardin méditerranéen de style paysager. Un véritable havre de paix au cœur de Nîmes !

Temple de Diane

Impossible de ne pas passer devant ce véritable vestige romain, situé au cœur des jardins de la Fontaine ! Bien moins conservé que les arènes ou la Maison Carrée, nous sommes bien d’accord, mais tout de même ! Bien que nous ne sachions pas exactement à quoi pouvait servir ce monument, on sait par contre qu’il faisait partie d’un grand sanctuaire dédié à Auguste, l’Empereur romain et qu’il date du Ier siècle avant notre ère.

Tour Magne

Vestige remarquable de l’enceinte qui entourait la ville de Nîmes, la Tour Magne surplombe les jardins de la Fontaine et témoigne du riche passé historique de celle que l’on surnomme la Rome française. Placée stratégiquement à côté du sanctuaire, en hauteur sur le mont Cavalier, elle est visible de loin et permet de voir loin pour surveiller les environs !

14

Et encore 14 à retrouver dans l’application

Eglise Saint-Baudile, chapelle des Jésuites, église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité, esplanade Charles de Gaulle, place du Marché, Hôtel de Ville, Ecusson, Maison Romane, halles de Nîmes, petit temple de Nîmes, quai de la Fontaine, Castellum, street art, Le Spot.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

23 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé à l’église Saint-Baudile

– Parking Porte Auguste, 12 boulevard Etienne Saintenac

02

Autre départ

Départ depuis les halles de Nîmes :
– Parking des Halles, 7 rue des Halles
 
Départ depuis le Jardin de la Fontaine :
– Parking Jardin de la Fontaine, place Jules Guesde

03

Infos circuit :

Cette visite traverse les jardins de la Fontaine : l’accès est gratuit mais soumis à des horaires d’ouverture. N’oubliez pas de vérifier les horaires avant votre visite pour pouvoir y entrer. Si les jardins sont fermés à votre arrivée, contournez-le en passant par la rue Agrippa puis la rue de la Tour Magne, pour tourner à droite dans la rue Stéphane Mallarmé et reprendre l’itinéraire.


Vous avez encore un peu de temps à Nîmes ?

Après avoir visité le fascinant centre historique de Nîmes, je vous conseille d’aller faire un tour dans les circuits de randonnée que propose le Bois des Espeisses, situé au Nord-Ouest de la ville, pour profiter du grand air du Sud de la France !

A moins de 25 km de Nîmes, impossible de ne pas aller visiter l’incontournable Pont du Gard, véritable chef d’œuvre de l’architecture antique aux dimensions impressionnantes.

Pour ceux qui souhaitent descendre encore un peu plus, rendez-vous à Saint-Gilles, à une vingtaine de kilomètres de Nîmes, pour découvrir les premiers villages de la Camargue, cette magnifique région naturelle aux paysages uniques.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de l’Occitanie

Les autres lieux incontournables à visiter à Nîmes à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Nîmes à pied :

1 – Église Saint-Baudile

La magnifique église Saint-Baudile, construite entre 1867 et 1877, est loin d’être aussi ancienne que la plupart des monuments de Nîmes.

Eglise Saint Baudile Nimes

Mais elle reste tout de même un magnifique exemple de l’architecture néo-gothique, que l’on doit à l’architecte bordelais Jean-Jules Mondet. Dédiée à Saint-Baudile, elle surplombe la ville du haut de ses 70 mètres, surmontée par ses deux flèches impressionnantes qui tendent vers le ciel. Sobre et élégante avec sa rosace au-dessus de son porche, elle vous rappellera certainement l’église du Sacré-Cœur de Bordeaux, pour ceux qui ont déjà eu la chance de la visiter !

C’est en effet le même architecte qui s’est chargé de l’édification de ces deux églises. Si vous visitez l’intérieur, vous trouverez de belles mosaïques, un orgue somptueux et des vitraux magnifiques que l’on doit à Joseph Villiet, de l’Académie de Bordeaux. La statue qui se trouve en haut de la façade représente Saint Baudile, portant l’épée et la palme du martyre, symbole que portent les saints qui ont subi le martyr.

2 – Chapelle des Jésuites

Voici la chapelle des Jésuites, construite à la fin du XVIIe siècle en tant que chapelle du collège des Jésuites de Nîmes.

Chapelle des Jesuites nimes

Entièrement rénové en 1980, ce somptueux bâtiment n’est maintenant plus dédié au culte religieux, mais accueille des expositions et des concerts de musique dans sa superbe salle aux décors qui rappellent les monuments romains de la ville.

3 – Église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité

Édifiée sous le Second-Empire, l’église Sainte-Perpétue et Sainte-Félicité arbore un style éclectique typique de cette période.

Eglise Sainte Perpetue et Sainte Felicite Nimes

Il aura fallu environ 12 ans pour achever cette église, commencée en 1852 sous les yeux de Louis-Napoléon Bonaparte en personne. C’est une architecture plutôt atypique que nous retrouvons sur cette église. Comme celle de Saint-Baudile, elle surplombe la ville du haut de ses 70 mètres, mais elle ne possède qu’une seule flèche et qu’un seul clocher : c’est ce qui en fait sa particularité. Cette splendide église se dresse face à l’esplanade Charles de Gaulle, à quelques pas seulement des arènes.

4 – Esplanade Charles de Gaulle

Construite dans la deuxième moitié du XVIe siècle, l’esplanade Charles de Gaulle était destinée à devenir un lieu consacré aux exercices de l’artillerie.

esplanade charles de gaulle nimes

Ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle sera aménagée pour en faire un lieu de promenade privilégié par les Nîmois, doté de massifs d’arbres, de fleurs et de balustrades pour le rendre encore plus agréable. On y ajoute en 1851 la fontaine monumentale qui se trouve en son centre et qui représente Nîmes à travers la statue d’une femme qui surplombe quatre autres personnages, allégories des quatre cours d’eau emblématiques de la région : le Rhône, le Gardon, la source Nemausa et la Fontaine d’Eure.

fontaine esplanade charles de gaulle nimes

Et, approchez-vous et regardez bien ce que porte la grande statue sur sa tête… Oui ! C’est bien la Maison Carrée de Nîmes que vous voyez-là !

maison carree statue esplanade charles de gaulle nimes

Quoi de plus symbolique pour représenter celle que l’on surnomme la Rome française ? C’est à James Pradier que l’on doit cette magnifique fontaine, qui orne l’une des places les plus fréquentées de Nîmes !

5 – Place du Marché

C’est une place pleine de charme, vous ne trouvez pas ? Observez le palmier qui se trouve en son centre : c’est l’un des deux symboles de la ville de Nîmes !

Le deuxième se trouve un peu plus loin sur cette place qui abritait, autrefois, un grand marché couvert. Vous tomberez en effet sur une jolie fontaine située au bout, où repose un terrifiant crocodile qui, vous le remarquerez peut-être, n’est plus attaché… En fait, l’emblème de Nîmes représente un crocodile attaché à un palmier, qui symbolise la soumission de l’Égypte à Rome lorsque le futur empereur Auguste triomphe d’Antoine et Cléopâtre. Mais, gare à celui-ci… Il semblerait que sa chaîne se soit cassée… Aujourd’hui, ce sont les grandes terrasses des bars et restaurants qui ornent la place du Marché, qui bénéficie d’une position stratégique, à quelques mètres des arènes, et attire ainsi de nombreux gourmands !

6 – Hôtel de Ville

À l’origine, cet édifice abritait la Trésorerie royale. On retrouve d’ailleurs, dans la rue de la Trésorerie, des vestiges de ce monument incontournable de l’époque. C’est au tout début du XIXe siècle qu’il devient l’Hôtel de Ville de Nîmes, après avoir été agrandi par l’architecte nîmois Jacques Cubizol. Il s’impose sur la place de l’Hôtel de Ville, l’une des plus célèbres de Nîmes.

7 – Écusson

Nous sommes actuellement au cœur du centre historique de Nîmes, appelé l’Écusson en raison de sa forme qui, si vous regardez sur une carte, ressemble effectivement à un écusson ! Toutes les ruelles et les monuments de l’Écusson font partie du secteur sauvegardé de la ville et correspondent aux limites de l’enceinte fortifiée qui entourait autrefois la cité, jalonnée d’une dizaine de portes et d’environ 80 tours pour surveiller les alentours. Supprimée au XVIIIe siècle, l’enceinte médiévale laisse place à un vaste projet de réaménagement urbain qui lui donnera sa surface actuelle. Jonché de touristes et de Nîmois, le centre historique de Nîmes est très fréquenté et animé par les nombreux commerces qui le composent !

8 – Maison Romane

Devant vous s’élève la Maison Romane de Nîmes, au n°1 de la rue de la Madeleine. Édifiée au XIIe siècle sous la forme d’une maison à un seul étage de style roman, elle sera surélevée au cours du XIVe siècle puis au XVe siècle pour devenir la maison qu’elle est aujourd’hui. Sa décoration romane ne passe pas inaperçue : elle présente de nombreuses frises qui représentent des motifs végétaux, des animaux et des visages d’humains. Son ancienneté et son architecture romane typique en font l’un des lieux inscrits aux Monuments historiques de la ville !

9 – Halles de Nîmes

Avis aux gourmands ! Les halles de Nîmes proposent divers étals où les marchands se feront une joie de vous proposer leurs produits du terroir. Avant même d’entrer dans ce bâtiment avant-gardiste remodelé par Jean-Michel Wilmotte, surnommé “l’architecte du futur”, vous sentez déjà l’ambiance chaleureuse et conviviale qui se dégage de ce marché couvert qui perdure maintenant depuis presque un siècle et demi. Brandade de morue, pâté nîmois,fromage de chèvre ou encore gardiane de taureau, vous trouverez ici toutes les spécialités du coin servies dans l’atmosphère enthousiaste du sud de la France ! Alors, à vos papilles !

10 – Petit temple de Nîmes

Rattachée à l’église protestante, cette église est appelée le Petit Temple de Nîmes, en opposition avec le Grand Temple de la Calade qui fut détruit en 1686. Édifié à partir de 1714, cet édifice est en fait l’ancien couvent des Ursulines, avant de devenir la propriété de l’Église protestante après la Révolution. Style baroque et influences provençales composent ce Petit Temple qui, vous le verrez si vous rentrez à l’intérieur, n’est pas si petit que ça !

11 – Quai de la Fontaine

Vous voici au bord du Canal de la Fontaine, qui vous mène tout droit aux jardins du même nom !

Quai de la Fontaine nimes

Au fur et à mesure que vous avancez, l’agitation de la ville s’éloigne et laisse place au calme apaisant de ce petit quartier moins animé, mais tout aussi charmant que le centre-ville. Alors, profitez de ce petit moment de détente !

12 – Castellum

Ici, ce sont les vestiges du castellum qui se dresse devant vous, en plein milieu de la rue et à deux pas de l’université de Nîmes.

Castellum nimes

Le castellum est une construction qui date de l’époque romaine qui consistait à recevoir l’eau en provenance d’un aqueduc et la répartissait entre les différentes conduites de distribution. C’est en fait comme un château d’eau, et c’est d’ailleurs ce que “castellum” veut dire en latin. Le castellum de Nîmes est construit au Ier siècle de notre ère et permettait d’assurer l’approvisionnement en eau pour les habitants, grâce au célèbre aqueduc de Nîmes, dont le Pont du Gard fait partie. Découvert en 1844, c’est l’un des seuls exemplaires de ce type de monument visible en Europe ! Inutile de vous préciser qu’il est bien évidemment classé aux Monuments historiques !

13 – Street art

Comme le témoignent ces fresques, Nîmes est une ville où le street art est devenu omniprésent ! Il fait aujourd’hui partie intégrante du paysage nîmois, notamment dans les quartiers de Gambetta, où nous nous trouvons, et celui de Richelieu, situé à l’est de l’Écusson, quartier historique de Nîmes. Il n’est donc pas rare de voir des œuvres colorées orner les murs de ces quartiers, réalisées par des artistes talentueux qui utilisent diverses techniques de street art pour s’exprimer dans la rue. Un art qui a le don d’égayer la ville !

14 – Le Spot

Nîmes étant une ville axée depuis quelques années maintenant sur le street art, il lui fallait bien évidemment un lieu pour représenter cet art de rue si singulier ! C’est donc ici, dans ce bâtiment que l’on appelle le Spot, que les cultures alternatives sont promues : salle d’exposition, salle de concert, espace de coworking, cantine, le Spot se veut un lieu dynamique et polyvalent, affichant une atmosphère conviviale et un décor street art très symbolique. Une adresse à ne pas manquer à Nîmes !

Où se balader à Nîmes ?

Nîmes est une très jolie ville du sud de la France où il fait bon vivre et se balader tout au long de l’année. Labellisée « Ville d’art et d’histoire », elle est particulièrement connue pour ses Arènes dont nous parlerons plus bas.

ville de Nimes

Nîmes est par ailleurs une ville très intéressante qui possède de nombreuses richesses à découvrir au cours de balades fascinantes. C’est notamment en vous promenant au cœur de la ville que vous remarquerez aisément ses nombreux édifices. Parmi ceux-ci : la Maison Carrée (temple romain incontournable de la ville), les magnifiques Jardins de la Fontaine, ou encore, la Tour Magne.

Enfin, c’est la vielle-ville de Nîmes qui constituera une merveilleuse balade. Vous pourrez y découvrir les très nombreux emblèmes de la ville comme les Halles Centrales, la Place de Marché, et bien plus encore.

Amateur d’Art ? Les nombreux musées de la ville constitueront une balade culturelle époustouflante !

Comment visiter les Arènes de Nîmes ?

Les Arènes de Nîmes constituent un vestige de l’Empire Romain particulièrement bien conservé et ouvert aux visiteurs toute l’année.

Arenes de Nimes

Afin de découvrir le lieu sous toutes ses coutures et d’en apprendre l’Histoire fascinante, il est conseillé d’opter pour une visite avec l’audioguide.

Il est intéressant de noter que la visite se décompose en plusieurs parties. La première intègre l’intérieur du bâtiment, avec notamment, les coursives de l’amphithéâtre romain. La seconde concerne l’extérieur où l’on peut contempler les immenses gradins destinés à accueillir près de 24 000 spectateurs. Ensuite, les visiteurs peuvent découvrir deux espaces découverts supplémentaires qui accueillent des expositions : l’une sur les gladiateurs et l’autre sur l’univers de la corrida.

Bon à savoir : pour éviter les foules de visiteurs, préférez une visite tôt le matin ou en fin de journée.

Où se garer pour visiter les Arènes de Nîmes ?

Si vous vous rendez à Nîmes en voiture, sachez qu’il est généralement très facile de se garer à proximité des Arènes. En effet, plusieurs parkings sont implantés à quelques minutes de marche seulement du monument.

Le parking des Arènes est idéalement situé à quelques mètres seulement de l’entrée du lieu en question. S’il s’avère plein le jour de votre visite, sachez que plusieurs autres parkings vous permettront de vous stationner sans encombre dans la ville, non loin des arènes. Parmi ceux-ci : le parking Nîmes Arenas et le parking Onepark de l’Hôtel Novotel Atria. Le Parking Halles et le Parking Jardin de la Fontaine sont deux autres possibilités, mais qui vous demanderont un peu plus de marche.

En outre, si vous avez de la chance, vous pourrez éventuellement trouver une place dans une rue à proximité des arènes. La ville est, en effet, balisée de nombreuses places de stationnement sur voirie.

Quelles sont les meilleures activités à faire à Nîmes ?  

Nîmes est une ville surprenante où on ne s’ennuie jamais. Plusieurs activités y sont possibles que ce soit en ville ou dans les alentours. Parmi les activités les plus appréciées des visiteurs, on retrouve :

  • La visite du centre historique de Nîmes.
  • La découverte de la Maison Carrée.
  • Une balade dans le Jardin de la Fontaine.
  • Une halte lecture au cœur de la médiathèque Carrée d’Art.
  • Une escale au Musée des Beaux-Arts et le musée du Vieux-Nîmes.
  • Le Festival de Nîmes (au moins de juillet).
  • Une escale gourmande aux Halles Centrales.

Que découvrir aux alentours de Nîmes ?

Les activités à faire autour de Nîmes ne manquent pas non plus. En effet, la région regorge de lieux extraordinaires à découvrir seul, entre amis et en famille.

Parmi les plus prisés, il est possible de citer le Pont du Gard. Ce monument peut se visiter sous toutes les coutures. Les plus aventureux n’hésiteront pas à opter pour le sentier ou pour le canoë-kayak. Les autres préféreront tout simplement opter pour la visite classique sur le pont qui offre, d’ailleurs, un panorama exceptionnel sur les alentours.

Uzès est une autre idée de sortie à faire autour de Nîmes. Il s’agit d’une très jolie petite ville que l’on prendre plaisir à découvrir à pied, notamment pour ce qui est de son centre médiéval parfaitement conservé.

Enfin, si vous avez envie de découvrir l’une des plus belles régions de France, prenez le temps de vous arrêter en Camargue. En pleine nature entre marais, plages sauvages, rizières et bien plus encore, vous découvrirez une faune et une flore à couper le souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page