Bergerac

Visiter Bergerac

Itinéraire Au bord de la rivière Espérance – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Bergerac avec Emilie !

blue arrow3,0 km

little pin18 découvertes

pas1h00

bouton audioguides
00 plan bergerac
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Bergerac

: 18 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Parlons peu, parlons vins. Bienvenue à Bergerac, ou Brageirac en occitan.

Labellisée ville d’art et d’histoire, elle est la deuxième ville de Dordogne et fait partie du Périgord pourpre en raison de la couleur des feuilles de vigne à l’automne. Bergerac a construit sa richesse et sa renommée sur son extraordinaire terroir qui lui a donné des vins exceptionnels, mais aussi grâce à sa rivière qui lui a fourni une ouverture sur l’océan et le moyen de les exporter.

La Dordogne est d’ailleurs si importante qu’elle a même donné son nom à toute la région ! Pas étonnant qu’elle ait une place à part dans le paysage et le cœur des habitants. Et ce, depuis bien longtemps ! On a retrouvé les vestiges d’un village néolithique datant de 3500 avant notre ère.

Ville étape sur les chemins de Compostelle ou sur la route de l’Espagne, ceux qui s’y arrêtent découvrent une ville charmante, dotée d’une douceur de vivre enviable et d’un patrimoine historique protégée.

Cette visite du centre historique aux places pavées ensoleillées est un petit condensé d’histoire, sur fond de guerre de religion, de gabarres, de légendes et de bon vin, sous les yeux ou plutôt sous le nez de l’inoubliable Cyrano de Bergerac.

quote bas
Église Notre-Dame

Voici l’église Notre-Dame de Bergerac. C’est la principale église catholique de la ville. Construite entre 1856 et 1865, elle est plus récente que ses grandes sœurs des autres villes de France. À la moitié du XIXe siècle, le catholicisme voit un regain d’intérêt et le curé de l’église Saint-Jacques, Justin Macerouze, veut absolument une nouvelle paroisse en mode petite cathédrale.

Légende du Dragon

Comme vous passez par la rue du Dragon, je ne peux pas ne pas vous raconter la légende du Coulobre de Bergerac !
Replongeons-nous dans des temps immémoriaux, dans le village de Lalinde sur les rives de la Dordogne à proximité de Bergerac.
On raconte qu’un animal étrange, caché dans un antre druidique, rôdait dans les campagnes environnantes. Les habitants le nomment le Coulobre, qui signifie serpent en occitan.

Les Halles

Vous débouchez sur la petite place Louis de la Bardonnerie qui accueille depuis le XIXe siècle, le marché couvert de la ville. On construit les halles dans un style baltard comme à Paris, qui conjugue le fer, la fonte et le verre.

Église Saint-Jacques

Cyrano semble la contempler, vous voilà devant la belle église romane de Saint-Jacques le majeur. C’est elle que l’on a toujours considérée comme l’église principale de Bergerac jusqu’à la construction de Notre-Dame au XIXe siècle.

Temple Protestant

Voilà le temple protestant de Bergerac. Sa construction date de 1788.
En 1561, Bergerac rejoint officiellement le camp des protestants. La ville est connue pour être partisane de la Réforme depuis bien longtemps.

Quai Cyrano

Impossible de passer à côté, voici le Quai Cyrano. Cet ensemble nouvellement créé mélange culture, vin et tourisme dans un espace dédié de 150 m2. Vous y trouverez l’Office du Tourisme, mais également à l’étage la Maison du Vin, qui vous présentera ses cépages et ses meilleures bouteilles. Le tout, surplombé d’une terrasse panoramique dominant la Dordogne pour déguster vos découvertes du terroir.

Place de la Myrpe

Maison à colombages, volets peints, parterres fleuris et statue de Cyrano, on se croirait dans un tableau !
La place de la Myrpe, à l’ombre des marronniers, est l’endroit parfait pour s’arrêter un peu et prendre le temps de regarder ce qui nous entoure.
Observez la finesse des briquettes intégrées dans le torchis. Mais regardez également les toits des maisons. Certains ne vous font-ils pas penser à des coques de bateaux renversées ?

Les Gabarres

Vous êtes sur l’ancien port gabarrier de Bergerac.
Les gabarres sont des bateaux fluviaux typiques de plusieurs régions du bassin atlantique, comme la Loire, la Charente, la Dordogne et la Garonne. Tous ces bateaux ont la particularité d’avoir un fond plat qui leur permet de supporter un maximum de charge avec un faible débit d’eau.
Il faut vous imaginer l’animation qu’il y avait ici autour de dizaines de bateaux accostés sur les quais.

Église de la Madeleine

Maintenant que nous sommes sur la rive droite, autant aller voir cette étrange église de la Madeleine.
Cette église catholique de style néo-classique a été construite en 1843. Elle remplace une ancienne église qui n’était plus très en forme et que l’on a dû détruire à la construction du pont Saint-Jean.

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

Place Pélissière , Rue des Conférences , Statue Désillusion totale , Quais de la Dordogne , Vue sur le Pont de Bergerac , Vue sur la Ville, Château de Henri IV , Musée du Tabac , Hôtel de Ville de Bergerac

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

18 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Itinéraire conseillé au départ de la Place du Palais

Parking conseillés :
 
– Parking les Carmes : Rue des Carmes
– Parking République : 4 bd du 8 Mai
– Parking Gunzbourg : 12 rue du Périgord
– Parking Gambetta : Place Gambetta

02

Autre départ possible depuis la place du Pont

Parking conseillés :
 
– Parking du Foirail : Rue Junien Rabier
– Parking Pontet : 20 Rue Duguesclin
 
La visite vous mène au cloître des Récollets que nous vous conseillons de visiter. Le cloître fait aujourd’hui partie du quai Cyrano. Merci de noter que cet espace ferme à 19h00 et n’est pas ouvert le dimanche.


Vous avez encore un peu de temps à Bergerac ?

Le Périgord

Au cœur du Périgord, Bergerac se dévoile à travers une nature généreuse.

Votre découverte de la région se vit au rythme de la Dordogne et des magnifiques vallées qui l’entourent. N’hésitez pas à partir les explorer !
Vous pouvez commencer simplement par suivre les chemins piétons qui longent les quais ou continuez sur de nombreux sentiers de randonnées, accessibles, à pied, en vélo ou en VTT ainsi que des balades en gabare sur la rivière.

Les villages aux alentours

De nombreux villages de caractère sont également à découvrir dans les alentours ! Issigeac, Cadouin, Biron, Montferrand du Périgord et bien d’autres encore !

Le château de Bridoire

Si vous préférez les châteaux, c’est parfait ! Le Périgord recèle de pépites patrimoniales ! Et si vous voyagez avec des enfants, alors c’est au château de Bridoire, entièrement restauré en aire de jeux grandeur nature qu’il faut les amener !

Monbazillac

Mais Bergerac a surtout construit sa réputation sur ses vins spectaculaires. Notamment un certain blanc liquoreux célèbre dans le monde entier ! Si vous êtes amateurs, ne partez pas sans avoir visité le château de Monbazillac, suivi d’une dégustation, cela va de soi.

Le Gouffre de Proumeyssac

Et si vous pensez que la surface vous a révélé tous ses secrets, alors plongez au cœur des entrailles de la Terre. Une nacelle suspendue à 50 mètres de haut vous descend au fond du spectaculaire gouffre de Proumeyssac à 50 km de Bergerac.

Un panel de possibilités pour profiter pleinement de votre séjour périgourdin !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la Nouvelle-Aquitaine

Les autres lieux incontournables à visiter à Bergerac à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Bergerac à pied :

1 – Place Pélissière

La place Pélissière, qui continue en contrebas de l’église, est l’une des plus jolies et typiques de Bergerac. Agrandie dans les années 70, c’est aujourd’hui un endroit agréable pour s’arrêter et profiter de la douceur de vivre qui règne aux terrasses de ses cafés. La place tient son nom des Pélissiers qui l’occupaient au Moyen-Âge. Ces marchands de peau, avaient à l’époque, accès à un canal qui avait été creusé et alimentait en eau, l’un des sept moulins de la ville.

2 – Rue des Conférences

J’attire votre attention sur le nom de la rue que vous empruntez à présent, car elle nous rappelle un moment fort de la ville de Bergerac et un moment clé de notre Histoire à tous. C’est là, dans la maison de M. Doublet, que vous voyez à l’angle, que se sont tenues les conférences de paix.

Ces rencontres qui ont eu lieu entre Henri de Valois et les protestants vont aboutir à ce qu’on appelle la paix de Bergerac qui va mettre fin à 15 ans de guerre de Religion. Le traité de Bergerac en 1577 marque donc les prémices de l’édit de Nantes que Henri III, devenu Henri IV en prenant la couronne de France, signe en 1598.

3 – Statue Désillusion totale

La statue, pour le moins étrange que vous voyez à l’angle de la Rue du port et du quai Salvette, se nomme “Désillusion totale” ! Exposée à Paris et à Rio, c’est finalement Bergerac qui l’acquiert et l’installe dans ses rues.

Le sculpteur parisien, Daniel Hourdé décrit sa sculpture comme inspirée d’un oiseau pris dans le mazout d’une marée noire. Ses ailes sont tachées de fioul. Le masque est inspiré des tribus amérindiennes du Canada et d’Alaska qui sont enfermées dans des réserves. Une œuvre qu’il a voulu pleine de messages, tant sur la condition humaine que sur le désastre écologique.

4 – Quais de la Dordogne

En regardant son long ruban bleu couler devant vous, vous comprenez pourquoi la Dordogne a donné son nom à tout le département. C’est elle, la véritable star de la région.

Quais de la Dordogne Bergerac

Décrite comme une rivière dans les encyclopédies, beaucoup d’organisations territoriales disent que c’est un fleuve. Le 5e plus long fleuve de France même, si l’on considère la Gironde comme un estuaire commun à la Garonne et à la Dordogne. Si la Garonne est une rivière, alors la Dordogne aussi !

Bref, dans tous les cas, elle est la seule à être classée réserve de biosphère par l’UNESCO.

Les falaises qui l’entourent ont la particularité d’abriter ce que l’on appelle des cluzeaux. Ces cavernes, creusées dans les parois par les habitants pour échapper aux invasions vikings, ont longtemps servi d’abri aux guetteurs qui pouvaient ainsi prévenir de l’arrivée de l’ennemi.

Si vous vous demandez pourquoi on la surnomme la Rivière Espérance, eh bien c’est tout simplement en écho à une série de romans de Christian Signol décrivant l’âge d’or de la batellerie sur la Dordogne du XIXe siècle. Il s’en suivra une série TV dans les années 90, dont le succès fut tel que le surnom restera.

5 – Le vieux Pont

Voilà une jolie vue sur le pont de Bergerac. Le premier vrai pont de la ville a été édifié dans les années 1200. C’était un pont fait de voûtes et de bois, maintes fois réparé après les dommages des crues importantes, mais qui a quand même tenu 6 siècles !

Le vieux Pont Bergerac

Complètement emporté par la crue historique de 1783, Bergerac se retrouve sans pont et le restera pendant une quarantaine d’années !

La ville développe alors un système de traversée par bacs.

Les habitants auront beau réclamer un nouveau pont, sa construction attendra 1822. Certainement pour contrebalancer son financement, ce sera un pont à péage, et ce jusqu’à la levée de la taxe en 1847.

Ayant échappé à une tentative d’explosion en 1940 ainsi qu’aux bombardements de 44, le vieux pont, comme le surnomme affectueusement les Bergeracois fait encore le lien entre les deux rives. Allons donc voir ce qu’il se passe de l’autre côté.

6 – Vue sur la Ville

Dans les grandes capitales comme dans les petites villes du monde, les ponts nous offrent toujours de beaux points de vue sur les environs. D’ici, vous pouvez observer les quais pavés de l’ancien port de Bergerac entouré du centre-ville d’un côté, et de l’autre, les berges sauvages de la Dordogne.

7 – Château de Henri IV

Cet hôtel particulier construit au début des années 1600 a été construit par la famille Peyrarède. Eux, c’était une grosse famille de Bergerac. De riches marchands avec une vraie influence politique sur la ville. Au rez-de-chaussée se trouvaient les boutiques et les écuries.

Bien qu’on appelle cet ensemble, le château Henri IV, il n’est pas certain que ce dernier y ait séjourné. Il est, en tout cas, classé monument historique.

Informations pratiques :

  • Adresse : Rue des Rois de France, 24100 Bergerac
  • Horaire d’ouverture 2022 : Du lundi au vendredi de 7h30 à 17h
  • Tarifs 2022 : 4 € : plein tarif adultes; 5 € : billet couplé entrée et animation du mercredi; 7 € : billet couplé entrée et animations nocturnes.

8 – Musée du Tabac

Faisant toujours partie de cet ensemble que l’on nomme Maison de Henri IV, voici l’entrée du Musée du Tabac.

Alors, loin de moi l’idée de faire l’apologie du tabac, mais le Musée que vous avez là est une mine d’informations passionnantes !

Il retrace l’histoire de cette plante découverte en même temps que l’Amérique et au destin incroyable. Celle que l’on considère d’abord comme magique va devenir l’herbe de la reine, car utilisée par Catherine de Médicis pour soigner les terribles migraines de son fils, le roi de France, François II. Elle ordonne alors sa production en France et le Périgord va cultiver le tabac de nombreuses années.

C’est le début d’une saga qui finit mal certes, mais qui a marqué toutes les civilisations sur de nombreux plans.

Les collections du musée vous présentent son histoire ainsi que les différents modes de consommation imaginés par les hommes au cours des siècles.

Informations pratiques :

  • Adresse : Place du Feu, 24100 Bergerac
  • Horaire d’ouverture 2022 : Du mardi au samedi de 10h à 12h30 puis de 13h30 à 18h.
  • Téléphone : 05 53 63 04 13
  • Tarifs 2022 : 5 € : plein tarif; 2 € : tarif réduit; gratuit pour les moins de 18 ans.

9 – Hôtel de ville de Bergerac

Vous voilà face à l’hôtel de ville de Bergerac.

Hotel de ville de Bergerac Bergerac

En 1254, Bergerac obtient son autonomie communale. Sa nouvelle municipalité siège alors dans un bâtiment de la place Malbec qui n’existe plus aujourd’hui.

L’édifice que vous voyez là a été construit à l’emplacement d’un ancien couvent, la maison des dames de la foi, fondé en 1678 et détruit comme tant d’autres, à la Révolution. Comme il était dédié aux pauvres et aux malades, on le remplace par un hôpital public. C’est pour ça que le bâtiment est si grand ! L’hôpital restera en fonction jusqu’en 1895, lorsque s’y installeront les bureaux de l’hôtel de ville. Et ils n’en bougeront plus.

Informations pratiques :

  • Adresse : 19 Rue Neuve d’Argenson, 24100 Bergerac
  • Horaire d’ouverture 2022 : Du lundi au vendredi de 8h à 12h puis de 13h30 à 17h30.
  • Téléphone : 05 53 74 66 66 

Où se promener à Bergerac ?

Bergerac est une ville de Nouvelle-Aquitaine classée Ville d’Art et d’Histoire où les lieux de promenade ne manquent pas. Une balade vous offrira d’ailleurs le temps de vous plonger dans l’ambiance bergeracoise tout en découvrant les beautés de la ville.

Pour débuter, une promenade dans le centre-ville est incontournable. Vous y découvrirez l’architecture très charmante des maisons à colombages dans un dédale de petites ruelles. Une seconde promenade au cœur du centre historique de Bergerac est également incontournable. Il s’agit d’un secteur très animé de la ville avec ses nombreuses places, ses musées, et bien plus encore.

Autre option pour se promener à Bergerac : les nombreux parcs et jardins de la ville. Ceux-ci vous offriront un cadre verdoyant, particulièrement agréable pour une balade printanière ou estivale. Dans ce cas, direction le Parc public de Pombonne, qui est considéré comme le poumon vert de la cité. Dans le même esprit, Bergerac vous propose également une promenade dans le Parc Jean Jaurès, ou encore, dans le Parc Botanique & Parc de Campréal qui sont de très beaux espaces verts nichés au cœur de la ville.

Quelles sont les meilleures activités à faire sur Bergerac ?

Au sud de la Dordogne, Bergerac est une cité de caractère qui dispose d’une vaste proposition d’activités aux bergeracois et aux visiteurs de passage. Si vous vous y rendez à l’occasion de prochaines vacances, voici un aperçu des meilleures activités que vous pourrez y faire :

  • La découverte du Musée du Tabac
  • La découverte du Musée du Vin et de la Batellerie.
  • La visite du Château de Beynac.
  • La visite du Musée de la Résistance.
  • La visite du Château Mounet Sully

Pour finir, pas question de quitter la ville avant d’avoir pris le temps de passer voir la statue de Cyrano de Bergerac, personnage emblématique de la cité.

Bon à savoir : à la recherche d’activités à faire avec les enfants ? Bergerac dispose de plusieurs parcs à thème tels que l’Aqua-Park, ou encore, Les P’tits Castors.

Que découvrir aux alentours de Bergerac ?

La Dordogne est une magnifique région qui regorge de lieux de culture, de patrimoine, de nature et de gastronomie à découvrir. Des vacances dans la région vous promettent donc de magnifiques souvenirs. Ainsi, si vous êtes de passage à Bergerac et que vous avez un peu de temps pour en visiter les alentours, voici quelques idées d’excursions :

  • La découverte du Cloître de Cadouin à Le-Buisson-de-Cadouin
  • La découverte du Château de Bridoire à Ribagnac
  • La visite des plus beaux villages pittoresques de la région comme Monpazier, Biron, Beaumont, ou encore, Eymet.

Si vous êtes fan d’œnotourisme vous ne pouvez pas ignorer le fait que le Périgord soit l’une des régions viticoles les plus prolifiques de France. N’hésitez donc pas à profiter de votre présence sur place pour visiter quelques lieux d’intérêt et participer à des dégustations (toujours avec modération bien sûr). En voici quelques exemples :

  • Le domaine du Haut Pécharmant.
  • Le Château Tirecul La Gravière
  • Le domaine L’ancienne Cure
  • Le Château Feely

Bon à savoir : les Grottes de Lascau, qui sont l’une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique, se situent à seulement 1 h 30  en voiture de Bergerac.

 
 
4.5/5 - (4 votes)

1 réflexion sur “Visiter Bergerac”

  1. Hélas tant de belles et historiques choses dans une ville au passé glorieux, qui aujourd’hui est devenue si sale si mal fréquentée, ou les tags commencent à effacer ses belles façades. La détérioration va plus vite que le souvenir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut