berne

Visiter Berne

Itinéraire La fosse aux Ours – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Berne avec Emilie !

blue arrow4,5 km

little pin23 découvertes

pas1h30

bouton audioguides
00 plan berne
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Berne

: 23 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Berne c’est un peu comme Ottawa, Canberra, ou même Brasilia. C’est une capitale piège, souvent détrônée dans la rapidité de réponse ou l’inconscient collectif par Genève, Montréal, Sydney ou Rio. Mais Berne est bien la capitale de la Suisse les amis. Et vous qui avez décidé de la visiter, le savez certainement !

Cette visite vous emmène découvrir un petit bijou posé sur une colline à l’intérieur d’une boucle de rivière. Entièrement classé UNESCO, le centre-ville de Berne regorge de patrimoine architectural et culturel. Celle que l’on surnomme la ville verte pour la couleur de ses pierres est vivante et agréable à vivre en journée, et possède une vie nocturne très animée ! Entourée de nature et d’eau vive, la capitale suisse vous dévoile palais, cathédrales et monuments historiques au gré de ses rues pavées et de ses arcades à l’Italienne. Ajoutez à cela un shopping de qualité et un art de vivre à la Suisse, en mode détente et vous obtiendrez un city break idéal au milieu des montagnes.

C’est à Berne que Einstein à inventé sa célèbre formule E=MC2, et c’est également à Berne que l’on a inventé les premiers antidépresseurs ainsi que la police d’écriture des chiffres qui vont sous les codes-barres. Vous l’aurez compris, l’air de la montagne suisse en a inspiré plus d’un, et aujourd’hui elle est toute à vous !

Partons donc chercher ses fameux ours bruns et ses merveilleuses fontaines moyenâgeuses qui font partie intégrante de l’identité visuelle de la ville.

quote bas
Le Palais Fédéral du Gouvernement

Vous voilà sur la Bundesplatz, face au Palais Fédéral du Gouvernement. Car oui, Berne est bien la capitale de la Suisse, et c’est ici que siège le Conseil Fédéral ainsi que l’Assemblée Fédérale et en gros, c’est ici que tout se décide. Alors, pour comprendre comment tout ça fonctionne, il faut déjà savoir qu’en Suisse, on n’a pas un président, ni un premier ministre ni même un roi. C’est un collège qui préside le pays et ses 7 membres sont égaux en droit. Chaque année, le Parlement élit un de ses membres pour être le président de la Confédération. Attention, il ne devient pas plus important pour autant, il a juste un rôle représentatif, lors des visites à l’étranger par exemple, et c’est lui qui dirige les réunions du Conseil. La Suisse est en effet devenue un État fédéral en 1848 avec l’adoption de la constitution, dont le but était de ne pas laisser le pouvoir dans les mains d’une seule personne.

La tour des Prisons

Vous voilà devant l’une des images emblématiques de Berne, sa tour des prisons. Celle que vous voyez devant vous est plus récente, mais l’originale avait été bâtie entre 1256 et 1344 pour servir de porte de la ville et de tour de garde. Lorsque la ville s’agrandit au XIVe siècle et avec elle, ses remparts, la porte perd son utilité première. En 1404, lors du grand incendie qui engloutit une bonne partie de la ville, la Tour de l’Horloge qui servait de prison est détruite. On décide alors d’installer une horloge sur l’ancienne tour de garde et d’y transférer les prisonniers. C’est ici que l’on interrogeait les présumés coupables et qu’on les emprisonnait.

La tour de l’Horloge

La voilà, la magnifique tour de l’horloge de Berne ! La Zytglogge, en patois berlinois. À chaque heure pleine, la tour nous livre un spectacle merveilleux, celui du carrousel de ses figurines du Moyen Âge. 3 minutes avant l’heure, le carillon démarre, grâce à un mécanisme du XVIe siècle activé à la main ! Tout commence comme le jour par le chant du coq ! Puis, un fou fait sonner les petites cloches qui le surplombent, donnant le nombre de coups correspondant à la prochaine heure, pendant qu’une ronde de 7 ours, représentant les jours de la semaine, se mettent à défiler au pied de Chronos, la personnification du temps. Le premier, sur son cheval, symbolise le dimanche et les 6 autres, représentant de lundi à samedi, évoquent chacun un métier différent.

Hôtel de Ville

Juste à côté de l’église, vous avez remarqué la belle façade de l’hôtel de ville. Si vous voyez le drapeau de Berne hissé sur le toit, ça signifie que les politiques siègent à l’intérieur. C’est en effet ici, dans l’hôtel du gouvernement, surnommé le petit frère du Palais Fédéral, que les sept membres du Conseil se réunissent chaque semaine.

Fontaine de la Justice

Vous l’avez deviné, la nouvelle statue qui se présente devant vous, n’est autre que la fontaine de la Justice. D’ailleurs, pour ceux qui n’ont pas pris allemand LV2, sachez que la rue sur laquelle vous vous promenez se traduit également par la rue de la justice. La statue, à 6 mètres de haut, est une personnification classique de la justice. Impartiale, les yeux bandés, elle symbolise à la fois l’équilibre avec la balance qu’elle porte dans la main droite, et le châtiment, avec le glaive qu’elle porte dans la main gauche.

La fosse aux ours

Vous le savez, Berne est une ville d’ours. Et cet animal emblématique est étroitement lié à l’histoire de la ville. La légende raconte qu’en 1191, le duc Berthold V de Zähringen décide de créer une cité pour abriter les paysans des environs. Il choisit cet endroit si particulier où la rivière de l’Aare forme une boucle et où le gibier paraît important. Le duc organise alors une partie de chasse et déclare que le premier animal tué donnera son nom à la ville nouvelle. C’est donc un ours, “ein Bär” qui scellera le destin de la ville. On l’appelle d’abord Bärn, puis Berne, et l’ours deviendra son emblème en 1224, lorsqu’il apparaîtra sur son écusson.

Helvetiaplatz

Vous voilà sur l’Helvetiaplatz, bordée par plusieurs musées. Celui qui ressemble à un château est le musée d’Histoire de Berne qui retrace l’histoire de la ville du Moyen Âge à nos jours. Vous y trouverez également une exposition permanente passionnante sur Einstein au 2e étage. Vous avez aussi le musée d’histoire naturelle, de la communication, et pour les passionnés d’alpinisme, le musée alpin suisse. Au centre de la place se trouve l’imposant monument commémoratif du world télégraph. L’idée d’édifier un monument pour l’union télégraphique internationale est née en 1908 à Lisbonne. On décide alors d’organiser un concours pour commémorer, en 1915, le 50e anniversaire de l’Union télégraphique internationale.

La collégiale de Berne

Voilà donc la cathédrale de Berne ! Ou plus exactement la collégiale Saint-Vincent de Berne. Elle est le plus grand édifice religieux de la fin du Moyen Âge en Suisse. Au XVe siècle, Berne est la plus importante cité au nord des Alpes et n’a pas de cathédrale. On décide alors de construire une collégiale sur l’emplacement de l’église construite deux siècles plus tôt, et en 1421, la première pierre est posée. Les travaux vont durer 150 ans et plusieurs générations de maîtres d’œuvre vont se succéder pour réaliser cet édifice de style gothique flamboyant avec l’idée de laisser passer le plus de lumière possible.

Maison Einstein

Vous le savez, Albert Einstein est né en Allemagne, mais il est venu en Suisse à l’âge de 16 ans. L’année suivante, il intègre l’école polytechnique fédérale de Zurich où il rencontre Mileva Maric qu’il épouse en 1903. D’ailleurs, sachez quand même qu’il avait raté l’examen d’entrée la première fois ! Bref, Einstein et sa femme s’installent ensuite à Berne, entre 1902 et 1909. C’est dans cet appartement que vous voyez devant vous, qu’il a développé sa théorie de la relativité restreinte immortalisée par la célèbre équation E=MC², nous apprenant que l’Énergie est égale à la masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière.

14

Et encore 14 à retrouver dans l’application

La fontaine du joueur de Cornemuse, La fontaine d’Anna Seiler, La fontaine de l’Ogre, La halle aux grains, Le théâtre municipal, La fontaine de Zähringen, La fontaine de Samson, Église Saint-Pierre et Saint-Paul, Vue sur la vieille ville, l’Aare, Le Casino, Les terrasses de la Collégiale, La fontaine de Moïse, Les terrasses du palais fédéral

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

23 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé : Bundesplatz devant le palais du Parlement.

Parking conseillé : Bahnhof Parking AG – Parkterrasse 14
 
Infos Parkings : Sachez que seuls les riverains sont autorisés à pénétrer dans la vieille ville en voiture. Il est conseillé de se garer dans les parkings mis à disposition à proximité du centre-ville et de tout découvrir à pied. En plus des parkings souterrains, Berne dispose de zones signalisées avec des disques de stationnement obligatoires. Vous pouvez obtenir les tickets de stationnement correspondants (pour 4h ou pour 24h) en vous rendant à l’office de tourisme ou en utilisant le distributeur de tickets Bernmobil.

02

Infos visite :

Dès la première nuit passée dans un établissement d’hébergement de la ville de Berne, vous recevez le “Bern Ticket” pour l’ensemble de votre séjour. IL vous permet de prendre gratuitement tous les transports publics dans les zones 100 et 101 de la communauté tarifaire LIBERO – y compris le funiculaire du Gurten !
 
Info Musées : Berne possède plusieurs musées très intéressants. Si vous voulez les découvrir, penser à la carte Musée qui vous donne droit à un accès libre aux collections et aux expositions temporaires de tous les musées de la ville pendant 24 ou 48 heures.
 
Climat : Les températures moyennes fluctuent entre 4°C en hiver et 25°C en été. L’été est idéal pour profiter du soleil et de la baignade. L’hiver est froid et sec, parfait pour une virée dans l’un des plus beaux marchés de Noël de Suisse.
 
 
Monnaie: Berne, comme le reste de la Suisse, utilise le Franc Suisse.


Vous avez encore un peu de temps à Berne ?

Point de vue :

LE ROSENGARTEN (LA ROSERAIE)

Cet ancien cimetière transformé en roseraie (sans mauvais jeu de mot sur l’engrais), offre un point de vue parfait sur la ville en plus d’un parc très agréable à visiter. Vous y trouverez 223 variétés de roses, 200 d’iris et 23 de rhododendrons. Il y a aussi un restaurant et un parc de jeux pour les enfants.

LE GURTEN

Ce bel espace vert, très populaire, accessible gratuitement en funiculaire (qui existe depuis 1899), vous propulse à 858 mètres d’altitude, avec vue sur Berne et la vallée, des Alpes au Jura. C’est ici que se déroule le Gurtenfestival à la mi-juillet.

Les Musées :

CENTRE PAUL KLEE

Ce musée d’art à l’architecture imitant une onde sur la colline, regroupe la plus grande collection d’œuvres de l’artiste Paul Klee. Des tableaux, des aquarelles et des dessins mais aussi des textes biographiques et des archives photographiques ou encore les objets personnels et les collections de minéraux et de végétaux de l’artiste, le tout retraçant sa vie d’une façon originale.

LE MUSÉE D’HISTOIRE DE BERNE

Ce musée impressionnant est l’un des principaux musées de Suisse dédiés à l’histoire,  l’archéologie et l’ethnographie. Ses collections comptent plus de 500.000 objets datant de l’âge de la pierre à aujourd’hui.

La piscine de Marzili :

L’incontournable absolu si vous visitez Berne en été ! Cette piscine municipale gratuite, installée dans un écrin de verdure, est le point de départ des baignades dans l’Aar. Attention, pour nageurs confirmés uniquement. Vous verrez à plusieurs endroits des escaliers vous menant à la rivière et vous n’aurez plus qu’à vous laisser porter par le courant !

Le ruban vert de Berne (le Grünes Band) :

Si vous voulez explorer un peu les environs, et que vous aimez le vélo, alors n’hésitez pas à suivre le Grünes Band, une boucle traversant les communes autour de Berne et pensée pour les vélos ! 59 km au total que vous pouvez faire en vélo électrique.

Pour aller plus loin :

Les alentours de Berne offrent de belles opportunités d’excursions à la journée. Voilà une petite liste non-exhaustive de ce que vous pouvez faire autour de la capitale Suisse :

  • Randonner sur le chemin des sorcières du Lac Noir
  • Visiter le village de la fromagerie et découvrir enfin pourquoi il y a des trous dans l’Emmental !
  • Aller faire de la barque sur le lac de Burgäschi
  • Grimper au sommet de la tour d’observation de Hohwacht pour une vue saisissante sur la vallée
  • Partir admirer le panorama, en raquettes ou en basquettes depuis la splendide vallée du Napf.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Suisse

Les autres lieux incontournables à visiter à Berne à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Berne à pied :

1 – La fontaine du joueur de Cornemuse

Comme vous l’avez certainement déjà remarqué, Berne s’égaye de nombreuses fontaines colorées, à la décoration très détaillée, qui sont de véritables œuvres d’art du Moyen-Âge.

fontaine du joueur de cornemuse

Celle que vous découvrez à présent se nomme la fontaine du joueur de cornemuse. Elle est l’une des plus originales de la ville et est inspirée d’une gravure sur cuivre de l’artiste de la Renaissance Albrecht Dürer. C’est une œuvre joyeuse et le jeune musicien est accompagné à la flûte d’un petit singe et suivi d’une oie.

berne fontaine du joueur de cornemuse

Elle fait partie de l’inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale.

2 – La fontaine d’Anna Seiler

Cette fontaine est appelée la fontaine d’Anna Seiler. Elle a été construite en 1545 pour remplacer une ancienne fontaine du XIVe siècle. La statue qui la décore représente une femme remplissant un bol d’eau avec une cruche et symbolise la vertu cardinale de la Tempérence.

berne fontaine anna seiler

Le pilier sur lequel elle se tient, lui, vient des ruines romaines d’Aventicum qui était la ville la plus importante de l’Helvétie à l’époque romaine. Au départ, comme elle était devant la prison, on l’avait nommée “fontaine de la captivité”. Puis, en 1354, on la baptise Anna Seiler en hommage à cette dame qui vient de mourir et de léguer sa maison à la ville pour en faire un hôpital. La fontaine est inscrite comme bien culturel suisse d’importance nationale.

3 – La fontaine de l’Ogre

Voici l’une des plus célèbres fontaines de Berne, la fontaine de l’Ogre. Impossible pour moi de vous dire son nom complet en allemand, mais sa traduction veut dire fontaine du dévoreur de petits enfants. Charmant. En même temps, au vu de la statue qui la décore, vous auriez deviné tout seul !

berne fontaine ogre

On voit donc un ogre assis, avalant un enfant nu pendant que d’autres attendent leur sort dans un sac. Cette fontaine est très controversée. Non pas parce qu’elle peut terroriser les enfants, mais parce que l’ogre est représenté avec un couvre-chef qui ressemble à un chapeau juif. La possibilité que cet ogre soit une symbolique antisémite faisant allusion à l’allégation antijuive selon laquelle les juifs assassinent des enfants non juifs pendant des rituels pose évidemment problème. Mais rien n’est moins sûr. Cela peut tout à fait être une référence au Krampus. Une créature née du folklore alpin qui punit les enfants désobéissants à Noël. Notre père Fouettard quoi, ou le Grinch. Tout autour du pilier, vous pouvez observer des ours armés qui se préparent à la guerre, accompagnés par un flûtiste et un tambour. La fontaine est un élément du roman L’Ogre, de Jacques Chessex, prix Goncourt de 1973 et adapté au cinéma par le réalisateur suisse Simon Edelstein en 1987.

4 – La halle aux grains

L’imposant bâtiment, que vous voyez devant vous, est l’ancienne Halle aux Grains, construite dans les années 1710. On y entreposait les céréales pour avoir une réserve en cas de guerre ou de famine. Elle a été construite par l’architecte Hans Jakob Dünz et est considérée comme l’une des œuvres majeures du baroque bernois. Au cours de ces 300 ans d’existence, le lieu a servi de halles aux grains donc, puis de cave à vin, de caserne militaire puis de marché couvert.

Aujourd’hui, ce monument historique est devenu un lieu de rencontre, d’éducation, de culture et de gastronomie. Il abrite deux restaurants, une bibliothèque et le Forum des médias et du design. Si vous allez au restaurant par exemple, vous découvrirez une cave voûtée spectaculaire, rappelant l’architecture d’une église et couverte de fresques artistiques. Elle est considérée comme la plus belle de Berne.

5 – Le théâtre municipal

Juste à côté de la Halle aux grains, vous avez le théâtre municipal de la ville de Berne. Cet opéra-théâtre de style néo-baroque a ouvert ses portes en 1903, construit par l’architecte René Von Wurstemberger et financé par une société privée.

berne theatre municipal

L’appel d’offres et le concours d’architecture organisé n’ayant pas été convaincant. Le théâtre est ensuite rénové et modernisé en 2015. Depuis 2021, il s’appelle Le Bühnen Bern, ce qui veut dire en allemand les scènes de Berne. Il accueille l’opéra, la comédie et le ballet. Le théâtre propose des premières mondiales et de grands événements. Au total, ce sont environ 400 représentations qui ont lieu chaque saison.

6 – La fontaine de Zähringen

Ah la la, il y en a un paquet de fontaines à Berne. Celle-ci est celle de Zähringen, nommée ainsi en hommage à l’homme du même nom qui fonda la ville de Berne en 1191.

berne fontaine de zahringen

Elle a été construite en 1535. Le bassin original était octogonal. Il a été changé en 1889 et est maintenant la copie conforme de celui de la fontaine du joueur de cornemuse. Cette même année, la fontaine est également repeinte. Vous pouvez voir que c’est un ours en armure qui se dresse sur la colonne. Il porte un bouclier et une bannière frappés du blason de la famille Zähringen. Le deuxième ours à ses pieds rappelle la légende de la ville. En effet, notre fondateur, cherchant où établir sa colonie, aurait tué un ours sur cette péninsule formée par l’Aar. Il décide alors de s’y installer et l’ours deviendra l’emblème de cette ville nouvelle.

7 – La fontaine de Samson

La nouvelle fontaine que vous voyez là est celle de Samson et le lion. Elle a été construite en 1544 par Hans Gieng et représente l’histoire biblique de Samson tuant un lion. Cette histoire est issue du livre des Juges, un des livres de la Torah, la Bible hébraïque, ou l’Ancien Testament pour les chrétiens.

berne fontaine de samson

L’histoire raconte que Samson est né d’un couple israélite qui ne pouvait pas avoir d’enfant et à qui un ange de Dieu est apparu, leur promettant un fils d’une force incroyable qui délivrera les enfants d’Israël du joug des Philistins, mais à qui il ne faudra jamais couper les cheveux, car c’est là que réside sa force. À l’âge adulte, il tombe amoureux d’une Philistine justement. Les Philistins, c’est un peuple antique du Proche-Orient qui va plus tard donner son nom à la Palestine. La famille de Samson est inquiète à l’idée de voir leur fils se lier avec l’ennemi, mais qu’importe, il part, bien décidé à épouser sa bien-aimée. En chemin, il est attaqué par un lion qu’il tue à main nue, en le déchirant grand ouvert.

À l’intérieur du lion, il trouve des abeilles et un rayon de miel. Cette aventure lui inspire une énigme, qui, ne pouvant être résolue par les convives de son mariage, lui sert de prétexte pour attaquer les Philistins et mener une rébellion qui finira mal pour tout le monde.

8 – Église Saint-Pierre et Saint-Paul

Voilà l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Berne. Elle est le premier édifice catholique de la ville et le siège épiscopal de l’Église catholique-chrétienne de Suisse.

berne eglise saint pierre et saint paul

Elle a été construite à la fin du XIXe siècle, grâce à un concours international d’architecture. Les plans sont venus de France, par l’architecte de l’hôtel de ville de Paris, qui propose un style historisant, c’est-à-dire, s’inspirant des styles du passé remis au goût du jour, ce qui était super à la mode à l’époque.

Cela nous donne un ensemble imitant le langage des périodes romanes et gothiques précoces. Les peintures du plafond et les vitraux viennent de la période art nouveau et le chœur a été entièrement repensé en 1998. Elle est inscrite comme bien culturel suisse d’importance nationale et a été plusieurs fois rénovée.

9 – Vue sur la vieille ville

Vous voilà au point de vue traditionnel de la vieille ville de Berne.

Vous voyez sur votre droite, le pont de Nydegg qui traverse l’Aare. Voyez sur le pont les quatre maisonnettes situées à chaque extrémité. Elles servaient à l’encaissement du droit de péage jusqu’en 1853. Et, en face de vous, derrière sa rivière brillante, vous avez une vue d’ensemble du Berne historique dominée par sa belle cathédrale gothique.

10 – L’Aare

Cette agréable promenade ombragée longe l’Aare jusqu’au grand pont métallique de Kirchenfeld. L’Aare est la principale rivière de Suisse.

berne aare

Elle prend sa source dans les Alpes bernoises et se jette dans le Rhin à Coblence. Vous vous y êtes peut-être déjà baigné, ou avez vu des nageurs profiter de ses eaux translucides. L’Aare a beau passer en pleine ville, elle n’en garde pas moins une qualité excellente. Les bateaux à moteur ne sont pas autorisés et la nature est reine. Elle apporte une touche conviviale et décontractée à la ville où il n’est pas rare de croiser des surfeurs en combinaisons néoprène, une planche sous le bras comme sur la côte. Vous vous rendrez vite compte que l’Aare est dans le cœur de ses habitants et qu’elle fait partie intégrante du charme de Berne.

11 – Les terrasses de la Collégiale

Les terrasses de la Collégiale, ancien cimetière de l’église, sont aujourd’hui très appréciées des locaux comme des touristes. C’est un véritable lieu de rencontre intergénérationnelle entre pétanque et ping-pong. Elles vous offrent un espace vert agréable à l’ombre de ses châtaigniers et une superbe vue sur le paysage bernois. Vous pouvez admirer l’Aare et le quartier de la Matte. Un ascenseur permet d’ailleurs de descendre directement des terrasses au quartier historique.

12 – La fontaine de Moïse

Nous repassons devant la collégiale et nous attardons cette fois-ci sur la fontaine de Moïse. Elle a été construite en 1544, mais a été endommagée par une tempête.

berne fontaine de moise

Elle a donc été reconstruite dans les années 1790. Elle représente Moïse, portant les dix commandements qu’il a reçus de Dieu au mont Sinaï. Il est représenté avec deux rayons de soleil qui lui sortent de la tête en rappelle de l’Exode dans la bible, qui dit que Moïse, après sa rencontre avec Dieu, vit sa peau devenir ardente. La fontaine, comme toutes celles que vous avez vues aujourd’hui, est classée bien culturel suisse d’importance nationale.

13 – Les terrasses du palais fédéral

Ce qui est merveilleux à Berne c’est que vous avez régulièrement des accès à des lieux qui vous offrent des vues panoramiques de la ville. Vous voilà sur les terrasses du palais fédéral qui contournent tout le bâtiment et vous permettent d’admirer la nature qui entoure la ville. En continuant votre chemin, vous trouverez une représentation miniature du palais qui vous permet de découvrir plus en détail l’architecture du bâtiment.

Où se promener à Berne ?

La ville de Berne bénéficie d’un cadre particulièrement agréable à deux pas d’une nature luxuriante. De nombreuses promenades sont envisageables au cœur même de la ville.

C’est notamment le cas au cœur de la vieille ville où l’on peut se promener et découvrir les nombreux trésors qu’elle abrite. Parmi ceux-ci, la Tour de l’Horloge n’en est qu’un unique exemple.

Une seconde excellente idée de promenade bernoise, concerne le Jardin des Roses. Les visiteurs peuvent déambuler autour de parterres composés de magnifiques fleurs minutieusement sélectionnées.

Un peu plus loin dans la vieille ville, c’est au Parc Naturel de Berne, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, que les visiteurs pourront expérimenter de merveilleuses promenades bernoises.

Pour finir, celles et ceux qui ont le pied marin pourront expérimenter une promenade sur l’Aar à bord de l’un des nombreux bateaux qui le sillonnent quotidiennement.

Pourquoi visiter Berne ?

Berne est la capitale Suisse, mais c’est aussi assurément l’une des plus belles villes du pays. Si vous hésitez encore à y organiser votre prochain séjour, voici quelques arguments qui devraient aisément vous convaincre que vous faites le bon choix.

Berne est tout d’abord une ville dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et pour cause, il s’agit de l’un des centres médiévaux les mieux conservés et les plus authentiques au monde.

Berne est également la ville idéale pour pouvoir admirer des ours. Ceux-ci y sont présents depuis 1513. Autrefois présents dans la Fosse aux Ours, c’est aujourd’hui au BärenPark (le Parc aux ours) qu’on peut les admirer.

Pour finir, Berne est aussi une destination privilégiée pour faire du shopping. La ville possède notamment 6 km d’arcades marchandes qui lui confèrent le privilège de posséder l’une des plus importantes promenades marchandes couvertes en Europe.

Bon à savoir : Berne est la ville la plus instagrammée au monde en hiver devant Aspen (USA) et Tromso (Norvège). Ce statut confirme ainsi son statut de plus belle ville où se rendre pour des vacances réussies.

Où sortir le soir à Berne ?

La vie nocturne à Berne ne manque pas d’ambiance et d’animations diverses. Si vous souhaitez profiter pleinement de vos soirées, sachez que de nombreuses possibilités de sorties vous y attendent. Parmi celles-ci :

  • De nombreux restaurants.
  • Des bars, pubs et des clubs (dont certains proposent des shows musicaux live).
  • Des discothèques.
  • Un Grand Casino qui propose un très vaste espace de jeu au sein d’un cadre d’exception.

Vous pourrez également vous rendre au cinéma, mais aussi profitez d’espaces de jeux, comme le bowling par exemple. Ce qui est certain, c’est que quelle que soit l’ambiance recherchée, les visiteurs peuvent profiter de nombreux types d’activités.

Lors d’un séjour sur place, il est également intéressant de consulter le calendrier des événements du moment. La ville accueille chaque année de nombreux festivals et concerts de renom. Nombreux sont les artistes à s’y produire. Ceux-ci viennent aussi bien de Suisse que du reste du monde.  

Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut