Anvers

Visiter Anvers

Itinéraire Une prestance au plus haut niveau – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Anvers avec Emilie !

blue arrow6,0 km

little pin21 découvertes

pas2h00

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Anvers

: 21 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Destination incontournable de la Flandre, Anvers a toujours été une ville singulière et excentrique, mais avec un cœur continuellement tendre. Si on lui rattache une toute récente étiquette de ville à la fois cool et branchée, c’est que beaucoup ignore son honorable passé.

Au XVIe siècle, la cité connaît un véritable âge d’or entre la haute finance de sa bourse, son monopole légendaire sur le diamant et la réussite internationale de son port. C’est simple, tout réussit à Anvers, même quand il s’agit d’attirer de grands noms de l’art comme Rubens.

Toute en tradition et en histoire, de son Het Steen jusqu’à sa gare, la belle Flamande sait se réinventer par de nouvelles tendances et des structures architecturales pleines de modernité.

Rétro, bourgeoise, chaleureuse, accueillante et avec ce je ne sais quoi qui la rend vivante, Anvers a tout ce qu’il faut pour vous faire tomber à la renverse !

quote bas

Ne cherchez plus, vous avez devant vous LA construction la plus ancienne de la ville encore debout. Relativement bien conservé, le Het Steen est ce très beau demi-château du XIIIe siècle qui autrefois faisait partie intégrante des vieux remparts d’Anvers.

A l’approche de ce bâtiment phare de la ville, comment résister à l’envie de vous souhaiter la bienvenue chez Rubens! QG artistique, en particulier à son apogée, Anvers a vu défiler plusieurs personnalités de renom dans le domaine dont la plus célèbre d’entre elles reste sans aucun doute Peter Paul Rubens. Artiste brillant et polyvalent, cet homme allemand a solidement marqué l’histoire de l’art par son talent débordant dans la peinture et plus particulièrement dans la réalisation de portraits et motifs religieux.

Alors que par définition une gare est réduite à être simplement un lieu de passage, celle que vous avez à vos côtés prouve à l’inverse qu’elle vaut tout un voyage. En 1835, Anvers était déjà desservie par des lignes ferroviaires alors que le terminus n’était qu’à ce moment-là un banal quai suivi d’un modeste bâtiment en bois. C’est avec des ambitions de grandeur plein la tête que le roi belge, Léopold II, fait appel à un architecte brugeois pour donner à Anvers la gare débordante de prestige qu’elle mérite.

Comme caché au bout de cette allée, la Handelsbeurs est tout à fait le genre de bâtiment qui respire l’histoire. Forcée de reconnaître que son ancienne Bourse, la Hofstraat, était devenue trop petite, Anvers s’est alors lancée dans la construction d’une toute nouvelle version.

Entre les anciennes maisons médiévales très basses qui l’entourent et cette petite place qui l’accueille, il n’en faut pas plus à la cathédrale Notre-Dame pour paraître encore plus gigantesque qu’elle ne l’est. Étendue sur une surface de 1 hectare, autrefois recouvert de ruines d’une chapelle romane, la bâtisse religieuse voit le jour en 1561 au terme d’une interminable période de travaux de 169 années.

Si c’est à la fontaine Brabo que revient la très convoitée position centrale sur la Grand-Place, l’hôtel de ville, lui, n’a pas besoin de cela pour se faire remarquer. C’est simple, il est tellement beau et imposant que l’on ne voit que lui! Construit dans les années 1560, l’édifice affiche toutes les caractéristiques du style architectural renaissance que lui a conféré son architecte anversois Cornelis Floris de Vriendt.

Avec une existence d’environ 500 ans, la Maison des Bouchers est sans surprise l’un des bâtiments publics les plus datés de la ville. Jusqu’à la Révolution française, les bouchers d’Anvers représentaient la plus ancienne guilde ou association marchande parmi celles que comptait la cité belge. Pour leur permettre d’exercer au mieux leur activité, plusieurs maisons leur ont été construites successivement dès 1250.

14

Et encore 14 à retrouver dans l’application

Point de vue sur la ville, La Grand-Place, Le passage secret du Vlaeykensgang, Groenplaats, La Meir, Le palais au Meir, Anvers en 3 faits, Le quartier des Diamantaires, L’opéra Flamand, La statue d’Antoine van Dyck, Stadsfeestzaal , L’église Saint-Charles-Borromée , Les Madones d’Anvers, L’église Saint-Paul.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

21 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 11 Ernest Van Dijckkaai.

Lors de notre visite, vous serez amené à vous rendre au sein du Stadsfeestzaal. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Veillez à bien jeter un petit coup d’œil avant d’entamer les choses sérieuses.
 
A l’image d’une destination touristique, Anvers vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via la Antwerp City Card. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.

Point monnaie : L’unité monétaire officielle en Belgique est l’euro (€ en abrégé).

02

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 11°C dû à un climat tempéré chaud.

En janvier et en février, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 3°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juillet et août avec des maximales autour de 24°C.

Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent les mois de novembre, décembre et janvier.

Afin d’optimiser votre venue, les mois de mai à octobre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour malgré de possibles averses.


Vous avez encore un peu de temps à Anvers ?

Quels que soient les programmes et les activités que vous avez notés sur votre check-list de séjour, rassurez-vous, Anvers à de quoi vous faire cocher toutes les cases.

Historique elle est, architecturale tout autant, mais dès qu’il s’agit d’art et de culture, plus aucun doute ne règne sur le potentiel de cette ville belge que l’on aime tant.

Toujours plus d’incontournables

En ayant accueilli de nombreux artistes et architectes célèbres, comme Rubens et Van Dyck, Anvers est un repère artistique d’une grande valeur. Si vous êtes plutôt du genre grands classiques de la peinture, le musée Mayer van den Bergh ou la maison Snijders-rockox seront vos prochaines destinations. Cependant, si vous souhaitez garder le côté vintage sans tout cet univers, toile et pinceau, on ne peut que vous suggérer un petit détour par le musée Plantin-Moretus et le Red Star Line Museum. L’un témoigne toute une collection unique autour de l’imprimerie et de l’édition, alors que l’autre vous embarque dans les hangars de la légendaire compagnie maritime qui a permis l’émigration de millions d’Européens vers les États-Unis et le Canada.

1 quartier pour 1 visage

Sinon pour un pari culturel plus audacieux et branché, dirigez-vous du côté des docks et vous ne serez pas déçu. Dans cette ancienne zone portuaire, Anvers se réinvente avec un impact visuel fort et ce n’est pas le design Museum aan de Stroom (MAS) qui vous prouvera le contraire.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Belgique

Les autres lieux incontournables à visiter à Anvers à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite d’Anvers à pied :

1 – Point de vue sur la ville

Un peu de hauteur, en vous donnant cette vague impression de dominer le monde autour, voilà tout le secret de ce petit point de vue que l’on vous a décroché.

En vous mettant vraiment à la pointe du toit et en tournant le dos au vide, vous devriez apercevoir une toile anversoise plutôt agréable à regarder. Sur votre extrême droite, on vous propose une rencontre furtive avec la cathédrale Notre-Dame grâce à son fier et stoïque clocher.

Dans la continuité, c’est des façades colorées, pour certaines bien flamandes, qui prennent la relève. Et enfin, pour clôturer le spectacle, on s’en remet aux reflets des eaux de l’Escaut qui prennent de magnifiques teintes argentées et dorées lorsque le coucher de soleil pointe le bout de son nez.

2 – La Grand-Place

Lentement mais sûrement, vous voilà en train d’arriver sur la Grand-Place d’Anvers. Équivalent du centre historique, pur et dur de la ville, cette esplanade trouve ses premières origines au Moyen Age en tant que forum où se tenaient notamment les assemblées du peuple et les discussions sur les affaires publiques.

Grand Place Anvers

En plus de ce profil assez administratif et judiciaire, la Grand-Place était aussi un important point de négoce pour les marchands venus de toute l’Europe dans l’espoir de réaliser de bonnes affaires. Une tendance commerciale qui va prendre encore plus d’ampleur avec l’accroissement des guildes dans la cité belge au cours du XVIe siècle. Sans être bien loin les unes des autres, ces anciennes coopératives de marchands et d’artisans ont pour la plupart choisi la Grand-Place pour y installer leur siège et de la meilleure façon qu’il soit.

Pour cela, il vous suffit de regarder attentivement les charmantes maisons qui définissent les contours des lieux. Bien que ce ne soit que des reproductions à l’identique des originales saccagées et abîmées dans le temps, le mélange entre les pignons à gradin des toits, les colonnettes et les ornementations baroques offre un mélange traditionnel flamand vraiment renversant.

Sinon, tout au centre de cet endroit anversois trône l’imposante statue de Brabo. Réalisée en 1887, par l’un des meilleurs sculpteurs belges du XIXe siècle, cette réalisation immortalise une légende bien connue des locaux. Celle-ci raconte qu’un courageux soldat romain, nommé Brabo, aurait délivré la ville de l’emprise d’un géant qui imposait des taxes aux voyageurs arrivant sur Anvers par l’Escaut.

En plus de la tuer, Brabo infligea le même châtiment que celui appliqué par la créature aux soi-disant mauvais payeurs en lui décapitant la main. On a là un vrai esprit de vengeance!

3 – Le passage secret du Vlaeykensgang

Si le hasard fait bien les choses, comme il est souvent dit, alors s’engouffrer dans le Vlaeykensgang est plus qu’une bonne idée. En marge des grandes places et des cafés, cette petite allée nous transporte dans le passé en un rien de temps.

Recensé depuis 1591, le Vlaeykensgang était auparavant le domaine des cordonniers missionnés de faire sonner les cloches de la cathédrale. Alors que plusieurs de ses compères ont été détruits au fil des années, le mignon passage secret d’Anvers a pu être sauvé et restauré à la fin des années 1960.

Aujourd’hui, ce joyau caché s’anime en toute modestie par la présence de boutiques d’antiquités, de galeries d’arts et d’un luxueux restaurant. Refuge de tranquillité avec ses vieilles lanternes, ses bancs en bois et ses cours en briques blanchis à la chaux, le Vlaeykensgang n’a pas fini de démanger votre appareil photo.

4 – Groenplaats

Bel espace public d’Anvers, la Groenplaats est typiquement le genre d’endroit où le mot vitalité et pause se font face. À l’image de n’importe quelle place en tout genre, elle est à la fois un lieu de passage où fourmille plus d’un piéton et un point de rendez-vous où l’on peut se poser pour boire, manger et assister à des spectacles de rue.

Groenplaats Anvers

Un côté bien vivant qui pour le coup contraste énormément avec celle que l’on appelait Groen Kerohf ou bien le “Cimetière vert” au XVIIIe siècle. Il faut dire qu’à cette époque, c’étaient ici que tous les enterrements se déroulaient à défaut de pouvoir se faire dans l’enceinte de la ville comme l’avaient formellement interdit les occupants autrichiens.

En traversant les lieux, vous ne manquerez pas de croiser la statue de Peter Paul Rubens, ce célèbre peintre allemand du XVIIe siècle très cher à Anvers et vous saurez très vite pourquoi.

5 – La Meir

Sorte de lien entre la gare d’Anvers-Central et le centre historique, la Meir n’est pas moins que la 2e rue commerçante de Belgique.

La Meir Anvers

Dans les remarquables bâtiments du XVIIIe et XIXe siècle, de style rococo qui la délimitent, se nichent les plus grandes chaînes de magasins européens et internationaux. Une scène commerciale vraiment bien développée faisant de cette artère piétonne, le hotspot de premier choix dans la ville pour tous les accros au shopping.

6 – Le palais au Meir

Absorbé dans l’agitation commerciale de la rue dans laquelle il se situe, le palais au Meir est un fragment d’histoire au milieu de toutes ces enseignes de shopping.

Ses premières origines datent de 1745 lorsqu’un riche entrepreneur anversois utilise sa fortune pour le faire construire. Après le décès de son propriétaire, le palais au Meir ne va surtout pas sombrer dans l’oubli. En raison de son emplacement favorable, l’édifice est repéré par Napoléon qui dès 1811 l’achète et le remet à son goût pour en faire l’une de ses nombreuses résidences.

Beaucoup de travail pour pas grand chose quand on apprend que l’empereur n’y aura jamais séjourné. Passé des mains de Guillaume Ier, ancien roi des Pays-Bas, à la famille royale belge dès 1830, le palais au Meir est devenu propriété de l’État dans les années 1960.

Aujourd’hui, en plus d’être loué pour des cérémonies, le site dispose d’un musée au premier étage pour une immersion totale dans un style empire.

7 – Anvers en 3 faits

À part dire qu’Anvers est une destination belge par excellence, sauriez-vous nous donner d’autres vérités plus méconnues sur la ville ? Si rien ne vous vient en tête, alors voilà 3 petites choses qu’il est bon de connaître à son égard.

  • Primo, Anvers détient le deuxième port d’Europe et le premier dépôt mondial de grains de café et de fèves de cacao avec 600000 tonnes. Déjà là, ça envoie du lourd !
  • Secondo, si vous avez l’opportunité de croiser la tour Boerentoren, entre le centre historique et le quartier du Meir, sachez qu’il s’agit du premier gratte-ciel européen construit en 1933. Plutôt pas mal !
  • Et tertio, parmi les adresses culturelles que compte Anvers, le musée Plantin-Moretus, autour de l’imprimerie, est le seul musée au monde classé deux fois au Patrimoine mondial de l’humanité, d’abord pour son architecture et ensuite pour sa collection et ses archives. On est bon ou on ne l’est pas !

8 – Le quartier des Diamantaires

À la recherche d’un bijou d’exception ? Bonne nouvelle, vous êtes actuellement dans le quartier idéal pour cela! Au cours du XVIe siècle, Anvers dispose d’un port très animé comme plusieurs de ses voisines belges.

L’activité marchande bat tellement son plein qu’elle finit même par recueillir le commerce du diamant jusque-là détenu par Bruges. C’est donc tout naturellement, à la suite de cette nouvelle corde ajoutée à son arc, que la ville voit naître le quartier des diamantaires d’abord près de la Groenplaats puis au pied de sa gare centrale.

Aujourd’hui, étalée sur une superficie pas plus élevée que 2km² mais plus fructueuse que jamais, la zone regroupe un grand nombre de bijouteries où plusieurs artisans s’efforcent de tailler, transformer et créer une multitude de bijoux exceptionnels grâce à un savoir-faire de qualité.

A ce propos, saviez-vous que pas moins de la moitié des diamants du monde sont taillés à Anvers ?

9 – L’opéra Flamand

Opérette, danse moderne ou encore ballet classique, voilà le genre de lexique qui définit l’univers du bâtiment dressé devant vous.

opera Flamand Anvers

Désigné par l’appellation opéra Flamand, le site est en réalité membre de l’Opéra Vlaanderen. Cette compagnie, réunissant les deux opéras d’Anvers, ainsi que celui de Gand, est la plus grande institution culturelle de la Flandre.

Grâce à son propre orchestre symphonique et son chœur, l’académie est capable de produire tout l’ensemble du répertoire d’opéra. Que ce soit les œuvres majeures du baroque ou bien les dernières créations contemporaines, le très haut niveau est toujours de la partie.

10 – La statue d’Antoine Van Dyck

On peut dire que le moment est venu de vous faire rencontrer un enfant de la ville avec la ravissante statue qui se dévoile face à vous. C’est le regard perdu en l’air et avec sa belle tenue d’époque que l’on vous présente Antoine Van Dyck.

statue dAntoine Van Dyck Anvers

Né à Anvers en 1599, ce fils de marchand de soieries est connu pour être une grande figure artistique en Belgique. Talentueux depuis son plus jeune âge, cet anversois va se former auprès des meilleurs artistes de l’époque, tel que Rubens, pour développer un talent inné dans la peinture et la gravure.

De par son aisance, sa souplesse et sa faculté d’adaptation, le peintre était du genre à agacer et à ravir en même temps tous ceux qu’il croisait. Aussi bien à l’aise dans les milieux sociaux populaires que dans la cour du roi de Charles Ier d’Angleterre, Antoine Van Dyck va énormément faire voyager son art en Belgique, en Italie et au Royaume-Uni avec un succès toujours garanti.

De cette vie d’artiste, un poil explorateur, reste aujourd’hui un nom de talent avec plus de 250 chefs-d’œuvre à son actif.

11 – Stadsfeestzaal

Pour saisir toute la valeur du site vers lequel on vous a emmené, il vous faudra impérativement y entrer. Pas de panique, c’est gratuit ! Au premier regard, on devine que le Stadsfeestzaal est ni plus ni moins un immense centre commercial.

Stadsfeestzaal Anvers

Une information en soit tout ce qu’il y a de plus vrai sauf si on décide de se pencher sur le riche passé qu’a traversé le bâtiment. À son inauguration en 1908, le site faisait office de grande salle des fêtes et d’expositions où les Anversois assistaient à de nombreuses foires, bals, fêtes d’écoles et autres événements en tout genre.

Outre l’immense espace mis à disposition pour les diverses manifestations d’Anvers, la salle de spectacle offrait un décor d’une grande beauté à en laisser plus d’un sans voix. Malheureusement, l’épreuve du temps a fait son œuvre et l’établissement est devenu vétuste au fur et à mesure.

Consciente du potentiel de la bâtisse, la municipalité s’engage à lui donner un nouveau souffle, dès 2000, à travers un pari d’ordre commercial et non plus événementiel. Un processus très fastidieux, marqué par un terrible incendie, qui épargnera seulement la structure en acier du toit, les escaliers monumentaux et la façade historique.

Après 3 années de restauration, 1 an et demi d’ornements à la feuille d’or et plusieurs ossements de baleines retrouvés dans les voûtes de la salle, le nouveau et glorieux centre commercial ouvre ses portes en 2007 pour ne plus jamais les refermer.

12 – L’église Saint-Charles-Borromée

Obligatoirement énumérée dans les arrêts indispensables du centre historique d’Anvers, l’église Saint-Charles-Borromée est une réelle pépite architecturale baroque fondée par la congrégation catholique des jésuites entre 1615 et 1621.

En plus d’avoir été la plus grande église des anciens Pays-Bas méridionaux de l’époque, formés par la Belgique, le Luxembourg et la région Nord-Pas-de-Calais, l’édifice religieux est en quelque sorte l’un des “bébés artistiques” de Rubens.

eglise Saint Charles Borromee Anvers

En résumé, le peintre allemand a complètement participé à la beauté du site en assurant la décoration intérieure et en se chargeant de l’ornementation de la façade ainsi que celle du couronnement du clocher.

13 – Les Madones d’Anvers

À l’angle de deux rues, ou parfois au beau milieu d’une façade comme à votre droite, se glisse la discrète présence de la Vierge Marie sous les traits d’une statue.

Aujourd’hui estimées autour d’une soixantaine, contre 260 au cours du XIXe siècle, ces représentations religieuses sont en réalité un vrai morceau d’histoire. Colorées ou neutres, décorées ou épurées, chacune d’elles rappelle l’importance du culte de la Madone lancé au XIVe siècle à Anvers alors que les protestants minimisaient son rôle de médiatrice entre le Ciel et les croyants.

Sous le régime français, ces sculptures vont être cachées par les locaux et les confréries du quartier avant d’être finalement réinstallées dans leurs niches dès 1814. Il ne s’agit là que d’une parmi tant d’autres, alors soyez attentif et levez votre regard pour en croiser toute une collection sur votre route.

14 – L’église Saint-Paul

Construite en 1639 sur ordre du couvent des dominicains, auquel elle a autrefois appartenu, l’église Saint-Paul occupe une place de choix dans le cœur des Anversois.

eglise saint paul anvers

La raison principale à cela est indiscutablement l’impressionnante valeur artistique qui définit l’intérieur des lieux. Parmi les autels baroques et la collection de plus de 200 sculptures sont aussi exposés 50 tableaux de grands maîtres anversois, dont un de Rubens, un de Van Dyck et un de Jordaens encore accrochés à leur place initiale.

Comme si tout cela ne suffisait pas, il vous faut aussi ajouter le mont Calvaire. Pour être précise, 63 statues sont mises en scène dans le jardin de l’église pour une représentation des derniers jours de vie du Christ. Une visite placée sous le signe de l’art et du religieux à condition malheureusement de payer le ticket d’entrée.

Où se balader à Anvers ?

Si vous vous rendez à Anvers en Belgique à l’occasion d’un prochain séjour, vous pourrez profiter d’un peu de temps libre entre deux activités touristiques pour vous balader au gré de vos envies. Plusieurs lieux se prêtent très bien à ça. Parmi ceux-ci :

  • Le jardin botanique d’Anvers, un magnifique jardin accessible gratuitement où vous pourrez vous promener dans un beau cadre verdoyant.
  • Le Park Spoor Noord, un lieu réhabilité en immense parc que les Anversois apprécient tout particulièrement. Si vous voyagez avec des enfants, il s’agit d’un endroit idéal.
  • Vlaeykensgang, une rue médiévale et insolite où vous pourrez admirer de quelques-uns des plus beaux restaurants, galeries d’art et restaurants de la ville.
  • Les bords de l’Escaut, un long fleuve qui traverse Anvers et qui vous offrira une belle balade au fil de l’eau.

Quel quartier visiter à Anvers ?

Dans la ville d’Anvers, plusieurs quartiers méritent le détour. Chacun d’eux dispose d’une ambiance particulière qui pourra vous séduire lors de votre séjour. Il s’agit des quartiers suivants.

1 – Le centre historique

Ce quartier est incontournable pour découvrir quelques-uns des plus beaux monuments, galeries d’art et musées de la ville. Par ailleurs, il s’agit aussi d’un lieu parfait pour loger, puisque vous vous trouverez à proximité directe de tous les lieux les plus importants de la ville.

2 – Le quartier de la gare centrale

Un quartier à l’élégance unique, à la fois moderne tout en étant un brin populaire.

3 – Le quartier des théâtres

Anvers se caractérise par un riche patrimoine artistique, que vous pourrez découvrir dans ce quartier.

4 – Le quartier Sint-Andries

Un quartier idéal pour se loger, mais aussi pour faire du shopping et découvrir le Musée de la Mode.

Pourquoi aller à Anvers ?

Anvers, aussi appelée « la perle flamande », est une ville belge qui mérite le détour. Il s’agit d’une ville aux multiples facettes qui attire chaque année des touristes venus du monde entier.

La ville est particulièrement connue pour ses diamantaires, mais elle possède également de nombreux autres atouts. Cette ville de Flandres cache, en effet, de magnifiques joyaux architecturaux hérités de sa riche histoire.

Anvers est également connue pour être une ville romantique où les amoureux peuvent profiter d’un séjour sur-mesure. Il s’agit pour autant d’une ville adaptée aux enfants, où les familles seront tout aussi à l’aise.

Bref, Anvers est une ville dynamique et surprenante, qui promet de vous offrir des vacances inoubliables.

Quel musée voir à Anvers ?

Anvers est sans aucun doute une ville d’exception en ce qui concerne sa proposition de musées. Ceux-ci sont nombreux et très diversifiés. Voici ceux qui sont le plus réputés :

  • DIVA, le musée du Diamant, de la bijouterie et de l’argent.
  • Chocolate Nation, le plus grand musée au monde dédié au chocolat belge.
  • La maison de Pierre Paul Rubens, l’un des plus célèbres peintres baroques.
  • MAS, le Museum aan de Stroom, un musée d’art dont les collections varient et évoluent tout au long de l’année.
  • M HKA, le Musée d’Art Contemporain d’Anvers.
  • MoMu, le Musée de la Mode d’Anvers.
  • Le Musée Plantin-Moretus, un magnifique lieu dédié à l’histoire de l’imprimerie et de l’édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page