Visiter Bruxelles

Visiter Bruxelles

Itinéraire La Belle d’Europe – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Bruxelles avec Emilie !

blue arrow10 km

little pin32 découvertes

pas3h20

bouton audioguides
00 plan bruxelles 1
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Bruxelles

: 32 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Capitale des Capitales, Bruxelles, la belle, a tout pour elle ! Une bonne humeur palpable, une architecture raffinée, un patrimoine riche, de l’art à chaque coin de rue sans oublier de la bière, des frites, des gaufres et des chocolats belges, autant d’ingrédients indissociables d’une visite réussie ! Mais saviez-vous que l’on compte plus de dessinateurs en Belgique que partout dans le monde ?

Vous vous en rendrez rapidement compte en visitant cette ville ponctuée de murs peints aux couleurs des héros de ses célèbres planches. Elle est également le berceau de l’art nouveau et compte de nombreux édifices qui raviront les amateurs. Ses quartiers se suivent et ne se ressemblent pas et tous ont leurs touches persos à ajouter.

Il y a vraiment beaucoup à faire dans cette ville à taille humaine, certainement même bien plus que vous ne le pensiez ! Alors foncez !

quote bas
Grand-Place

Vous vous sentez tout petit et c’est normal ! Grand Place vous englobe de sa majestuosité. Vous êtes au centre de l’une des plus belles places au monde ! Ou du moins de Belgique. C’est en tout cas ce que pensait Victor Hugo qui s’installa pendant les quelques années de son exil dans la maison du Pigeon.

Galerie de la Reine

Vous entrez dans les sublimes Galeries Saint Hubert. Construites en 1847, elles font partie des plus vieilles d’Europe ! Elles sont décomposées en trois zones : Les Galeries de la Reine, où vous êtes actuellement, les Galeries du Roi et celles du Prince.

Jeanneken Pis

C’est peut-être justement lié à cette importante culture de la bière, mais Bruxelles possède plusieurs statues représentant des petits personnages en train de faire pipi ! Vous connaissez tous le Manneken Pis, je vous présente donc sa sœur !

Cathédrale Saint Michel et Gudule

Vous voilà devant la Cathédrale Saint-Michel et Gudule. Cette cathédrale gothique date du XIIIe siècle et a été construite sur les ruines d’une ancienne cathédrale romane. Sa construction s’étale sur deux siècles.

Palais Royal

L’allée des palais en traversant le parc, vous amène comme c’est étonnant, face au Palais Royal. Alors petit rappel technique, oui, en Belgique, il y a une monarchie ! C’est une monarchie constitutionnelle héréditaire.

Place Royale et Palais de Coudenberg

Cette place royale, bien entourée de beaux hôtels particuliers et de l’église Saint-Jacques sur Coudenberg, est née d’un énorme réaménagement urbain dans les années 1770. C’est assez dingue, mais il faut vous imaginer sur une colline dominant la ville, face à l’un des plus importants châteaux princiers d’Europe, le palais de Coudenberg !

Musée des Instruments de musique et Musée Magritte

Si comme moi, vous aimez l’art nouveau, à Bruxelles vous allez être servis ! À commencer par ce magnifique édifice, ancien grand magasin Old England construit par l’architecte Paul Saintenoy.

Manneken Pis

Vous voyez un attroupement au coin de la rue, c’est normal, vous arrivez devant la petite célébrité de Belgique, je vous parle bien entendu du grand Manneken pis. Vous l’imaginiez certainement un peu plus grand, mais il ne mesure même pas 60 cm !

Notre-Dame du Sablon

Notre-Dame du Sablon que vous voyez devant vous est l’une des plus belles églises de Bruxelles. Elle ressemble fortement à la cathédrale Saint-Michel et Gudule avec son art ogival du Brabant.

Palais de justice

Sur la plus grande place de Bruxelles, nous trouvons l’imposant Palais de Justice. Il a fallu démolir 3000 maisons pour le construire ! C’est un lieu souvent peu fréquenté, et pourtant gratuit qu’il est bon de visiter.

Halles Saint Géry

Les Halles sont souvent le lieu de rencontre par excellence de la ville. Celles de Saint Géry ne dérogent pas à la règle. Sa belle architecture néo-renaissance flamande reçoit depuis 1881 marchés couverts et clientèle fidèle.

Eglise Sainte Catherine

La place Sainte-Catherine est au cœur du quartier dynamique du même nom. Ici, place aux créateurs et à la culture. L’église que vous voyez sur la place, a été construite sur l’emplacement d’un bassin de l’ancien port de Bruxelles.

20

Et encore 20 à retrouver dans l’application

Maison de l’Arbre d’Or et Maison du Cygne; Maison des Ducs de Brabants; Le Delirium; La place de la Monnaie; La Pharmacie Anglaise; Le Mont des Arts; La maison de la bande dessinée; Mur BD Fireworks; Statue L’envol; Quartier du Sablon; Place Poelaert; Mur BD Spirou; Quartier des Marolles et église Notre-Dame de la Chapelle; Mur BD XIII; Mur BD Ric Hochet; Murs BD Broussaille et Sackville; Zinneke Pis; Petits Quais; Place et Eglise Béguinage; La Maison du Roi

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

32 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Itinéraire conseillé au départ de Grand Place

02

Parkings :

– Parking Grand Place, 104 rue du marché aux herbes
– Parking de la Monnaie, place de la monnaie
– Parking de Brouckère , 1 Place De Brouckère 
– Parking Dansaert : Rue Léon Lepage 23 ;  Rue de Flandre 60;  Pl. du Nouveau Marché aux Grains 2,


Vous avez encore un peu de temps à Bruxelles ?

Bruxelles est une ville idéale pour un city break européen. Tous les principaux points d’intérêts sont accessibles à pied et vous pouvez y consacrer la journée. Mais les alentours valent aussi vraiment la peine d’y aller, si vous avez encore un peu de temps.

Tout d’abord, inratable, le célébrissime Atomium, construit pour l’exposition universelle de 1958 qui représente un atome en 165000 fois plus gros !L’inverse est aussi vrai, car le parc de mini-Europe mais les villes à vos pieds en 25 fois plus petit et c’est génial !

Visiter le parlement européen est aussi une occasion d’en comprendre le fonctionnement et de réfléchir à l’histoire européenne. Et pour un peu de verdure dans un cadre sublime, vous avez les serres royales de Laeken. A voir !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la Belgique

Voyage et visite de Bruxelles

Haut lieu des Institutions européennes, Bruxelles, capitale du royaume de Belgique, regroupe 19 communes dont la population dépasse le million d’habitants. On y parle aussi bien le français que le néerlandais. Le centre ancien est dominé par des rues étroites ornées de magnifiques façades en briques, typiques du XVII e siècle, qui tranchent étonnamment avec le quartier européen voisin, très actuel, avec ses rues rectilignes et ses bâtiments aux façades de verre.

Après avoir découvert les quartiers bourgeois du 19e siècle, toujours dans le centre, il faudra cette fois-ci s’éloigner en périphérie, à travers les grandes avenues, pour apercevoir de magnifiques maisons de maître, ainsi qu’un style Art Déco qui se singularise par la hauteur de ses immeubles.

Ville de culture, Bruxelles compte environ 150 musées abordant des thèmes très variés pour toutes les générations, mais également, de magnifiques monuments historiques, de nombreuses attractions, dont le fameux Manneken-Pis, tout en laissant une large place à la gastronomie. Bien sûr, vous trouverez du chocolat, des gaufres et de la bière, mais pas que ! En effet, les bonnes adresses de brasseries et autres lieux de réjouissances culinaires ne manquent pas dans cette ville qui n’a pas fini de vous surprendre.

Choisissez parmi les itinéraires proposés ceux qui vous conviennent le mieux, suivant que votre séjour à Bruxelles se déroule sur un week-end ou plusieurs jours, en famille, en solo, en amoureux ou entre amis.

Les autres lieux incontournables à visiter à Bruxelles à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Bruxelles à pied :

1 – Maison de l’Arbre d’Or et Maison du Cygne

Chacune des maisons des corporations de Grand-Place a plus à vous offrir que de jolies façades bien décorées. Elles sont, dans leur ensemble, classées monuments historiques, mais elles ont aussi plein d’anecdotes à vous raconter.

Maison de lArbre dOr et Maison du Cygne Bruxelles

La maison du cygne, par exemple, que vous voyez là était le repère de Karl Marx et Friedrich Engels avec qui il organisait des réunions de ligue communiste. À ses côtés, la maison de l’Arbre d’or, aussi appelée la Maison des brasseurs, a appartenu à la corporation des tanneurs, puis des tapissiers, avant de passer chez les brasseurs.

Vous pouvez d’ailleurs y visiter dans ses caves le musée des brasseurs belges et en apprendre un peu plus sur ce savoir-faire ancestral qui fait la renommée du pays !

2 – Maison des Ducs de Brabants

Autre ensemble architectural imposant de la place, voici la maison des ducs de brabants. Elle est immense et pour cause ! Elle rassemble 7 maisons derrière une façade monumentale unique.

Maison des Ducs de Brabants Bruxelles

Vous voyez au centre des piliers, les bustes de 19 ducs et duchesses de Brabants. On doit le nom de maison uniquement à ces bustes, aucun duc n’a habité là ! Lorsque la place a été bombardée et reconstruite, la ville a vendu les ruines de 4 maisons municipales pour financer la restauration de l’hôtel de ville. Les acquéreurs achetaient sur plan en quelque sorte puisqu’ils n’avaient d’autre choix que de faire partie de ce futur ensemble.

Pareil pour ceux qui étaient déjà propriétaires comme les corporations des charpentiers et des maçons. Le fronton sculpté est une allégorie à la paix et la prospérité que vivait Bruxelles fin XVIIIe. On peut y comprendre un vrai message subliminal au commerce et à l’industrie.

3 – Delirium

Nous passons devant l’institution belge qu’est le Delirium. Sachez que la Culture de la bière belge est classée patrimoine immatériel de l’UNESCO ! Parfaitement !

Delirium Bruxelles

On ne plaisante donc pas avec la bière ici. Et ce bar à la particularité d’avoir un menu particulièrement bien fourni. Il détient même un record mondial que vous voyez inscrit sur sa façade ! En 2004, il y avait 2004 sortes de bières au menu !! Bonne chance pour toutes les goûter !

4 – Place de la Monnaie

Vous arrivez sur la place de la monnaie face à l’imposant théâtre opéra du même nom.

Place de la Monnaie Bruxelles

Leurs deux noms viennent de l’ancienne fonction du lieu qui abritait l’hôtel de la monnaie qui frappait les pièces du duché de Brabant depuis 1420. En 1695, l’armée française vint s’en mêler et le détruisit totalement. À la reconstruction de Bruxelles, on érige alors un grand opéra reconnu au même titre que l’Opéra de Paris. Bon il a ensuite été détruit, reconstruit, brûlé et rénové, mais ce qui est intéressant c’est qu’il a été le point de départ de la Révolution belge !

C’est un peu notre Bastille à nous. En fait, la pièce qui y était jouée :”La Muette de Portici » racontait le soulèvement du peuple napolitain contre la couronne espagnole. Les Belges ont vite fait le rapprochement avec ce qu’ils vivaient sous le gouvernement hollandais et il n’en a fallu pas plus pour allumer la brèche. Comme quoi, l’art est une bien puissante arme.

5 – Parc de Bruxelles

Vous traversez à présent le Parc de Bruxelles qui vous mène au Palais Royal. On l’appelait d’ailleurs auparavant, le Parc Royal. Ce parc est le plus ancien de la ville et c’est le premier à avoir été déclaré public.

Parc de Bruxelles

Sa création coïncide avec celle de la place royale. Les deux ont été construits sur les ruines du château des ducs de Brabant qui était installé au sommet du Coudenberg, l’une des collines de Bruxelles. Ravagé par un incendie en 1731, cet immense château a laissé derrière lui un champ de ruines. Les fonds manquent pour reconstruire, et le lieu est laissé à l’abandon sous le nom de cour brûlée. Il faudra attendre 1775 pour que la ville décide d’aménager un parc et une place. Architectes et jardiniers vont travailler pendant des années pour créer un parc néo-classique, symboliquement situé entre les pouvoirs du pays, avec d’un côté le parlement Fédéral et de l’autre le palais Royal.

6 – La pharmacie anglaise

À quelques pas du Mim, se dresse une autre œuvre de l’architecte Paul Saintenoy, la Pharmacie Anglaise !

La pharmacie anglaise Bruxelles

Qu’elle est belle, aujourd’hui reconvertie en bar à cocktails. Mais qui savait que Charles Delacre, oui, comme les biscuits, était à la base un pharmacien ? En 1870, connaissant les vertus du chocolat, le pharmacien décide de commencer à en vendre. Le succès est fulgurant, forcément, et Mr Delacre fait construire un magasin à côté de sa pharmacie, pour tous ses nouveaux clients. Puis il ouvre une usine et se retrouve fournisseur officiel de la cour !

La suite vous la connaissez puisque l’on trouve encore aujourd’hui des biscuits Delacre dans les rayons de nos supermarchés.

7 – Le Mont des Arts

Vous avez sans doute remarqué que vous étiez sur la partie haute de Bruxelles où se trouve le palais royal. Le Mont des Arts qui s’étend devant vous a été pensé pour faire le lien entre la partie haute et la partie basse de la ville. Ce complexe urbain rassemble la Bibliothèque royale de Belgique, les Archives générales du Royaume, le Palais des congrès et un jardin.

Il vous offre aujourd’hui une vue imprenable sur la capitale! Voyez par exemple la tour de l’hôtel de ville qui dépasse derrière les toits bruxellois. Un conseil, revenez au coucher du soleil, voir ce tableau prendre une douce couleur orangée !

8 – Maison de la bande dessinée

Vous passez devant la maison de la bande dessinée. D’ailleurs, si vous êtes amateurs, rendez-vous au centre belge de la bande dessinée rue des sables. Il est installé dans un splendide magasin, chef-d’œuvre de Victor Horta inauguré en 1906.

Maison de la bande dessinee Bruxelles

À la même époque naissait un art nouveau sans mauvais jeu de mot, celui de la bande dessinée. La BD prit une place énorme en Belgique et devint un art à part entière. Toutes les BD les plus connues qui vous viennent à l’esprit sont nées en Belgique : Tintin, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, Les Stroumph, Achille Talon, Spirou, le Chat etc. La liste est longue et en plus vous les connaissez toutes !

9 – Mur peint “Fireworks »

Pensez à vous retourner ici, pour admirer le grand mur peint et son feu d’artifices ! Vous l’avez sûrement déjà remarqué, les murs de Bruxelles sont fréquemment couverts de gigantesques peintures murales, rendant hommage à la Bande Dessinée Belge. Ici, vous rencontrez les personnages d’Olivier Rameau et de Colombe Tiredaile sortis de l’imaginaire de Greg et Dany.

10 – Statue : L’envol

Quand je vous disais que la Belgique regorge d’artistes ! Voici l’Envol, en hommage au Grand Jacques. Jacques Brel, né à Schaerbeek en Belgique en 1929 et mort à 49 en France, est une véritable icône de la chanson et est considéré comme l’un des plus grands auteurs-compositeurs et interprètes de la chanson française.

Statue LEnvol Jacques Brel Bruxelles

Ces plus grands titres ont traversé les âges et nous touchent encore aujourd’hui. Avec plus de 25 millions d’albums vendus à l’international, Jacques Brel a inspiré des stars du monde entier et vous avez peut-être déjà entendu certaines de ses chansons traduites en anglais et reprises par de grands noms de la musique comme Ray Charles ou Nina Simone.

Le Grand Jacques, Jacky, ou l’abbé Brel comme le surnomme Georges Brassens, fera ses adieux au public en 1966 alors qu’il était au sommet de la gloire. Il avait l’impression de perdre de son authenticité et ne voulait pas tricher avec son public. Il reviendra saluer à sept reprises près de 2000 spectateurs debout et criant “Ne nous quitte pas” !! Même après sa mort, une chose est sûre, Brel ne nous a pas quittés, et ce n’est pas Bruxelles qui vous dira le contraire !

Vous pouvez visiter la fondation Brel, qui présente des expositions et des projections rendant hommage aux diverses facettes de cet homme au talent exceptionnel. En octobre 2017, la ville décida de doter la place de la vieille Halle aux Blés d’une statue de Jacques Brel. C’est le sculpteur Tom Frantzen qui a les honneurs et nous offre cette image si fidèle du chanteur qui tend à son public des bras grands ouverts. Parce que sans avoir rien, que la force d’aimer, nous aurons dans nos mains, amis, le monde entier !!

11 – Quartier du Sablon

On le sent tout de suite, à peine arrivé dans cette rue piétonne, un air de tranquillité, une envie d’évasion, une invitation à flâner sur les pavés. Ici s’enchaînent chocolatiers, petits restaurants, antiquaires et bijoutiers.

Quartier du Sablon Belgique

Le quartier du Sablon est l’endroit idéal où venir vivre un condensé bruxellois d’art, d’histoire et de gastronomie. Si vous avez la chance de visiter Bruxelles un week-end et que vous aimez les marchés aux puces, alors rendez-vous au marché des antiquités sur la place du Grand Sablon où les brocanteurs déploient leurs échoppes depuis les années 60. Une véritable institution !

12 – Place Poelaert

La Place Poelaert sert de parvis au Palais de Justice. Elle a été créée en même temps que lui, mais on va dire que le projet n’a pas vraiment abouti comme prévu suite au décès soudain de son architecte.

Place Poelaert Palais de justice de Bruxelles

On aurait dû avoir une belle place en demi-cercle, entourée de façades autour d’une unité architecturale et avec un belvédère pour admirer la ville. Ce n’est pas tout à fait ça, admettons-le, mais toujours est-il que la place surplombe la ville basse de Bruxelles et qu’elle nous offre par conséquent une vue plongeante sur la capitale. Si vous voulez encore plus de hauteur, vous pouvez même faire un petit tour de grande roue et gagner encore 55 mètres de haut !

13 – Mur peint “Spirou”

Cette charmante petite place vous offre un point de vue intéressant sur le Palais de Justice avec en premier plan un joli square et ses terrasses de cafés agrémentés d’un grand mur peint nous rappelant le succès des aventures de Spirou et Fantasio !

Cette série de BD publiée dans le journal de Spirou depuis 1938, vous emmène aux côtés des deux reporters accompagnés de leur écureuil apprivoisé et du Marsupilami, dans des aventures incroyables aux quatre coins du monde. Sachez que ses héros appartiennent à leur éditeur et non à un auteur et un dessinateur comme c’est habituellement le cas, c’est pourquoi leurs aventures continuent au fil du temps, à travers l’imagination de nouveaux auteurs.

Les plus connus étant Franquin de 1946 à 1969 et le duo Tome et Janry qui les a fait vivre entre 1982 et 1998.

14 – Quartier des Marolles et Notre-Dame de la Chapelle

Nous sommes à présent dans le quartier des Marolles. C’est le quartier authentique et branché idéal pour venir s’imprégner de l’ambiance bruxelloise dans les plus vieux estaminets de la ville.

Quartier des Marolles et Notre Dame de la Chapelle Bruxelles

De nombreux antiquaires, friperies et magasins vintage donnent le ton: Ici convivialité et interculturalité sont de mise, le tout saupoudré de street-art coloré. Pas mal pour le plus vieux quartier de la ville ! L’église Notre-Dame de la Chapelle que vous voyez à présent, est l’un des monuments de Bruxelles dont on retrouve les traces écrites les plus anciennes.

Un document signé de la main de Godefroid le barbu en fait don aux bénédictins. Il parle d’une chapelle qu’il vient de faire construire hors des fortifications de Bruxelles. On est en 1134. De son histoire mouvementée enchaînant les phases de destructions et de reconstructions ressort un super exemple de la transition du roman vers le gothique.

15 – Mur peint “XIII”

43ème fresque créée pour le parcours BD de Bruxelles, le mur peint que vous voyez devant vous est tiré de la bande dessinée XIII de William Vance et Jean Van Hamme. Le scénario premier de cette bande dessinée est librement inspiré du roman “La Mémoire dans la peau” de Robert Ludlum.

Elle raconte l’histoire d’un homme qui se réveille blessé et amnésique sur une plage, avec pour seul indice de sa vie passée, un tatouage du chiffre XIII. William Vance, décédé en 2018, avait reçu le titre de citoyen d’honneur en 2009. La ville lui avait alors promis une fresque pour son célèbre héros amnésique. Promesse tenue.

16 – Mur peint “Ric Hochet”

Vous passez un autre mur peint à la gloire du 9ème Art. Ce mur en trompe l’œil vous présente de façon humoristique le héros Ric-Hochet inspiré librement de Rouletabille, personnage crée par Gaston Leroux dans son roman policier Le mystere de la chambre jaune sorti en 1907. Ric Hochet, lui, est sorti de l’imaginaire franco-belge de Tibet et Duchâteau.

Ses aventures se passent à Paris des années 50 à aujourd’hui. Les personnages ne prennent pas une ride mais les décors suivent l’évolution du temps, le franc passe à l’euro, internet et les smartphones font leurs apparitions mais toujours dans un univers plutôt fantastique.

17 – Mur peint “Broussaille et Sackville”

Il y a tant à voir à ce croisement de rues qu’on a besoin de s’y attarder quelques minutes. Je vous laisse vous imprégner de ses couleurs, de ses façades, de ses deux murs peints et de toute cette originalité réunie. Je vous présente, à votre gauche les héros de la bande dessinée Broussaille et à droite de Victor Sackville.

Broussaille est une série de bande dessinée créée par Frank Pé dans le journal de Spirou en 78. Elles mettent en scène un personnage touchant, émerveillé par la vie et la nature, qui dénote dans la dureté du monde qui l’entoure. Victor Sackville lui, est un espion au service de George V, qui se voit confier des missions dans toute l’Europe depuis le début de la Première Guerre mondiale. Il est né de la plume de François Rivière et de Gabrielle Borile et des dessins de Francis Carin.

18 – Zinneke Pis

Après le Manneken-Pis et sa sœur la Janneken-Pis, voilà leur chien, Zinneke Pis !

Zinneke Pis Bruxelles

Cette statue complète la famille des petits personnages de bronze et nous rappelle si on l’avait oublié, que les belges ne manquent décidément pas d’humour ! Son auteur, Tom Frantzen est un spécialiste des statues vivantes et humoristiques. Ses œuvres pimentent joyeusement de nombreuses villes d’Europe.

19 – Petits Quais

On a ici l’étrange sensation d’être sur des quais sans fleuve ni rivière. Les bassins et l’alignement des façades nous rappellent qu’hier encore le port de Bruxelles arrivait jusque sur la place. L’activité portuaire fit du Bassin Sainte-Catherine, un important centre de distribution de marchandises et ce jusqu’au début du XXe siècle. Les bassins ont ensuite été comblés, mais il suffit d’un coup d’œil aux noms des rues du quartier des quais et des restaurants, pour se souvenir de l’effervescence du port et de son grand marché aux poissons.

20 – Église du Béguinage

Cette église que vous voyez devant vous, remplace l’ancienne chapelle du plus grand béguinage de Bruxelles au XIIIe siècle.

Eglise du Beguinage Bruxelles

Les béguines ne sont pas vraiment des nonnes. Ce sont des femmes, généralement célibataires ou veuves, qui avaient l’autorisation de vivre communautairement sous des règles monastiques mais sans former des vœux perpétuels. Elles avaient un moulin, une blanchisserie, des vignes et même un hôpital ! Etant donné comme il était difficile et mal vu d’être une femme seule, on peut dire que le beginnage c’était vraiment une super solution pour les femmes concernées !

De nos jours, les bailleurs sociaux s’inspirent des béguinages médiévaux et construisent des habitats groupés permettant de vivre en communauté, notamment pour les personnes âgées. Les maisons des Béguine ont disparu et aujourd’hui, l’histoire contemporaine de l’église est étroitement liée à celle du projet House of Compassion, mené par le prêtre Daniel Alliët. Avec son association, il tente de porter secours aux personnes les plus vulnérables, à savoir les mères et les enfants réfugiés en Flandres, sans papiers et à la rue.

Et si vous vous posiez la question, oui, il y a bien un lien entre le béguinage et avoir le béguin pour quelqu’un ! L’expression telle que vous la connaissez, date du XVIIIe siècle mais elle est un dérivé d’une habitude de langage du XIIe siècle ! Le mouvement de béguinage a commencé à Liège dans un couvent fondé par Lambert le Bègue.

A cette époque, les béguines portaient une coiffe fine appelée le Béguin. L’histoire raconte que Lambert le Bègue était particulièrement doué pour éveiller chez les femmes l’appel de Dieu. C’est ce qu’on aurait commencé à appeler l’appel du béguin. S’embéguiner était donc se donner aveuglément à Dieu et puis cela à dériver à tomber amoureux. L’expression va disparaître quelque temps avant de renaître non pas dans les couvents, mais dans les maisons closes !

On commence à dire que les filles qui s’entichent de leurs clients ont le béguin. Voilà, dix siècles d’existence pour une expression née du béguinage, et qui s’emploie encore aujourd’hui.

21 – Rue au Beurre

Cette petite place qui se forme au départ de la rue au beurre mérite qu’on y attarde son attention.

Rue au Beurre Bruxelles

Vous avez tout d’abord la Bourse de Bruxelles, que vous venez de contourner, dans son beau bâtiment néo-classique. Sur votre gauche, l’église Saint-Nicolas, dont les bijouteries qui l’entourent étaient autrefois des maisons d’accueil pour les sans-abri qui cherchaient la protection de cette chapelle du XIIIe siècle.

Vous voyez également au centre l’une des nombreuses fontaines personnifiées de Bruxelles. Elles ont toutes été placées sur l’emplacement d’anciens abreuvoirs mis à disposition de la population au XIXe siècle. Ce sont 12 fontaines qui ont été commandées par la ville dans les années 80 et toutes s’inspirent des œuvres du peintre belge Pieter Brueghel. Celle-ci illustre le tableau La Parabole des Aveugles. Et bien sûr, vous voyez aussi la belle laitière en costume du peuple de l’époque de Louis XIV. La sculpture date de 1687 et a symboliquement été placée sur la rue au beurre, pour rappeler le marché au lait qui se tenait derrière la Bourse au Moyen- ge.

22 – La Maison du Roi

Nous voilà face à la maison du Roi, écho néo-gothique de l’Hôtel de ville qui lui fait face. Elle a été construite en 1536 et rénovée en 1873.

La Maison du Roi Bruxelles

À la base, au XVe siècle, elle était le siège administratif du duc de Brabant. On l’appelait alors la Maison du Duc. Et puis le duc est devenu roi d’Espagne. A la suite des bombardements de 1695, on reconstruit la maison du roi, du style gothique qu’avait choisi Charles Quint quand il l’avait, à son tour, fait reconstruire.

Le bâtiment a été rénové en 1985 et c’est le musée de la ville qui y est installé depuis 1987.
Sur la grande place tout autour de vous, s’installent régulièrement de nombreux grands événements. Le plus emblématique est sans doute celui du tapis de fleurs du 15 Août. Chaque années paires un immense tapis de bégonias recouvre le sol de la Grand-Place créant une gigantesque œuvre d’art fleurie.

Où aller se promener à Bruxelles ?

Comme vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup à faire dans une aussi grande ville. Voici une sélection d’endroits variés qui vous permettront de découvrir Bruxelles sous ses différents aspects.

1 – Les parcs :

Les espaces verts, sous toutes leurs diversités, représentent 11.4 % de la superficie totale de Bruxelles, pas mal pour une ville de cette taille ! Vous pourrez ainsi flâner dans le parc de Bruxelles, ou parc royal, qui est le plus ancien, les Jardins du fleuriste et l’exposition de plantes rares, le jardin botanique Jean Massart qui contient près de 2 000 espèces végétales, les Étangs d’Ixelles à proximité des jardins de l’Abbaye de la Cambre. Enfin, l’Abbaye du Rouge Cloître à l’entrée de la forêt de Soignes, ce lieu rassemble : un prieuré, un atelier d’artiste, 2 étangs de pêche, une grande plaine de jeux et un parcours de santé.

2 – Les sites :

La grand-place, incontournable à Bruxelles, est composée d’un ensemble architectural dont l’hôtel-de-ville, la maison du Roi, la maison des Ducs de Brabant, le Pigeon (ancienne demeure de Victor Hugo), la statue d’Everad’t Serclaes qui, semblerait-il, porterait bonheur si vous touchez son bras.

3 – Les monuments :

Le Palais Royal, siège de la monarchie constitutionnelle belge, la Cathédrale de Bruxelles de style gothique, la Basilique du Sacré-Cœur de style Art Déco d’où vous aurez un point de vue exceptionnel à 180º sur la terrasse, la fontaine du Manneken Pis et sa légende qui a, depuis 1987, sa réplique féminine sous les traits de Jeanneke Pis, les galeries royales Saint-Hubert…

4 – Les murs BD :

Il y a en a beaucoup à Bruxelles, partout dans la ville, vous retrouverez des fresques de vos personnages préférés, ou qui ont marqué votre enfance, comme : Ric Hochet, XIII, Néron, Léonard, Cubitus, Tintin, Blake & Mortimer, Gaston Lagaffe, Titeuf, Corto Maltese, Martine, Lucky Luke…

5 – Les musées :

Le musée de la B.D. qui regroupe plus de 6 000 BD originales, les Musées royaux des Beaux-Arts et ses 20 000 chefs d’œuvre, le Musée royal d’Histoire militaire, l’Institut royal des Sciences naturelles…

Quels quartiers visiter à Bruxelles ?

  • Le quartier Marolles, il est célèbre pour son marché aux puces et pour son côté très authentique. Ce quartier date, en effet, de l’époque médiéval, vous aurez l’occasion d’y goûter une cuisine traditionnelle et populaire. Il est également apprécié pour son ambiance festive de jour comme de nuit, et pour ses nombreuses fresques et graffitis, c’est dans ce quartier que vous retrouverez la majorité des murs BD.
  • Bailli – Châtelain, à la fois chic et tendance, vous y découvrirez des parcs, des bois, des galeries d’art et des musées. Rue de Bailli, vous dénicherez des produits inédits dans les boutiques de jeunes créateurs et prêt-à-porter, ainsi que de bonnes adresses pour vous régaler de mets locaux.
  • Le quartier européen, il est apprécié pour ses parcs verdoyants, ses squares entourés de magnifiques demeures de style Art nouveau, ses musées la maison de l’histoire européenne ou le Parlamentarium qui vous expliquent le fonctionnement du Parlement européen, et les nombreux lieux de pause gourmande dont l’apéro du jeudi soir Place Lux où Bruxellois et expats se retrouvent autour d’un verre.
  • Les quartiers Dansaert et Sainte-Catherine pour son ambiance festive, les bars avec DJ, la dégustation de croquettes aux crevettes et autres spécialités de fruits de mer et de poisson, les boutiques de mode branchées pour tous les budgets, ainsi qu’un riche patrimoine historique et architectural.

Où se promener le dimanche en Belgique ?

Comme vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup à faire dans une aussi grande ville. Voici une sélection d’endroits variés qui vous permettront de découvrir Bruxelles sous ses différents aspects.

1 – Les marchés au petit matin :

Place Flagey 050 Ixelles, Marché de Watermael Boisfort, Marché de la gare du Midi, ils sont ouverts de 7 h à 13 h ou 14 h 30, vous y trouverez des : fruits, légumes, fromages et autres spécialités, vous pourrez faire une pause déjeuner sur l’une des nombreuses terrasses.

2 – Balades vertes :

L’arboretum de Tervuren est un jardin botanique qui contient des essences du monde entier, profitez-en pour emprunter le tram 44 qui part du centre-ville et qui est la ligne la plus ancienne.

La promenade verte fait plus de 60 km de long, elle se fait à pied ou à vélo, 1200 Woluwé-Saint-Lambert.

3 – Promenades au bord de la mer :

Le Village du Coq (De Haan), vous affectionnerez tout particulièrement ses villas à l’architecture belle-époque et ses immenses plages sauvages.

Le village de Blankenberge, une station balnéaire qui sort de l’ordinaire avec son ponton sur pilotis de 350 m de long et son vélodrome composé de pistes en bois directement sur la plage, vous y découvrirez des vélos pas comme les autres…

4 – Musées :

Musée en plein air Mini-Europe, à côté de l’Atonium, 350 monuments des grandes villes d’Europe sont représentés à l’échelle 1/25, ainsi que des animations et de nombreuses figurines.

Et pourquoi ne pas tester un atelier de chocolat où vous apprendrez à confectionner différentes sortes de chocolats en participant à un cours de 2 h ? Un rendez-vous gourmand à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page