visiter rome

Visiter Rome

Itinéraire La cité immortelle – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Rome avec Emilie !

blue arrow9.6 km

little pin21 découvertes

pas3h15

bouton audioguides
Visite Rome plan itinéraire
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Rome

: 21 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Rome ne s’est pas faite en un jour, et ne se visite certainement pas en un jour non plus !

J’espère que vous êtes là pour quelque temps parce qu’il y a beaucoup beaucoup beaucoup à voir !!
Et nul besoin de visiter chacune de ses 900 églises, rien qu’en se concentrant sur les grands incontournables de la ville, on peut aisément remplir nos journées, nos yeux et notre mémoire de plein de beauté.

Mais Rome c’est aussi la Dolce Vita, alors pour la vivre, il faut prendre son temps. Pas de visite express pour essayer d’en voir le plus possible, ici, c’est la décontraction qui règne et ce n’est que comme ça que vous savourerez vraiment vos vacances romaines !

Mais trêve de paroles, voici un premier itinéraire sur les traces du passé du berceau de la civilisation la plus puissante et la plus brillante du bassin méditerranéen. Oui, rien que ça 🙂

quote bas
Monument à la Gloire d’Emmanuel II

Avant toute chose, il est important de poser deux trois bases de ce que l’on sait sur l’Italie. Parce qu’avant de se plonger dans l’Empire romain et de côtoyer César et Auguste, il est peut-être important de saluer le personnage principal de l’Italie réunifiée. Celui que l’on nomme le Père de la Patrie.

Place et Musées du Capitole

Vous voilà au cœur de Rome. Au sommet de la plus petite de ses sept collines. La colline du Capitole. À l’antiquité, il y avait là une place fortifiée, symbole du pouvoir politique et religieux de la ville. Il y avait d’importants temples comme celui de Jupiter aujourd’hui disparu. Mais en 1536, la colline est dans un triste état lors de la visite de l’empereur Charles 1er. Le Pape Paul III Farnèse décide alors que ce n’est pas une façon de recevoir des invités de marque et charge Michel-Ange en personne de penser une nouvelle place. La place d’origine était ouverte sur le Forum.

Statue de la Louve

Voilà, du haut de sa colonne, la célèbre Louve de Romulus et Rémus. L’originale, datant du moyen-âge, est au musée du Capitole, mais au moins, si vous n’aviez pas l’intention d’y entrer, vous pouvez en admirer la réplique ! Vous l’avez peut-être déjà vu dans d’autres villes du monde. Il existe de nombreuses copies de cette icône emblématique de la mythologie de Rome. Pour ceux qui ne connaissent pas la légende de la fondation de Rome, en voici les grandes lignes. Dans l’idée, nous avons une prêtresse antique, Rhéa Silvia, qui, de son union avec Mars, le Dieu de la Guerre, donne naissance à Romulus et Rémus.

Le Forum

Alors là, soyez prêt à faire un vrai bon dans le temps. Essayez déjà de vous imaginer vers le XIIe siècle avant notre ère. C’est un terrain marécageux et inhospitalier que vous avez devant vous, il sert de nécropole aux villages des sept collines environnantes. Puis, vers -600 av. J.-C., les Romains, qui étaient, il faut bien leur reconnaître ça, des génies du traitement des eaux, on réussi a calé un égout pour évacuer tout ce qui dérangeait afin de pouvoir construire la place principale de la ville nouvelle.

Marché de Trajan

Vous voilà face à un autre point de vue intéressant de ce Forum. Ce sont les marchés de Trajan.

Le Colisée

Oui, c’est énorme ! Vous voilà face à celui que l’on nomme le Colosse de Rome! L’amphithéâtre flavien, qui se dresse devant vous, est le plus gros jamais bâti par les romains ! Construit en 72 av. J.-C. à la demande de l’empereur Vespasien et terminé sous le règne de son fils Titus, le Colisée avait une capacité d’accueil de plus de 50.000 spectateurs avec des vestiaires pouvant accueillir jusqu’à 2.000 gladiateurs !

Arc de Constantin

Juste à côté du Colisée, nous voici à présent devant l’Arc de Constantin. C’est le monument le mieux conservé de la Rome antique et le plus moderne des arcs de triomphe construits à l’époque. Il a été monté en deux ans à peine sur la voie du triomphe qui ramenait les troupes au Capitole.

La Bocca della Verita

Nous arrivons sur la Piazza della bocca della verita. Pas besoin d’avoir fait Italien LV2 pour comprendre qu’il y a une histoire de bouche de vérité par ici !

Basilica di Santa Maria in Trastevere

Vous voilà au cœur du quartier de Trastevere face à une basilique plutôt intéressante ! On pense que c’est le premier lieu officiel du culte chrétien. Les premières fondations d’église remontent au IIIe siècle et auraient été bâties par le Pape Calixte Ier.

12

Et encore 12 à retrouver dans l’application

Vue sur Rome depuis les terrasses Caffarelli , Vue sur l’Arc de Septime Sévère , Vue sur les ruines antiques , Le mont Palatin , Le Cirque Maxime , Le temple d’Hercule Victor , Pont Palatin et arrivée au Trastevere , Belvédère Niccolo Scatoli et Fontaine Dell’Acqua Paola , Célèbre vue depuis la terrasse de Janicule , Porte de Settimiana , Pont Sisto , Fontaine des Tortues

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

21 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé depuis la place de Venise.

Parking conseillé sur la Piazza dei Santi Apostoli

02

Infos Parkings :

Se garer en Italie n’est pas une mince affaire.
Si, vous êtes en voiture et n’avez pas pu vous garer à votre hôtel, voici deux trois choses à retenir :
-Vous pouvez vous garer en dehors de la ville, à proximité d’un arrêt de métro et rejoindre le centre en transport en commun. La zone le long du Tibre est également plus facile d’accès et moins onéreuse que les parkings couverts du centre.
-Si vous vous garez en centre-ville, sachez que les places avec des lignes blanches sont gratuites, celles avec des lignes bleues sont payantes entre 8h et 20h, et celles avec des lignes jaunes, sont interdites de stationnement.

03

Infos visites:

En ce qui concerne vos visites. Si vous avez l’intention de visiter plus d’un monument, alors renseignez-vous sur les city pass, ou les billets combinés, offrant des entrées coupe-file et des tarifs plus avantageux. N’essayez pas de faire la queue et d’acheter vos billets sur place le jour J, vous y perdrez votre journée.

04

Infos Climat :

L’Italie jouit d’un climat méditerranéen doux toute l’année. A Rome, l’hiver est doux et pluvieux mais il peut faire froid en soirée. Les températures moyennes avoisinent les 14°C et les minimales 4°.
L’été est chaud et ensoleillé. A partir de Juin, la température peut être pesante avec des pics de chaleur à 40°C et quelques averses orageuses en soirée. Les moyennes de saison sont autour de 30°C.

05

Infos Monnaie :

L’Italie est dans la zone euro. La monnaie est l’Euro


Vous avez encore un peu de temps à Rome ?

Rome fascine et pour cause. Ce musée à ciel ouvert regorge d’art et d’histoire.

Tant et si bien qu’il vaut faudrait toute une vie pour admirer toutes ces œuvres ! Le maître mot est donc bien le temps. Un conseil ? Levez-vous de bonne heure ! Seul moyen vérifié de pouvoir voir la fontaine de Trevi sans une horde de touristes ou la place Saint-Pierre presque déserte !
Si vous comptez visiter plusieurs musées et voir plusieurs sites archéologiques, il faut absolument se renseigner sur les cartes combinant plusieurs entrées et les billets coupe file.  N’oublions pas que 16 autre millions de visiteurs par an ont eu la même idée que vous !

Pour ceux qui ont encore un peu de temps après avoir écumé les trésors du centre et du Vatican, il reste quelques pépites un peu plus éloignées.

La Basilique Saint Paul Hors les Murs est à voir si vous n’avez pas déjà fait le plein d’édifices religieux ! Et pour les amateurs de vestiges de l’antiquité qui en veulent encore, je vous conseille la visite d’Ostia Antica, à 30 km de Rome qui a été l’une des villes romaines les plus prospères.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Italie

Voyage et visite de Rome

La capitale italienne est une ville incontournable du pays. Son patrimoine culturel hors norme, ses richesses et sa gastronomie en font une destination privilégiée des touristes du monde entier.

Quelle période pour aller à Rome ?

Rome est une ville que l’on prendra plaisir à visiter tout au long de l’année. Parce qu’elle bénéficie d’un climat agréable en toutes saisons (à l’exception de l’hiver qui est souvent froid et pluvieux), on peut la visiter en tout temps.

Pour autant, il est certain que si vous souhaitez éviter les foules et profiter au mieux des différents monuments de la ville, il est conseillé de privilégier l’automne et le printemps. D’ailleurs, si lors de votre séjour à Rome, vous prévoyez de visiter le Latium (la campagne romaine), la saison automnale est la plus spectaculaire. En effet, à cette période les paysages se parent de magnifiques couleurs rouges et orangées qui vous laisseront sans voix. Au printemps, le spectacle est tout aussi grandiose alors que la végétation se fera luxuriante.

Rome bénéficie d’un climat méditerranéen plutôt doux. Ainsi, les températures y avoisinent généralement les 25 degrés tout au long de l’été, même en août. Les touristes ne s’y trompent pas, et c’est donc à cette saison qu’ils affluent en masse dans la capitale. Cette période de forte affluence dure globalement de mai à septembre. Si vous craignez les grosses chaleurs, méfiez-vous du mois de juin. En effet, il n’est pas rare que la cité romaine connaisse des pics de canicules jusqu’à 40° à cette période.

En outre, Rome est une ville où de nombreuses fêtes et festivals sont organisés chaque année. Durant ces événements, la cité constitue également une destination privilégiée pour un week-end ou pour passer des vacances. L’Italie est un pays très religieux où les fêtes saintes sont joyeusement célébrées à l’instar de Noël, de Pâques, de l’Epiphanie, ou encore, de l’Ascension. Ces célébrations vous permettront de vivre une expérience particulièrement authentique dans la capitale italienne. De la même façon, le Carnaval du Mardi Gras, ou encore, le Marathon de Rome sont des événements qui pourraient vous convaincre de réserver votre séjour à ces dates.

Comment visiter Rome en famille ?

Rome est une véritable ville musée qui fascine petits et grands. À l’occasion d’un séjour en famille à Rome, il est possible de profiter de nombreuses visites de monuments aux quatre coins de Rome.

La majorité de la visite de la ville pourra se faire à pied. Toutefois, si les enfants se sentent un peu fatigués, sachez qu’il est possible d’utiliser le large réseau de transport en commun de la ville. Bus et minibus, métro et tramway permettront à toute la famille de se déplacer à travers Rome sans encombre. Autre possibilité : le bus touristique, qui vous fera visiter la ville, accompagné d’un audioguide.

Plusieurs lieux incontournables de la ville sont à visiter en famille, parmi ceux-ci :

  • Le Colisée, site incontournable le plus visité de la ville. Il est idéal pour plonger au cœur de l’Histoire et en apprendre davantage sur les célèbres gladiateurs.
  • Le Parc de la Villa Borghese, ce magnifique parc est le plus grand de Rome. Il représente une halte idéale pour profiter d’une promenade ombragée ou même pour pique-niquer avant de reprendre vos visites. Son parc biologique accueillant de nombreux espèces d’animaux est une étape incontournable une fois sur place.
  • Explora, le musée de l’enfant est un vaste espace de jeux pédagogiques. Les thématiques abordées sont nombreuses et ne manqueront pas de passionner les plus jeunes.
  • Le Time Elevator propose un voyage à travers le temps pour découvrir l’Histoire de la ville en 5D (expérience disponible en français).
  • La fontaine de Trevi, ce monument incontournable de Rome ne manquera pas d’émerveiller toute la famille. Avant de vous y rendre, n’oubliez pas de préparer votre petite monnaie.
  • Le Rainbow Magicland, c’est le plus grand parc d’attraction de la ville et un arrêt idéal pour faire plaisir aux enfants.

Comment visiter Rome en 7 jours ?

La ville met à la disposition des visiteurs deux pass qui permettent de profiter de tarifs avantageux tout en gagnant du temps : le Roma Pass et l’Omnia Pass (incluant les visites du Vatican). Une fois votre pass en poche, voici une idée de circuit modulable qui vous permettra de découvrir Rome sans guide touristique :

Journée 1 : une visite à travers les vestiges de la Rome Antique.

Rome regorge de vestiges incontournables. Voici une liste des monuments immanquables lors d’une première journée dans la capitale italienne :

  • Le Colisée
  • Le Forum Romain
  • Le Mont Palatin
  • Le Circus Maximus
  • Le Monument Victor Emmanuel II

En fin de journée, n’hésitez pas à déguster un bon petit plat sur la plus célèbre place de la ville : la piazza Venezia.

Journée 2 : en route pour le centre historique

Cette seconde journée est idéale pour flâner à travers la ville et découvrir ses plus belles places. Voici une idée de circuit :

  • La Piazza Navona
  • Le Campo dei Fiori
  • Le Panthéon italien
  • La Fontaine de Trevi
  • La rue commerçante Via Condotta
  • La Place d’Espagne
  • La Place du Peuple

Journée 3 : visite du Vatican

Une visite du Vatican et de ses nombreux monuments est incontournable lors d’un long séjour à Rome. Vous y découvrirez notamment : la Basilique Saint-Pierre, la Chapelle Sixtine et bien plus encore.

Journée 4 : une visite dans le sud de Rome

Les catacombes de Saint-Calixte et ses nombreuses galeries souterraines vous permettront de vivre une aventure extraordinaire. Ensuite, direction les studios de Cinecittà pour découvrir certains des décors des plus grands films internationaux.

Journée 5 : le quartier du Latran et ses nombreux musées

Pour découvrir une Rom très authentique, il n’y a rien de tel que de partir à la découverte du quartier du Latran et notamment de sa Basilique. Sur votre parcours, de nombreux musées d’intérêt s’avéreront incontournables comme :

  • La galerie nationale d’art moderne et contemporain.
  • Le musée étrusque de la villa Giulia.

Terminez ensuite votre visite par le quartier de San Lorenzo, ses nombreux bars et œuvres de Street art.

Journée 6 : la visite de l’Ostia Antica

La visite de cette cité antique portuaire et commerciale, aujourd’hui en ruine, est souvent très appréciée des touristes qui prennent le temps de s’y rendre.

Journée 7 : Quartier libre !

Pour votre dernier jour à Rome, vous pourriez en profiter pour flâner dans la ville, faire quelques emplettes, ou encore, retourner aux endroits que vous avez le plus aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page