quimper

Visiter Quimper

Itinéraire La bretonne millénaire – Les incontournables à voir et à faire

Introduction (audioguide)Découvrez Quimper avec Emilie !

blue arrow2,3 km

little pin18 découvertes

pas1h00

bouton audioguides
00 plan quimper
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Quimper

: 18 lieux d’intérêt à voir et découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

A la recherche d’une destination de choix dynamique et attractive à l’intérieur des terres du Finistère sud, stoppez tout, Quimper fera totalement l’affaire. A la croisée du monde rural et du monde maritime, la cité bretonne rafle toutes les récompenses avec ce petit quelque chose en plus et de très bonnes adresses… 

“Ville d’art et d’histoire” depuis 1989, Quimper arrive à nous enivrer d’un parfum de mémoire et de culture grâce à la qualité de son patrimoine architectural médiéval qui fait jalouser son futur. Éternelle comme la pierre de ses remparts, belle comme les courbes de ses maisons à colombages, traditionnelle à travers sa célèbre faïence, la capitale de la Cornouaille mérite que l’on s’attarde davantage sur elle pour son histoire et sa beauté.

Bourrée d’atouts et meilleur concentré de ce que la Bretagne a à offrir, beurre et crêpe inclus, faites de Quimper votre nouvelle élue, le rendez vous à ne pas manquer.

Le « Cornouaille » ou Festival de Cornouaille, ce festival se produit chaque année au mois de juillet à Quimper, c’est une occasion unique de découvrir la culture Bretonne. Un contenu de concentré de Bretagne qui ne dure que quelques jours seulement.

Table des matières

quote bas
Le musée départemental breton

Plus remarquable monument de Quimper après la cathédrale Saint-Corentin, l’ancien Palais des Évêques de Cornouaille abrite depuis 1911 le musée départemental breton.

Les « Nouvelles Galeries Anglaret »

Si leur activité a cessé il y a quelques années et leur nom a été remplacé par celui de la boutique Bouchara, les “Nouvelles Galeries Anglaret” nous ont tout de même laissé leur plus bel appareil.

L’ancien Hôtel du Lion d’or

Reconnaissable dans tout Quimper par sa façade recouverte d’assiettes, ce magasin de faïencerie était jadis le plus vieux et le plus luxueux hôtel de la cité.

La cathédrale Saint-Corentin

Majestueuse et monumentale, la cathédrale Saint-Corentin est l’une des images emblématiques du Finistère, à peu près visible en tous lieux du Vieux Quimper. C’est en 1239, après décision de l’évêque Saint-Corentin, que la construction de l’édifice est entamée à l’emplacement d’une ancienne cathédrale romane. Les travaux, échelonnés en deux phases

L’Hôtel de Boisbilly

C’est à quelques pas de la Place-au-Beurre que nous tombons nez à nez avec l’Hôtel de Boisbilly. Ancienne résidence du chanoine de Boisbilly, auquel il doit son nom, le site est l’un des rares exemples d’hôtels quimpérois du XVIIe siècle entre cour et jardin.

La Tour Névet

Ancienne cité médiévale jusqu’au XVIe siècle, Quimper expose encore des fragments de ses fortifications qui délimitaient autrefois le périmètre et plus précisément le cœur historique.

Le musée des Beaux-Arts

Accolé à la mairie de Quimper, le musée des beaux-arts occupe depuis 1872 un palais classique conçu par le même architecte que celui des flèches de la cathédrale. L’histoire de ce musée, compté parmi les principaux de sa catégorie dans l’ouest de la France, s’est écrite à la suite d’un

Le Théâtre Max Jacob

Par logique, un théâtre est normalement destiné à recevoir des spectacles dramatiques ou des représentations de pièces en tout genre. Vous confirmez ? Et bien à Quimper, c’est le Théâtre Max Jacob, lui-même, qui a été au cœur d’une situation théâtrale lors de sa construction. En 1893, un avocat quimpérois

09

Et encore 9 à retrouver dans l’application

L’Odet, La rue Kéréon, Le Pont Médard, La rue des Boucheries, La Place-au-Beurre, Le jardin de la Retraite, La Maison des Cariatides, L’immeuble Kodak, Les remparts médiévaux.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

18 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 4 Rue Sainte-Catherine

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le Jardin de la Retraite. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage, il vous faudra emprunter le chemin suivant, ci-dessous, pour reprendre l’itinéraire de la visite.
 
Rue Elie Fréron -> Rue Verdelet -> Place Toul al Laer


Vous avez encore un peu de temps à Quimper ?

Déterminé à saisir la Quimper touch dans sa totalité ? Voici quelques idées supplémentaires que l’on se fait une joie de vous faire partager.

Le Palais épiscopal, l’ancien palais des évêques de Cornouaille, abrite aujourd’hui le musée départemental breton. La tour et l’escalier de Rohan sont la partie la plus ancienne du bâtiment (1507), la salle des fresques possède un plafond “à la française”, composé de poutres sculptées et de solives moulurées du XVI e siècle ainsi que d’un décor en trompe-l’œil, enfin un cloître borde la cour du Palais épiscopal.

Vive l’artisanat et le savoir-faire

En longeant les berges de la rivière Odet vers le sud, vous atteindrez le quartier emblématique de Locmaria et son église de style roman. Source première de Quimper, cette terre continue de briller par son artisanat potier et faïencier qui ont procuré un rayonnement international à la ville. Pour approcher ce savoir-faire si cher aux locaux, rien de mieux que de partir en direction de la faïencerie Henriot. C’est de là que sortent les fameux bols à oreille que l’on a forcément croisés lors d’un bon petit-déjeuner suivant notre réveil. Le musée de la Faïence rue Jean-Baptiste Bousquet retrace l’histoire de cet art. De nombreux musées vous permettent de mieux connaître Quimper et sa région.

Sainte Marine est un petit village et un port faisant face à la ville de Bénodet, vous pourrez  y découvrir l’Abri du Marin, le Fort Napoléonien, les corps de garde, mais également d’effectuer des promenades ou randonnées au bord de mer ou dans les forêts qui bordent l’Odet, les réserves naturelles du polder de Combrit sont un autre espace naturel à découvrir.

Un petit tour dans les environs

Parmi nos conseils de visites, encore plus au sud mais pas au-delà d’un quart d’heure de route du centre de Quimper, le château de Lanniron, ancienne résidence des évêques de Quimper, et son domaine de 38 hectares vous feront prendre un bon bol d’air pur face aux rives de l’Odet couvertes de verdure.

Partagez sur les réseaux :

Les autres lieux incontournables à visiter à Quimper à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page de notre site web en ligne, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite  du centre ville de Quimper à pied :

1 – L’Odet

LOdet Quimper

Merveilleusement traversée par les trois cours d’eau du Steir, de l’Odet et du Jet, Quimper ne peut que faire honneur aux origines de son nom breton kemper qui veut dire “confluent”. Considéré comme l’une des “plus jolies rivières de France”, l’Odet prend sa source à quarante kilomètres d’ici pour se jeter un peu plus bas dans l’océan Atlantique.

Terrain de jeux des croisières commentées à bord des Vedettes de l’Odet, le fleuve et ses quais offrent aux Quimpérois et aux visiteurs une belle excuse pour se lancer dans une promenade. Encore plus lorsque les quelques passerelles qui le chevauchent se parent de leurs tenues florales si romantiques. Au bord des rives ou sur l’un de ces petits ponts, à l’origine privé, le temps s’arrête un instant.

2 – La rue Kéréon

Si souvent reproduite en carte postale, en photo ou en peinture, cette rue  est la plus emblématique de toute la cité. Son nom, qui découle du pluriel breton kere pour dire cordonnier, se rattache à cette corporation qui occupait autrefois les lieux.

Offrant une perspective unique sur les flèches de la cathédrale de la ville, cette ruelle commerçante plait et pas qu’un peu grâce à son allure d’antan. Un charme fou qui a failli ne plus opérer lors du terrible incendie de 1762 durant lequel plusieurs maisons à colombage sont parties en fumée.

Ne souhaitant plus connaître un épisode dramatique similaire, les constructions de maisons à pans de bois ont dès lors été arrêtées au profit de celles en pierre. De ce fait, cette rue alterne avec goût ces témoins médiévaux d’un grand savoir-faire et ses belles façades de pierre pour une traversée piétonne le nez en l’air de la ville de Quimper de ce qui fut autrefois une place du marché.

3 – Le Pont Médard

Si aujourd’hui le petit Pont Médard vous emmène de la Place Terre au Duc à la rue Kéréon en un rien de temps, il faut imaginer que nos ancêtres n’étaient pas logés à la même enseigne. A l’époque médiévale, un pont-levis rattaché à une tour faisait la jonction entre la partie épiscopale, correspondant au vieux Quimper face à vous, et le faubourg ducal que vous êtes progressivement en train de quitter.

Ces anciennes fortifications ont toutes disparu au XVIIIe siècle au profit du Pont Médard pour faciliter la circulation et continuer d’enjamber la rivière Steir passant sous vos pieds.

4 – La rue des boucheries

Artiste, rêveuse et gourmande, cette rue du centre historique affirme totalement sa personnalité. Jugée comme l’une des plus belles de Quimper, cette petite artère fait le bonheur des piétons qui souhaitent arpenter le cœur historique et authentique de la ville.

Appelée selon l’ancienne corporation qui l’occupait à ses débuts, cette rue a peut-être fait une croix sur ses origines mais certainement pas sur son atmosphère animée qu’elle garde en elle depuis le Moyen Âge. Une visite à faire à Quimper !

5 – La Place-au-Beurre

C’est niché au cœur du Vieux Quimper que notre visite nous fait atterrir sur la place bien nommée . Anciennement nommée place aux Ruches, c’est là que l’on vendait autrefois le beurre d’hiver, particulièrement salé, pour qu’il se conserve longtemps dans des pots en grès. Aujourd’hui, la placette reste cet endroit blotti dans les entrelacs des ruelles pavées où il fait bon musarder.

A l’abri des vents, les férus d’histoire pourront contempler les façades de ces maisons à pans de bois du XVIIe siècle alors que les gourmands pourront choisir la crêperie où s’attabler pour manger ce mets traditionnel breton. Attention tout de même, car qui dit crêpe, dit beurre et sur cette place pas le choix que d’y faire honneur!

6 – Le jardin de la Retraite

Le jardin de la Retraite Quimper

A l’abri du rempart Est de la ville, le jardin de la Retraite est un lieu d’évasion qui s’étend sur près d’un demi-hectare.

Composée d’un jardin subtropical, d’une palmeraie et d’un jardin sec, cette ancienne propriété de chanoine perpétue la tradition des jardins d’acclimatation où les plantes étaient ramenées d’un peu partout par les grands navigateurs du XVIe siècle. Ouvert depuis 1979, ce parc prend facilement des allures d’oasis saharienne ou de désert mexicain directement téléporté en plein cœur du Finistère.

Informations pratiques :

  • Adresse : 35 Rue Élie Freron, 29000 Quimper
  • Horaire d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 19h
  • Téléphone : 02 98 98 88 87

7 – La Maison des Cariatides

Dans le Vieux Quimper, les maisons à colombages dictent un peu l’atmosphère. Construites entre le XVe et le XVIe siècle, ces maisons à pans de bois sont facilement reconnaissables par leur architecture traditionnelle et leurs teintes colorées qui embellissent le paysage urbain.

La plus connue à Quimper est celle qui se présente devant vous avec ses pans de bois peints de couleur bleu ciel. Ancienne taverne du XVIe siècle, cette vieille maison est baptisée la Maison des Cariatides en référence aux figures sculptées apparentes sur les piliers. Certains racontent que ces visages réjouis représenteraient des Quimpérois en fête.

Alors que d’autres laissent entendre qu’il s’agirait de truands qui avaient pour habitude de fréquenter l’établissement autrefois. Le mieux est de laisser le mystère régner sur ce monument historique.

Informations pratiques :

  • Adresse : Rue du Gueodet, 29000 Quimper

8 – L’immeuble Kodak

Proportionnels à la taille de Quimper, les exemples d’Art déco sont rares mais pas inexistants. Conçu dans un style paquebot, à l’origine de sa célébrité, l’immeuble Kodak a été inauguré en 1993 pour le fils du photographe Joseph Villard.

Une famille dont la réputation en matière de studio photo ou d’éditions de cartes postales n’était plus à faire sur Quimper. Si la façade de l’édifice a perdu quelques couleurs, outrages du temps obligent, les lignes épurées et le revêtement partiel en carreaux de faïence bleus sont eux toujours là pour honorer l’inscription du magasin aux monuments historiques depuis 2006.

Informations pratiques :

  • Adresse : 33 Boulevard Amiral de Kerguelen 29000 Quimper

9 – Les remparts médiévaux

Les remparts medievaux Quimper

Ici et là, Quimper garde de nombreux vestiges plus ou moins évidents de l’époque médiévale.

Hormis ses illustres maisons à pans de bois, on peut encore croiser des portes et des remparts qui, discrètement, nous indiquent le passé d’enceinte fortifiée du moyen age qu’a connu la ville au XIVe siècle. Pour vous faire une idée, 1500 mètres de murailles en pierre venaient entourés la cité bretonne, et plus spécialement les alentours de la cathédrale, de façon à rendre le cœur de Quimper impénétrable. Une architecture médiévale qui s’impose dans toute sa splendeur pour notre plus grand plaisir.

Si plusieurs sections ont disparu ou ont été détruites, des tronçons comme celui se tenant devant vous permettent encore d’imaginer l’importance de ce système défensif établi des siècles plus tôt dans le Finistère sud.

10 – La cathédrale Saint Corentin

Véritable joyau de l’art gothique breton, la cathédrale Saint Corentin située place Saint Corentin est un monument incontournable du centre historique de la ville de Quimper placé sous le patronage de Notre-Dame. Art gothique du XIII e siècle, la rosace, les vitraux et les deux tours de St Corentin sont absolument sublimes. Découvrez l’histoire de Saint Corentin et du roi Gradlon ! En visite libre ou visite guidée.

Où se balader à Quimper ?

Si vous avez envie de vous balader à Quimper en Bretagne, vous aurez le choix entre plusieurs circuits. L’un des plus appréciés est sans aucun doute le Vieux Quimper. Si vous avez envie de flâner dans les ruelles de la vielle ville et découvrir son ambiance unique et son architecture typique du moyen âge, c’est LA balade à faire.

En outre, une balade très appréciée des Quimpérois et quimpéroise est celle qu’il est possible de faire dans les jardins du Château de Lanniron. La visite est payante (5 € par adulte, 3 € par enfant de moins de 12 ans, et gratuit pour les plus jeunes), mais en vaut largement la chandelle. En effet, les jardins sont vraiment magnifiques et sont d’ailleurs inscrits comme sites naturels classés.

Le quartier de Locmaria aux abords de l’Odet et son église romane du XIe siècle, Notre-Dame de Locmaria ,  est tout simplement la plus ancienne église du département du Finistère, le jardin du prieuré,  un magnifique jardin médiévale et la faïencerie Henriot-Quimper qui a ouvert ses portes en 1960, font partie des immanquables du quartier de Locmaria lors de la visite de Quimper.

La Chapelle des Jésuites ou Chapelle Notre-Dame de Bon-Secours, place Claude le Coz,  est un ancien collège des Jésuites, le Collège de la Tour d’Auvergne qui a vu passer de nombreuses personnalités.

Pour finir, une solution très simple pour se promener à Quimper consiste à se rendre au Jardin de la Paix. Il s’agit d’un lieu plutôt original puisqu’il abrite principalement des essences du pourtour méditerranéen. À noter que la visite du parc est gratuite.

Pourquoi visiter Quimper ?

Quimper est une ville bretonne incontournable qui constitue une destination de vacances idéale si vous avez envie de visiter la région. Si vous hésitez à vous y rendre, voici quelques arguments qui devraient aisément vous convaincre qu’il s’agit d’une ville parfaite pour les vacances ou le temps d’un week end.

Tout d’abord, Quimper est classée « Ville d’Art et d’Histoire ». Capitale de Cornouaille, son patrimoine architectural et culturel est particulièrement intéressant.

Quimper est aussi une magnifique cité qui comprend de très beaux espaces fleuris pour lesquels la municipalité a été récompensée à de nombreuses reprises. Le cadre offert aux Quimpérois et aux visiteurs de passage est donc formidable.

En outre, les activités à y faire y sont très nombreuses et peuvent plaire aussi bien aux petits qu’au plus grands ; de quoi combler toute la famille.

Pour finir, rappelons que la gastronomie bretonne est l’une des plus gourmandes de France. Galettes, crêpes, et bien d’autres spécialités vous attendent dans les nombreux établissements de la ville. Les halles Saint François situées sur l’ancien couvent Saint-François, au centre ville de Quimper est un marché couvert ou vous trouverez des produits du bord de mer, des crêpes dentelles, du caramel au beurre salé, du kouign amann, des galettes de Pont Aven et bien d’autres douceurs bretonnes !

Où manger à Quimper ?

Quimper regorge d’adresses gastronomiques où les saveurs de la Bretagne s’expriment avec brio. Que vous soyez à la recherche d’une crêperie traditionnelle ou d’un restaurant gastronomique, la ville saura vous satisfaire. Les produits locaux, tels que les fruits de mer, les crêpes de blé noir, ou encore le kouign-amann, sont à l’honneur et se déclinent sous toutes les formes pour le plaisir des gourmets. Des petites tables nichées au cœur du centre historique aux établissements offrant une vue imprenable sur l’Odet, chaque repas devient une expérience culinaire inédite.

Dans le respect des traditions, les chefs quimpérois puisent dans le terroir breton l’inspiration pour des plats revisités ou authentiques. Les marchés locaux, comme celui de la place Saint-Corentin, sont également une excellente opportunité pour découvrir les produits du terroir et pourquoi pas, pique-niquer au bord de l’eau ou dans l’un des nombreux espaces verts de la ville.

Où dormir à Quimper ?

Quimper offre une large palette d’hébergements pour tous les goûts et tous les budgets. Des hôtels de charme situés dans d’anciennes bâtisses bretonnes, des chambres d’hôtes accueillantes au cadre pittoresque ou encore des gîtes ruraux à la périphérie de la ville, chacun trouvera son havre de paix pour une nuit ou un séjour prolongé. Pour une immersion totale, optez pour un hébergement au cœur de la vieille ville, à deux pas des principales attractions.

L’accueil chaleureux des Quimpérois contribue à faire de chaque séjour une expérience mémorable. Les informations touristiques sont facilement accessibles pour aider les visiteurs à choisir l’endroit qui correspond le mieux à leurs attentes, que ce soit pour une escapade romantique, un voyage d’affaires ou des vacances en famille.

Que faire à Quimper quand il pleut ?

Les jours de pluie, Quimper révèle une autre facette de son charme. Les musées, tels que le Musée départemental breton ou le Musée de la Faïence, proposent un abri culturel où l’on peut s’immerger dans l’histoire et l’art de la région. Ces lieux de savoir et de découverte sont parfaits pour comprendre l’identité bretonne et admirer des collections uniques.

La ville est également dotée de galeries d’art, de boutiques d’artisanat et de cafés cosy où l’on peut se réfugier le temps que le ciel s’éclaircisse. Les ateliers de poterie ou de broderie offrent la possibilité de s’initier aux savoir-faire locaux et de repartir avec un souvenir fait main, témoignage de votre passage à Quimper.

Comment visiter Quimper en 3, 4 ou 5 jours?

Visiter Quimper sur 3 jours permet de découvrir les incontournables : la cathédrale Saint-Corentin, les rues pittoresques, le quartier de Locmaria et les bords de l’Odet. En ajoutant 1 jour, on peut s’aventurer dans les musées et jardins, ou participer à une visite guidée pour des anecdotes et des récits qui enrichiront votre expérience. 5 jours donnent l’occasion d’explorer plus largement les alentours, avec des excursions dans le Finistère, à la rencontre de ses sites naturels préservés et de ses villages de caractère.

Pour organiser votre séjour, des itinéraires thématiques sont à votre disposition, vous invitant à suivre les traces des peintres, des bâtisseurs ou encore des navigateurs qui ont façonné l’histoire de cette terre de légendes. Ces parcours sont jalonnés de pauses gourmandes et de points de vue époustouflants, pour un voyage aussi riche en découvertes qu’en émotions.

Comment aller et se déplacer à Quimper ?

Quimper est aisément accessible en voiture, en train ou en avion, avec des liaisons régulières depuis les principales villes de France. Une fois sur place, le centre-ville se prête idéalement à la marche, avec des zones piétonnes étendues et des panneaux d’orientation pour guider les visiteurs. Pour les distances plus importantes ou pour explorer les alentours, le réseau de transports en commun est efficace, avec des bus et des services de location de vélos.

La ville met également à disposition des solutions de stationnement, avec des parkings en périphérie et des navettes pour rejoindre facilement le cœur historique. Les plus aventureux pourront opter pour le kayak sur l’Odet, pour une perspective inédite sur la ville et ses environs. Choisir de se déplacer à Quimper, c’est s’offrir la liberté de composer son itinéraire au rythme de ses envies, en harmonie avec la douceur de vivre bretonne.

Où marcher à Quimper ?

Si vous aimez marcher, sachez qu’il existe plusieurs lieux intéressants à Quimper qui devraient plaire aux marcheurs aguerris comme aux amateurs.

Quimper est, en effet, dominé par une colline emblématique : le Mont Frugy. Culminant à 70 mètres d’altitude, elle offre une ascension adaptée à tous les types de marcheurs. Il est plutôt rare de bénéficier d’un tel coin de nature en pleine ville, et c’est pour cela que les visiteurs ne manquent pas de s’y rendre. D’ailleurs, une fois arrivé en haut, le spectacle est à couper le souffle avec une très belle vue sur Quimper et ses alentours.

En dehors de Quimper, vous pourrez opter pour un superbe site où les randonnées sont nombreuses. Il s’agit du site géologique des gorges du Stangala. De nombreux sentiers y sont aménagés, que ce soit pédestres ou dédiés aux cyclistes. Par ailleurs, vous y trouverez également la fameuse « descente du Stangala » à réaliser en kayak.

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Bretagne

4.7/5 - (7 votes)

2 réflexions sur “Visiter Quimper”

  1. S’émerveiller devant la cathédrale, s’imprégner de l’âme médiévale de la vieille ville, flâner sur les passerelles de l’Odet, déguster des crêpes aux Halles Saint-François… Votre itinéraire de visite nous a montré à quel point Quimper est magique ! Merci

  2. C’est fou, j’habite à côté de la station de métro Laennec à Lyon, et il aura fallu que j’aille jusqu’en Bretagne, et que je fasse votre circuit, pour que je sache enfin de qui il s’agit ! On mourra moins bêtes, c’est déjà ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut