prague

Visiter Prague

Itinéraire La traversée historique en mosaïque Baroque – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Prague avec Emilie !

blue arrow8,10 km

little pin23 découvertes

pas2h40

bouton audioguides
plan visite itineraire prague 1
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Prague

: 23 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Parce que ceux qui l’ont visité meurent d’envie d’y retourner et ceux qui ne la connaissent pas encore ne cessent d’en rêver, Prague fait naturellement l’unanimité.

Cette ensorcelante cité millénaire, longtemps réprimée par le régime communiste, revient plus que jamais sur le devant de la scène. Synonyme de la quintessence retrouvée, la capitale tchèque est la promesse d’une escapade fascinante où l’histoire et la culture vous attendent à chaque coin de rue. On ne compte plus les trésors dissimulés que la ville, classée UNESCO depuis 1992, renferme et garde précieusement. Qu’ils soient hors des sentiers battus ou dans ce merveilleux décor baroque complètement acidulé, on a décidé de vous les révéler un par un pour vous faire vivre une expérience inoubliable.

Alors, première ou énième visite, laissez la magie de la “Mère des villes” opérer sur vous.

quote bas
Le mur J.Lennon

Avec ses faux airs de mur de Berlin, le mur de John Lennon, encore debout lui, est un incontournable de Prague. Ni monument officiel, ni lieu de mémoire particulier, ses origines ne sont pour autant pas dénuées de sens. Derrière cette superposition de graffitis, c’est 40 années d’histoire autour de la liberté d’expression qui prennent vie. En 1968 apparaissent les 1ères inscriptions sous forme de slogans afin de dénoncer l’occupation soviétique et son régime totalitaire créé 20 ans plut tôt. Dans les années 70 se rajoutent des inscriptions de soutien envers des comédiens d’entre deux guerres.

Le pont Charles

Trait d’union entre la Vieille ville et le quartier de Mala Strana, le pont Charles est unanimement la star de Prague. Sans prétention particulière bien sûr ! Devenu voie piétonne seulement en 1974, ce colossal de plus de 500 mètres de long et 10 mètres de large comptait autrefois 4 voies de circulation. Le chemin que vous empruntez actuellement était constamment foulé par des balais de calèches. Sa construction remonte en 1357 lorsque le roi Charles IV, à l’origine de son nom, pose la première pierre. Une date mûrement réfléchie derrière laquelle se trouve une anecdote mathématique bien ficelée. De nature très superstitieuse, le roi optera pour le 9/07/1357 à 5h31 comme date et heure de début des travaux.

Le Théâtre national

Nul doute que cet emblème du renouveau national, appelé aussi “la chapelle dorée », soit facile à trouver. Ce charmant édifice néo-renaissance avec son fameux toit doré est la scène officielle de la République tchèque. Son histoire débute en 1881, via une volonté collective de créer un haut lieu dédié à la culture comme il se fait bien en Europe. Pleine d’espoir, la population des 4 coins du pays se mobilise et lance une collecte nationale.

Le musée Kampa et les bébés de David Cerny

Prenant place dans les anciens moulins à eau Sova, le musée Kampa reflète une élégance et une sobriété contemporaines. Ce site, ouvert en 2003, est l’aboutissement d’une belle histoire d’engagement et de passion artistique menée depuis des années par le couple Mládek. Ces férus d’art contemporain ont réuni toute une collection d’œuvres dans le but de faire connaître la culture tchèque du XXe siècle. Parmi les fonds exposés se trouvent ceux de grands artistes nationaux pionniers de leur art.

La Tour Petřín

Après ces bonnes enjambées, vous voilà au pied de la Tour Petrin. Oui oui, la Tour Petrin et non la Tour Eiffel à qui elle ressemble en version mini bien sûr. A ce propos, si leurs silhouettes s’avèrent si similaires, ce n’est pas une simple coïncidence. Laissez-nous vous en dire plus… En 1899, la Tour Eiffel est dévoilée à l’occasion de l’exposition universelle.

Le sanctuaire de Notre-Dame-de-Lorette

Haut lieu de pèlerinage du pays, ce bel édifice religieux blanc a ouvert ses portes en 1626. Il doit en partie son apparence à la Santa Casa, cette modeste maison où la Vierge Marie aurait appris sa maternité divine. Si ce n’est que l’une de ses nombreuses copies, l’originale Santa Casa se trouve elle en Italie dans la ville de Loreto.

Le château de Prague

Perché sur sa falaise, le château de Prague est un lieu magique qui a traversé l’histoire. Construit il y a plus de 1000 ans, c’est au départ une fortification en bois qui est bâtie pour protéger la résidence des princes. Au fil du temps, les premiers bâtiments annexes apparaissent. Des églises, pour certaines disparues, complètent le terrain et donnent au château une fonction religieuse en plus de celle politique. Au XIIe siècle, la résidence princière connaît un relooking en troquant son allure de bois pour des fortifications plus solides en pierre.

La cathédrale Saint-Guy

Symbole spirituel de l’État tchèque, la cathédrale Saint-Guy vous reçoit avec prestance. Actuellement connue comme le plus grand monument religieux du pays, sa réalisation a fait l’objet d’un chantier monumental sans fin. Tout commence au Xe siècle lorsque Saint-Venceslas, le saint patron des Tchèques, fait construire une simple rotonde pré-romane. A ce stade rien de grandiose comme vous pouvez l’imaginer. Prague, récemment élevée au rang d’archevêché, voit naître l’idée d’une possible construction de cathédrale. Convaincus par la faisabilité du projet, le futur empereur Charles IV et la famille royale Bohême de Luxembourg lancent le début des travaux. Familier de la cour française, Charles IV apprécie tout particulièrement les grandes cathédrales du nord de la France.

La basilique Saint-Georges

Avouez que des édifices religieux aussi colorés, ça ne court pas les rues. Il faut savoir que la basilique Saint-Georges, fondée en 920, est l’une des plus anciennes églises pragoises conservées. Son aspect extérieur met en avant un mixte subtil entre le style roman et le style baroque. Ses deux clochers blanc composé de gaize, cette pierre poreuse formée en terrain argileux, ont été ajoutés à la structure qu’en 1142. Vous nous croiriez si on vous disait d’ailleurs qu’ils ont la particularité d’avoir des noms ?

14

Et encore 14 à retrouver dans l’application

Le point de vue du pont Charles, L’Île Kampa, Le funiculaire de la colline Petřín, La colline Petřín, Le Monastère de Strahov, Le Palais Cernin, Le Palais Martinic, Le Palais Schwarzenberg, La porte d’entrée Matthias du Château de Prague, La ruelle d’or, Le point de vue de la Tour Noire, Le Palais Wallenstein, Le quartier de Malá Strana : le petit côté de Prague, L’église Saint-Nicolas (Malá Strana). 

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

23 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite n°1 avec un départ conseillé au 1 Malostranské náměstí, non loin de l’église Saint Nicolas (Malà Strana).

Autres départs :
 
Directement au 12 Pohořelec, non loin du palais Cernin ou bien directement au Musée Kampa situé sur l’île Kampa.

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le château de Prague et la colline Petřín. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage,  il vous faudra emprunter le chemin suivant, ci-dessous, pour reprendre l’itinéraire de la visite.

Pour le château de Prague :
Rue Zámecké schody -> Rue Thunovská 
 
Pour la colline Petřín :
Rue Újezd -> Rue Karmelitská

03

Visite n°2 avec un départ conseillé en face de l’horloge astronomique, sur la place de la Vieille ville. :

Autres départs :

Directement au 60 Náměstí Republiky, non loin de la maison de la municipalité ou bien directement au 17 listopadu, à côté du monument Rudolfinum.

04

Point monnaie :

L’unité monétaire officielle en République Tchèque est la Couronne tchèque (CZK ou Kč en abrégé).

05

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne varie beaucoup mais elle statue généralement autour de 9°C dû à un climat continental tempéré avec des hivers froids et des étés chauds.
En janvier et en février, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de -1°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juillet et août avec des maximales autour 25°C voire plus.
Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent de mai à juillet.
Afin d’optimiser votre venue, les mois de mai à septembre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour malgré de possibles averses.


Vous avez encore un peu de temps à Prague ?

Ce n’est pas parce Prague est une ville relativement petite qu’elle n’a pas forcément grand chose à offrir, ça en est même tout le contraire. A la question que faire à Prague, ce ne sont pas les idées qui manquent mais peut-être parfois les moyens.

Beaucoup de ses monuments ou de ses sites incontournables révèlent qu’une partie de leur histoire si vous n’achetez pas les billets d’entrée. Pour éviter d’avoir le cœur déchiré entre deux programmes, on a nous-mêmes décidé de trancher pour vous avec ces sites payants mais qui manqueront ouvertement à la découverte de Prague si vous ne les faites pas intégralement.

C’est sans surprise que l’on vous suggère un petit effort monétaire pour la visite du château de Prague dont la réputation n’est plus à faire. Cette enceinte médiévale, où de nombreux souverains se sont succédé, est un concentré de bâtiments historiques et culturels incontournables. Par l’achat d’un seul billet, c’est la visite complète de ce musée à ciel ouvert qui vous attend. Que ce soit l’ancien palais royal, l’intérieur de la cathédrale Saint-Guy ou la traversée de la Ruelle d’or, tous vous rapprocheront un peu plus de l’ancienne Prague.

S’il y a bien un autre endroit qui vaut quelques sous en moins, c’est le Musée juif de la ville. A l’image du site précédent, c’est aussi un billet groupé qui vous permettra, à l’exception de la synagogue Vieille-Nouvelle, de profiter des trésors conservés de cette communauté religieuse marquée par un passé tragique. Important lieu de mémoire, les coutumes et les traditions juives seront mises à l’honneur dans les 7 synagogues dont certaines par leur beauté profonde marquent le paysage du quartier. Bien moins esthétique et encore qu’avec ses 12000 tombes inclinées et empilées, le cimetière juif, l’un des plus vieux d’Europe, vous ouvrira aussi ses portes. A titre indicatif, le musée est ouvert tous les jours sauf le samedi.

Si votre budget en a déjà pris un coup, il reste encore des options de secours tout à fait envisageables gratuitement. Parce qu’un peu de verdure ne fait pas de mal, vous aurez le choix entre deux grands parcs très appréciés à Prague. Le plus grand, c’est le parc Letna, cette immense bande verte qui s’étend sur la rive gauche de la Vltava et qui offre un panorama incomparable sur la ville. Et pour celles et ceux qui se trouvent sur la rive droite, on pense aussi à vous avec le parc Riegrovy sady, certes plus petit, mais pas moins animé et gâté par la vue.

Pour nos amateurs d’architecture et d’art, faites un saut à la maison dansante de Frank Gehry inspirée du couple de danseurs formé par Fred Astair et Ginger Rogers ou encore à la Tour de transmission de Zizkov où une autre oeuvre déroutante de David Cerny y est exposée.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Tchéquie

Aucune ville pour l'instant

Quelles sont les principales attractions à visiter à Prague ? 

Prague est une ville-musée aux multiples facettes qui regorgent d’attractions. Plusieurs monuments de la ville constituent des visites incontournables. C’est notamment le cas des monuments suivants :

1 – Le Château de Prague

Le Château de Prague est l’emblème de la ville. Considéré comme le plus grand château fort médiéval au monde, c’est une étape obligée lors d’un séjour à Prague. L’enceinte du château abrite plusieurs monuments et espaces qu’il est important de ne pas manquer, à l’instar de la Ruelle d’Or, de l’Ancien Palais Royal, de la Basilique et du Couvent Saint-Georges, de la Tour Noire, ou encore, de la Tour Daliborka et de la Tour Poudrière.

2 – La Cathédrale de Saint-Guy

Également présente à l’intérieur du domaine du Château de Prague, la cathédrale de Saint-Guy constitue une visite à part entière. Cette magnifique œuvre d’architecture religieuse est également un emblème de la ville tchèque. C’est d’ailleurs depuis son clocher que l’on peut profiter de l’un des plus beaux points de vue pour admirer la ville.

3 – Le Pont Saint-Charles

Le Pont Saint-Charles est le plus célèbre pont de toute la ville. Mesurant plus de 500 mètres de longs et 10 mètres de large, il était autrefois destiné au passage des calèches. Aujourd’hui, il est exclusivement piéton et permet ainsi aux locaux, comme aux touristes de passage, de l’utiliser en tout temps tout en profitant des nombreux stands qui s’y trouvent.

Quelles sont les activités les plus populaires à Prague à faire avec des enfants ?

Prague est l’une des plus belles villes d’Europe, et à ce titre, les activités n’y manquent pas. Si vous vous y rendez en famille, voici quelques idées d’activités très populaires à faire avec des enfants.

1 – Une visite du zoo de Prague

Rien de tel que de se rendre dans un parc animalier pour émerveiller petits et grands. Fondé en 1931, le parc zoologique de la ville de Prague accueille une vaste faune sauvage composée de 640 espèces d’animaux sur près de 50 hectares. Dédiée à la sauvegarde et à la protection des animaux sauvages, ce parc constitue une étape incontournable lors d’un séjour en famille dans la capitale Tchèque.

2 – L’horloge astronomique de Prague

Prague est une ville qui regorge de lieux insolites à découvrir. Parmi ceux-ci, l’horloge astronomique est une horloge d’époque médiévale qui semble sortir tout droit d’un film d’Harry Potter. Véritable emblème de la ville, son système s’anime toutes les heures en offrant un spectacle unique que petits et grands ne manqueront pas d’apprécier.

3 – Une croisière sur la rivière Vltava

Une sortie en bateau est toujours un vrai plaisir. C’est d’autant plus le cas lorsqu’il s’agit de visiter une nouvelle ville. À Prague, vous et votre famille pourrez embarquer à bord d’un petit bateau à partir de différents embarcadères et profiter d’une balade d’une heure ou plus sur la Vltava. Vous découvrirez alors Prague sous un angle original et vivrez une expérience inoubliable avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page