visiter florence italie

Visiter Florence

Itinéraire A la rencontre de l’Art – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Florence avec Romane !

blue arrow9 km

little pin28 découvertes

pas3h00

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Florence

: 28 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Avis aux amateurs d’art et d’architecture ! Capitale de la Toscane, Florence est la troisième ville la plus visitée d’Europe. Et pour cause, elle regroupe dans ses églises et ses musées plus de 20% des œuvres du patrimoine artistique italien ! Michel-Ange, Brunelleschi, Botticelli… Les plus grands artistes italiens ont contribué à façonner cette ville chargée d’histoire et à en faire le véritable berceau de la Renaissance.

Dans chaque recoin de la ville, vous tomberez sur une fresque, une statue, un palais, qui vous feront retourner dans le passé, au temps où la puissante famille de Médicis a régné en maître pendant plusieurs siècles.

C’est un patrimoine historique et artistique hors du commun qui vous attend dans ce véritable musée à ciel ouvert, qui a su garder son dynamisme et son animation au fil du temps. Après une journée de visite, rien de tel que de goûter les spécialités florentines dans l’un des nombreux restaurants de la ville, et de profiter d’un verre en terrasse sur certaines des plus belles places d’Italie.

Alors, préparez vos valises et partez pour la capitale des arts !

quote bas

Impressionnante, cette cathédrale, non ? Elle s’impose comme étant l’une des plus grandes cathédrales au monde, et ses dimensions étaient bien évidemment extraordinaires pour l’époque. Ce sont plusieurs grands architectes de l’époque qui l’ont réalisée tout au long des XIIIe et XIVe siècles, et elle fut achevée en 1420, lorsqu’on y intègre la coupole que l’on aperçoit dans le fond de l’édifice.

C’est en 1298, seulement deux ans après le début de la construction de la cathédrale, que débutent les travaux pour élever le campanile de Giotto. Cette tour de presque 85 mètres de haut est en fait le clocher de la cathédrale et porte le nom de l’un de ses constructeurs, Giotto, qui a conçu le projet et bâti les fondations.

C’est le musée du Bargello qui s’installe en 1859 dans ce palais du XIIIe siècle. Il abrite les plus belles sculptures de Donatello, Michel Ange ou encore Cellini.

Vous voici devant la plus grande église franciscaine du monde ! Petit rappel, les franciscains sont l’ensemble des religieux catholiques qui mettent l’accent sur la pauvreté et l’humilité, et qui suivent ainsi la règle instaurée par Saint François d’Assise à partir du XIIIe siècle.

Cet imposant palais est construit en 1458 par Brunelleschi, le brillant architecte qui a conçu la coupole de la cathédrale de Florence, pour en faire la résidence d’un grand banquier florentin appelé Luca Pitti, qui avait pour objectif de contrer la nouvelle puissance des Médicis, et notamment de son rival politique, Cosme de Médicis.

Emblème de la ville, le Ponte Vecchio est, en plus d’être unique en son genre, le plus vieux pont en pierre d’Europe. Le premier pont bâti à cet emplacement date de l’époque romaine, mais du fait de sa composition en bois, il sera souvent détruit à cause des crues du fleuve.

Symbole de la ville, le palais Vecchio abritait après sa construction le siège du gouvernement de Florence. Cosme de Médicis s’y installe pendant plusieurs années, avant de l’abandonner au profit du palais Pitti, ce qui lui vaut aujourd’hui le nom de Vieux Palais.

Levez les yeux sur votre droite ! Ce palais est construit au XVe siècle pour le banquier Filippo Strozzi, qui souhaitait un bâtiment imposant et élégant pour illustrer toute sa puissance de noble florentin.

Elle est aux Dominicains ce que la basilique de Santa Croce est aux Franciscains. Cette basilique allie le style gothique florentin et le style cistercien, et possède un clocher haut de 69 mètres.

Vous l’avez sans doute compris, il est impossible de visiter Florence sans parler de la célèbre famille de Médicis qui y a régné pendant des siècles ! Vous arrivez ici devant les chapelles privées de la famille, l’occasion de reprendre alors l’histoire de cette lignée emblématique de Florence.

18

Et encore 18 à retrouver dans l’application

Basilique de San Marco, basilique de la Santissima Annunziata, musée Léonard de Vinci, place de la République, église Orsanmichele, église San Firenze, point de vue du Ponte alle Grazie, porte San Niccolo, esplanade Michel-Ange, jardin des Roses, porte San Miniato, quartier d’Oltrarno, basilique de Santa Maria del Santo Spirito, Galerie des Offices, fontaine du Porcellino, basilique de Santa Trinita, rue des Tornabuoni, église Saint Michel et Gaétan.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

28 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé à la Place San Marco :

– Parking souterrain Campo das Parking couvert San Gallo, 73 via San Gallo

02

Départ depuis la Place del Duomo : 

– Parking Parcheggio Firenze, 18 via Ricasoli 

03

Départ depuis le Ponte Vecchio : 

– Parking Ponte Vecchio, 45 via de Bardi


Vous avez encore un peu de temps à Florence ?

Pour continuer votre visite dans la capitale des arts, je vous conseille d’aller faire un tour dans le jardin de Boboli, situé derrière le Palais Pitti. C’est le plus grand espace vert de Florence, et l’un des plus beaux d’Italie ! C’est la famille de Médicis qui décide au fil des siècles d’agrandir le jardin pour en faire l’immense parc qu’il est aujourd’hui. Grottes, fontaines, statues… Ce jardin au style Renaissance regorge de trésors et offre une vue imprenable sur la ville !

Pour les plus férus d’art, impossible de ne pas passer par la Galleria dell’Accademia, qui expose une grande collection de peintures et sculptures, dont la célèbre statue de Michel-Ange, le David, qui constitue l’une des œuvres les plus célèbres de l’artiste.

Le musée Galilée vaut également le détour pour ceux qui souhaitent découvrir l’histoire de la science à travers les différentes salles d’un ancien palais du XIe siècle !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Italie

Voyage et visite de Florence

Florence, capitale de la Toscane, est connue pour son riche patrimoine architectural et ses œuvres d’art liés à la Renaissance. De grands noms de la peinture et de la sculpture sont associés à cette ville, tels que : Michel-Ange, Botticelli, Léonard de Vinci… Véritable musée à ciel ouvert, elle regroupe à elle seule 20 % des œuvres du patrimoine artistique présent en Italie.

Florence est également réputée pour ses vignobles, son huile d’olive, et sa gastronomie généreuse. Découvrez l’histoire des Médicis, cette famille toscane dont l’influence et la richesse leur ont permis de régner à l’époque de la Renaissance.

En prenant un peu de hauteur, vous apercevrez au loin cette campagne typique composée de collines, de cyprès, de vignes et de champs, à savoir que le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour visiter Florence, en effet, l’été est généralement assez lourd, ce qui n’est pas très agréable pour ceux qui craignent la chaleur.

Florence est l’un des berceaux de l’art et de l’architecture, il serait dommage de rater les sites incontournables de Florence-la-belle, aussi avons-nous mis en place des itinéraires tout prêts, afin de faciliter l’organisation de votre voyage, quelles que soient sa durée et sa composition (familiale, amicale, solo…).

Les autres lieux incontournables à visiter à Florence à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Florence à pied :

1 – Place et Basilique de San Marco

Cette église a été construite au XIIIe siècle et agrandie au XVe pour y accueillir les Dominicains.

Basilique de San Marco Florence

Située sur la place San Marco, la façade de la basilique affiche un style baroque du XVIIIe siècle. Mais le reste de la basilique et ses décorations sont bien plus anciens : c’est d’ailleurs Beato Angelico, surnommé “Le peintre des anges”, qui se charge, avec plusieurs autres peintres italiens, de la décoration picturale du couvent à partir de 1440, sur la demande de Cosme de Médicis. Il y fera d’ailleurs certaines de ses œuvres les plus célèbres et les plus admirées. La basilique San Marco est aujourd’hui une église historique très visitée, pour les fresques de Beato Angelico que l’on peut contempler dans le musée qui se trouve à l’intérieur.

2 – Place et Basilique de la Santissima Annunziata

Située sur la place du même nom, la basilique de la Santissima Annunziata est construite en 1250 pour l’ordre des Servites de Marie.

Basilique de la Santissima Annunziata Florence

Elle n’a pas échappé à la venue de Michelozzo, architecte du XVe siècle qui a rénové de nombreux édifices de la ville. Grâce à lui, c’est cette église à une nef qui voit le jour, entourée de plusieurs chapelles et d’un cloître appelé le Cloître des Vœux, en raison des nombreux ex-votos déposés par les habitants pour demander grâce ou remercier Dieu.

Si vous entrez dans la basilique, vous ne les verrez malheureusement pas puisqu’ils ont été enlevés à force de tomber sur les habitants… Mais vous pourrez toujours faire un tour dans le joli cloître et contempler les fresques réalisées par les trois plus grands peintres de l’époque : Andrea del Sarto, Pontormo et Basso Fiorentino ! Si son extérieur n’impressionne pas forcément, son intérieur vaut vraiment le détour.

3 – Musée Léonard de Vinci

Peintre, architecte, sculpteur, musicien… Le musée rend hommage à cet homme aux multiples talents, connu de tous pour sa célèbre peinture de la Joconde exposée dans la plus vaste salle du Louvre.

Mais c’était aussi un ingénieur impressionnant, qui a su révolutionner son temps avec des inventions toutes plus utiles les unes que les autres. Ce sont d’ailleurs plus de 50 dessins de ces inventions que vous retrouvez dans ce musée qui attire chaque année des milliers de visiteurs pour une expérience interactive au cœur de l’histoire, des inventions et des plus grandes œuvres picturales de Léonard de Vinci.

Un musée qui vous plonge dans l’univers de cet artiste qui reste, même après six siècles, l’un des personnages les plus connus au monde.

4 – Place de la République

La place de la République est une place historique qui constituait le cœur de la ville de Florentia, à l’époque romaine.

Place de la Republique Florence

Au XIXe siècle, lorsque Florence devient la capitale de l’Italie, la place est complètement réaménagée et se pare de beaux bâtiments au style architectural de cette époque et d’une arche qui symbolise la puissance de la ville et marque l’entrée dans ses rues historiques.

Seule la colonne située au centre de la place témoigne de l’ancien aménagement du lieu, qui abritait au XVe siècle le marché. Aujourd’hui, c’est un espace de rencontre pour les Florentins qui viennent profiter des cafés et des commerces alentour.

5 – Église de Orsanmichele

Véritable œuvre florentine du XIVe siècle, l’église d’Orsanmichele est construite sur une ancienne halle aux blés, puis agrandie pour en faire un lieu de culte.

Eglise de Orsanmichele Florence

Mais elle gardera tout de même sa fonction de grenier à blé, aux deuxième et troisième étages, pendant plusieurs années. C’est maintenant une église à part entière qui conserve une forme plutôt particulière pour un lieu de culte.

Interieur Eglise de Orsanmichele Florence

6 – Église San Firenze

Anciennement un couvent, cet édifice situé sur la place San Firenze accueille aujourd’hui le siège du tribunal.

Il arbore une façade de style baroque, plutôt rare dans le centre-ville de Florence. Le bâtiment est construit au XVIe siècle, et la façade actuelle est ajoutée un siècle plus tard. Aussi surprenant que cela puisse paraître, on retrouve à l’intérieur une église, l’église San Filipo Neri.

Sa décoration révèle le style baroque romain, présentant des sculptures, des fresques et des toiles qui plongent le visiteur au cœur de l’art florentin.

7 – Point de vue du Ponte alle Grazie

Traversant l’Arno, fleuve qui parcourt la Toscane sur 240 km, ce pont a été construit en 1237 et portait le nom du magistrat qui gouvernait la ville au moment de son édification.

Autrefois, il se présentait de la même façon que le Ponte Vecchio, arborant de chaque côté, sur ses arches, des petites maisons en bois dans lesquelles étaient installées des boutiques et des chapelles. Détruit en 1944 par les Allemands, comme la plupart des ponts de Florence, il est reconstruit quelques années plus tard, suivant les plans d’un simple pont à cinq arches, reliant les deux côtés de la ville.

Ponte alle Grazie Florence

Maintenant, il permet surtout à de nombreux visiteurs d’apprécier une superbe vue sur le Ponte Vecchio, situé à votre droite !

8 – Porte San Niccolo

Véritable vestige du XIVe siècle, la porte San Niccolo constituait une entrée dans la ville au temps du Moyen Age.

Porte San Niccolo Florence

Construite en 1324 selon les modèles d’Arnolfo di Cambio, elle est l’un des seuls témoignages de la présence d’enceinte à cette époque, qui a été détruite au XIXe siècle lors de la restructuration de la ville. Elle permet aujourd’hui de profiter d’une jolie vue sur Florence à son sommet.

9 – Esplanade Michel-Ange

La meilleure vue sur Florence s’offre à vous sur l’esplanade Michel-Ange qui domine le Sud de la ville !

Face à vous, les toits de Florence se révèlent et, entre eux, s’élèvent les monuments emblématiques de la ville : la cathédrale et son dôme impressionnant, l’imposante basilique de Santa Croce, l’unique Ponte Vecchio qui traverse l’Arno sur votre gauche…

Tout ceci avec, en prime, les montagnes des Apennins au fond. Cette place est donc LE spot photo de la ville ! Réalisée en 1875 au moment où Florence est la capitale de l’Italie, cette esplanade rend hommage à Michel-Ange et à son 400e anniversaire. On retrouve ainsi en son centre une copie du célèbre David, grande statue en bronze créée par ce génie de la Renaissance italienne, qui a réalisé les plus grandes œuvres de son époque.

Peintre, sculpteur, architecte, Michel-Ange est considéré comme un artiste universel humaniste. C’est à lui que l’on doit notamment la coupole de la Basilique Saint-Pierre à Rome et les fresques qui décorent la voûte de la chapelle Sixtine, au Vatican. Il mérite bien de donner son nom à la place la plus emblématique de Florence, non ?

10 – Jardin des Roses

Le jardin des Roses est un jardin panoramique qui relie le quartier d’Oltrarno à l’esplanade Michel-Ange.

Jardin des Roses Florence

Il porte bien son nom puisqu’on y trouve une grande collection de roses, mais aussi des citrons et un petit jardin japonais offert par la ville de Kyoto, avec qui la ville de Florence est jumelée. Le jardin est construit par l’architecte qui a créé l’esplanade Michel-Ange, Giuseppe Poggi, qui a profité du fort développement de la ville pour la réaménager, comme beaucoup d’autres architectes. C’est le moment de faire une pause dans ce jardin plutôt romantique !

11 – Porte San Miniato

Vous passez ici sous la porte San Miniato, qui date du XIVe siècle.

Porte San Miniato Florence

Contrairement à la plupart des portes que l’on aperçoit dans les villes, celle-ci ne comporte pas de tour, mais simplement une passerelle où se plaçaient les gardes pour surveiller la zone. Cette porte permet d’accéder à la place Michel-Ange, et permettait, à l’époque, de rejoindre la basilique San Miniato al Monte, qui se trouve un peu plus loin et qui offre un joli point de vue sur la ville.

12 – Quartier d’Oltrarno

Situé sur la rive gauche de l’Arno, le quartier d’Oltrarno est plus calme et moins touristique que les quartiers de la rive droite.

Il recèle pourtant plusieurs monuments historiques et attire les locaux qui viennent profiter des places animées pour faire la fête et manger au restaurant. On y trouve de nombreuses boutiques d’antiquité, des ateliers d’artisans et des petits marchés qui en font un lieu plus traditionnel, qui n’a pas perdu son charme au fil des siècles.

Palais de Bianca Cappello dans le quartier Oltrarno a Florence

Une ambiance bien différente des autres quartiers de la ville, plus populaire, plus authentique, mais tout aussi festive ! À ne pas manquer donc pour voir la ville autrement !

13 – Basilique de Santa Maria del Santo Spirito

Filippo Brunelleschi, ça vous dit quelque chose ? Oui, c’est encore à lui que l’on doit cette basilique, comme c’est le cas pour de nombreux édifices de la ville, notamment le palais Pitti ou la coupole de la cathédrale.

Dome Basilique de Santa Maria del Santo Spirito Florence

Il a en effet dessiné les plans de l’église en 1444, mais perd la vie deux ans après, ce qui ne lui laisse pas le temps de continuer les travaux. Ce sont d’autres architectes qui ont pris le relais, édifiant cette basilique sur les ruines d’un couvent du XIIIe siècle. Bien qu’ils aient changé une grande partie du projet initial de Brunelleschi, ils réussissent à bâtir une église totalement représentative de la Renaissance, très typique de la ville de Florence.

Son intérieur élégant expose des chefs-d’œuvre d’art florentin de style Renaissance, dont une statue représentant le Christ, sculptée par Michel-Ange lorsqu’il n’avait que 18 ans. La façade lisse et claire est due à l’enduit qui a été ajouté pour recouvrir les peintures au XVIIIe siècle, qui n’avaient jamais vraiment été achevées. Lumineuse et harmonieuse, cette basilique est aujourd’hui l’une des plus importantes de la ville.

14 – Galerie des Offices

Vous voici à l’entrée de la Galerie des Offices, autre témoignage de la grande puissance de la famille régnante.

Galerie des Offices Florence

Construite au XVIe siècle à la demande de Cosme de Médicis, cette galerie est reconnue dans le monde entier comme étant le temple de la Renaissance florentine : on y trouve l’une des plus riches collections du monde. Il accueillait autrefois les bureaux de la famille de Médicis et devient un musée lorsque François Ier, le fils de Cosme, décide de consacrer le dernier étage du bâtiment à ses collections de tableaux, bijoux, statues et autres objets artistiques.

Il ouvre ensuite le bâtiment à la visite, seulement à ses connaissances au départ, puis aux habitants de la ville, faisant ainsi de la Galerie des Offices l’un des plus anciens musées au monde. Un incontournable donc pour les grands amateurs d’art !

15 – Fontaine du Porcellino

Bien qu’elle représente un sanglier, cette fontaine est appelée la Fontaine du Porcellino, ou porcelet en français.

Fontaine du Porcellino Florence

La sculpture que vous voyez là est en fait une copie de celle qui a été construite au XVIIe siècle pour décorer le Palais Pitti, elle-même copiée d’une statue de marbre transportée de Rome à Florence un siècle plus tôt pour les Médicis. Mais cela n’enlève en rien la légende qui habite cette fontaine : si vous caressez son nez et que vous posez une pièce dans sa bouche, tous vos vœux se réaliseront ! Ça vaut le coup d’essayer, non ?

16 – Basilique de Santa Trinita

Construite au XIe siècle et agrandie au XIVe, la basilique de Santa Trinita arbore un style gothique et devient rapidement l’église fétiche des familles les plus riches.

Basilique de Santa Trinita Florence

Sa façade est de style Renaissance du XVIe siècle. À l’intérieur, on retrouve des chapelles décorées de très belles fresques qui retracent la vie de la Vierge, et celle de Saint François d’Assise et qui ont été peintes par des artistes italiens reconnus dans tout le pays.

17 – Rue des Tornabuoni

La rue des Tornabuoni est l’une des rues principales de Florence, construite à l’emplacement des anciens murs romains.

Rue des Tornabuoni Florence

Elle propose des boutiques de luxe, et est bordée par plusieurs palais construits entre le XVe et le XVIIe siècle pour les grandes et riches familles de l’époque. Cette rue était autrefois utilisée pour accueillir des cortèges, des parades et des jeux de plein air, ce qui explique que le quartier est devenu très populaire et très fréquenté.

18 – Église Saint Michel et Gaétan

Située à votre droite, l’église Saint Michel et Gaétan est l’une des plus belles œuvres baroques de Florence.

Eglise Saint Michel et Gaetan Florence

Sa construction s’étend entre 1604 et 1648 sur les plans originaux de Bernardo Buontalenti, et par plusieurs architectes italiens. Sa façade est plutôt atypique et différente des églises florentines, mais représente pleinement l’élégance du style baroque de la ville.

Avant sa reconstruction, l’église était dédiée à Saint Michel-Archange. Au fil du temps, elle sera également dédiée à Saint Gaétan de Thiene, le fondateur de l’ordre des Théatins. Si l’extérieur de l’église est plutôt impressionnant, son intérieur vaut également le détour.

Comment bien visiter Florence ?

Visiter Florence sur un week-end limitera considérablement la découverte de cette ville aux multiples trésors artistiques. Il faut bien 4 à 5 jours, voir plus, pour découvrir les sites principaux de la ville, car musées, marchés, ruelles, églises et palais sont légion. Flâner dans les rues ou faire les boutiques est aussi très agréable dans cette ville :

  • Marques de luxe (Giorgio Armani, Versace, Fendi, Balenciaga, Dolce & Gabbana, Céline) La Via de Tornabuoni,
  • Artisanat (La Via dei Serragli),
  • Produits locaux, gastronomie (Marché de San Lorenzo, Marché Sant’Ambrogio),
  • Bijoux en or et pierres précieuses, découvrez des pièces uniques dans un endroit qui l’est tout autant : Ponte Vecchio, le pont le plus ancien du pays ou des boutiques sont présentes depuis le XIII e siècle.

Vous trouverez très facilement des souvenirs pour vous et vos proches à tous les prix.

Quelles sont les principales attractions à visiter à Florence ?

1 – La Piazza Del Duomo

À partir de cette place, vous pourrez déjà admirer plusieurs joyaux :

  • La Cathédrale de Florence, avec sa coupole mythique de 114 m de hauteur, les scènes peintes au XVI e siècle qui représentent le jugement dernier… 463 marches mènent au Belvédère d’où vous aurez une très belle vue sur Florence.
  • Le Campanile de Giotto de la Cathédrale est l’un des plus beaux du pays avec son marbre blanc, vert et rouge. À 84 m de hauteur, vous pourrez, là aussi, profiter d’une vue splendide sur la ville.
  • Le Battistero di San Giovanni, cet édifice en marbre est le plus ancien de la place. La Porte du Paradis composée de 10 panneaux en bronze a nécessité 26 ans de travail, elle représente des scènes de l’Ancien Testament.
  • Le Ponte Vecchio, pont emblématique de Florence, une curiosité à ne pas manquer.
  • Le Museo dell’Opera del Duomo regroupe les sculptures et pièces originales des monuments de la place du Dôme.

Piazza Del Duomo Florence

2 – La Piazza della Signoria ou Place de la Seigneurie du XIIIe siècle

De nombreux artistes de rue sont présents sur cette place.

  • Palazzo Vecchio : l’édifice le plus important de la place. Vous pourrez observer les statues d’Adam et Eve, de David (une copie), d’Hercule et de Cacus et découvrir le secret de la salle des 500 !
  • Loggia dei Lanzi : ce petit musée en plein air regroupe sur ses arcades des sculptures comme l’Enlèvement des Sabines et Persée tenant la tête de Méduse.
  • La fontaine de Neptune.
  • La statue équestre de Cosme I du XVI e siècle.
  • Le Palais Uguccioni et le Tribunal des Marchandises où sont présentés les écus de 21 corporations d’arts et métiers médiévales.

Piazza della Signoria Florence

3 – La Basilique Santa Croce

Galilée, Machiavel, Lorenzo Ghiberti et Michel-Ange reposent dans ce Panthéon, de magnifiques sculptures et peintures ornent les murs de la plus grande église franciscaine du monde.

Basilique Santa Croce Florence

4 – Le Jardin de Boboli

Partez à la rencontre de la famille Médicis, dans ce parc de 45 ha composé de grottes, fontaines, d’un petit lac, de centaines de statues en marbre et d’un amphithéâtre orné d’un obélisque.

Jardin de Boboli a Florence

5 – L’Esplanade de Michel-Ange (Piazzale Michelangelo)

Ce belvédère vous permettra d’admirer la ville, notamment, au coucher du soleil, un moment à ne pas manquer !

Quel musée voir à Florence ?

Il y a au moins 2 musées incontournables à Florence :

1 – La galerie des offices

Les adeptes de la Renaissance ne peuvent pas passer à côté de la visite ce musée : Botticelli, Raphaël, Michel-Ange, le Caravage et De Vinci, tous sont exposés à travers pas moins de 45 salles.

Découvrez la Naissance de Vénus de Botticelli, Tondo Doni de Michelangelo, des sculptures classiques, des tapisseries, des décorations et des chefs-d’œuvre de la peinture du XIVe jusqu’au le XVIIIe siècle. Cet édifice était autrefois le bureau administratif des Médicis.

2 – La Galerie de l’Académie

L’attraction principale de cette galerie est, bien entendu, la statue de David de Michel-Ange, une statue connue dans le monde entier. Vous aurez également accès à d’autres sculptures de Jean de Bologne et Michel-Ange, à des peintures du 15 et 16 siècle de maîtres tels que Botticelli, de Ghirlandaio et d’Uccello.

À voir également : le Palais Pitti et les Jardins de Boboli (services de porcelaine, robes de bal du XVIe siècle, grottes…) et le Bargello (collection de sculptures gothiques et Renaissance dans une ancienne prison du XIIIe siècle).

Quelles sont les activités les plus populaires à Florence à faire avec des enfants ?

L’architecture et l’art ne vont pas forcément passionner vos enfants pendant toute la durée de votre séjour, aussi est-il préférable de prévoir quelques « soupapes de décompression » qui titilleront leur intérêt :

1 – Passage secret et déguisement au Palais Vecchio

Un guide vous livrera tous les secrets du Palazzo Vecchio, comme la tortue dont le Duc Cosme ne voulait jamais se séparer… Il y a 2 théâtres, la salle des contes (dès 3 ans) et un autre pour les plus de 8 ans, un moyen ludique et participatif pour découvrir la vie des Médicis. Visite guidée « à la découverte des passages secrets » …

2 – Musée d’Histoire de la Science – Section Galilée

Partez à la découverte des télescopes, des inventions et des instruments scientifiques via le circuit éducatif consacré à Galilée.

3 – Le carrousel de la Piazza della Repubblicca

Pour 1.50 € le tour, vos enfants pourront monter sur un magnifique carrousel très coloré composé de 20 chevaux et 2 carrosses dorés. À proximité de la place, se trouve la fontaine du cochon dans la loggia du Mercarto Nuovo, glisser une pièce sur son museau porterait chance si celle-ci passe à travers la grille !

4 – Apprendre à faire une pizza ou de la glace

De nombreux cours sont proposés en ville afin de faire votre famille des pros de la pizza et de la glace à l’Italienne !

5 – Le musée Léonard de Vinci

Les enfants pour voir les différentes inventions totalement fascinantes de ce génie de la Renaissance, des automates, les expositions sont interactives.

Entre 2 monuments, laissez-vous tenter par un bon café, une glace italienne, ou un verre de Chianti accompagné d’un bifteck d’aloyau florentin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page