sienne

Visiter Sienne

Itinéraire Une grâce médiévale absolue – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Sienne avec Emilie !

blue arrow3,0 km

little pin20 découvertes

pas1h00

bouton audioguides
00 plan sienne
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Sienne

: 20 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Souvent prise en comparaison avec sa rivale historique, Florence, Sienne ne joue pourtant pas sur les ressemblances. Plus petite et intime, cette merveille ocre s’apprivoise dans un océan de verdure ondulé dont elle seule est la gardienne légitime.

Son tracé spiralé, témoignage exceptionnel de la cité médiévale qu’elle a été, recèle quelques vrais trésors que seuls les artistes ont su magnifier avec leur talent en or. Une fois à l’intérieur de ses murailles d’antan, la cité dissimule des palais et des édifices coquets que la lumière dorée sublime à chaque instant.

Rendez-vous sur l’incroyable Piazza del Campo, où l’on met les gaz mais pas trop, pour une balade au calme entre art, culture et gastronomie qui a été récompensé en 1995 par l’UNESCO. À partir de là, tout est dit ! Sienne ne vole la vedette à personne, car elle met dignement la Toscane sur un piédestal de l’hiver à l’automne.

Si vous cherchez encore l’expérience à l’italienne, sachez qu’elle se trouve juste ici dans l’âme et la splendeur de Sienne.

quote bas
Palazzo Pubblico

Grande attraction de la Piazza del Campo, le Palazzo Pubblico est un bâtiment historique qui abrite le siège du gouvernement de Sienne depuis plus de 700 ans. À son inauguration en 1310, le palais communal avait pour mission de recevoir les “Nove”.

Battistero di San Giovanni

Positionné en contrebas de la cathédrale, le Battistero di San Giovanni est un remarquable édifice gothique construit entre 1315 et 1325 par un architecte local.

La cathédrale de Sienne

Découvrir la très belle ville de Sienne implique de façon inévitable que l’on approche sa cathédrale. Et quel monument stupéfiant on a envie de dire! Même si son origine reste incertaine, on estime que l’édifice aurait été bâti dès 1136 avec des travaux étalés sur presque deux siècles. Bien loin des nuances chaudes que l’ocre donne à la majorité du bâti de la cité, la cathédrale se caractérise par une magnifique façade où s’assemblent avec style des marbres blanc, rouge et noir.

Fontebranda

On a chaud ou soif les amis? Alors c’est le bon moment pour remédier à tout ça. Définie en trois arcades, cette ancienne fontaine en brique a été construite entre le XIIe et le XIIIe siècle. Comme bien souvent à cette époque, elle permettait de laver le linge, mais surtout de désaltérer à la fois les hommes et les animaux.

Basilica di San Domenico

Dominant l’une des collines de la cité, la Basilica di San Domenico se classe parmi les plus importants édifices religieux de Sienne. Alors que le plus gros de sa construction en brique rouge a été réalisé entre 1226 et 1265, le lieu de culte a été agrandi dans des formes gothiques au XIVe siècle.

Monte dei Paschi

Symbole de fierté pour Sienne, la Monte dei Paschi fascine sérieusement par son statut de plus vieille banque au monde. Fondée en 1472, l’institution était à ses débuts un “mont-de-piété”. Un bien joli mot qui fait référence à un établissement financier luttant contre les pratiques excessives de certains prêteurs sur gages.

Loggia della Mercanzia

Alors que vous vous trouvez actuellement au niveau de la Croce del Travaglio, où se croisent les 3 rues les plus importantes de Sienne, doit logiquement apparaître face à vous la Loggia della Mercanzia. Comme la zone était autrefois très fréquentée par les marchands et les changeurs, Sienne s’est naturellement dotée d’un tribunal de commerce en construisant cette élégante bâtisse entre 1428 et 1445.

Palio de Sienne

En étant sur la Piazza del Campo, sachez que l’on manquerait gravement à notre mission de vous faire découvrir la ville sous toutes ses coutures si l’on oubliait d’aborder la question du Palio de Sienne. Si dans votre tête c’est du genre Kesako à l’annonce de ces 3 mots, alors voilà tout ce que vous devez savoir sur le sujet si cher à la cité italienne. Instauré autour de 1650, le Palio de Sienne est pour ainsi dire la course de chevaux la plus célèbre et la plus ritualisée au monde. Le principe de cet événement sportif est simple. Dix-sept fantini, ou jockeys, issus des différentes contrade, ou quartiers de la ville, montent à cru leurs chevaux dans une course de vitesse organisée sur la Piazza del Campo.

12

Et encore 12 à retrouver dans l’application

Palazzo Chigi Saracini, Torre del Mangia, Piazza del Campo, Facciatone, Le complexe muséal Santa Maria della Scala, Point de vue sur les remparts et plus, Point de vue du Vicolo Campaccio, Le centre historique de Sienne, Basilica di San Francesco, Palazzo Tolomei, La louve siennoise, Cappella di Piazza.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

20 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé à côté du Palazzo Chigi Saracini.

Quel Climat et à quelle période partir ?
 
Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 14°C grâce à un climat tempéré chaud. Ainsi, les hivers sont froids et humides et les étés sont chauds et plutôt étouffants.
De novembre à mars, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 4°C. À l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur les mois de juin à septembre avec des maximales autour de 28°C.
Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent les mois de février, mai et novembre.
Afin d’optimiser votre venue, les mois d’avril à octobre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour.

02

Infos visite :

A l’image des destinations touristiques par excellence, Sienne vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses activités via le OPA SI PASS. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.

Point monnaie : L’unité monétaire officielle en Italie est l’euro (€ en abrégé).


Vous avez encore un peu de temps à Sienne ?

Ce qui est bien avec Sienne, c’est qu’elle est tellement belle et du genre “vraie” Toscane, que forcément on en redemande encore. Pour ne pas vous laisser sur votre faim, voilà très bien ce qui peut être bon de voir ou de faire en plus avec parfois un peu d’effort physique ou monétaire.

Toujours plus d’incontournables

Alors que vous l’avez déjà bien détaillé de dehors, on vous conseille d’entrer voir ce que la cathédrale de Sienne contient comme trésors. On vous dit ça, car ce monument religieux est un peu un 5 en 1. Grâce à l’achat d’un billet unique OPA Si, vous pourrez aussi avoir accès à la bibliothèque Piccolomini, au musée de l’Opéra, à la crypte, au baptistère et au panorama du Facciatone. Un laissez-passer qui se veut intéressant en termes de rapport qualité/prix. Après ça, il ne vous manquera que l’accès à la Porta del Cielo qui vous emmènera directement sur les toits de la cathédrale, à condition que vous le vouliez et que vous n’ayez aucune peur du vide.

A l’attaque !

En vous éloignant du centre et en grimpant tout en haut du Prato, vous aurez une autre merveille à voir en plus de la Basilica di San Domenico. Après avoir profité d’un énième panorama à l’entrée de la Via Bruno Bonci, vous aurez derrière vous la Fortezza Medicea. Cet excellent exemple d’architecture militaire défensive du XVIe siècle relate les nombreux assauts qu’a connus la ville dans le temps, dont celui de l’armée française au début du XIXe siècle. De son chemin de ronde, le champ de vision va bien au-delà de la ville avec un aperçu de la vallée de l’Arno et les massifs voisins.

Un petit tour dans les environs

Et puisque l’on parle des alentours, pourquoi pas non plus faire un détour par les confins du Chianti. Dans ces terres vallonnées où se nichent de petits villages élégants, les déjeuners toscans et les dégustations de vins locaux mondialement réputés seront le meilleur appel d’offres que l’on puisse vous faire.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Italie

Les autres lieux incontournables à visiter à Sienne à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Sienne à pied :

1 – Palazzo Chigi Saracini

Identifiable par sa longue et belle façade gothique, légèrement incurvée, le Palazzo Chigi Saracini nous rappelle vaguement l’emblématique Palazzo Pubblico. Mais la ressemblance s’arrête là, car côté histoire les chemins se séparent. Sa construction au XIIe siècle a été opérée par la puissante et noble famille des Marescotti dont l’emblème, représentant un aigle aux ailes déployées, figure encore au-dessus de chaque fenêtre.

sienne palazzo chigi saracini

Racheté en 1770 par Marcantonio Saracini, l’édifice connaît quelques restructurations et se lègue de génération en génération jusqu’à la fin de la lignée. Les derniers propriétaires en date, la famille Chigi, a acquis la bâtisse en 1877 pour la consacrer 88 ans plus tard à l’académie musicale Chigiana dont ils sont par ailleurs les fondateurs. Si les portes du palais sont ouvertes, vous pourrez vous rendre gratuitement dans la haute cour dont l’un des portiques est habillé de fresques relatant la vie du pape Pie II.

2 – Torre del Mangia

C’est un fait, la principale place de Sienne n’aurait pas la même allure si la Torre del Mangia, accolée au Palazzo Pubblico, venait à manquer.

sienne torre del mangia

Symbole de puissance, de pouvoir et d’élégance, cette tour de brique domine largement le périmètre depuis sa construction au XIVe siècle. La hauteur frôlant les 87 mètres, voire les 102 mètres si l’on s’autorise à compter en plus le paratonnerre, permet à la tour d’être la 3e plus haute d’Italie!

Un titre à ne vraiment pas prendre à la légère quand on pense à tous les nombreux campaniles et clochers d’églises que compte le pays. Et comme bien souvent avec ce genre de monument, la Torre del Mangia fait profiter d’un sublime panorama de son ascension jusqu’à son sommet. Mais avant de vous lancer, sachez que ce petit plaisir mérite quelques efforts. Ici, ils prennent la forme de 503 marches hautes, étroites et surtout lisses. Il faut dire qu’à l’époque, personne n’avait pensé que des touristes se seraient retrouvés un jour à la place de Giovanni de Balduccio. Euh… c’est qui lui ? C’est justement le premier gardien qui a servi d’inspiration pour l’appellation du site.

Selon la légende, l’homme avait le vilain défaut de dépenser tous ces gains dans les meilleurs restaurants de Sienne. Suite à ça, on se mit à le surnommer “Mangiaguadagni” que l’on peut traduire par dépensier. Plus que l’individu lui-même, la tour comme son automate actuel, appelé “Mangia”, en sont restés marqués de cette histoire.

3 – Piazza del Campo

À l’image d’une équation mathématique toute simple où A est égal à B, la Piazza del Campo est égale à Sienne. Soigneuse de son image, de ville fière et puissante, la cité a toujours veillé au grain concernant son embellissement. À tel point que cela lui a valu plusieurs rivalités ancestrales avec sa voisine toscane, Florence, et bien d’autres.

sienne piazza del campo

Histoire de renforcer son potentiel et son prestige à cette époque, Sienne mise sur la construction de la Piazza del Campo au XIIIe siècle en tant que véritable emblème. Un maximum d’espace et de sous sont considérablement alloués pour voir naître le futur lieu de vie de la ville. La transformation est radicale pour cet ancien terrain qui, pendant plus de 50 ans, était en partie recouvert d’eaux usées et de déchets.

Aujourd’hui très harmonieuse, la Piazza del Campo est célèbre au-delà des frontières italiennes pour sa forme particulière. Vue du ciel, elle adopte joliment les contours d’un coquillage dont la subdivision en 9 segments rappelle subtilement le conseil des “Nove”. Il s’agissait de ces 9 individus, élus tous les deux mois, qui ont assumé la direction de Sienne jusqu’en 1355. Mais revenons-en à l’apparence du site si vous voulez bien, car l’autre particularité de la Piazza del Campo, cette fois plus notable lorsqu’on s’y trouve, est qu’elle n’est pas horizontale, mais creuse. Ce qui lui donne de sympathiques airs d’amphithéâtre. Et les spectacles ne sont pas quelque chose d’inconnu à la place. Deux fois par an, elle devient la scène des célèbres courses du Palio auquel s’ajoute aussi sa fonction de ligne d’arrivée pour les courses de cyclisme des Strade Bianche.

D’une rare beauté, la Piazza del Campo a été désignée la 4e meilleure place du monde en 2005 par l’organisation américaine non lucrative “Project for Public Spaces”.

4 – Facciatone

Facciatone, pour dire littéralement “grande façade”, est une drôle d’attraction à Sienne. L’essence même de sa popularité repose sur le fait que l’on a face à nous un pan de façade de ce qui devait être la nouvelle cathédrale de la ville italienne.

sienne facciatone

Mais alors où est passé le reste on a envie de dire ? On vous prévient, ce n’est ni le résultat d’un incendie ou d’un tremblement de terre ni la marque d’une quelconque fainéantise de l’époque qui fait que la majorité de l’édifice n’est pas à sa place.

Lors du lancement des travaux de construction en 1339, le chantier est totalement interrompu par la terrible épidémie de peste, dite “Mort noire” de 1348. Au total, plus de la moitié de la population siennoise sera emportée durant l’été de cette année sombre. Tout comme nous, vous comprenez un peu mieux pourquoi l’aboutissement de la nouvelle cathédrale n’était clairement pas la priorité du moment. En plus de cette unique façade, vous pouvez aussi apercevoir des formes en pierre claire au sol. Ces marques indiquent l’endroit où devaient normalement se tenir les piliers de la voûte.

Rattaché depuis 1869 au Museo dell’Opera, le Facciatone promet à tous les visiteurs du site une superbe vue sur la cathédrale, la ville et la campagne siennoise. Mais attention, on a compté, 147 marches doivent être montées pour arriver à cette cerise sur le gâteau !

5 – Le complexe muséal Santa Maria della Scala

Pourquoi se limiter à un seul musée quand à une même adresse on peut avoir tout un immense pôle culturel sous la main ? Nous même on se le demande bien. Pour éviter ce genre de situation, il n’y a pas mieux à Sienne que le complexe muséal Santa Maria della Scala. Anciennement occupés par le premier hôpital d’Europe et une église, les bâtiments ont été restaurés à différentes périodes de l’histoire pour accueillir, depuis 2007, 40000 m² d’espace culturel.

Sur 4 niveaux se suivent un musée archéologique, un musée d’art pour enfants avec des tableaux suspendus à leur hauteur, un centre d’art contemporain et un vaste espace consacré à des expositions temporaires. Voilà en perspective un joli résumé de la ville et de son identité sur environ un millier d’années.

sienne santa maria della scala

6 – Point de vue sur les remparts et plus

Carte postale éternelle de la Toscane, Sienne jongle avec beauté entre son bâti historique ocre rouge et cette verdure au charme indéniable où poussent arbres et vignes. Et ce ne sont certainement pas les différents points de vue de la ville, comme celui sous vos yeux, qui vont venir affirmer le contraire. En balayant le regard de la gauche vers la droite, voilà les belles rencontres visuelles que vous serez amené à faire et à immortaliser si vous le souhaitez.

Linéaires, comme le veut leur fonction, les remparts de Sienne se dévoilent en contrebas. De par son histoire et ses rivalités historiques, la cité italienne a tout fait pour se protéger derrière ces murs. Ensuite, posée sur le mont Camporegio, la Basilica di San Domenico, grande star religieuse de Sienne, affirme toute sa puissance. Et puis, complètement dans votre ligne de mire une fois que vous aurez entamé la descente, c’est une partie du centre historique de Sienne qui vous accueillera.

7 – Point de vue du Vicolo Campaccio

Nos félicitations! En venant à la rencontre de Sienne, vous avez fait le choix de ne pas vous ménager question endurance. Installée sur 3 collines, la cité toscane impose un rythme de visite très saccadé entre ses montées d’escaliers raides et ses descentes toutes aussi pentues que nos genoux sont les premiers à redouter. Mais ces différences de niveau, la ville en a fait une force pour la beauté de ses panoramas cachés un peu partout.

Sagement arrêté sur la terrasse du Vicolo Campaccio, vous voilà bien servi en termes de merveille à l’italienne. Dans sa plus belle homogénéité, le centre historique vous fait de l’œil avec ses toits et ses façades teintés d’ocre et de brun qui ont donné naissance au pigment minéral naturel, Terre de Sienne. Dans les éléments distinctifs à contempler, on reconnaît le sommet de la Torre del Mangia à gauche et la partie haute de la cathédrale, du Battistero di San Giovanni et du Facciatone sur la droite. Plus que de prendre une photo, nous on serait bien tenté de se boire, ici, un caffè pour faire honneur à la fois au paysage et à la gastronomie.

8 – Le centre historique de Sienne

Incarnation absolue de la ville médiévale dans la région, Sienne est comme agréablement restée figée au XIIIe siècle. Alors que la cité connaît d’importantes rivalités de pouvoir et de domination avec ses voisines, Florence et Pise, elle se pare d’un nouveau plan urbain proche d’une vraie œuvre d’art.

Les plus grands artistes de l’école siennoise tels que Duccio, les frères Lorenzetti ou encore Simone Martini, pour n’en citer que quelques-uns, ont donné à la cité ses plus beaux éléments patrimoniaux encore profitables de nos jours. Le secret de ces trésors qui perdurent se résume à un important travail de conservation qui fait que Sienne a su garder son caractère et sa qualité dans une large proportion. Et ça l’UNESCO n’y est pas restée insensible, car depuis 1995 elle a légitimement inscrit son centre historique parmi sa liste des sites au patrimoine mondial. Étalée sur 170 hectares et autrefois totalement encerclée de remparts, la vieille ville de Sienne à la particularité d’être partagée en 17 contrade.

D’origine militaire, ces subdivisions constituent les marques d’anciens quartiers médiévaux dont chacun dispose d’un symbole, d’une couleur, d’un hymne, d’une devise et d’un nom renvoyant généralement à un animal. Le sentiment d’appartenance des habitants à ces unités est tellement fort que plus d’une histoire de rivalité s’est produite et peut encore arrivée notamment lors du célèbre Palio de Sienne. S’il l’on en croit la carte des contrade, il y a de grande chance qu’actuellement vous soyez en train de déambuler dans celle de la girafe ou de la chenille.

9 – Basilica di San Francesco

Semblable à la Basilica di San Domenico, située à son opposé, la Basilica di San Francesco fait elle aussi preuve d’un style plutôt dépouillé. Sa construction, remontant au XIIIe siècle, a été commandée par l’ordre religieux des Franciscains. Mais plus que de simplement la vouloir, les hommes d’Église ont dû trouver un moyen efficace de la financer. Et sans aucun jeu de mots, la solution ne s’est pas faite prier!

C’est auprès des voleurs et des usuriers de la ville que l’argent a été récolté sous forme de donations forcées leur permettant ainsi d’obtenir le pardon de leur péché. Et voilà comment faire d’une pierre, deux coups! Victime d’un incendie en 1655, la Basilica di San Francesco a perdu une partie de ses richesses artistiques laissant un intérieur presque désordonné. Mais s’il y a bien une chose que l’on n’enlèvera pas au lieu de culte, c’est le privilège d’avoir été l’endroit choisi par le compositeur Verdi pour la première représentation de son Requiem en 1874. Ça fait son effet!

10 – Palazzo Tolomei

À cet endroit de Sienne, c’est simple, tout est au nom de Tolomei. Il y a la place sur laquelle vous vous trouvez, mais aussi la bâtisse qui se tient devant vos yeux.

sienne palazzo tolomei

Au-delà de ce qui pourrait être un effet un peu narcissique, Tolomei est un nom doté d’une grande signification à Sienne. En ce sens, il renvoie à une importante lignée qui a été parmi les premières à se démarquer dans le commerce du change sur le territoire affirmant de surcroît sa puissance dans le domaine banquier.

Parmi leur collection de tours et de châteaux dans la Toscane, la famille Tolomei disposait aussi de ce palais construit autour de 1270. Une date assez lointaine qui fait de cette résidence privée, l’une des plus anciennes de la ville italienne. Comme vous pouvez le voir, le Palazzo Tolomei est aujourd’hui occupé par une banque siennoise. Plutôt amusant quand on vient tout juste d’apprendre que les premiers propriétaires ont fait fortune dans cette spécialité.

11 – La louve siennoise

Dans tous les symboles qu’enregistre la ville, il fallait absolument que l’on vous parle de celui posté au sommet de cette colonne.

louve siennoise

La légende raconte que Sienne aurait été fondée par Aschius et Senius. Si comme nous vos connaissances en mythologie grecque sont limitées, ces deux personnages s’avèrent être les fils de Rémus. Et là aussi il est bon de rappeler que Rémus et Romulus sont les deux frères connus pour avoir orchestré la création mythique de Rome.

Alors qu’ils venaient d’établir ensemble la capitale italienne, Romulus fut assassiné par son frère. À la suite du meurtre, Aschius et Senius décidèrent de fuir leur oncle tout en amenant avec eux la louve qui avait nourri et protégé leur père et son frère. Dans leur chevauchée, ils choisirent une vallée où s’installer et ce fut le commencement d’une ville nommée Siena en hommage au prénom de l’aîné. Quant à la fidèle louve, vous l’aurez deviné, elle sera choisie comme l’emblème de ce nouveau territoire. Pour la différencier de celle de Rome, la louve siennoise est représentée en regardant plutôt droit devant elle et non totalement tournée sur le côté.

12 – Cappella di Piazza

Soulignée par ses multiples sculptures et sa couleur blanche, bien moins répandue que l’ocre, la Cappella di Piazza est cette sorte de loggia légèrement en avant de la façade du Palazzo Pubblico.

Cappella di Piazza

Même si elle n’est pas bien grande, il aura tout de même fallu 27 années de travaux pour que cette chapelle soit définitivement ajoutée au cadre de la Piazza del Campo en 1352. Et si cela a pris plus de temps que prévu, c’est exclusivement dû au fait que la ville italienne a été terrassée par une violente épidémie de peste en parallèle.

En guise de remerciement pour toutes les vies épargnées par la maladie, l’édifice fut dédié à la Vierge Marie et ses actions de grâce dès son inauguration. Remaniée dans ces pilastres au XIVe siècle puis solidifiée en marbre et agrémentée de voûtes au XVe siècle, la Cappella di Piazza est encore aujourd’hui un bel échantillon de l’art Renaissance.

Où se promener à Sienne ?

Sienne est une très belle ville toscane où la Dolce Vita prend tout son sens. Découvrir la ville à son rythme et selon ses envies est, de loin, la meilleure façon d’appréhender les nombreux trésors qui s’y trouvent. Parmi les plus jolies promenades à faire à Sienne, voici quelques idées de circuits souvent très appréciées des visiteurs.

Le centre historique de la ville

Le centre historique de Sienne offre une balade à travers le temps. Les ruelles étroites de Sienne mènent successivement aux différents quartiers de la ville. Entre chacun d’entre eux, vous pourrez faire plusieurs haltes et vous rafraîchir aux bords des nombreuses fontaines qui paveront votre chemin.

Si vous avez envie de faire une promenade dans l’un des parcs ou jardins de Sienne, plusieurs options sont là aussi envisageables. Parmi celles-ci :

Le jardin botanique « Orto Botanico »

Une zone dédiée à la nature où vous pourrez profiter d’une jolie balade parmi de nombreuses espèces de plantes ; le tout sans avoir à quitter la ville.

Giardini la Lizza

Profitez de jolies balades dans ce parc public avec une belle fontaine.

Le parc-coopérative Orto de Pecci

L’Orto de Pecci est un excellent choix de destination pour se promener. Si vous avez envie de vous balader au cœur de Sienne, tout en profitant d’une vue exceptionnelle sur la Torre du Mangia, c’est l’endroit où vous rendre. Le lieu est particulièrement agréable et embaume la lavande, le romarin et de multiples autres plantes typiques de Toscane.

Que voir aux alentours de Sienne ? 

La Toscane est une région exceptionnelle qui mérite qu’on en découvre chaque part. Lors d’un séjour à Sienne, il existe de nombreux sites d’intérêt à visiter aux alentours. Parmi ceux-ci :

  • Le village de San Giovanni d’Asso et sa forêt de Ragnaia, qui est davantage un parc, vous offriront une jolie pause dans un cadre de nature verdoyante.
  • Bagno Vignoni, un petit village connu pour ses bains thermaux utilisés depuis l’Antiquité. Authentique et disposant d’une ambiance unique, il s’agit incontestablement d’une visite à faire autour de Sienne.
  • La Toscane est une région connue pour son terroir et sa culture viticole. Si vous avez envie de découvrir les spécificités de cette terre ancestrale, direction Gaiole in Chianti, une petite ville qui domine vignobles et oliveraies alentours. Parmi les visites incontournables sur place, citons notamment le Château de Brolio.
  • Sant’Antimo et sa magnifique Abbaye sont incontournables, si vous aimez l’architecture religieuse et l’Histoire.
  • San Gimignano est aussi une petite ville médiévale qui mérite que l’on s’y arrête. Celle-ci se situe à environ 1 h de Sienne.

Florence est l’une des villes les plus importantes d’Italie. Elle se situe à seulement 1 h de Sienne et si vous avez du temps, il serait très intéressant de vous y rendre pendant votre séjour.

En outre, plusieurs autres possibilités d’excursions sont envisageables. Parmi celles-ci : San Gimignano, Massa Marittima, San Miniato, Volterra, Castelnuovo Dell-Abate, Monteriggioni, Montalcino, Pienza et bien plus encore.

Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut