Accueil » Visiter Pau » Le château de Pau

Le château de Pau

Visiter Pau,

Itinéraire Des palmiers aux Pyrénées

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà enfin arrivés au beau château de Pau !
Avant d’être ce magnifique palais de la Renaissance, le château de Pau était une simple fortification érigée pour surveiller le passage à guet sur le Gave et entourée d’une palissade en bois, en béarnais pau qui aurait donné son nom à la ville. Agrandie et renforcée par la suite, on doit sa véritable transformation, à un homme, Gaston Fébus. Lui, c’est un héros béarnais puisqu’il a réussi l’exploit, pendant la Guerre de 100 ans, de ne se rallier ni aux Français, ni aux Anglais, ni aux Espagnols, mais de proclamer la neutralité du Béarn en signant sa déclaration d’indépendance en 1347. Pour être sûr de le rester, Fébus restructure son château en super forteresse imprenable. L’immense donjon de brique que vous voyez, en est le principal témoin.
Puis, arrive Gaston IV, comte de Foix qui veut faire de Pau la capitale du Béarn. Il voyage beaucoup en France et trouve les châteaux là-bas plutôt sympa. Le contexte est différent, il essaie alors d’atténuer le côté défensif de la forteresse et coiffe les tours de hautes toitures d’ardoises. On passe d’un château refermé sur lui-même à un château ouvert sur le monde avec des balcons surplombant les jardins et faisant face aux montagnes. Le comte va même épouser Eléonore de Navarre et faire de sa descendance les futurs rois de Navarre. Notre château devient donc royal. C’est dans ce beau palais que naît le petit Henri IV. Mais après la gloire, c’est un peu l’oubli quand même. Au XVIIe siècle, Louis XIII rattache le Béarn à la France et Pau devient une ville de province comme tant d’autres. Le château n’est plus une résidence de rois, mais sert de prison ou de caserne.
Il faudra attendre le XIXe siècle pour voir un regain d’intérêt. C’est Louis Philippe puis Napoléon III qui vont le retransformer en château.
La cour d’honneur dans laquelle vous vous trouvez a été ouverte sur la ville avec ce portique néo-renaissance que vous pouvez admirer à l’entrée et les sculpteurs de Napoléon III vont tailler de nombreux ornements sur les façades. L’intérieur est aussi entièrement redécoré à la gloire d’Henri IV. Vous vous demandez peut-être pourquoi un roi et un empereur ont voulu redorer le blason d’un château à l’abandon. La réponse est simple, les Français adorent Henri IV, qui avec l’Édit de Nantes a pacifié les terribles guerres de religions que vivait alors le pays et il garde, depuis, cette image du bon roi. L’encenser revient à récupérer un peu de sa côte. Surtout que Louis Philippe est un descendant d’Henri IV, il veut donc tout naturellement être associé dans l’imaginaire collectif, à cet ancêtre si apprécié.
Le palais sert à nouveau de résidence pour les présidents de France, mais devient rapidement un musée national.
La visite du château est payante. Elle vous permettra de voir, entre autres, la fameuse carapace de tortue qui aurait, selon la légende, servi de berceau au petit Henri.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Pau

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut