Accueil » Visiter Naples » Église du Gesù Nuovo

Église du Gesù Nuovo

Visiter Naples,

Itinéraire Voir Naples et puis mourir

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà face à l’une des églises les plus emblématiques de la ville, celle du Gesù Nuovo. Elle est la principale église des Jésuites de Naples et l’un des principaux édifices de l’art baroque napolitain. Son étrange silhouette et sa façade, très inhabituelle, viennent du fait qu’elle n’a pas été bâtie pour être une église, mais pour être l’un des plus importants palais princiers de la Renaissance. C’est en 1470 qu’est construit le nouveau palais des princes de Salerne, pour le prince Robert Sanseverino. Son successeur, résistant à l’Inquisition menée par le vice-roi de Tolède à Naples, sera contraint à l’exil et verra tous ses biens confisqués. C’est comme ça que le palais se retrouve transformé en église, lorsque les Jésuites rachètent le complexe en 1584 pour en faire un collège. Son portail et sa façade en bossage sont tout ce qui reste de l’ancien palais et c’est justement cette façade étrange qui fait toute sa singularité. Elle est le seul exemple de ce genre à Naples. Le bossage est une technique typique de la Renaissance italienne et c’est tout simplement lorsque l’on sculpte une saillie sur un ouvrage de pierre. Ici en forme de pyramide, appelée bugne en italien. Et si vous les regardez de plus près, vous apercevrez des signes taillés dans la pierre. On les avait d’abord interprétés comme étant les signatures des tailleurs de pierre afin que chacun puisse être payé en conséquence, mais en réalité, il s’agit de lettres de l’alphabet araméen, la langue parlée par Jésus. Elles sont au nombre de sept, comme les sept notes de musique et peuvent être interprétées comme une partition qui a d’ailleurs été jouée et nommée, en 2010 Enigma. Une légende voudrait que ce bossage ait été réalisé pour attirer des énergies positives et protéger le palais, mais avec tous les malheurs qui se sont abattus sur l’église (sa coupole s’est tout de même effondrée deux fois ), la légende termine par dire que le bossage a été réalisé à l’envers et qu’il attire plutôt les énergies négatives. Vous serez prévenus ! L’intérieur de l’église du Gesù est recouvert de marbre polychrome et décoré de nombreuses œuvres d’art accumulées au cours des siècles et peintes par les plus grands artistes des époques traversées. Il y a beaucoup à voir, du beau sol en marbre, aux fresques peintes des voûtes, en passant par sa coupole reconstruite par deux fois, l’église du Gesù vaut le détour et est un incontournable du baroque napolitain et l’un des symboles du centre historique de Naples. En sortant, prenez le temps d’admirer également au centre de la place, la flèche de l’Immaculée Conception, culminant à 30 mètres de haut. Elle a été créée à la suite d’un concours public voulu par Charles de Bourbon en 1734. Chaque année, le 8 décembre, les pompiers placent une couronne de fleurs sur la tête de la statue.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Naples

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut