Accueil » Visiter Naples » Château Capuano

Château Capuano

Visiter Naples,

Itinéraire Voir Naples et puis mourir

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous arrivez devant le Castel Capuano, le château Capuano, nommé ainsi, car il était, à sa construction, sur la route qui menait à la ville de Capoue. La rue qui vous amène au château, la voie du Tribunal est un des axes urbains qui existe à Naples depuis l’Antiquité, le decumanus maximus ! C’était la rue principale qui traversait l’ancienne cité grecque puis romaine d’est en ouest. C’était déjà bien organisé à l’époque. Il y avait trois décumanus, une au nord, le decumanus supérieur, une au centre, la principale donc la maximus et une au sud, l’inférieur, toutes trois traversant la ville d’est en ouest. Elles étaient coupées, et le sont toujours d’ailleurs, par des cardini, formant ainsi le quadrillage de la vieille ville. La rue s’appelle aujourd’hui rue du tribunal, car le château capuano que vous avez devant vous, à servi jusqu’à il y a peu, de palais de justice. Il avait été construit à la base au XIIe siècle, par Guillaume Ier, dit le Méchant, que vous ne connaissez pas, mais qui est le fils de Roger II de Sicile, qui, lui, est le premier monarque de Naples. Le château sera plusieurs fois remanié, puis, au XVIe siècle, le vice-roi d’Espagne, Don Pedro de Tolède, décide d’y transférer tous les bureaux et départements juridiques pour les regrouper en un seul endroit et d’utiliser ses sous-sols comme prison. Son initiative durera quand même 5 siècles, donc l’idée n’était pas mauvaise. Vous pouvez visiter le château qui est en accès libre. Vous y verrez au premier étage, la chapelle della Sommaria, édifiée en 1548 et le fameux salon des Bustes, à la décoration splendide et qui fut le théâtre du sinistre assassinat de Sergianni Caracciolo. Lui, c’était le Premier ministre, et amant de la reine Jeanne II de Naples. On murmure que c’est elle qui a commandité son assassinat. On l’appelait la reine des abeilles pour ses nombreux amants et les potins de l’époque voudraient qu’elle ait la fâcheuse tendance de jeter ses amants éconduits aux crocodiles !

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Naples

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut