Nancy

Visiter Nancy

Itinéraire Aux portes de la cité Ducale – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Nancy avec Emilie !

blue arrow4,0 km

little pin17 découvertes

pas1h20

bouton audioguides
00 plan nancy
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Nancy

: 17 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Sous ses airs de ville bourgeoise, étudiante et dynamique, Nancy a un air de raffinement que l’on ne trouve nulle part ailleurs en Lorraine. En perpétuel mouvement dans le temps, l’ancienne capitale des ducs collectionne les facettes à nous en faire perdre la tête.

Un peu médiévale avec ses massives portes ou son élégant palais ducal, c’est toute son identité qui se définit à l’approche de son patrimoine du XVIIIe siècle si abouti. Petite protégée du roi Stanislas qui lui redonna toute sa grande classe, Nancy attire, séduit et émerveille touristes et locaux de toute la Meurthe-et-Moselle avec ses monuments historiques et rues pittoresques. Prospère dans la tradition avec ses bergamotes et ses macarons, la ville se conjugue aussi avec sophistication par ses touches d’Art nouveau aussi belles en vraie qu’en photo.

Rejoignez-nous à Nancy et alors vous comprendrez pourquoi la cité ducale est une destination française idéale.  

quote bas
La basilique Saint-Epvre

A travers ses traits gothiques qui semblent tout droit sortir du Moyen-Âge et sa magnifique flèche pointant à 87 mètres de hauteur, la basilique Saint-Epvre semble veiller sur la ville depuis des siècles. Mais ne nous emballons pas trop vite car, au risque de vous surprendre, ce sanctuaire religieux ne date que de la seconde moitiée du XIXe siècle. Au vu du développement rapide de Nancy au XIIe siècle, le duc de Lorraine donne son accord pour faire ériger une première église dédiée à l’évêque de Toul nommée Saint-Epvre.

La Porte de la Craffe

De loin l’un des monuments les plus connus de Nancy, la Porte de la Craffe possède une histoire passionnante. Unique représentant des anciennes fortifications médiévales qui entouraient autrefois Nancy, ce massif édifice marque depuis toujours l’entrée de la Vieille Ville. Édifiée entre le XIVe et le XVe siècle, la porte possède deux tours rondes qui ont toutes deux servi de prison jusqu’au XIXe siècle.

L’Arc Héré

Inspiré de celui du Septième Sévère de Rome, l’Arc Héré a été construit au XVIII siècle par l’architecte du roi Stanislas, qui lui a donné son nom.

L’Hôtel de Ville

Sa position privilégiée sur la célèbre Place Stanislas fait de l’Hôtel de Ville de Nancy l’un des plus beaux de France. Dessiné au XVIIIe siècle par le fameux architecte nancéien Emmanuel Héré, cet imposant monument occupe tout le côté sud de l’esplanade avec ses 98 mètres de longueur.

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation

Si la cathédrale de Nancy ne présente pas l’ancienneté et la distinction de ses congénères du Moyen-Âge, elle n’en est certainement pas moins intéressante. En 1602, soucieux de maintenir l’indépendance politique et spirituelle de son duché, ou plus simplement de son territoire, le duc Charles III obtient l’élévation de Nancy au rang de siège primatial.

L’immeuble Génin-Louis

Au cas où vous n’auriez aucune idée de ce qu’est le mouvement artistique de l’Art nouveau, caractérisé par les courbes et le thème de la nature, ouvrez bien vos yeux et admirez le bel immeuble bleu posté à votre droite. Bâti au XXe siècle par un architecte nancéien, ce sublime édifice a longtemps été une graineterie ou un magasin de graines pour faire encore plus simple.

L’ancien Palais des ducs de Lorraine

Dans le paysage architectural de la Vieille Ville se dévoile toute en finesse l’ancien Palais des ducs de Lorraine. A la suite de la bataille du territoire de Nancy opposant René II, duc de Lorraine et Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, le château des ducs de Lorraine se retrouve dans un piteux état d’effondrement. Pour corriger ce problème, une toute nouvelle résidence est ordonnée en 1502 et c’est donc de là que naît le Palais que vous avez sous vos yeux aujourd’hui.

10

Et encore 10 à retrouver dans l’application

La Maison des deux Sirènes, L’église Saint-François-des-Cordeliers, Le Parc de la Pépinière, Le Palais du gouvernement, La Place de la Carrière, La Place Stanislas, Le musée des Beaux-Arts, La verrière du Crédit Lyonnais, La Porte Stanislas, La Maison des Sœurs Macarons.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

17 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé sur la Place Saint-Epvre.

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le Parc de la Pépinière. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage, il vous faudra emprunter le chemin suivant, ci-dessous, pour reprendre l’itinéraire de la visite.
 
Rue Braconnot – > Rue des Cordeliers -> Rue Jacquot -> Grande Rue -> Place du Général De Gaulle.
 
Même précautions à prendre avec la verrière du Crédit Lyonnais qui une fois les portes de l’établissement fermées n’est pas ou très peu visible.
 
 
A l’image des destinations touristiques, Nancy vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via le Nancy City Pass. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.


Vous avez encore un peu de temps à Nancy ?

Visiter Nancy dans le Grand Est, c’est un peu tout un programme. Bien sûr qu’il y a la Vieille Ville et ses joyaux, la plupart classés UNESCO. Sauf que nous, on a décidé d’aller voir un peu plus loin avec des endroits tout autant nancéiens et dignes d’intérêt.

1 quartier pour 1 visage

Capitale française de l’Art nouveau avec son  style bien à elle que l’on appelle l’Ecole de Nancy, la cité ducale foisonne de ces pépites artistiques contemporaines un peu plus rares dans son centre mais très développées à l’ouest de sa gare. Parsemées comme la Villa Majorelle qui fut l’une des premières bâtisse construite dans le style Art Nouveau, le musée de l’Ecole de Nancy abritant une rare collection d’objets, de meubles, de verrières dans le plus pur style Art Nouveau, ou bien concentrées dans le Parc Saurupt et dans la rue Félix Faure, ces demeures étonnantes débordent de charme et d’esthétisme. Rue Saint-Jean, l’ancienne graineterie est un autre symbole de cet Art Nouveau cher à la ville de Nancy avec ces fleurs de pavot délicatement sculptées sur la structure métallique de l’immeuble. Certaines ont même été volontairement édifiées le long de la voie ferrée pour être vues, c’est vous dire le spectacle qu’elles offrent.  Et afin de lier plaisir des yeux et de la bonne cuisine, n’hésitez pas à faire un tour à la Brasserie l’Excelsior, vous pourrez recharger les batteries tout en profitant d’un cadre magnifiquement Art Nouveau…

Mère nature

En périphérie de la ville, mais dans le bon sens du terme, le Jardin botanique Jean-Marie Pelt se présente comme un vaste parc de 35 hectares installé dans un large vallon. Près de 12000 espèces végétales de nos belles régions de France ou de contrées plus lointaines vous attendent pour allier dépaysement total et connaissances approfondies du monde naturel qui nous entoure.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la région Grand-Est

Les autres lieux incontournables à visiter à Nancy à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de la ville de Nancy à pied :

1 – La Maison des deux Sirènes

Portez votre regard sur l’angle de la bâtisse de style Renaissance à votre gauche et vous devez normalement apercevoir deux statuettes comme enlacées l’une à l’autre. Vous les voyez ? C’est à partir de cette sculpture que l’établissement hôtelier qui occupait les lieux au XVIe siècle a pris le nom de l’hôtel dit “des deux sirènes”.

Une jolie appellation même si techniquement on a plus affaire à leurs homologues masculins : les tritons. Pour la touche anecdote à laquelle on tient tant, la demeure a servi de refuge pour le duc de Lorraine, Nicolas-François, et son épouse dont leur mariage tout récent a très mal été perçu par lesr Français de l’époque. Peu en sécurité, le couple ducal, habillé en hommes du peuple, quittera finalement Nancy pour prendre la route vers Florence.

Informations pratiques : 

  • Adresse : 5 rue Saint-Michel, 54000 Nancy
  • Jours d’ouverture 2022 : tous les jours 

2 – L’église Saint-François-des-Cordeliers

Comptée parmi les quelques monuments religieux de la Vieille Ville, l’église Saint-François-des-Cordeliers, de style Renaissance et Gothique, doit son existence à un seul et unique homme. Lors du siège de Nancy en 1477, le duc René II de Lorraine remporte une bataille sensationnelle contre le duc de Bourgogne, Charles Le Téméraire. Au lendemain de cette victoire, il décide de remercier Dieu en érigeant, près du nouveau palais des ducs de Lorraine, cette église qui sera consacrée en 1487 dans le centre historique de la ville de Nançy.

D’une grande sobriété avec ses 73 mètres de longueur, le lieu de culte catholique est connu pour renfermer les sépultures de certains ducs de Lorraine, dont celle de son fondateur si joliment colorée. En plus de son caractère religieux, la bâtisse détient une fonction culturelle depuis qu’elle a été rattachée au Musée Lorrain se trouvant juste à ses côtés.

Informations pratiques :

    • Adresse : 66 Grande rue, 54 000 Nancy
    • Horaire d’ouverture 2022 : du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
    • Tarif : Gratuit

3 – Le Parc de la Pépinière

Petit paradis des promeneurs, des joggeurs et pourquoi pas des visiteurs, le Parc de la Pépinière est la parenthèse de verdure dans le centre historique de la ville de Nancy.

Le Parc de la Pepiniere Nancy

En place de l’ancienne pépinière royale fondée par le roi Stanislas, ce bel espace arboré de 27 hectares promet une pause verte incontournable en plein centre-ville. Public depuis 1835, le Pep, comme aiment l’appeler les locaux, a su garder son tracé initial de seize carrés de culture tout en proposant une large gamme de loisirs adaptés aux goûts de tous. Que vous soyez un fan de minigolf, un amoureux inconditionnel des animaux ou juste parent d’enfants plus que prêt à s’occuper, à vous les allées de cet univers naturel en toute simplicité. A voir également, le kiosque de style art nouveau avec son dôme doté de magnifiques lanterneaux, le théâtre de marionnettes, le Carrousel, l’auditorium de style Art déco…

Informations pratiques :

  • Adresse : place Stanislas 54000 Nancy
  • Horaire d’ouverture du 1er novembre 2022 au 31 mars 2023 : tous les jours de 6h30 à 20h
  • Téléphone : 03 83 36 59 04

4 – Le Palais du gouvernement

Placé au bout de la sublime perspective en provenance de la Place la plus connue de Nancy, le Palais des Ducs de Lorraine porte lui aussi la marque du plan architectural choisi au XVIIIe siècle par le roi Stanislas.

Le Palais du gouvernement Nancy

A la base, le site devait accueillir la construction du “Nouveau Louvre” lancé par le duc Léopold qui jugeait le palais ducal comme “étriqué, morne et désuet”. Il ne mâchait pas ses mots celui-là! Un projet audacieux qui malheureusement n’aboutira pas contrairement à celui du Palais de l’Intendant réalisé par l’architecte du monarque polonais si célèbre à Nancy.

Résidence du préfet de Lorraine de 1753 à 1766, le Palais Ducal sera rapidement dévolu à accueillir le gouverneur militaire de la province. Passé des mains de l’armée à celle de la municipalité dans les années 2000, le Palais du gouvernement est aujourd’hui une extension du Musée Lorrain situé à sa gauche.

Informations pratiques :

  • Adresse : Place de la Carrière, 54000 Nancy

5 – La Place de la Carrière

Trait d’union entre la Vieille Ville et la ville neuve, cette Place est autant centrale dans la vie des Nancéiens que dans la ville de Nancy tout court. C’est grâce à l’agrandissement des remparts médiévaux, au milieu du XVIe siècle, que l’esplanade voit le jour.

Dès ses débuts, elle sera un lieu de tournois, de joutes et autres activités équestres qui lui vaudront son nom officiel. Sans aucune trace d’harmonie à l’époque entre les différentes façades d’immeubles ou d’hôtels particuliers et ce sol en terre battue, la place va prendre un tout nouveau visage grâce à l’intervention du roi Stanislas, lui-même passionné d’urbanisme.

Si sa notoriété reste moindre par rapport à l’emblème nancéien à laquelle elle est reliée, la Place et ses facettes mi-bourgeoises, mi-aristocratiques comme aime le dire les anciens, s’est tout de même inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.

6 – La Place Stanislas

Qui dit Nancy, dit impérativement la Place Stanislas. Sans contexte l’une des plus belles d’Europe voire du monde, pour ne pas être prétentieux, la place centrale de Nancy est emblématique dans tout le patrimoine Lorrain.

La Place Stanislas Nancy

Initialement nommée “place entre les Deux Villes” puis “place Royale” en 1792, elle prendra son nom définitif de Place Stanislasen 1831. Stanislas, Stanislas…. Ça ne vous dit rien ? Dans la ville, c’est pourtant une personne qui figure quasi partout tant son rôle a été majeur dans la création identitaire des lieux.

Roi polonais, beau-père de Louis XV et duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski a marqué son empreinte lors d’une visite rendue à son gendre. Visionnaire et passionné d’urbanisme, le souverain va développer l’envie soudaine de métamorphoser Nancy en réunissant sa Vieille Ville et sa ville neuve avec une dimension plus majestueuse.

En tant que maître des travaux, il fera appel à son premier architecte, Emmanuel Héré, qui sera à l’origine de la belle Place Stanislas et de presque tous les monuments à proximité. Même si une statue de Stanislas trône au centre de l’esplanade de nos jours, c’était celle du souverain Louis XV qui dominait initialement l’espace jusqu’à ce que celle-ci soit détruite à la Révolution française.

Si sa superficie d’un peu plus de 1 hectare a été mise à profit en tant que parking jusqu’en 1983, la Place Stanislas, aujourd’hui piétonne, est  plus que jamais un lieu de rassemblement, de rencontre et de divertissement comme l’avait imaginé son fondateur. En 2021, Place Stanislas a même été élue le “monument préféré des Français” par plus de 800000 internautes, ce qui prouve l’attachement des locaux et des citoyens à ce symbole patrimonial. La place Stanislas est composée de 3 places : place de la Carrière, d’Alliance et de l’Arc de Triomphe.

Autrement que par sa valeur sentimentale, la Place Stanislas a aussi été récompensée en tant que monument historique en 1886 et classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1983 pour ces grilles monumentales rehaussées d’or et ses sublimes fontaines. D’où le petit surnom bien connu de Nancy que l’on considère comme la ville aux “portes d’or”!

Si vous souhaitez assister à une fête traditionnelle typiquement lorraine, il faut rendre à la Place Stanislas le premier week end de décembre, vous aurez la joie de participer aux fêtes de la Saint-Nicolas. Une fête populaire avec défilés, musique, chars, bonbons abordant des thèmes différents chaque année. De magnifiques illuminations sont mises en place pour fêter la Saint-Nicolas, des visites guidées et des projections sur Saint-Nicolas sont également proposées.  La Saint-Nicolas se fête le 6 décembre, mais les réjouissances débutent au mois de novembre pour se terminer début janvier, généralement.

7 – Le musée des Beaux-Arts

Installé dans l’un des quatre pavillons classiques inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco que compte la Place Stanislas, le musée des Beaux-Arts de Nancy est un lieu phare de la vie culturelle nancéienne. Ouvert en 1793, faisant de lui l’un des plus vieux de France dans sa catégorie, le musée des Beaux-Arts abrite tous les courants artistiques en Europe du XIVe siècle à nos jours.

La collection du musée des Beaux-Arts, qui n’a cessé de s’enrichir au fil des années, recense de grands noms de l’art comme Le Pérugin, Manet, Rodin ou encore Delacroix. Largement ouvert aussi sur le design, le musée des Beaux-Arts propose une galerie consacrée à l’architecte et designer français Jean Prouvé et à la verrerie de la collection Daum de Nancy.

Informations pratiques :

  • Adresse : 3 Pl. Stanislas, 54000 Nancy
  • Horaire d’ouverture 2022 du musée des Beaux-Arts : tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h
  • Tarif 2022 : 7 € Plein tarif; 4,5 € : Tarif réduit. 

8 – La verrière du Crédit Lyonnais

Si vous voulez savoir pourquoi on a tenu à vous amener devant ce bâtiment plutôt qu’un autre, la réponse vous attend sagement à l’intérieur.

Construit au XXe siècle, l’immeuble du Crédit Lyonnais renferme un trésor inattendu autre que l’argent qui y repose bien sûr. A votre entrée, vous remarquerez instantanément une éclatante luminosité apportée par cette immense verrière, assurément l’objet de toutes les attentions. Réalisé à partir des dessins du peintre-verrier de l’École de Nancy, Jacques Gruber, ce chef-d’œuvre d’Art nouveau a été conçu en 1901.

Couvrant une surface de 250 m², où se mêlent les clématites, fleurs très chères à la ville de Nancy, le tableau de verre est classé monument historique depuis 1996. Au cas où les portes de l’établissement seraient déjà fermées, n’hésitez pas à passer par la porte vitrée à gauche du rideau métallique de l’entrée qui permet d’avoir un petit aperçu de cette beauté artistique de l’école de Nancy.

9 – La Porte Stanislas

Dans la famille des sept portes que compte Nancy, on vous présente la Porte Stanislas, un incontournable à faire à Nancy.

La Porte Stanislas Nancy

Comme pour beaucoup de monuments phares de la ville, la conception de cette arche s’est inscrite dans le plan d’embellissement instauré par le roi polonais du même nom. Bien décidé à donner une empreinte princière à la cité ducale de son gendre, le roi Louis XV, l’aristocrate va faire appel à son premier architecte, Emmanuel Héré, pour concrétiser au mieux ce projet.

Un nom que vous n’avez pas fini d’entendre! Symbole du passage de la ville neuve à la Vieille Ville, le monument annonçait l’arrivée imminente sur la place royale aujourd’hui connue comme la place Stanislas. Un bel avant-goût de prestige que les commerçants payaient le prix fort, car ils étaient contraints de verser l’octroi ou plus simplement la taxe sur les marchandises à chaque entrée.

Si vous n’avez pas manqué de lire l’inscription “Porte de la Montagne” au sommet de l’édifice, alors vous connaissez un des autres noms qu’a occupé l’arc dû au fait qu’il soit installé sur une côte. Un fait véridique si vous regardez l’axe descendant de la rue en direction de la place nancéienne par excellence.

10 – La Maison des Sœurs Macarons

Dans le monde de la pâtisserie, on connaît trop bien le débat sans fin autour du macaron et de son lieu d’origine. N’est-ce pas ? Si certains le rattachent à la Picardie, d’autres aux Pays-Basque ou encore à l’Ardèche, cette petite pâtisserie d’exception rime aussi avec la ville de Nancy.

Idéal pour combler nos petites fringales, le macaron nancéien relève avant tout d’une histoire d’ingéniosité et de survie. Durant la fin du XVIIIe siècle, deux sœurs membres du couvent des Dames du Saint-Sacrement sont soumises à un régime strict excluant toute consommation de viande comme aliment. Pour combler cette privation, sœur Suzanne et sœur Marie-Elisabeth se lancent alors dans la confection de diverses pâtisseries dont le fameux macaron.

Mais en 1972, la suppression de la congrégation poussent les religieuses à trouver un toit chez l’une de leur collègue qu’elles remercieront pour son hospitalité.

A votre avis de quelle manière ? Et oui, en faisant des macarons! La suite de l’histoire s’enchaîne avec leur commercialisation fulgurante qui donnera le surnom des “Soeurs Macarons” aux deux femmes. Rachetée en 1991, leur boutique et leur recette bien gardée appartiennent aujourd’hui à la famille Genot depuis deux générations.

Informations pratiques :

  • Adresse : 21 Rue Gambetta, 54000 Nancy
  • Horaire d’ouverture 2022 : le lundi de 14h à 19h; du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h; le samedi de 9h à 19h.
  • Téléphone : 03 83 32 24 25

Comment visiter Nancy ?

Nancy est une ville de la région Grand Est assez vaste qui regorge de lieux d’intérêt. Ainsi, en fonction de la durée de votre séjour, il faudra cibler un certain nombre de visites à faire à Nancy afin d’en profiter pleinement. En s’y rendant le temps d’un week end, par exemple, il est possible de visiter quelques-uns des lieux les plus importants de la capitale lorraine. De plus, il serait dommage de ne pas profiter d’un tel séjour pour découvrir la culture et la gastronomie locale.

Notons par ailleurs que Nancy est une ville que l’on peut très bien visiter à pied, à condition de concentrer sa découverte dans le centre-ville. Pour se déplacer dans un périmètre plus large, n’hésitez pas à emprunter l’un des moyens de transports en commun de la ville parmi bus et tram.

Bon à savoir : si vous avez envie d’obtenir quelques conseils pour optimiser votre séjour et savoir comment visiter Nancy de la meilleure des façons, l’Office du Tourisme vous apportera de précieux conseils. De plus, vous pourrez y obtenir le City Pass afin de profiter de tarifs préférentiels, voire une gratuité pour de nombreuses visites.

Où aller se promener autour de Nancy ?

Si vous vous rendez en Meurthe-et-Moselle à l’occasion d’un prochain séjour et que vous avez envie d’en visiter les alentours, voici quelques idées de promenades particulièrement appréciées des locaux et des touristes.

  • Le Plateau de Malzéville, qui offre une vue imprenable sur Nancy depuis sa table d’orientation.
  • Sur le plateau de Ludres, également praticable à vélo.
  • La visite dans les magnifiques ruelles du village de Liverdun.
  • Sur les bords de la Seille en suivant le chemin balisé le long de la rivière, au départ de Han. En bonus, vous pourrez admirer quelques vestiges des bornes de frontières France/Allemagne datant de 1871.
  • Dans la forêt Domaniale de la Haye avec ses magnifiques hêtres qui constituent le poumon vert de Nancy.

Toutes se situent à moins de 20 km de la ville, de quoi éviter de perdre du temps dans les transports et de profiter pleinement de votre journée.

Où se poser à Nancy ?

Si vous avez envie de faire une pause lors de votre découverte de Nancy, sachez que la ville dispose d’un vaste réseau de parcs et jardins. Il est d’ailleurs rare d’en retrouver autant dans une même métropole. Que ce soit pour buller au soleil dans un cadre verdoyant, faire un pique-nique, ou simplement, pour admirer le paysage, les options ne manquent pas. En voici quelques-unes à faire à Nancy : 

  • Le Jardin d’eau
  • Le Jardin de la Citadelle
  • Le Jardin du Palais du Gouvernement
  • Le Jardin Paul Verlaine
  • Le Jardin du musée de l’École de Nancy
  • Le Parc Blondlot

En plus de ces nombreux parcs et jardins, vous pourrez également profiter des nombreuses places de la ville pour faire une pause dans votre parcours nancéien. La Place Stanislas, la Place Carnot, la Place Charles II, la Place de la Croix de Bourgogne, la Place Veil, ou encore, la Place Vaudemont sont idéales.

Le Muséum-Aquarium de Nancy, de style Art Déco, est l’unique musée d’histoire naturelle de Lorraine. vous y trouverez près de 8 000 animaux naturalisés et 137 000 spécimens, sans oublier les 60 aquariums de 200 à 15 000 litres.

 
 
 
Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut