mascate

Visiter Mascate

Itinéraire L’Arabie en toute modestie – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Mascate avec Emilie !

blue arrow10,8 km

little pin21 découvertes

pas3h20

bouton audioguides
00 plan mascate
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Mascate

: 21 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Quelle autre meilleure introduction d’un pays peut-on avoir que de partir visiter sa capitale ? Contrée montagneuse, entourée de sable et d’une eau bleu azur, Mascate est en Arabie ce que l’on appelle une valeur sûre. A l’inverse de ses arrogantes voisines émiriennes, la capitale d’Oman n’a pas perdu sa douceur de vivre et sa chaleur humaine.

Ici, pas de hauts gratte-ciel démesurés à tout va mais toute la richesse d’un passé encore palpable dans l’ancien port ou dans les ruelles de Muttrah. Marquée par les cultures arabes, portugaises et indo-européennes, la ville omanaise garde en elle tout un héritage exceptionnel. Les forts, les musées, les marchés sont les gardiens de cette histoire que vous ne manquerez pas d’approcher mais surtout de voir. Pas bien grande sans être désavantagée, la capitale d’Oman sait faire autant de place à ses traditions bien ancrées qu’à ses besoins de modernité.

Vieille, blanche, aérée, fleurie et irriguée d’histoire, Mascate est le genre de rêve qu’on a du mal à croire. Vous pourrez vous pincer autant que vous voulez, cette escapade en Arabie est digne des milles et une nuit.

quote bas
Le musée national d’Oman

Fièrement dressé au bout de l’esplanade qu’il partage avec le palais royal de Mascate, le musée national d’Oman nous fait l’effet d’une légère claque d’élégance et d’une sobre majesté. Depuis son ouverture en juillet 2016, ce site est devenu l’un des édifices majeurs et incontournables du vieux Mascate mais aussi du pays.

Le palais royal de Mascate

Pièce maîtresse du grand boulevard, le palais royal de Mascate fait partie des trésors de la vieille ville depuis 1972. Aussi simple que son nom l’indique, cette resplendissante bâtisse est la résidence officielle et non habituelle du sultan d’Oman. Une légère différence qui fait que le souverain n’y réside pas mais qu’il y reçoit généralement ses hôtes de marque en visite.

Le fort Al Mirani

A votre portée, sur votre gauche, se dévoile toute l’imposante silhouette du fort Al Mirani. Sa construction remonte au XVIe siècle lorsque les colons portugais firent de Mascate leur porte d’entrée pour conquérir tout le pays.

Muscate gate museum

Point de passage obligé sur le plus important axe routier de la ville, le Muscate gate museum cache bien son jeu. Si la capitale d’Oman a fait l’objet de fortifications dans son passé, cette majestueuse arche n’en est en aucun cas un vestige. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’aucune histoire n’est rattachée au site. Bien au contraire! C’est en 1995, dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire de règne du Sultan Qabus, qu’est bâti cet immense portail de pierre à l’ouest de la cité.

Le musée Bait Al-Baranda

Référence culturelle comme historique, cette jolie maison de 1930 vous accueille dans une architecture traditionnelle omanaise marquée par le mélange de la pierre blanche et du bois. Son nom, Bait Al-Baranda, que l’on vous met au défi de prononcer avec l’accent, signifie littéralement “la maison à la véranda”.

Le marché aux poissons de Muttrah

Avec des eaux territoriales connues comme assez poissonneuses, il aurait été dommage de se priver d’un lieu comme celui-ci dans la capitale d’Oman. Placé à l’entrée du port, sans grande surprise, le marché aux poissons fait perdurer les traditions commerciales de la pêche dans la région tout en pérennisant l’activité touristique.

Le fort Muttrah

Voyager en Oman, c’est s’attendre à croiser plus d’une fois la route de forts et de châteaux comme celui qui se dresse en hauteur juste devant vous. Estimées autour de 500 dans tout le pays, ces énormes fortifications, comme faites de sables, ont chacune contribué au système de défense des côtes contre les envahisseurs.

Riyam Park

Établi sur une colline, dominant la corniche de Muttrah, le Riyam Park est un point de rendez-vous populaire à Mascate. S’y rendre, c’est permettre de combler sur le champ un besoin urgent de tranquillité, de nature et peut-être aussi de fraîcheur. Pendant la saison douce, nombreux sont les Omanais qui se baladent dans les jardins luxuriants et les enfants qui jouent dans le petit parc d’attractions ouvert même en soirée.

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

Le musée Bait Al-Zubair, Le musée Franco-omanais, Le fort Al Jalali, La porte Mathaib, Point de vue sur la Vieille ville, Le décor rocheux de Mascate, Le souk de Muttrah, La mosquée de Muttrah, Point de vue sur la corniche de Muttrah, Les maisons des Lawatiya, Place and People Museum, Quoi de neuf Oman?, Kalbuh Park.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

21 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé à côté de la Bait Muzna Gallery.

Lors de notre visite, vous serez amené à traverser le Riyam Park. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage, il vous faudra reprendre la route Al Bahri Rd jusqu’à notre prochain point d’intérêt.
 
Pour la traversée du souk de Muttrah, là aussi des horaires d’ouverture et de fermeture sont en règle. Veillez à bien jeter un petit coup d’œil avant d’entamer les choses sérieuses.

Point monnaie : L’unité monétaire officielle d’Oman est le Rial omani (OMR en abrégé).

02

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 27°C caractérisée par un fort climat méditerranéen. Les étés sont très chauds et les hivers sont secs mais confortables dans l’ensemble.
De décembre à février, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 20°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juin, juillet et août avec des maximales autour de 37°C.
Tout au long de l’année, la pluie est techniquement rare voire inexistante. Par conséquent, Mascate est souvent exposée à des périodes caniculaires arides en particulier sur la saison estivale. Vos meilleurs amis vestimentaires seront les tenues en lin et en coton pour laisser passer au maximum l’air. Attention tout de même à ne pas porter des habits trop moulants ou qui dévoilent un peu trop certaines parties du corps car la tradition musulmane est très présente dans le pays.
Afin d’optimiser votre venue, les mois de janvier à mars, ainsi que novembre et décembre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain.


Vous avez encore un peu de temps à Mascate ?

Alors oui, il est dit que Mascate a la particularité d’être l’une des plus petites capitales du monde. Mais attention, dans notre langage, petite ne veut pas dire sans intérêt ou concentrée. Bien souvent jugée comme une courte étape, la cité omanaise a le luxe de proposer plus d’une chose à voir à ses visiteurs sur un périmètre très très étendu. C’est à se demander s’il y a réellement un centre à proprement parler.

Si notre itinéraire de visite vous emmène à travers l’ancien petit port et le vieux Mascate, d’autres quartiers méritent que l’on s’y attarde.

Toujours plus d’incontournables

Celui qui nous vient instantanément en tête, c’est celui d’Al Ghubrah avec la Grande Mosquée du Sultan Qabus. Ouvert gratuitement aux visites en matinée, sauf le vendredi, ce monument est une pure merveille d’architecture d’une superficie de 416000m². De quoi voir les choses en grand aux abords de ce lieu de culte si représentatif de la force spirituelle de la nation. Croyez-nous, le spectacle est clairement au rendez-vous !

Toujours plus d’incontournables

Après ça, direction le quartier Shati Al Qurm pour la suite du programme. C’est dans cette zone moderne, plutôt résidentielle, que l’on croise le Royal Opera House. Construit sur ordre du Sultan Qabus, en raison de son amour inconditionnel pour la grande musique, le site est un fascinant mélange entre tradition et modernité. Construite sur 8 étages, en marbre de Carrare et de Turquie, cette attraction de Mascate est en quelques mots du grand art.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes du Monde

Les autres lieux incontournables à visiter à Mascate à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Mascate à pied :

1 – Le musée Bait Al-Zubair

Dans un but de conserver son patrimoine et transmettre ses chapitres d’histoire aux générations futures comme aux visiteurs, Mascate peut compter sur ses nombreux musées. Si la bâtisse devant vous est l’une des adresses culturelles les plus visitées de la ville, rien ne la destinait pourtant à cela. A sa construction en 1914, l’édifice Bait Al-Bagh, pour désigner “la maison des jardins”, appartenait à la famille de Cheikh Al Zubair. Un homme loin d’être méconnu dans le pays puisqu’il s’agissait d’un dignitaire local qui fut au service de trois sultans en tant que ministre et conseiller.

Arrivé 1998, ce lieu d’élite omanaise est finalement transformé en musée sous financement de la famille Al Zubair. Répartie sur 5 bâtiments distincts, la collection privée exposée est à ce jour l’une des plus belles du Sultanat d’Oman. Des vêtements, des poteries, des armes, des instruments de musique sont autant d’objets collectés sur plusieurs siècles qui racontent avec nostalgie le passé du pays, sa culture et ses traditions.

Un projet culminant parmi tous ceux que mène de front la fondation Bait Al Zubair depuis 2005, sans perdre de vue son objectif principal qui est de promouvoir le patrimoine national.

Informations pratiques :

  • Adresse : JH7Q+QRG, Muscat, Oman
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h30 à 18h, sauf le vendredi, fermé.
  • Téléphone : +968 22 084700
  • Tarifs 2022 : Adulte : RO 3.000; Enfants de 10 à 15 ans : RO 1.000; Enfants de moins de 10 ans : Gratuit.

2 – Le musée Franco-omanais

S’il est presque sûr que beaucoup d’entre nous ignorent l’existence du pays d’Oman et encore plus celle de sa capitale Mascate, on ne peut néanmoins pas en dire autant d’eux au sujet des Français. Fréquenté jusqu’en 1920 par les consuls de France, le bâtiment carré sur votre droite est un musée franco-omanais depuis 1992.

C’est en présence du président français François Mitterrand et du sultan Qabus, ancien chef d’État omanais, que cette petite institution culturelle a ouvert ses portes pour la toute première fois. Sous la gestion du Ministère du Patrimoine et de la Culture depuis ses débuts, le musée met en lumière les différentes étapes des relations entretenues entre les deux pays depuis le XVIIIe siècle. Vêtements, photographies, maquettes, mobilier, costumes sont autant de supports mis à profit pour des témoignages à double culture, à double nation.

3 – Le fort Al Jalali

Confortablement installé au bord de l’eau, vous devez normalement apercevoir, sur la rive opposée, une masse rocheuse surplombée par une imposante structure. A Mascate, on ne peut faire l’impasse sur le fort Al Jalali et son voisin, le fort Al Mirani, qui encadrent tous deux le palais royal.

Le fort Al Jalali Mascate

Si au XVe siècle la capitale d’Oman n’était rien d’autre qu’un petit port, l’arrivée du XVIe siècle a complètement redistribué les cartes. Peu à peu prise dans un tourbillon de négoce, la ville devient un poste stratégique hautement convoité. Les Portugais, bien décidés à renforcer leur monopole sur le commerce de la soie et des épices, font de Mascate leur nouvelle conquête et leur comptoir sur la route des Indes. Malgré une occupation importante durant le XVIe siècle, les colonies portugaises durent rapidement affronter les menaces d’envahisseurs.

Pour contrer les attaques, en particulier celles ottomanes, elles bâtissent deux énormes forteresses en 1550 et 1587. Au cours du XXe siècle et jusqu’en 1970, le fort Al Jalali à fait office de prison mais depuis sa restauration il a été reconverti en un musée privé du patrimoine et de la culture omanaise.

Informations pratiques :

  • Adresse : JH8X+P4V, Al Bahri Rd, Muscat, Oman
  • Horaires d’ouverture 2022 : Fermé du lundi au mercredi, ouvert du jeudi au dimanche de 8h30 à 19h.

4 – La porte Bab Al-Mathaib

En plus des deux forts du front de mer, restaurés en 1979 à la demande du Sultan Qabus, le vieux Mascate répertorie d’autres genres de fortifications vraiment bien conservées. L’un des meilleurs exemples se tient justement devant vous à travers les traits de la porte Bab Al-Mathaib. Complétée par ses deux sœurs, les portes Bab Al-Kabir et Bab Al-Saghir, l’arche délimite la section la plus ancienne du territoire, là où l’histoire de Mascate a vraiment commencé.

5 – Point de vue sur la Vieille ville

C’est au détour de ce chemin de randonnée que vous obtenez en ce moment même l’un des plus beaux points de vue de la ville. Protégé pratiquement de tous côtés par des montagnes, le vieux Mascate s’étend dans votre champ de vision. C’est de cet ancien petit port de pêche que la capitale d’Oman a prospéré pour devenir celle qu’elle est aujourd’hui.

Point de vue sur la Vieille ville ede Mascate Mascate

Si le périmètre est assez restreint, on tombe vite sous le charme de ce petit quartier aux allures de village bien soigné. Loin sans l’être totalement, on arrive à voir les trois curiosités les plus emblématiques du territoire. Dans leur teinte sable, on a les deux forts portugais Al Jalali et Al Mirani qui se font face. Sinon, un peu moins évident au premier coup d’œil, on entrevoit le haut des colonnes bleues et dorées du palais royal de Mascate.

Vous l’aurez remarqué, il n’y a là aucune trace de modernité mais bel et bien l’âme historique et traditionnelle de la cité.

6 – Le décor rocheux de Mascate

A Mascate, il y a le bleu de l’eau, le blanc des habitations et surtout cette dominance de marron en toile de fond. A l’image du dicton “pour vivre heureux, vivons cachés”, Mascate est niché au cœur d’un ensemble géographique riche avec à son nord toute la partie occidentale des monts Al Hajar. De ce fait, la plus importante chaîne montagneuse de la péninsule arabique donne à la capitale d’Oman un décor très en relief.

Un terrain de jeu idéal pour les anciennes colonies d’autrefois qui se sont servies de cette particularité de niveaux pour construire leurs plus belles architectures de défense. Les collines, comme les montagnes de la ville, sont composées en grande partie de roches volcaniques assez riches en fer qui limitent grandement la pousse d’une quelconque végétation.

7 – Le souk de Muttrah

Lieux emblématiques de traditions authentiques et séculaires, les souks d’Oman rassemblent à eux seuls toute la richesse de la culture locale. S’ils sont très nombreux aux quatre coins du pays, vous avez de la chance, car celui dans lequel vous vous trouvez est certainement celui qu’il faut à tout prix retenir. Situé sur le front de mer, le souk de Muttrah est l’un des plus anciens du monde arabe.

Le souk de Muttrah Mascate

Durant des siècles, il fut un carrefour essentiel dans le commerce de produits indiens, européens, chinois et de pays voisins acheminés directement au port de Mascate. Encore de nos jours, trouver son chemin jusqu’à cette adresse incontournable de la capitale, les yeux fermés et le nez guidé par les effluves d’encens, est presque un jeu d’enfants.

A partir de l’artère principale se détachent plusieurs ruelles tortueuses débordantes d’étals et de marchands. Si les feuilles de palmiers et les murs de boue, des premiers temps, ont été troqués par une toiture robuste en bois et des vitraux colorés, les produits en vente, eux, sont restés fidèles à ce qu’ils étaient. Dans la bonne humeur, Omanais et touristes se côtoient le temps de quelques emplettes avec pour chacun sa technique de marchandage plus ou moins affûtée.

Achats de nécessité pour les uns ou achats compulsifs pour d’autres, les possibilités ne manquent pas : d’une parure de bijoux traditionnelle, aux coffres anciens en passant par les épices diverses et variées, tout y est. La notion du temps, dans le souk de Muttrah avec son atmosphère orientale, est très vite oubliée.

Informations pratiques : 

  • Adresse : Mutrah Market, near Mutrah Corniche, Muscat, Oman
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 13h et de 16h à 22h.
  • Téléphone : +968 9827 7478

8 – La mosquée de Muttrah

Bercée dans le même temps par l’agitation de la corniche et celle du souk, la mosquée de Muttrah est la parenthèse d’apaisement dans le quartier. Caractérisé par une grande sobriété, mis à part les touches de bleu sur sa façade, le lieu de prière se distingue néanmoins dans le paysage par cette sorte de tour élancée si joliment ornementée. Plus précisément appelé minaret, cet élément architectural est tout ce qu’il y a de plus caractéristique des mosquées.

C’est à son sommet que le muezzin, fonctionnaire religieux musulman, lance l’appel aux 5 prières canoniques quotidiennes données par l’imam. En plus d’être propice au recueillement, la mosquée de Muttrah est aussi un espace multifonctionnel en termes de rencontre, de rassemblement et d’enseignement pour toute la communauté musulmane de Mascate.

9 – Point de vue sur la corniche de Muttrah

Longue d’environ 10 km, la corniche de Muttrah est l’endroit rêvé pour se balader à Mascate et embrasser en un seul regard tout le front de mer. En se mettant à votre place, vraiment pas à plaindre au passage, vous avez face à vous plus d’une figure emblématique de la ville.

Point de vue sur la corniche de Muttrah Mascate

Complètement à droite, et plus ou moins caché par les bateaux du port, apparaît les contours de l’encens grand format du Riyam Park. Ensuite, un peu plus porté face à vous, c’est le fort Muttrah tout fier sur son rocher qui se dessine. On se décale encore un cran sur la gauche pour voir parmi les habitations, le toit de la mosquée et ses élégantes voisines les maisons des Lawatiya.

Autant animée en matinée qu’en soirée, la corniche se conjugue de mille et une façons mais celle que l’on préfère c’est celle que vous avez face à vous, c’est-à-dire la version enchanteresse.

10 – Les maisons des Lawatiya

Lors de la traversée de la corniche, il nous est très difficile de détourner le regard de cette succession de maisons à droite de la mosquée et son dôme bleu. Délicatement dressées face à la mer, ces belles demeures blanchies à la chaux et reconnaissables à leurs balcons ouvragés comptent parmi les plus anciennes du pays. Nous devons leur construction, dès le XVIIe siècle, à plusieurs marchands venus d’Inde, appelés les Lawatiya et de confession chiite.

Petit rappel, le chiisme est l’une des deux branches principales de l’islam avec le sunnisme. Ne voulant pas se mélanger avec les autres communautés présentes dans la ville, les hommes ont alors créé leur propre quartier strictement privé. Avec le boom touristique actuel, cette communauté d’immigrés aurait partiellement déserté les lieux.

11 – Place and People Museum

Découvrir une nouvelle destination, c’est tout un package. On décide de s’imprégner de la culture, de faire un avec l’environnement dominant mais surtout de communier et familiariser avec les locaux. En plus d’aller voir un peu ce qui se passe sur le terrain, le Place and People Museum est un excellent complément pour faire connaissance avec l’identité omanaise, et ce depuis 2011.

Tout commence dès l’extérieur avec ses maisons, basses et blanches, caractéristiques des habitations traditionnelles des années 1950-1970. A partir de ce moment-là, on peut d’ores et déjà vous dire que le cadre est posé, car comme le contenant, le contenu n’a pas fini de vous faire voyager dans le temps.

Une succession de salles, remplies d’objets, de vêtements et de meubles du quotidien d’il y a 50 ans en arrière, nous racontent l’héritage culturel et les traditions locales encore fortes aujourd’hui.

Informations pratiques : 

  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 18h.

12 – Quoi de neuf Oman ?

Glissé entre une mer de sable et l’Océan indien, le Sultanat d’Oman est un trésor caché du Moyen-Orient qui tend de plus en plus à se faire connaître du grand public. Preuve que vous n’êtes pas arrivé ici par le pur des hasards! Si aujourd’hui vous êtes plus ou moins capable de situer le pays sur une carte du monde, il vous reste encore tant de choses à connaître à son égard.

Et c’est là où on a décidé d’intervenir. Parmi les faits intéressants de votre destination, il est surprenant d’apprendre que le Sultanat d’Oman est un superbe point de halte pour l’observation des oiseaux migrateurs. Une particularité animale qu’il doit à sa position géographique avantageuse au carrefour des continents européen, africain et asiatique.

De la faune à la flore, il est juste de dire qu’il n’y a qu’un pas et surtout à Oman! Utilisé pendant 6000 ans en tant que parfum et remède médical, l’encens était autrefois la principale source de richesse du pays. Il est même dit que le produit était plus prisé que l’or! Ça laisse très bien deviner la valeur de la chose à cette époque.

Parfois hauts de 4 mètres et produisant plus de 10 kilos de résine aromatique par an, les arbres à encens ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. Dans son registre de conflits et de conquêtes, en tant que territoire historique très disputé, Oman a la caractéristique d’avoir connu la plus courte guerre de l’histoire. Les paris sont lancés, à votre avis, combien de temps pensez-vous que l’affrontement s’est éternisé ? La guerre anglo-zanzibarienne de 1896 aura duré tout juste 38 minutes.

Oui oui, 38 minutes et pas une de plus! Un temps record qui cependant n’empêchera pas une centaine de morts et de blessés pour ce qui était un différend autour du sultan accédant au trône.

13 – Kalbuh Park

Comme un balcon de verdure sur la mer d’Arabie, le Kalbuh Park, droit devant vous, est l’un des lieux de vie favoris des familles omanaises. Que l’on arrive de la corniche de Muttrah ou à l’inverse du vieux Mascate, ce charmant endroit nous happe à toute heure de la journée. Il faut dire qu’avec la météo plus que favorable que connaît la ville, n’importe quelle onde de fraîcheur est automatiquement recherchée. C’est là que l’ombre des palmiers, le vendeur de glace du petit kiosque ou plus directement la baignade sur la plage publique font leur meilleure apparition.

Informations pratiques : 

  • Adresse : JHFP+97R, Muscat, Oman
  • Horaires d’ouverture 2022 : tous les jours de 9h à 22h.
Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut