bangkok

Visiter Bangkok

Itinéraire De la spiritualité et bien plus encore – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Bangkok avec Emilie !

blue arrow9,4 km

little pin20 découvertes

pas3h10

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Bangkok

: 20 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Indispensable à votre voyage en Thaïlande, Bangkok est le genre d’excursion surprenante que l’on redemande. Tiraillée de part et d’autre du fleuve Chao Phraya, la capitale asiatique cultive le mythe de cette ville qui ne dort pas. Une caractéristique qui a forgé la bonne ou mauvaise impression qu’on lui colle via cette vie incessante baignée dans la pollution et l’excès d’une animation folle.

Mais au-delà des éternels reproches, tout le monde s’accorde à dire que côté activité et patrimoine à Bangkok, rien ne cloche. Aux abords de son Palais Royal, c’est ses origines qui prennent vie et celles de la dynastie Chakri qui s’étalent.

D’une rue à l’autre, la déclinaison de ses temples bouddhistes et de leurs bouddhas une fois assis, une fois couché, une fois émeraude, une fois doré nous ramène à une sérénité grande comme le nirvana. Et puis ici et là se glisse un marché aux fleurs, des adresses culinaires aux mille saveurs et des opportunités de massage thaï pour amener à ce séjour cette touche d’apesanteur.

Libre à vous de flirter entre tous ces univers pour faire de Bangkok un souvenir indélébile, mais surtout hors pair.   

quote bas

Au cœur de la frénésie qui caractérise si bien Bangkok se détache face à vous 8 hectares de silence et de calme paisible. Fondé au XVIIIe siècle sur l’emplacement d’un précédent édifice de même nature, le Wat Pho est considéré comme l’un des plus anciens temples bouddhistes de Thaïlande. Agrandi et restauré sous les règnes de Rama Ier et Rama III, le site religieux est principalement connu pour son nombre incalculable de représentations de Bouddha porté à plus de 1000. Dans cette grande collection, on retient surtout celle du Bouddha couché sur son lit de mort qui attend son entrée dans la sérénité du nirvāṇa.

Star invétérée de la rive droite du Chao Phraya, le Wat Arun est ce grand complexe religieux dominé par 5 tours situé juste face à vous. Alors que le pays connaît la chute de son ancienne capitale Ayutthaya par le peuple birman au XVIIe siècle, le Wat Arun est construit dans le même temps à l’emplacement d’un ancien temple.

Aussi beau et aussi apprécié que la collection de temples que compte Bangkok, le musée national est un immense complexe culturel très réputé dans tout le pays. Tout le mérite de sa fondation revient à l’ancien roi Rama V qui, tout juste couronné, ordonne l’ouverture d’un site où seront entreposées et conservées les collections privées de son père.

Ce que vous avez dans le champ de vision est étendu, architectural, coloré, brillant, reposant et tout ça en même temps ? Pas de doute, vous avez bien affaire à un temple bouddhiste de la capitale. Alors que son histoire commence comme celles des autres, c’est-à-dire par ordre du roi, le Wat Ratchanadda arrive quand même à se distinguer à deux détails près de ses congénères. D’abord, sa construction en 1846 n’a pas été menée sur l’emplacement d’un précédent lieu de culte comme il se faisait habituellement.

Avant même que les buildings ne dominent le ciel de Bangkok, c’était au Wat Saket que revenait le monopole de la hauteur dans la ville thaïlandaise. Perché à 75 mètres, le temple bouddhiste a une histoire mouvementée qui remonterait au XIVe siècle lorsque la capitale de Thaïlande était encore Ayutthaya. Alors que le roi Rama III avait planifié les premières bases du site sur cette colline artificielle, les fondations se sont complètement écroulées en raison de la mollesse du sol gorgé d’eau.

Croiser un temple c’est presque monnaie courante à Bangkok mais croiser l’un de ses six temples bouddhistes au statut royal c’est quand même plus rare. C’est pourquoi nous sommes ravis de vous amener aux portes du Wat Suthat posté sur votre gauche. Alors que sa construction a débuté sous les instructions du roi Rama Ier en 1807, le lieu de culte n’a pu être abouti que 4 décennies plus tard sous le règne de Rama III.

Dans l’enceinte du Palais Royal, élever face à vous et sur une quantité interminable de mètres, se succèdent de superbes édifices religieux et royaux. Parmi eux, il y en a un qui attire davantage les foules et c’est celui qui se trouve en arrière-fond de la porte d’entrée. Considéré comme le temple bouddhiste le plus important de toute la ville, le Temple du Bouddha d’Émeraude doit sa forte attractivité à la statue qui lui a donné son nom. À l’intérieur d’une chapelle et à l’abri dans une vitrine en verre repose la figure religieuse la plus vénérée de Thaïlande.

S’il y a bien une chose à côté de laquelle il ne faut pas passer lors de votre découverte des lieux, c’est bien évidemment le Palais Royal. L’emblème le plus célèbre de Bangkok, c’est lui! La naissance de ce grand bijou architectural, étalé sur une surface de 29 hectares, nous la devons au roi Rama Ier. Après avoir été tout juste couronné, le souverain lance la construction du Palais Royal qui par manque de fonds et de matériaux sera d’abord fait de bois massif et de palissades en rondins. En juin 1782, le roi Rama Ier prend enfin ses quartiers dans sa nouvelle résidence lors d’une cérémonie de couronnement en son nom.

Installé dans l’ancien édifice du ministère du Commerce de style européen, le musée Siam propose un parcours de visite axé sur les origines du peuple thaï et de sa culture depuis 2008.

11

Et encore 11 à retrouver dans l’application

Histoire de Bangkok, Le Chao Phraya,Thawornwatthu Building, Khao San Road, Le Phra Nakhon, Le Wat Mahan, Bangkok en 3 faits, L’architecture d’un temple thaïlandais, Le Wat Ratchabophit, Le bouddhisme en Thaïlande, Le Pak Khlong Talat.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

20 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 2 Sanam Chai Rd.

Lors de notre visite, vous serez peut-être tenté de vous rendre au sein du Palais Royal. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce lieu est accessible après l’achat d’un ticket d’entrée et qu’il est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture strictes. Veillez à bien jeter un petit coup d’œil avant d’entamer les choses sérieuses. Il vous sera aussi demandé de respecter le code vestimentaire imposé exigeant tout membre du corps couvert, y compris les pieds.

Point Monnaie : L’unité monétaire officielle en Thaïlande est le baht (THB en abrégé).

02

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 28°C dû à un climat tropical.
De janvier à mars et de novembre à décembre, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 26°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur les mois d’avril à octobre avec des maximales autour de 34°C.
En plus d’être une ville à fortes chaleurs étouffantes, Bangkok connaît aussi la saison des moussons sur les mois de mai à octobre. A cette période de l’année, des averses abondantes arrosent la capitale et le risque d’orage est davantage présent.
Afin d’optimiser votre venue, en tenant compte des informations données précédemment, les mois de janvier, février ainsi que les jours compris entre la mi-novembre et la fin du mois de mars, sont particulièrement favorables.


Vous avez encore un peu de temps à Bangkok ?

Lorsque l’on débarque à Bangkok, les points d’intérêts touristiques et les activités attrayantes ne manquent pas. D’un bout à l’autre ou plutôt d’une rive à l’autre, cette ville est formidablement dépaysante.

Après vous avoir fait balader dans les ruelles du Phra Nakhon, soit le cœur traditionnel bangkokien, nous prenons un peu plus de distance pour retrouver le reste des trésors de cette capitale asiatique si étendue.

Oui à la gastronomie

Plus au Nord, vous pourrez profiter de tous les plaisirs du marché de Chatuchak. Avec plus de 15000 stands répartis sur 35 hectares, vous voilà lancer dans le plus grand marché de Thaïlande pour marchander et assouvir votre quota shopping du séjour. On espère d’ailleurs pour vous que la place dans votre valise n’est pas une chose qui manque!

Toujours plus d’incontournables

Sinon, dans un contexte diamétralement opposé, vous pourrez approcher le domaine royal de Dusit avec son majestueux Palais, anciennement la résidence des défunts roi Rama V, VI, VII et IX.

Toujours plus d’incontournables

Ensuite, direction l’Est avec la maison de Jim Thompson, une des attractions touristiques majeures de Bangkok. Cet ancien homme d’affaires et aventurier américain est venu s’installer à Bangkok dans les années 1940-1950 dans le but de relancer l’industrie de la soie thaïlandaise alors en déclin. Considérée comme l’un des rares exemples d’architecture thaïe traditionnelle, sa maison est aujourd’hui un musée autour de l’art asiatique. Pas bien loin vous avez aussi le parc Lumphini où touristes, sportifs, familles et citadins stressés peuvent profiter à leur manière de 58 hectares de verdure.

1 quartier pour 1 visage

Enfin, en traçant  la route plutôt vers le Sud Est, vous finirez par tomber dans les rues du Chinatown de Bangkok. Un quartier jugé comme fascinant, animé, coloré et opulent. Ce petit bout de Chine en Thaïlande qui rappelle que plus de la moitié de la population du pays à des origines chinoises.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page