Accueil » Visiter Malaga » La cathédrale de Santa-Maria de l’Incarnation

La cathédrale de Santa-Maria de l’Incarnation

Visiter Malaga,

Itinéraire L’Andalousie dans tous ses états

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Hormis sa grande importance en tant qu’édifice religieux pour la ville et ses habitants, la cathédrale de Santa-Maria de l’Incarnation est un repère incontournable pour se situer dans Malaga et retrouver son chemin. Construite entre 1528 et 1782, sur un terrain autrefois occupé par une mosquée, la plus haute cathédrale d’Andalousie est l’un des meilleurs exemples de l’art religieux espagnol. Toute en élévation dans ces styles baroque, renaissance et gothique, le lieu de culte séduit aussi bien de l’extérieur par son portail décoré de fins médaillons que de l’intérieur avec son choeur richement façonné et ses orgues de plus de 4000 tubes encore utilisés aujourd’hui pour des concerts. Même si beaucoup l’appelle plus simplement cathédrale de l’Incarnation, un autre surnom affectueux donné par les Malaguènes s’est peu à peu implanté dans la culture locale, voire nationale. Victime des guerres napoléoniennes et de fonds nécessaires durant le déroulement de sa construction, la cathédrale ne sera jamais vraiment achevée comme prévu sur les plans originaux. La façade principale et la tour sud à moitié bâties vont alors encourager les habitants à baptiser le monument “La Manquita”, soit la petite estropiée. Estropiée oui, petite certainement pas vu les dimensions!

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Malaga

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut