malaga

Visiter Malaga

Itinéraire L’Andalousie dans tous ses états – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Malaga avec Emilie !

blue arrow8,5 km

little pin24 découvertes

pas2h50

bouton audioguides
00 plan malaga
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Malaga

: 24 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Si à l’époque rien n’était fait pour retenir les visiteurs mis à part le littoral et la douceur du climat, Malaga a connu une incroyable mutation pour devenir une ville andalouse dont tout le monde parle. Connue pour avoir vu naître le célèbre peintre Pablo Picasso, la capitale de la Costa del Sol a surpassé à vitesse grand V son statut de destination balnéaire grâce à la mise en valeur de son caractère millénaire fort. Sa trentaine de musées variés, ses précieux vestiges restaurés et ses aménagements urbains sont autant de raisons qui nous donnent envie de partir à sa découverte. Pas seulement riche en patrimoines culturel et naturel, la cité espagnole renferme aussi des traditions et des coutumes qui ont façonné son histoire et celle de ses habitants dont la bonne humeur est réputée pour être contagieuse. A présent bien dans ses bottes et baignée de soleil 300 jours par an, c’est très simple, Malaga vous ouvre ses bras !

quote bas
Le marché central Atarazanas

Pourtant située au cœur de Malaga, cette petite merveille d’animation de grande envergure est très souvent comptée absente sur les parcours de visite. Par chance, ce n’est pas le cas avec le nôtre dans lequel elle est mise à l’honneur! De la même manière que d’autres nombreux bâtiments de la ville, le marché Atarazanas détient une histoire fascinante bien que peu connue qui nous demande de remonter un peu le temps. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Malaga était autrefois une ville submergée par la mer qui comptait au XIV siècle, sous la domination maure, plusieurs chantiers navals appelés Atarazanas pour désigner “un endroit où les navires sont réparés”.

L’église San Juan

Au terme d’une bataille des plus sanglantes au XVe siècle, Malaga sous la domination de la toute dernière dynastie musulmane dite “nasride”, bascule dans les mains des Rois Catholiques. Cet édifice religieux est l’une des 4 églises qui seront fondées en 1487 suite à cette reconquête de la ville.

La cathédrale de Santa-Maria de l’Incarnation

Hormis sa grande importance en tant qu’édifice religieux pour la ville et ses habitants, la cathédrale de Santa-Maria de l’Incarnation est un repère incontournable pour se situer dans Malaga et retrouver son chemin. Construite entre 1528 et 1782, sur un terrain autrefois occupé par une mosquée, la plus haute cathédrale d’Andalousie est l’un des meilleurs exemples de l’art religieux espagnol.

L’abbaye de Santa Ana

Construite en 1878 et restaurée en 1990, cette petite église lumineuse est dédiée à Santa Ana dont la statue en terre cuite surmonte l’entrée depuis le XVIIIe siècle. Pourtant très simple dans son allure, ce lieu de culte est étroitement rattaché au sculpteur baroque Pedro de Mena pour diverses raisons.

Le théâtre romain de Malaga

Rester caché pendant des siècles pour seulement être découvert qu’en 1951 lors d’un futur projet de construction de la maison de la culture, le théâtre romain de Malaga est un bijou antique si bien conservé.

L’Alcazaba

Voilà assurément une façon très efficace d’approcher le passé de Malaga avec ce lieu plus qu’emblématique et chargé d’histoire. Probablement construit entre 1057 et 1063, sur des vestiges romains, l’Alcazaba que l’on peut traduire par “citadelle” a servi de lieu de résidence pour les anciens gouverneurs berbères et musulmans.

Le château de Gibralfaro

Entre deux grandes inspirations, histoire de retrouver votre souffle perdu, laissez-vous emporter dans l’histoire d’un des monuments les plus visités de Malaga. Volontairement niché sur le mont avec qui il partage le même nom, le château de Gibralfaro aurait été bâti au XVIe siècle pour loger les troupes arabes et servir simultanément de tour de guet pour garantir la protection de l’Alcazaba.

L’Hôtel de Ville de Malaga

Pour la capitale de la Costa del Sol, il fallait bien une bâtisse vertigineuse comme celle-ci pour accueillir l’hôtel de ville de Malaga. Édifiée sur d’anciens terrains engloutis par la mer, l’imposante mairie de la ville domine aisément le périmètre depuis 1919 avec son plan rectangulaire et ses 4 massives tours disposées à chaque angle.

Les arènes de Malagueta

Situées dans la zone qui lui a donné son nom, les arènes de Malagueta ont été inaugurées le 11 juin 1876 via une toute première corrida menée par le mythique matador Rafael Molina dit “Lagartijo”. Réalisé par le même architecte que celui du marché Atarazanas, le monument de 52 mètres de diamètre présente un style néo-mudéjar, aux inspirations orientales, principalement développé dans la péninsule ibérique fin du XIXe et début XXe siècle.

15

Et encore 15 à retrouver dans l’application

La rue Marqués de Larios, La place de la Constitución, Le passage Chinitas, La place del Obispo, La place del Siglo, Le musée Picasso, L’église San Augustin, Le mirador d’Alcazaba, Le mirador de Gibralfaro, Les jardins de Pedro Luis Alonso, La plage Malagueta, La Farola de Malaga, Le port Muelle Uno, La promenade Paseo del Parque, Le quartier Soho.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

24 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 9 C. Marqués de Larios.

02

Infos visite :

Lors de notre visite, vous serez amené à vous rendre au Mirador d’Alcazaba. Pour vous éviter toute mauvaise surprise de dernière minute, sachez que ce site est soumis à des horaires d’ouverture et de fermeture. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage,  il vous faudra poursuivre normalement l’itinéraire.
 
Pour la traversée du marché central Atarazanas, là aussi des horaires d’ouverture et de fermeture sont en règle. Si toutefois le lieu est déjà clos lors de votre passage, il vous faudra emprunter le chemin suivant, ci-dessous, pour reprendre l’itinéraire de la visite.
 
Calle Atarazanas -> Plaza de Arriola -> Calle Sagasta
 
A l’image des destinations touristiques par excellence, Malaga vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via le Malaga Pass. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.

03

Point monnaie :

L’unité monétaire officielle en Espagne est l’euro (€ en abrégé).

04

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 17°C grâce à un climat méditerranéen plutôt doux.

De janvier à mars, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 11°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juillet et août avec des maximales autour de 30°C.

Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent janvier, mars et les mois de novembre et décembre.
Relativement bien gâtée par la météo, Malaga est une ville qui peut se visiter toute l’année. Attention tout de même aux périodes de sécheresse sur les mois de mai à août.   


Vous avez encore un peu de temps à Malaga ?

Si l’on a la chance de vous retrouver dans cette rubrique-là, c’est que Malaga a tellement fait forte impression sur vous que la visite ne peut brusquement s’arrêter. Aucun problème, ça nous fait vraiment plaisir de prolonger l’expérience encore un peu plus loin pour vous éviter tout regret éventuel.

A l’attaque !

Pour la touche historique, le combiné payant mais tellement intéressant de l’Alcazaba et du château de Gibralfaro ne peut que vous plaire. Ces deux ensembles fortifiés, reliés par la muraille “La Coracha”, nous montre que Malaga a toujours su être ravissante et l’objet des convoitises à plusieurs époques confondues.

Les “connus” à cette adresse

Pour la touche culturelle et artistique, on ne saurait vous conseiller de marcher sur les pas du grand peintre Pablo Picasso avec la découverte de sa maison natale devenue depuis 1988 un musée qui lui est consacré. D’ailleurs, en vous y rendant, traversez la place de la Merced et vous verrez, vous pourrez même prendre une photo souvenir assis aux côtés de sa statue posée sur un banc.      

L’art au musée

Autre lieu d’art conseillé mais provisoire à Malaga, on trouve le centre Pompidou. Établissement pluridisciplinaire à vocation culturelle avec son Cubo, cette attraction née d’un partenariat entre les ministres de la culture espagnol et français propose au public une programmation riche en collections d’oeuvres modernes et contemporaines dont les protagonistes sont les tant connus Chagall, Khalo, Picasso et tant d’autres.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Espagne

Pourquoi aller à Malaga ?

Malaga est une très belle ville située sur la Costa del Sol, dans le sud de l’Espagne. À ce titre, on y trouve de magnifiques plages très prisées des touristes internationaux comme des locaux.

Le second plus grand atout de Malaga est, sans aucun doute, sa météo qui est des plus clémentes et qui permet de profiter d’un magnifique ciel bleu tout au long de l’année.

Mais ce n’est pas tout, puisque Malaga possède aussi un vaste patrimoine culturel et architectural qu’il est tout aussi intéressant de découvrir lors d’un séjour sur place.

Pourquoi Malaga est une ville touristique ?

Si Malaga est une ville très appréciée des touristes, c’est tout simplement parce qu’elle réunit tous les avantages attendus lorsqu’on visite une nouvelle destination.

En plus du beau temps et des nombreuses plages de la ville, Malaga dispose d’une vaste palette d’activités à faire. Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

  • Le large panel d’activités nautiques disponibles (jet-ski, bateau, paddle …).
  • Les nombreuses visites cultuelles à faire (monuments, musées, galeries d’art …).
  • Un patrimoine architectural exceptionnel (Forteresse maure d’Alcazaba, Château de Gilbralfaro …).
  • Une cuisine locale dépaysante, riche et variée (paella, tapas, sangria …).

Où se promener le soir à Malaga ?

Découvrir Malaga « by night » est une possibilité. Si vous avez envie de changer des traditionnelles sorties en boite de nuit, sachez qu’il est possible de vous promener dans de nombreux lieux qui vous permettront de découvrir la ville sous un autre angle.

Tout d’abord, c’est dans le centre-ville qu’il vous sera possible de vous balader. Les Espagnols sont connus pour vivre aussi bien le jour que la nuit, et vous découvrirez ainsi un mode de vie complètement différent.

Vous pourrez aussi vous promener au bord de l’eau, le long du port de plaisance, ou sur le front de mer, pour une promenade nocturne accompagnée de la fraîcheur de la brise marine.

Quels quartiers à visiter à Malaga ?

Malaga est une ville surprenante qui possède de nombreux quartiers d’intérêt. Si vous préparez votre voyage, voici quelques-uns des quartiers incontournables de la ville :

Le Centre historique de Malaga : quartier très animé, il est impossible de passer à côté lors d’un séjour dans la ville espagnole. Vous y retrouverez d’ailleurs de très nombreux lieux d’intérêt comme l’Alcazaba, par exemple.

  • La Malagueta : c’est le quartier historique de la ville. Il s’agit d’un lieu incontournable où se rendre lorsqu’on décide de visiter Malaga.
  • Gibralfaro Montagne : si vous rêvez de verdure, cet endroit de Malaga est le lieu à visiter. Ancienne ville phocéenne, on y retrouve désormais de magnifiques paysages verdoyants.
  • Le Victoria : ce quartier est également incontournable à Malaga en raison de plusieurs sites historiques d’intérêt comme : le musée, la basilique, et le sanctuaire royal de La Victoria.
  • La Merced : visiter Malaga serait incomplet sans prendre le temps de passer dans le quartier de la Merced. Si vous en avez l’occasion, vous pourrez réserver une place afin d’assister à l’un des spectacles présentés au Théâtre Cervantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page