Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille

Visiter Lille,

Itinéraire La capitale des Flandres

quote haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l’itinéraire

Alors, oui, j’avoue, ce n’est pas le genre de cathédrale que vous avez l’habitude de voir trôner fièrement au centre des villes. Mais il faut savoir qu’elle ne ressemble pas du tout à ce qui avait été prévu ! Cette dernière cathédrale construite en France voit sa première pierre posée en 1854 avec en tête des plans dans l’air du temps, grandiose, gothique flamboyant et tout le tintouin. Le chantier commence donc sur une place bien trop petite pour elle, à l’emplacement de l’ancienne motte féodale. Oui, mais. Il fallut 145 ans pour la finir. Vous voyez comment la mode change d’une saison sur l’autre alors imaginez un peu en un siècle et demi ! Pas étonnant que les styles et les goûts changent. Ajoutez à cela des guerres, des pénuries de matériaux, manque d’argent, et vous vous rendez compte à quel point il a fallu être tenace pour faire naître cette cathédrale ! On renonce aux flèches qui devaient culminer à 115m de haut et on construit un campanile provisoire à la vas-vite, sans lien architectural avec le reste pour servir de clocher. Finalement, il va rester ! D’ailleurs, comme il devait être très provisoire, il n’a que de toutes petites fondations d’à peine 1 mètre. Mais ça tient ! La façade moderne posée en 1991 lui donne peut-être cet air sobre voir austère, mais ce sont 110 plaques de marbre blanc translucides qui laissent passer une lumière orangée à l’intérieur et ça, c’est unique. La rosace quant à elle est signée Ladislas Kijno, grand artiste que l’on considère un peu comme le père spirituel du street art français. Mais la cathédrale est aussi intimement liée à Notre Dame de la Treille dont elle abrite la statue miraculeuse. Et pas des petits miracles de rien du tout ! Elle commence dès 1254 à rendre la vue à des aveugles et même à ressusciter des morts ! Au XVIIe siècle, l’église reconnaît quand même 54 miracles. C’est devant elle que Louis XIV jure de protéger les libertés des Lillois. Ne cherchez pas à voir un miracle aujourd’hui, la statue n’est qu’un répliqua, l’originale a été volée en 1959 et fait ses miracles ailleurs.

audioguides

Audioguides

decouvertes

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

decouvertes

Plein d’anecdotes

Visiter Lille

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut