Accueil » Visiter Istanbul » Palais de Topkapı

Palais de Topkapı

Visiter Istanbul,

Itinéraire de Byzance à Constantinople, un empire sur deux continents

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Pendant 400 ans, du XVe au début du XIXe siècle, le cœur de l’Empire ottoman bat ici, au palais de Topkapi. Édifié au-dessus de la corne d’or à la pointe du Sérail, il sera le lieu de résidence de 30 sultans de la Dynastie, chacun transformant tour à tour le palais pour le mettre à son goût. L’entrée est payante, mais la visite du palais de Topkapi fait partie des incontournables d’Istanbul.
Véritable ville dans la ville, le palais abritait, en plus de la famille du sultan, ses serviteurs et ses soldats. Mais ce n’est pas seulement un palais princier, c’est également le centre du gouvernement avec notamment la salle du divan, où les ministres se réunissaient avec le Grand Vizir. L’immense Empire ottoman a été dirigé depuis cette salle pendant des siècles. Le sultan assistait aux réunions depuis une salle secrète cachée dont une ouverture grillagée lui permettait d’écouter sans être vu. Ne sachant jamais s’il était présent ou pas, cela lui permettait de vérifier la loyauté de ses sujets.
Mais la partie la plus mystérieuse que vous pouvez visiter est sans doute celle du Harem.
Les seuls hommes autorisés à y entrer étaient les eunuques qui étaient là pour servir les femmes, et bien évidemment le sultan, à qui, finalement, elles appartenaient.
L’intérieur du Harem était régi à une hiérarchie très stricte. Au rez-de-chaussée vivaient, dans des appartements collectifs, les esclaves, qui avaient été enlevées ou achetées pour être au service du sultan. À l’étage supérieur étaient installées dans des appartements privés, les concubines, celles parmi les esclaves qui avaient eu “l’honneur” de partager la couche du sultan, puis, encore au-dessus, vivaient les favorites, celles qui, parmi les concubines, avaient donné un fils au sultan ou qu’il aimait particulièrement. Les femmes du Harem étaient sous les ordres de la mère du Sultan que l’on appelle la Sultane validée.
Tout est très beau, mais imaginez bien que le harem était le théâtre de sombres complots pour les concubines qui devaient leur survie à leur évolution sociale ainsi qu’à celle de leur fils.
Au déclin de l’Empire ottoman, le sultan va abandonner le palais de Topkapi et la noblesse partira s’installer dans des palais somptueux le long du Bosphore, comme le magnifique palais de Dolmabahçe que je vous conseille vivement de visiter.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Istanbul

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut