Accueil » Visiter Istanbul » La citerne basilique

La citerne basilique

Visiter Istanbul,

Itinéraire de Byzance à Constantinople, un empire sur deux continents

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà devant l’entrée de la mythique et mystique citerne basilique. Cet endroit est sans doute le plus mystérieux et le plus intrigant d’Istanbul.
Il s’agit d’un réservoir d’eau construit pour l’empereur byzantin Justinien Ier au VIe siècle. On l’appelle citerne basilique, car elle a été construite sur le site d’un ancien édifice religieux.
Cette citerne historique mesure 140 mètres de long et 70 mètres de large !! Sa surface de 9800 mètres carrés a une capacité de stockage de 78.000 mètres cubes d’eau. Tout ça soutenu par 12 rangées de 28 colonnes de marbre de 8 mètres de haut ! Oui, c’est énorme. Mais il fallait bien ça pour répondre aux besoins en eau du grand palais pendant la période byzantine. Les Romains, on le sait, ont toujours été plutôt doués pour faire venir l’eau jusqu’à eux. Les eaux de la citerne venaient de la région des forêts de Belgrade, à 19 km de là, grâce à deux aqueducs.
À la conquête de Constantinople par les Ottomans, la citerne a servi un temps au palais de Topkapi, puis les Ottomans ont construit leur propre système de stockage d’eau et la citerne est tombée dans l’oubli. Elle a été redécouverte au XVIe siècle par un archéologue hollandais, venu faire des fouilles sur les ruines de Byzance.
L’accès est payant, mais je vous conseille de vivre l’aventure. Déambuler entre les colonnes illuminées et faire face aux deux fascinantes têtes inversées de Médusa est une expérience inoubliable.
On ne connaît pas vraiment le fin mot de l’histoire en ce qui concerne les Médusas. Pourquoi ce choix, pourquoi à l’envers… Par contre, pour votre culture personnelle, sachez que Médusa, avec ses cheveux de serpents, a le pouvoir de pétrifier quiconque croise son regard. La présence de ses têtes dans la basilique peut donc être interprétée comme une protection. C’est aujourd’hui l’un des lieux les plus visités d’Istanbul et la citerne accueille près d’un million de visiteurs chaque année. Elle a également servi de décors au film de James Bond: ‘“Bon baiser de Russie”, ainsi qu’à l’adaptation cinématographique de Inferno de Dan Brown.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Istanbul

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut