Accueil » Visiter Hambourg » Église Saint-Nicolas

Église Saint-Nicolas

Visiter Hambourg,

Itinéraire La porte du monde

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà à l’intérieur de l’église Saint-Nicolas. Oui, à l’intérieur, même s’il ne reste autour de vous que des ruines. Ce choix d’avoir conservé les murs est une volonté de mémoire. Le site a en effet été transformé en mémorial pour les victimes de l’opération Gomorrhe de l’été 43, durant laquelle plus de 34.000 personnes ont perdu la vie. Le but de cette opération militaire menée par l’armée de l’air britannique et américaine était de raser complètement la ville d’Hambourg grâce à 7 raids aériens très rapprochés. Ce fut l’attaque aérienne la plus meurtrière d’Europe. Après la guerre, en réalité, une grande partie de l’église était encore debout et la reconstruction n’était pas impossible. On décide pourtant de détruire le corps de l’église, tout en gardant la flèche. Et comme le quartier n’était plus le quartier résidentiel qu’il était auparavant, on reconstruit une église Saint-Nicolas dans un autre district. Elle avait pourtant de la valeur cette ancienne église gothique. Elle fut même la plus haute cathédrale du monde, avant d’être dépassée par celle de Rouen. En 1951, la nef fut finalement rasée et les gravats réutilisés dans le renforcement des quais de l’Elbe. On transforme alors la flèche et le reste des murs en mémorial de guerre. Par contre, on les laisse en l’état et un peu à l’abandon pendant quelques dizaines d’années, ce qui entraînera leurs dégradations. En 1987 arrive enfin une association pour la sauvegarde de l’église, qui commence à restaurer l’édifice. Ils créent également une salle d’exposition dans la crypte qui permet de raconter toute l’histoire de l’église Saint-Nicolas, de sa construction médiévale à sa transformation en mémorial. En 1993, on ajoute à la tour un carillon de 51 cloches qui joue quotidiennement sa douce mélodie. Depuis 2005, un ascenseur de verre vous emmène à 75 mètres de haut, sur une plate-forme aménagée dans la flèche. Vous y trouverez des panneaux explicatifs et une vue panoramique aussi magnifique que contrastant avec les photos du Hambourg d’origine. Que vous preniez de la hauteur ou pas, je vous laisse déjà admirer les poignantes statues en bronze qui errent au cœur de cette église disparue.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Hambourg

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut