Accueil » Visiter Buenos Aires » La Casa Rosada

La Casa Rosada

Visiter Buenos Aires,

Itinéraire L’âme Argentine

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà sur la Plaza de Mayo face à la fameuse Casa Rosada, qui comme son nom l’indique et comme vous le voyez par vous même, est rose.
Les versions de la raison du choix de la couleur pour peindre le siège du gouvernement diffèrent et alimentent les légendes urbaines depuis 1870.
Ce que vous entendrez très certainement si vous posez la question à un Argentin, c’est que le président Domingo Sarmiento, nouvellement élu, décide de mixer les deux couleurs des partis opposés en symbole de paix. Le rose serait ainsi né du mélange du blanc des Unitaires et du rouge des Fédéralistes.
Poétique et symbolique, on a envie d’y croire, mais si on demande aux Unitaires, leur couleur était plus le bleu que le blanc. Mais une autre version, moins sympa, mais plus probable, raconte qu’à l’époque, il était commun de mêler du sang de bœuf à la chaux blanche pour la solidité du ciment et qui donnait en même temps cette couleur proche du rose.
Quoi qu’il en soit, la couleur est restée et fait parler d’elle.
L’histoire de la Casa Rosada remonte à 1594. Cette année-là, Fernando Ortiz fait construire un fort royal pour les gouverneurs et les vice-rois d’Espagne. Rappelons-nous qu’à cette époque, l’Argentine fait encore partie de la grande colonie espagnole d’Amérique du Sud. Peu après l’indépendance de l’Argentine, c’est dans cette forteresse que s’installe le premier président de la République : Bernardino Rivadavia.
La naissance de la Casa Rosada telle que vous la voyez aujourd’hui est due à la vision de trois architectes de trois pays différents.
En 1850, le fort est finalement détruit. On confie alors à un architecte anglais de construire une maison des Douanes. En 1862, on y installe finalement le gouvernement. Le fort précédent avait laissé bien plus de place que l’espace utilisé pour la nouvelle douane. On charge alors un architecte suédois, cette fois, de construire un hôtel des postes.
Et c’est finalement un architecte italien, qui va relier les deux monuments, grâce à un arc imposant qui est aujourd’hui l’entrée principale du palais.
La Casa Rosada est, depuis, le lieu de résidence du président de la République. C’est de ce balcon que le couple Péron faisait leurs discours mythiques à la foule.
Le sous-sol du bâtiment abritait jusqu’en 2010, le musée de la maison du gouvernement, inauguré en 1957. Vous pouvez à présent le visiter quelques mètres plus loin, dans le musée du Bicentenaire. Vous y rencontrerez les différents présidents argentins et comprendrez un peu mieux l’histoire politique mouvementée de ce pays.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Buenos Aires

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut