bilbao

Visiter Bilbao

Itinéraire L’icône basque du renouveau – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Bilbao avec Emilie !

blue arrow7,3 km

little pin21 découvertes

pas2h30

bouton audioguides
00 plan bilbao
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Bilbao

: 21 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Située au Nord de l’Espagne, Bilbao nous prouve qu’il n’y pas que la capitale ou les villes de la Catalogne et de l’Andalousie qui résument les plus beaux coins du pays.

Petit port de pêche d’une autre époque, la ville se met à fortement prospérer avec la découverte de mines de fer qu’elle n’hésite pas à exploiter. Cette activité commerciale la développe et l’enrichie jusqu’à que la désindustrialisation des années 1970-1980 mette un terme à ce rêve de réussite aguerrie.

Dans son déclin, Bilbao abandonne son habit terreux et prend un virage ambitieux. Authentique et traditionnelle au détour de sa Vieille ville, la cité prend des airs de reine d’architecture au pied d’impressionnantes constructions comme son musée Guggenheim presque tout droit sorti du futur. Entre ce mariage d’ancien et de modernité, la sympathie de ses habitants et l’amour de la bonne chair ou elle sait mettre l’accent, Bilbao enchaîne les bons points pour un séjour hors du commun.

Que vous soyez à l’affût de ses 700 ans d’histoire ou en train de savourer un énième pintxos au comptoir, la capitale du Pays basque espagnol devient tout un symbole.

quote bas
Le palais Chavárri

Trouver le palais Chavárri sur la plaza de Federico, c’est un peu comme pointer le nez au milieu de la figure. Il est impossible de traverser le périmètre sans lever au moins une fois le regard sur cet édifice à l’architecture éclectique si étonnante mais pas vraiment locale. Au XIXe siècle, Víctor Chavárri, important industriel de l’époque, cherche à construire sa toute nouvelle résidence familiale dans Bilbao.

Le parc Doña Casilda Iturrizar

Longtemps considéré comme le seul véritable espace vert de Bilbao, le parc Doña Casilda Iturrizar et ses 11 hectares restent la destination préférée de plein air dans la ville espagnole. Si cet endroit était prévu dans le plan d’agrandissement de Bilbao en 1876, son histoire n’a réellement commencé qu’à partir de 1907. L’élément déclencheur de tout ce projet se nomme Casilda Iturrizar.

Le musée Guggenheim

Sorte d’icône de l’esthétique contemporaine, le musée Guggenheim a largement trouvé sa place à Bilbao, jusqu’à devenir une référence internationale que l’on ne présente plus. Très impactée par la désindustrialisation dans les années 1970-1980, la cité espagnole fait le choix de la reconversion plutôt que celui de l’inévitable déclin. Les immenses friches anciennement industrielles sont désaffectées pour accueillir de nouveaux projets tels que le musée Guggenheim. Inauguré en grande pompe par le roi Juan Carlos Ier en 1997, ce site culturel a clairement redonné un nouvel élan positif à Bilbao que l’on s’amuse a appelé “l’reffet Guggenheim”.

Le pont Zubizuri

Il est grand, il est blanc et semble flotter dans les airs. Voilà comment en quelques mots on vous introduit la prochaine attraction de la visite. Ouvert au public en 1997, le pont Zubizuri, pour dire le “Pont blanc” en basque, est une passerelle piétonne suspendue à 10 mètres au-dessus de la rivière Ria. Sa structure aérienne, ressemblant à la voile d’un bateau, a été pensée par l’architecte espagnol Santiago Calatrava.

Le théâtre Arriaga

En plus d’être l’un des symboles les plus importants de Bilbao, le théâtre Arriaga est aussi un édifice particulièrement beau. Sa construction a été menée entre 1886 et 1890 par l’architecte Joaquín de Rucoba, à qui l’on doit aussi le marché Atarazanas de Malaga ainsi que ses arènes.

La cathédrale de Santiago

Au cas où vous vous demandiez quel est le monument le plus ancien de la ville, sachez que la réponse se tient juste sous vos yeux. Les premières origines de la cathédrale de Santiago remonteraient autour de 1300 alors que Bilbao n’était encore qu’un village de pêcheurs. A cette époque, on ne trouvait là aucune grande bâtisse religieuse mais simplement une petite église qui sera finalement détruite par un incendie en 1374.

Le marché La Ribera

Dans le parcours architectural de Bilbao, on ne pourrait se priver de l’énorme édifice gris et rouge situé en bord de la rivière Ria. Importante référence commerciale de la ville et de la région, le marché La Ribera a une histoire qui remonte au XVIe siècle bien que ses murs datent, eux, de 1929.

Le théâtre Campos Elíseos Antzokia

Des perles architecturales, on peut vous confirmer que Bilbao n’en manque pas rien qu’en découvrant le théâtre Campos Elíseos Antzokia. Emblématique et sans pareil dans la ville, cette adresse culturelle marque instantanément les esprits de tous ceux qui la croisent. Entre nous, je pense que l’on a même pas besoin de se demander pourquoi.

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

La plaza Bizkaia, La Casa Montero, Le musée des Beaux-Arts, Le palais Euskalduna, La Ria, Point de vue des berges de la Ria, Les tours d’Isozaki, La gare La Concordia, La plaza Nueva, La fontaine du Chien, Las 7 Calles, Le musée des Reproductions Artistiques, Azkuna Zentroa. 

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

21 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 47 Iparraguirre Kalea.

A l’image des destinations touristiques par excellence, Bilbao vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via la Bilbao Bizkaia Card. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.

Point monnaie : L’unité monétaire officielle en Espagne est l’euro (€ en abrégé).

02

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne varie beaucoup mais elle statue généralement autour de 13.5°C grâce à un climat tempéré chaud.
En janvier et en février, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 7°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur juillet et août avec des maximales autour de 25°C.
Enfin, les mois les plus exposés à la pluie restent janvier, février et novembre.
Afin d’optimiser votre venue sous une bonne météo, les mois d’avril à août restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour malgré de possibles averses.


Vous avez encore un peu de temps à Bilbao ?

Grandement populaire dans le Pays basque, Bilbao a tellement changé ces dernières années que beaucoup sont ceux qui la découvrent ou la rencontrent à nouveau avec ce même effet de surprise.

L’art au musée

S’il est agréable de se promener dans sa vieille ville et ses plus de 700 ans d’histoire, la cité espagnole est devenue une référence mondiale en matière de modernité. Si notre itinéraire de visite vous a mené aux portes du musée Guggenheim, en faire le tour intérieur permet aussi de côtoyer l’une des meilleures adresses artistiques d’Espagne.

Direction la promenade

Niché entre la montagne et la mer, Bilbao a hérité du surnom peu valorisant de “el botxo” que l’on traduit par le “trou”. On l’avoue, dit comme ça, ça ne fait pas rêver. Seulement, on peut vous confirmer que le cadre naturel de la ville mérite plus d’éloges. Pour vous le prouver, rien de mieux qu’une belle balade sur les eaux de la Ria ou un petit voyage en funiculaire direction le mont Artxanda et son splendide mirador pour s’en rendre compte.

Oui à la gastronomie

Après tant de visite et de kilomètres dans les pattes, on vous suggère de vous arrêter dans l’un des meilleurs restaurants du pays que compte Bilbao. Ne serait-ce que pour reprendre des forces et goûter ces fameux pintxos qui sont de délicieuses portions de nourriture servies sur une tranche de pain.

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Espagne

Les autres lieux incontournables à visiter à Besançon à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Besançon à pied :

1 – La plaza Bizkaia

Depuis sa complète métamorphose en 2008, la plaza Bizkaia expose le visage moderne de Bilbao. Les pergolas et les cascades latérales, caractéristiques de l’ancienne place, ont été sacrifiées dans le but de créer un espace plus ouvert, plus confortable et surtout plus accessible aux passants.

Aujourd’hui, en traversant les lieux, c’est un décor d’ordre design qui vous ouvre les bras. D’abord vous avez en face ce grand immeuble à l’architecture avant-gardiste, voire révolutionnaire, où s’établit le siège administratif du gouvernement basque. Puis, moins dans les airs mais plus proche de la terre, vous remarquerez aussi cette étrange composition de trois ailerons mêlant vapeur, sculpture et lumière réalisée par un architecte madrilène.

2 – La Casa Montero

Barcelone ou Bilbao ? Il est vrai qu’à la vue de ce joli bâtiment nos repères peuvent être un brin troublés. Considéré comme l’un des seuls exemples de modernisme dans la ville, la Casa Montero retient très facilement l’attention. Sa façade ouvragée, ses ornements végétaux et la profusion décorative de ses balcons ne manquent pas de nous rappeler la signature d’un architecte catalan bien connu.

Vous avez trouvé à qui on fait référence ? Peut-être qu’en vous donnant des noms comme La Pedrera ou bien la Casa Batlló, ça devrait vous aider à y voir plus clair. La ressemblance de la bâtisse avec ces deux autres constructions de Barcelone est telle que la Casa Montero est aussi surnommée la “Casa Gaudí”. Pour autant, ce chef-d’œuvre, déclaré monument historico-artistique, a été réalisé en 1904 par un duo d’architectes français et espagnol.

3 – Le musée des Beaux-Arts

Sobre et pourtant si cher à Bilbao, le musée des Beaux-Arts est l’une des meilleures institutions culturelles de premier plan dans tout le pays. Né en 1908 grâce au parrainage de collectionneurs locaux, l’établissement occupe cet emplacement depuis 1945, après sa fusion avec le musée d’Art moderne. Quelques fois agrandi pour accueillir de nouvelles collections, le site occupe aujourd’hui près de 14000 m² divisés en 33 salles d’expositions permanentes et temporaires.

Entre peintures, sculptures, dessins, gravures et arts décoratifs, ce sont plus de 6000 œuvres qui sont regroupées sous une chronologie allant du XIIe siècle jusqu’à de nos jours. Parmi les créations phares du lieu, on ne manquera pas de citer les Laveuses à Arles de Gauguin ou encore Le Portrait de la comtesse de Noailles de Zuloaga.

4 – Le palais Euskalduna

Inauguré en 1999, le palais Euskalduna est considéré comme l’un des plus grands ouvrages contemporains réalisés par des architectes espagnols. Sa structure, essentiellement composée d’acier de corten, se présenterait sous la forme d’un bateau en perpétuelle construction. Un jeu d’imagination à première vue pas si évident…

Le palais Euskalduna Bilbao

Toutefois, plus que pour le design, l’ouvrage serait en totale cohérence avec l’activité des anciens chantiers navals Euskalduna qui occupaient ce même emplacement il y a des dizaines d’années. Autant dire un bel hommage à la tradition industrielle de la ville. A la fois Palais des congrès et siège de l’orchestre symphonique de Bilbao, ce grand complexe polyvalent de 53000 m² aurait la plus grande scène d’Espagne voire même d’Europe. Après ça, difficile d’en dire de plus!

5 – La Ria

Bilbao et la Ria, c’est un peu comme une histoire de couple. Depuis ses premières origines, la capitale du Pays basque à toujours donné un rôle central à celle qui la divise en deux aujourd’hui.

La Ria Bilbao

C’est sur sa rive droite puis sur sa rive gauche, que l’ancien port de pêche s’est peu à peu agrandi pour devenir cette métropole touristique actuelle. Si elle lui a été d’un grand service pour son commerce de marchandises à travers un large réseau de navigation, la Ria n’a pas toujours été clémente avec Bilbao. En 1983 s’est produite une importante crue qui en plus de submerger la ville jusqu’à 5 mètres d’eau par endroit, a énormément causé de déficits financiers, de dommages patrimoniaux et de pertes humaines.

6 – Point de vue des berges de la Ria

Quand on fait référence à Bilbao, on s’imagine de plus en plus une ville à la croisée de l’ancien et du moderne. D’un côté, nous avons la Vieille ville avec ses édifices du XVIe siècle, puis de l’autre côté le quartier Ensanche et ses constructions toujours plus avant-gardistes. En un regard, il est très facile de deviner lequel des visages de la cité espagnole vous êtes en train de contempler. Du haut du pont Pedro Arrupe zubia, on s’ébahit devant l’imposante silhouette contemporaine du musée Guggenheim et la porte rouge chatoyante de son acolyte, le pont de la Salve, situé juste quelques pas derrière.

7 – Les tours d’Isozaki

Très impliqué dans le développement de son architecture contemporaine depuis quelques années, Bilbao présente de plus en plus de bâtiments et de constructions innovantes au contraste net avec celles des quartiers historiques. Dans cette liste de sites audacieux, on ne saurait vous mentionner le complexe d’Isozaki qui se dévoile tout en hauteur sous vos yeux. Crées à partir des plans d’un architecte japonais, les deux grandes tours en verre, les cinq immeubles adjacents et l’important escalier feraient office de porte d’entrée sur la ville entre le quartier Ensanche et la rivière. Un cadre bien différent de celui donné par l’ancien entrepôt des douanes qui occupait autrefois les lieux.

8 – La gare Concordia

Si Bilbao rassemble en tout trois gares ferroviaires, il n’y a que celle-ci pour marquer aussi joliment nos esprits. Lors de son inauguration en 1902, la gare Concordia a permis de renverser l’image grise et industrielle qui collait à la ville depuis de nombreuses années.

La gare Concordia Bilbao

Il faut dire que sa façade de style moderniste, caractérisée par l’emploi de la céramique, du verre et du fer forgé, offre un résultat teinté de romantisme vraiment époustouflant. Sans même être montés à bord de leur train, les voyageurs sont déjà transportés ailleurs rien qu’à l’approche de cette belle construction donnant sur la rivière Ria.

9 – La plaza Nueva

Point de référence du centre historique de la ville, la plaza Nueva est l’un des hauts lieux de la vie sociale de Bilbao depuis 1851. Lorsque les locaux ne sont pas en vadrouille dans les rues adjacentes, c’est ici qu’ils aiment s’éclipser et se retrouver. En même temps, comment ne pas les comprendre quand on voit les nombreux bars, restaurants et cafétérias qui se sont installés sous les 64 arcades néoclassiques de cette place populaire. Autant vous dire que l’animation et l’ambiance sont quotidiennement maintenues dans ces 3400 mètres de superficie qui ont mis plus de 65 ans à être construits.

Si vous décidez de passer par là un dimanche, sachez que c’est le jour de marché pour les collectionneurs de livres, de fossiles, de timbres et de produits artisanaux en tous genres. Et puisque l’on parle de marché, comment ne pas citer le spectaculaire Mercado de Santo Tomas rassemblant ici des produits typiques du Pays basque durant les fêtes de Noël.

10 – La fontaine du Chien

Située à l’entrée de l’une des ruelles les plus étroites de Bilbao, la fontaine du Chien fait partie des petites curiosités que compte la Vieille ville.

La fontaine du Chien Bilbao

Auparavant, c’était grâce à elle que les animaux conduits au marché dénichaient en chemin une source où étancher leur soif. Dès 1800, la construction de style néoclassique est devenue une fontaine publique. Pour cela, trois robinets en forme de tête de lion, que beaucoup ont confondu avec des chiens, ont été ajoutés. Sans grand secret, c’est de cette confusion animale que la fontaine comme la rue qui l’accueille ont été baptisées de la sorte. Aujourd’hui, les habitants et les visiteurs aiment s’y rafraîchir comme le faisaient les animaux à quatre pattes il y a quelques années en arrière.

11 – Las 7 Calles

Que l’on vous dise Casco Viejo ou Siete Calles, le résultat est strictement le même. Ces deux appellations sont autant utilisées l’une que l’autre pour désigner la zone dans laquelle nous vous avons amené, à savoir : le cœur du vieux Bilbao.

Las 7 Calles bilbao

Historiquement, c’est au croisement des fameuses 7 rues ou 7 Calles, que compte la rue Artekale dans laquelle vous êtes, que la ville espagnole serait apparemment née. Une information appuyée par des documents du XVe siècle qui ont prouvé que ces petites ruelles formaient autrefois le noyau originel de l’activité marchande de la cité ou plutôt de l’ancien port qu’était Bilbao. Restauré et entièrement piétonniser dans les années 1980, le secteur continue d’honorer son profil animé et commerçant.

Nombreux sont les restaurants, les monuments, les boutiques ou les traditionnels bars à pintxos qui vous donneront un prétexte de découvrir ce que Bilbao à de mieux sur le plan gastronomique, culturel et commercial. Quant à la scénographie des lieux, là aussi on ne peut pas vous promettre plus basque que ça.

12 – Le musée des Reproductions Artistiques

C’est en pleine découverte du vieux Bilbao que notre route croise celle de l’ancienne église du Corazón de María aussi connue comme le musée des Reproductions Artistiques. Insolite et culturelle, cette institution a été créée en 1927 afin de réunir les grands chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art classique au plus près du peuple Bisbayen. Car on l’oublie un peu mais à cette époque, il était moins habituel de voyager dans tout le continent européen et encore plus pour des raisons artistiques. La valeur des collections exposées repose sur des reproductions d’originaux permettant ainsi d’admirer les copies exactes de la Vénus de Milo, de la frise du Parthénon et bien d’autres. Si vous doutiez sur le fait que copier est déjà un art en soi, alors nous vous avons amené à la bonne adresse pour revoir votre position à ce sujet.

13 – Azkuna Zentroa

Référence en matière de culture dans la ville, l’Azkuna Zentroa est l’un des plus grands projets de rénovation que la mairie de Bilbao a pu connaître.

Azkuna Zentroa Bilbao

Initialement, le terrain était occupé par plusieurs entrepôts où l’on stockait plus d’une variété de vins. Avec l’abandon de cette activité dès les années 1970, le lieu sera à la fois convoité pour devenir un centre culturel et pressenti pour accueillir les collections de la très célèbre famille américaine Guggenheim que l’on rattache à l’art moderne. Si les ambitions étaient au rendez-vous, aucune des deux propositions ne va pour autant aboutir. Il faudra attendre les années 2000 pour qu’une vraie transformation soit lancée.

Confiés à l’architecte et designer français Philippe Starck, les anciens entrepôts sont alors métamorphosés en un immense centre culturel de 43000 m² posé en équilibre sur 43 colonnes au style volontairement différent. Chacune d’elle est d’ailleurs censée évoquer la diversité des cultures, des religions, de l’architecture tout au long de l’histoire de l’humanité. Comme quoi, dès l’entrée, vous êtes confronté à l’une des facettes de ce lieu innovant qui se veut tourné vers la culture et le loisir.

Pourquoi visiter Bilbao ?

Bilbao est une ville d’Espagne dont les attraits sont nombreux et souvent méconnus du grand public. Si de nombreux touristes se rendent chaque année à Madrid ou à Barcelone, Bilbao mérite elle aussi le détour.

Pour commencer, Bilbao n’est autre que la plus grande ville du Pays basque espagnol. Les richesses patrimoniales et sites d’intérêt de la ville sont donc très nombreux.

Bilbao est également une citée cosmopolite et dynamique dans laquelle il est possible de découvrir les nombreux atouts de la vie ibérique comme : la chaleur de ses habitants, ses soirées festives, sa gastronomie et bien plus encore !

Et ce n’est pas tout, le climat y est aussi particulièrement agréable, de sortes qu’il est possible de s’y rendre tout au long de l’année.

Où se promener à Bilbao ?

Si vous avez envie de vous balader à Bilbao, de nombreux lieux vous offrirons la possibilité de flâner et de profiter d’une jolie parenthèse. Parmi ces endroits, citons par exemple le cœur historique de la ville.

Pour une balade gourmande, direction le Mercado de la Ribera, l’un des nombreux marchés couverts bilbayens.

Pour finir, si vous avez envie de verdure sans pour autant quitter la ville, le Parque de Doña Casilda de Iturrizar (le parc municipal de Bilbao) est idéal. Vous pourrez même y pique-niquer lors des beaux jours.

Quel quartier visiter à Bilbao ?

Selon la durée de votre séjour à Bilbao, vous aurez l’opportunité de découvrir la ville plus ou moins en profondeur. Se focaliser sur les quartiers les plus importants vous permettra d’expérimenter au mieux l’ambiance locale tout en découvrant ses trésors. En voici les principaux :

  • Le Casco Viejo, les plus anciens quartiers de Bilbao avec les fameuses « Siete Calles ».
  • La Plaza Nueva, le lieu idéal pour découvrir la gastronomie locale.
  • Le quartier de Begoña, situé dans les hauteurs de la ville et qui offre un panorama exceptionnel sur les alentours.
  • Le quartier El Ensanche, partie contemporaine de la ville.

Quelles sont les principales attractions à visiter à Bilbao ?

Bilbao est une ville espagnole particulièrement riche d’un point de vue culturel et architectural. On y trouve de ainsi de nombreuses œuvres et sites d’intérêt aussi bien d’époque, que des réalisations plus contemporaines qui offrent un panorama urbain tout en dualité. Parmi les attractions à ne pas manquer lors d’un séjour dans la capitale du Pays basque espagnol, il est possible de citer :

  • Le Musée Guggenheim
  • Le Musée des Beaux-Arts
  • Le marché historique de la ville « Erribera Merkatua »
  • La Cathédrale de Bilbao
  • La Plaza Nueva
  • Le pont Zibizuri
  • Le Parque de Doña Casilda de Iturrizar …

Quelles sont les activités à Bilbao à faire avec des enfants ?

Les activités à faire avec des enfants à Bilbao ne manquent pas. Il s’agit ainsi d’une destination parfaite pour des vacances en famille. Voici quelques idées de sorties qui plairont aussi bien aux petits qu’aux plus grands :

  • Le Musée maritime de Bilbao
  • La Cave de Pozalagua
  • Le site de San Juan de Gaztelugatxe
  • Le Jardin Botanique de Barakaldo
  • Le Ballenero Aita Guria
  • Le Musée Guggenheim
  • La Alhondiga
  • Le Château de Concejuelo
  • Le Parc de Dona Casilda …
Notez ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut