grenade

Visiter Grenade

Itinéraire Capitale du Royaume nasride – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Grenade avec Romane !

blue arrow7,3 km

little pin22 découvertes

pas2h30

bouton audioguides
00 plan grenade
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Grenade

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Cap sur Grenade ! Ville festive, vibrante, rayonnante, cette destination est idéale pour ceux qui recherchent le soleil, l’histoire et l’ambiance chaleureuse d’une ville andalouse. Au gré de ses différents quartiers, Grenade dévoile un patrimoine architectural exceptionnel, entre somptueux palais construits sous la domination des Maures et églises charmantes issues de la Renaissance. Ici, l’influence musulmane est partout, dans les rues, sur les églises et dans les palais qui, pour certains, sont restés en état depuis le Moyen Âge. Avec des places animées, des petites ruelles étroites et pentues et certains des plus beaux monuments d’Espagne, Grenade est assurément l’une des villes les plus visitées du pays. Flamenco, tapas et fiesta seront au rendez-vous lors de votre visite dans celle que l’on surnomme la Belle Andalouse ! Alors, n’hésitez plus : préparez votre casquette, votre crème solaire et partez à la découverte d’une ville trépidante et débordante d’énergie !

quote bas
Cathédrale de Grenade

Monument phare de la ville, par son élégance et ses proportions impressionnantes, la cathédrale de Grenade est la première cathédrale de la Renaissance construite en Espagne. Il faut savoir qu’à l’époque, entre les années 711 et 1492, la péninsule ibérique, qui comprend l’Espagne et le Portugal, était sous la domination de peuples musulmans et constituait le territoire d’al-Andalus, où la culture et l’économie prospéraient. La ville de Grenade fut construite au XIe siècle, et devint l’une des villes les plus importantes d’al-Andalus, dirigée dans un premier temps par la dynastie ziride, puis les Berbères, et enfin les Nasrides, qui créent le Royaume de Grenade.

Place de Bib-Rambla

Située à deux pas de la cathédrale, cette grande place centrale est sans aucun doute l’une des plus animées de la ville. Entourée de bars et de restaurants qui étalent leurs terrasses lorsque les températures le permettent – c’est-à-dire, quasiment toute l’année à Grenade ! – elle fait le bonheur des habitants et des visiteurs qui viennent se désaltérer autour de la fontaine de Neptune qui orne le centre.

Palais de la Madraza

Face à l’entrée de la Chapelle Royale, sur votre droite, se dresse le beau palais de la Madraza. Fondé au XIVe siècle sous le règne de Yusuf Ier, septième émir de Grenade, il arborait à l’époque une architecture bien différente de celle qu’il présente aujourd’hui : il affichait un style bien plus caractéristique de l’architecture mauresque. Suite à la reconquête et l’arrivée des Rois Catholiques, il a été totalement remanié pour en faire le bâtiment au style baroque qui se trouve devant vous.

Quartier Albaicin

Vous entrez ici dans le quartier le plus typique de Grenade, ancien quartier arabe caractérisé par ses maisons blanchies à la chaux, appelées les cármenes, qui s’élèvent sur l’une des collines de la ville. Quartier prospère et développé, il possédait, au temps du Moyen ge, de nombreuses villas et de grands palais mauresques témoins de la grande richesse de la population grenadine à cette époque.

Mirador de San Nicolas

Voici la vue la plus emblématique de Grenade, celle que l’on trouve sur les cartes postales, les livres et les sites de voyage ! Et pour cause, elle permet de profiter d’une vue incroyable sur le symbole de Grenade : l’Alhambra. En prime, les montagnes qui se dessinent derrière, parfois enneigées selon la saison, ajoutent encore plus de grandeur à cette vue exceptionnelle.

Palais de los Cordova

Vous voici devant le palais de los Cordova , qui affiche une belle façade de style Renaissance. Bâti au cours du XVIe siècle, il se situait autrefois dans le centre-ville de Grenade, avant d’être reconstruit ici, au cœur de l’Albaicin.

Église Saint-Gilles et Sainte-Anne

Retournez-vous un instant pour admirer la façade typiquement mauresque de cette petite église grenadine située au bord de la Plaza Nueva. Construite au début du XVIe siècle à la place de la mosquée, comme la plupart des églises de Grenade, elle affiche un beau style mudéjar qui en fait l’une des plus belles églises de la ville.

Carmen de los Mártires

C’est un ensemble de jardins à la française et à l’anglaise qui composent le Carmen de los Martires, véritable écrin de nature à quelques mètres seulement de l’Alhambra. Au cours de votre traversée dans ce parc classé Jardin Artistique en 1943, vous déambulez dans les allées ombragées, le long de l’étang, au gré des fontaines et des sculptures qui ornent les pelouses.

Place Isabel la Catolica

Vous l’aurez compris, cette place porte le nom d’Isabelle la Catholique, reine de Castille et Leon, d’Aragon, de Majorque, de Valence, de Sardaigne, de Sicile et de Naples. Rien que ça !

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

Place de la Trinidad, calle Ermita, Chapelle Royale, église de San Miguel Bajo, palais de Dar al-Horra, Casa del Chapiz, paseo de los Tristes, Casa de Castril, el Bañuelo, point de vue sur Albaicín, jardins au pied de l’Alhambra, vue sur la ville, placeta Puerta del Sol.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé sur plaza de la Trinidad :

– Parking couvert Victoria, calle San Anton, 1
– Parking couvert Narvaez, calle Gral. Narvaez, 6

02

Infos circuit :

Cette visite traverse le jardin Carmen de los Martires : l’accès est gratuit mais soumis à des horaires d’ouverture. Si le jardin est fermé à votre arrivée, passez par le Paseo del Generalife pour rejoindre la suite de l’itinéraire.
La devise à Grenade est l’euro.
Attention, Grenade fait partie de l’Andalousie : les températures peuvent atteindre facilement 40°C en juillet et août, ce qui peut rendre les visites pénibles. Il est conseillé d’y aller plutôt au printemps ou en automne, où les journées sont encore ensoleillées mais moins chaudes. Même à ces périodes, casquette et crème solaire sont conseillés !


Vous avez encore un peu de temps à Grenade ?

Bien évidemment, la visite incontournable à Grenade, c’est l’Alhambra, ancienne cité médiévale fortifiée et résidence des rois nasrides à l’époque musulmane. Ajoutez à cela la visite du Generalife, et vous aurez découvert l’ensemble du site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui dévoile certaines des plus belles constructions nasrides visibles dans l’ancien Royaume de Grenade.

Pour continuer votre découverte des plus beaux édifices de la ville, rendez-vous au monastère royal de San Jeronimo, véritable joyau de la Renaissance, et à la basilique San Juan de Dios, située à quelques mètres du monastère, qui dévoile un intérieur sublime.

Ne manquez pas également le quartier de Sacromonte, caractérisé par ses maisons troglodytes et ses nombreux spectacles de flamenco, qui vous mettront dans l’ambiance typiquement andalouse !

Avis aux amoureux de la nature et de la randonnée, vous allez être servis dans le grand parc de la Sierra Nevada, massif montagneux qui dévoile de magnifiques paysages entre lacs et forêts. A pied, à vélo ou à cheval, ce parc est incontournable si vous avez encore du temps devant vous !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page