Accueil » Visiter Bergen » Bryggen

Bryggen

Visiter Bergen,

Itinéraire La princesse des Fjords

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous l’avez compris, vous êtes arrivés au cœur du sujet. Vous contemplez à présent ce que vous vouliez voir de Bergen, son plus vieux quartier, j’ai nommé le fameux Bryggen, qui veut simplement dire embarcadère en norvégien. Sa silhouette représente à elle seule l’image même de la Norvège, et le quartier est entièrement classé UNESCO. C’est la visite incontournable de Bergen, alors voyons ensemble ce que ces murs ont à nous raconter. Tout commence en 1070, lorsque Olaf III fonde la ville portuaire de Bergen. D’autres villes sont alors créées en Allemagne du Nord et autour de la mer Baltique. À cette époque, le Saint Empire Romain Germanique est morcelé en une multitude de principautés et il est dangereux pour les marchands de se déplacer. Ils craignent les attaques des pirates ou des bandits de grand chemin. Il leur faut donc voyager en groupe. C’est comme ça que petit à petit, au fil d’alliances, ils vont finalement fonder la plus grande communauté commerciale d’Europe du Nord, qui va dominer le continent pendant plus de trois siècles, c’est la fameuse Ligue hanséatique, aussi appelée la Hanse. Elle est totalement indépendante des rois et des seigneurs, et établit des comptoirs permanents jusqu’à Novgorod en Russie, Bergen en Norvège, Londres et Bruges. Les marchands bénéficient de privilèges importants comme des taxes moins élevées ou même l’affranchissement total de certains impôts. La hanse devient puissante, elle a le monopole sur la mer du Nord et la mer Baltique. Elle crée même une unité de monnaie, en se servant uniquement de pièces d’argent, bien avant l’euro, en 1380 ! Et attention, la ligue hanséatique défend férocement ses privilèges, elle peut aisément créer un blocus ou même une guerre, elle n’est peut-être pas un état, mais elle peut lever une armée en deux temps trois mouvements. Cela dit, tout ça ne va pas suffire. Il faut dire que la concurrence est rude. Déjà, vous avez les Italiens avec les marchands Lombards qui font fortune en se focalisant sur la banque et le change et l’Angleterre et la Hollande qui deviennent des producteurs gênants, de draps notamment. Et puis, les seigneurs commencent aussi à vouloir récupérer ces villes si prospères et les entraînent dans des guerres qui, mine de rien, coûtent cher. Et puis aussi, arrive la découverte du Nouveau Monde qui décale complètement le circuit du transport des marchandises. Mais bon, vous avez de la chance, car parmi tous les comptoirs principaux de la Hanse, celui de Bergen est le seul qui existe encore aujourd’hui. Il est le dernier à avoir fermé et a existé de 1278 à 1754. Les marchands hanséatiques venaient chercher à Bergen des poissons pêchés dans toute la Norvège, et principalement de la morue séchée qui représente quand même 9 exportations sur 10 ! Bergen était donc le comptoir commercial du pays et sa ville la plus internationale. Au cours des siècles, Bryggen a été ravagé par un grand nombre d’incendies. C’est vrai que tout est en bois, mais avec la quantité de pluie qu’il tombe ici, on aurait pu penser qu’ils seraient un peu à l’abri des incendies ! L’ensemble de bâtiments, que vous voyez aujourd’hui, a été maintes fois reconstruit et ressemble au quartier après l’incendie de 1702. On a gardé la structure médiévale avec ses longues rangées étroites de bâtiment faisant face au port. Vous avez 62 édifices encore debout, pour vous rendre compte et imaginer la vie de cette colonie de marchands allemands. C’est l’endroit idéal pour explorer et vous faufiler dans les moindres recoins de ce témoin du passé, alors je vous laisse en profiter.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Bergen

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut