Accueil » Visiter Bayonne » Château-Vieux

Château-Vieux

Visiter Bayonne,

Itinéraire En route pour le Pays Basque

guillemet haut
Le ,
par Romane
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l’itinéraire

Déjà au Ier siècle, on trouvait ici le castrum romain, enceinte fortifiée destinée à protéger le camp des troupes romaines installées dans la ville qu’ils appellent Lapurdum. Au cours du IVe siècle, les Romains se retirent de la cité, laissant la place au peuple Vascon, qui donnera le nom de Vasconie à la région qu’il domine – et qui s’étend dans tout le sud-ouest de la France. Après les invasions des Wisigoths, peuples germaniques, la Vasconie devient la Gasconie puis, plus tard, la fameuse Gascogne que l’on connaît aujourd’hui. Au cours du Xe siècle, la ville prend le nom de Baiona, qui signifie “bonne rivière” en basque et son port devient l’un des plus importants de la côte Atlantique. C’est un siècle plus tard, en 1023, que Bayonne devient la capitale du Labourd, territoire dont elle fait partie à partir de 1023 et dirigé par le Vicomte du Labourd. Résidant à Bayonne, celui-ci décide de construire un donjon sur l’ancien castrum romain, qui fut agrandi et renforcé au fil des siècles, pour devenir l’imposant château qui se dresse devant vous. C’est d’ailleurs le célèbre architecte Vauban qui se chargera de construire les remparts et de consolider le château au XVIIe siècle. Aujourd’hui, il reste un monument incontournable de la ville de Bayonne, puisqu’il témoigne de son riche passé médiéval, mais aussi romain, certaines de ses tours ayant été bâties à partir des vestiges de celles qui se trouvaient sur le camp romain.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Bayonne

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut