Accueil » Visiter Bangkok » Le Wat Suthat

Le Wat Suthat

Visiter Bangkok,

Itinéraire De la spiritualité et bien plus encore

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Croiser un temple c’est presque monnaie courante à Bangkok mais croiser l’un de ses six temples bouddhistes au statut royal c’est quand même plus rare. C’est pourquoi nous sommes ravis de vous amener aux portes du Wat Suthat posté sur votre gauche. Alors que sa construction a débuté sous les instructions du roi Rama Ier en 1807, le lieu de culte n’a pu être abouti que 4 décennies plus tard sous le règne de Rama III. Son élégante architecture, les magnifiques peintures murales de sa chapelle principale et sa figure de Bouddha du XIVe siècle atteignant les 8 mètres de haut sont autant d’attractions qui nourrissent la popularité du site. Et puisque l’on parle de la réputation du Wat Suthat, nous sommes également obligés d’aborder la présence de cette géante structure rouge posée à l’entrée du temple. Plutôt du genre gros que petit détail, ce portique de 20 mètres de hauteur marque les restes d’une ancienne balançoire utilisée lors de célébrations annuelles. Synonyme de bonne fortune, la construction a même fait l’objet d’un jeu. Plusieurs jeunes hommes en compétition se balançaient assez haut pour attraper avec leurs dents un ou plusieurs sacs de pièces d’or attachés à un poteau. Mais au vu du nombre d’accidents mortels trop élevé au cours de cet exercice, la balançoire a été retirée dans les années 1930. Amusement et coutume, oui, mais jusqu’à un certain prix

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Bangkok

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut