Accueil » Visiter Bangkok » Le Wat Ratchanadda

Le Wat Ratchanadda

Visiter Bangkok,

Itinéraire De la spiritualité et bien plus encore

guillemet haut
Le ,
par Emilie C.
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Ce que vous avez dans le champ de vision est étendu, architectural, coloré, brillant, reposant et tout ça en même temps ? Pas de doute, vous avez bien affaire à un temple bouddhiste de la capitale. Alors que son histoire commence comme celles des autres, c’est-à-dire par ordre du roi, le Wat Ratchanadda arrive quand même à se distinguer à deux détails près de ses congénères. D’abord, sa construction en 1846 n’a pas été menée sur l’emplacement d’un précédent lieu de culte comme il se faisait habituellement. C’est à la place d’un ancien verger que le roi Rama III a décidé de faire élever le Wat Ratchanadda. Et ce qui devait à l’origine se résumer à un unique chedi, soit un sanctuaire dédié à Bouddha, est rapidement devenu un lieu de méditation important où s’est vu bâtir un temple royal de renom. Unique en son genre à Bangkok, le Loha Prasat, aussi appelé le “château de métal”, est cette grande pyramide centrale de 36 mètres. A son sommet se dressent 37 flèches en lien avec les 37 vertus que les pratiquants du bouddhisme doivent remplir pour atteindre l’éveil ou plus exactement le nirvāṇa. Parmi elles on retrouve entre autres la faculté de sagesse et le recueillement profond. Avec son architecture aux inspirations sri lankaises et indiennes, le Wat Ratchanadda a demandé en 2005 la protection de l’UNESCO en tant que patrimoine à protéger.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Bangkok

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut