visiter avignon

Visiter Avignon

Itinéraire On y danse, on y danse ! – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Avignon avec Romane !

blue arrow5,3 km

little pin22 découvertes

pas1h45

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Avignon

: 22 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Romane
quote haut

Nul besoin de vous chanter la chanson, il me semble que tout le monde pense à ce fameux Pont d’Avignon lorsque l’on cite la ville. Mais attention, celle que l’on surnomme la Cité des Papes ne se résume pas qu’à cela. Riche de ses nombreux monuments historiques, Avignon ne cesse de surprendre et dévoile une histoire chargée, liée notamment à la présence des papes dans la ville pendant plus d’un siècle.

Située au cœur de la Provence, dans le Vaucluse, cette cité a tout le charme d’une ville du Sud et sait accueillir ses visiteurs avec convivialité, notamment pendant le célèbre Festival d’Avignon, rendez-vous immanquable de l’été pour les passionnés de spectacles vivants ! Histoire, théâtre, musées, cette ville a tout pour vous plaire !

quote bas

Avignon est l’une des rares villes françaises qui ont conservé la totalité de leurs remparts. Construits au XIVe siècle pour protéger la ville, ils s’étendent sur plus de 4km et comptaient autrefois sept portes pour entrer dans la ville.

Au fur et à mesure que vous avancez dans le square Agricol Perdiguier, vous apercevez cet imposant bâtiment du XIVe siècle. C’est le temple Saint-Martial, l’une des plus anciennes églises d’Avignon et siège de sa paroisse protestante.

N’hésitez pas à entrer dans cette belle église du XIVe siècle, seule église de ce siècle qui possède des bas-côtés.

Vous pensiez visiter Avignon sans passer par son théâtre ? Impossible, quand on sait que le Festival d’Avignon est l’un des événements internationaux les plus importants dans le domaine du spectacle vivant !

Il fait d’Avignon l’une des villes les plus visitées en France, et témoigne de la présence des papes dans la cité pendant plus d’un siècle : le Palais des Papes. Ce palais gothique grandiose est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et regorge de merveilles historiques.

Face à l’imposant Palais des Papes, dans le bâtiment qui se démarque des autres par sa taille et son architecture, se trouve l’ancien Hôtel des Monnaies.

Autre merveille de la ville : la cathédrale Notre-Dame-des-Doms. Bâtie sur le rocher des Doms au XIIe siècle, elle est à l’origine de style roman provençal, bien qu’elle en ait perdu les signes au cours des nombreux remaniements qu’elle a connus.

Prêt à danser en rond sur le pont d’Avignon ? Oui, c’est bien de lui dont tout le monde parle, bien que son vrai nom soit le pont Saint-Bénézet. Vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’il ne traverse pas entièrement le Rhône puisqu’il en manque une bonne moitié.

Située à quelques pas du Palais des Papes, la Basilique Saint-Pierre est construite une première fois au VIIe siècle, puis est reconstruite en 1958 pour prendre sa forme actuelle.

13

Et encore 13 à retrouver dans l’application

Rue Joseph Vernet, musée Calvet, palais du Roure, place de l’Horloge, Hôtel de Ville, Rocher des Doms, point de vue sur la ville, point de vue sur le Rhône, grenier à sel, chapelle des Pénitents Noirs, rue Peyrolerie, les halles, rue des Teinturiers.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

22 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé devant la Cité Administrative :

– Parking couvert Avignon Jean Jaurès, Avenue du 7ème Génie, 02 Av. Maréchal de Lattre de Tassigny

02

Pour un départ depuis Pont d’Avignon :

– Parking couvert du Palais des Papes, Rue Ferruce

03

Pour un départ dans les Halles d’Avignon :

– Parking couvert des Halles, 1 rue de l’Oliviere Ferruce


Vous avez encore un peu de temps à Avignon ?

Après ou au cours de votre visite, je vous conseille de faire un tour sur le célèbre pont d’Avignon. Il vous faut pour cela prendre votre billet d’entrée – un des billets regroupe la visite du pont avec celle du Palais des Papes – et le pont est à vous !

Si vous souhaitez vous rendre sur la plus grande île fluviale d’Europe, l’île de la Barthelasse, rien de tel que la navette fluviale gratuite qui part des quais. Cette balade sur l’île vous permettra de profiter d’une superbe vue sur le Palais des Papes et le Rocher des Doms et d’un agréable moment de détente, à pied ou à vélo.

Vous pouvez également rejoindre, situés un peu plus loin, le Fort Saint-André, forteresse du XIVe siècle, et la Tour Philippe le Bel, qui offre une vue imprenable sur Avignon.

Enfin, rien de tel que de découvrir l’histoire d’Avignon grâce à ses musées, notamment le musée d’art Angladon, le musée Calvet ou encore le musée du Petit Palais, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Partagez sur les réseaux :

En savoir plus sur Avignon et ses alentours

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Tourisme en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Voyage et visite d’Avignon

Avignon est au cœur de la Provence dans le sud de la France. Traversée par le Rhône sur lequel vous trouverez le fameux pont d’Avignon, la cité des Papes compte un grand nombre de sites incontournables tant son histoire et son patrimoine sont riche.

Ville d’art et de culture, la capitale du Vaucluse est également connue mondialement pour son célèbre festival de danse, de musique et de théâtre fondé en 1947 par Jean Vilar. Il se produit dans toute la ville, dans des sites historiques, au détour d’une place, d’une rue…

Région vinicole, vous trouverez sur Avignon de très nombreux bars à vin, où vous pourrez apprécier des crus locaux (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes-de-Venise…). Entre palais, jardins, musées, remparts, églises, loisirs, art et culture, vous aurez largement de quoi faire le temps d’un week-end ou plus.

Consultez nos itinéraires afin de découvrir les lieux à visiter absolument dans la belle ville d’Avignon.

Les autres lieux incontournables à visiter à Avignon à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite d’Avignon à pied :

1 – Rue Joseph Vernet

Autrefois nommée la rue des Lices Antiques, elle se situe en effet sur l’emplacement des anciennes lices, qui représentent l’espace entre la première et la seconde fortification d’une ville. Cette rue anciennement pavée est bordée de nombreux hôtels particuliers qui retracent plusieurs siècles d’histoire. Elle renferme d’ailleurs deux des plus gros musées de la ville, le musée Calvet et le musée Requien.

2 – Musée Calvet

Nous sommes devant le principal musée d’Avignon, le musée Calvet. C’est ce remarquable hôtel particulier du XVIIIe siècle qui accueille aujourd’hui les riches collections du musée. Peintures, sculptures et objets d’art sont exposés, regroupant les thèmes des Beaux-Arts, des arts décoratifs, de l’art nouveau, mais aussi de l’archéologie et de l’ethnographie.

On retrouve ainsi les plus grandes représentations de l’art français, allemand et hollandais, ainsi que les œuvres de l’École d’Avignon, dans cet hôtel bâti par Joseph-Ignace de Villeneuve, premier consul d’Avignon qui aura investi tout son argent dans la construction de ce somptueux bâtiment.

3 – Palais du Roure

Le palais du Roure, qui signifie “palais du chêne”, est un centre culturel consacré aux arts et traditions populaires provençales. Si la Provence vous passionne, c’est ici que vous retrouverez de la documentation sur l’histoire et les coutumes de la région, ainsi qu’une importante collection de cloches que Jeanne de Flandreysy a réunies pendant qu’elle habitait les lieux, de 1918 à 1959.

Autrefois habité par la famille Baroncelli, riche famille originaire de Florence, cet hôtel arborait un style gothique avant d’être transformé en hôtel particulier au XVIIe siècle. C’est Frédéric Mistral qui lui donne, au XIXe siècle, le nom de Palais du Roure.

4 – Place de l’Horloge

Vous voici au cœur de la ville, lieu d’animation et de passage immanquable pour la visite d’Avignon.

Place de lHorloge Avignon

La place de l’Horloge comme vous la voyez aujourd’hui date du XIXe siècle, mais elle accueillait au Moyen Age le grand marché de la ville. Elle doit son nom à la Tour de l’Horloge construite en 1354 et ornée d’une horloge à partir du XVe siècle, qui surplombe l’hôtel de ville. Il faut avancer un peu sur la place, au niveau de l’opéra, pour voir cette tour, véritable vestige du XIVe siècle, qui a été complétée par une horloge un siècle après sa construction pour permettre aux habitants de connaître l’heure à tout instant. Elle remplaçait, à l’époque, les cloches des églises qui, elles, indiquaient seulement le matin, le midi et le soir.

Mais parlons justement de l’hôtel de ville qui l’entoure et qui se dresse sur votre gauche.

hotel de ville avignon Place de lHorloge

C’est Napoléon III qui décide, en 1844, de construire un hôtel de ville sur l’ancienne demeure du cardinal d’Albano, dont il ne reste plus que la tour, justement. À cette époque-là, les hôtels de ville étaient synonymes de puissance, d’indépendance de la ville, il était donc indispensable, quand on en avait les moyens, d’en faire construire un. La tour possède par ailleurs un clocher Jacquemart, un automate qui prend la forme d’un personnage qui est, vous le verrez si vous arrivez à l’apercevoir un peu plus loin, chargé de sonner les heures sur une cloche grâce à son marteau.

Celui-ci est assez particulier puisqu’à chaque fois qu’il frappe sur sa cloche, il est récompensé par une rose que lui offre son épouse, placée juste à côté de lui. Quoi qu’il en soit, que ce soit pour profiter d’un verre en terrasse ou déjeuner dans l’un des restaurants qui longent la place, c’est le lieu idéal pour une pause dans votre visite.

5 – Rocher des Doms

Occupé depuis la Préhistoire, le rocher des Doms, en plus d’offrir une vue magnifique sur les alentours, était un lieu privilégié pour vivre à l’abri des caprices du Rhône qui se trouve juste au-dessous, à 30 mètres plus bas. C’est sur ce rocher qu’a été aménagé en 1830 le jardin des Doms, jardin à l’anglaise qui offre de magnifiques panoramas sur la ville et le Rhône.

6 – Point de vue sur la ville

Vous voici devant la vue emblématique de la ville. Les toits de la cité des Papes et des villages avoisinants s’offrent à vous, ainsi que le mont Ventoux que l’on distingue au loin, reconnaissable à son aspect légèrement blanchi dû non pas à la neige, mais au calcaire de la roche qui le compose.

7 – Point de vue sur le Rhône

Situé à la pointe du jardin des Doms, vous avez devant vous une vue époustouflante sur le Rhône et sur l’île de la Barthelasse, plus grande île fluviale de France. Vous apercevez en face de vous le Fort Saint-André, forteresse construite sur le mont Andaon par le roi de France Jean de Bon dans la commune de Villeneuve-lès-Avignon. Sur la gauche se dresse la tour Philippe-le-Bel, vestige d’une forteresse construite au XIIIe siècle. Ces deux monuments situés à deux pas d’Avignon témoignent du passé médiéval de la ville.

8 – Grenier à sel

Situé en face des remparts, ce bâtiment, l’un des plus anciens de la ville, est aujourd’hui utilisé pour accueillir le centre culturel Le Grenier à sel, lieu de rencontre entre l’art et l’innovation où expositions, spectacles et ateliers ont régulièrement lieu pour permettre aux artistes et au public de réinventer le monde de demain. Datant du XIVe siècle, cet édifice au style Louis XV servait, comme son nom l’indique, de lieu de stockage pour le sel si précieux à cette époque.

9 – Chapelle des Pénitents Noirs et Prison

Cette jolie façade de style baroque appartient à la Chapelle des Pénitents Noirs, qui accueillait l’une des confréries majeures de la cité des papes, les Pénitents Noirs, seuls survivants de la Révolution avec les Pénitents Gris. Cette chapelle est la seule de la ville à être restée dans son état initial, les autres ayant été détruites ou modifiées au fil des siècles.

Le bâtiment accolé à la chapelle est l’ancienne prison d’Avignon, la prison Sainte-Anne, qui contenait 160 cellules où étaient enfermés les prisonniers de 1871 à 2003, date à laquelle elle est laissée à l’abandon après le transfert des détenus dans la maison d’arrêt du Pontet. Un projet de réaménagement a été lancé ces dernières années pour faire de ce lieu inutilisé un espace où commerces, restaurants et logements feront le bonheur des Avignonnais.

10 – Rue Peyrolerie

Tout droit venu de Provence, le nom de cette rue vient du mot “peyrou”, qui signifie chaudron en provençal. Elle porte bien son nom puisque c’est dans cette rue que s’exerçait l’art de la chaudronnerie au Moyen Age. Creusée dans le Rocher des Doms, elle est considérée comme la rue la plus pittoresque de la ville et la plus symbolique de l’époque médiévale. Cette rue, qui longe le Palais des Papes, ne manque pas de nous faire sentir tout petits lorsque nous sommes au pied de ce gigantesque monument.

11 – Les Halles

Lieu de rencontre des habitants depuis plus d’un siècle, les halles représentent un incontournable de la ville.

Les Halles Avignon

Avant même d’entrer dans le bâtiment, on est surpris par son mur végétal qui donne un caractère unique à ce grand marché couvert. Plus de 40 commerçants y sont installés et vendent dans une ambiance chaleureuse les produits de Provence aux habitants de la ville et aux visiteurs, qui découvrent les saveurs du savoir-faire provençal.

12 – Rue des Teinturiers

Pavée avec les galets de la Durance, cette rue pittoresque est l’une des rues historiques de la ville.

Rue des Teinturiers Avignon

Longeant le canal de la Sorgue, elle tient son nom de la forte activité industrielle liée aux textiles qu’a connu la ville entre le XIVe et le XIXe siècle. On y trouve encore aujourd’hui quatre roues qui ont permis à l’époque d’alimenter les fabriques de toiles imprimées avoisinantes. C’est aujourd’hui une rue très touristique, notamment pendant le Festival d’Avignon où les visiteurs affluent pour découvrir le cœur historique de la vie des Avignonnais.

Où se promener à Avignon ?

Beaucoup de sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité des Papes possède de nombreux trésors architecturaux.

1 – Le palais des Papes d’Avignon

Résidence pontificale au XIV e siècle, 9 papes se sont succédés à la tête de la ville afin de créer une véritable forteresse ainsi qu’un palais dont la beauté ne se fane pas au fil du temps.

palais des Papes dAvignon

Le palais des Papes d’Avignon reste le plus vaste palais gothique de tout l’occident. Ce site est immense et majestueux, il dépeint avec toute son élégance et sa masse la puissance de la chrétienté de cette époque. 25 salles, des appartements privés, des chapelles aux fresques sublimes, des terrasses et expositions… Les remparts offrent une vue à couper le souffle sur la cité d’Avignon. Ce n’est pas pour rien s’il fait partie des 10 monuments les plus visités de France.

2 – Le pont d’Avignon

Tout le monde connaît la comptine, mais c’est encore mieux de le voir en vrai !

pont dAvignon

Le pont Saint-Bénézet, de son vrai nom, date du XIIᵉ siècle. Il était alors composé de 22 arches qui permettaient de passer de l’autre côté du Rhône. Mais les crues ont eu raison de ce magnifique ouvrage, plusieurs fois reconstruit jusqu’au XVIIᵉ siècle, à qui il ne reste plus que 4 arches aujourd’hui…

3 – La cathédrale Notre-Dame des Doms d’Avignon

Datant du XII e siècle, des agrandissements ont modifié son apparence au XV e et XVII e siècle.

cathedrale Notre Dame des Doms dAvignon

Érigée sur le rocher des Doms, son clocher est surplombé par une superbe statue dorée de la Vierge. Mélange d’architectures romane, gothique et baroque, les ornements sont nombreux, ce qui en fait un véritable joyau de l‘art roman provençal.

4 – Le jardin des Doms

Ce jardin de 3 ha du XIX e siècle est classé depuis 2003 jardin remarquable.

jardin des Doms avignon

Sentiers aménagés, statues des personnalités d’Avignon, fontaines, aire de jeux et carrousel pour les enfants. La navette fluviale en bas du rocher vous emmènera directement sur l’île de la Barthelasse, autre lieu de promenade à partir duquel vous aurez une très belle vue sur le pont d’Avignon et la cité des papes.

5 – Le centre historique d’Avignon

  • La Place de l’Horloge, où se trouve l’Hôtel de Ville et l’Opéra d’Avignon du 19 es siècle ainsi qu’un carrousel Belle époque.
  • L’hôtel des Monnaies de style baroque, admirez les dragons et les aigles sculptés sur la façade.
  • Le palais du Roure, cet hôtel particulier du XV e siècle abrite aujourd’hui le centre de la culture méditerranéenne et de la Provence.
  • La rue des Teinturiers, ancien haut-lieu des teintureries de textile de la ville, cette rue est très animée pendant le festival et très agréable l’été. Vous pourrez profiter de la fraîcheur de la sorgue, de l’ombre des platanes et découvrir des chapelles et gargouilles d’animaux fabuleux.
  • Les remparts, Avignon est une de ces rares villes ayant encore le privilège d’avoir la totalité de ses remparts.
  • La rue de la République, pour les amateurs de lèche-vitrine !

6 – Le musée du Petit-Palais

Dans l’ancien palais des Archevêques, vous découvrirez une collection particulièrement riche (600 sculptures et 400 peintures) et très rare de peintures italiennes et provençales allant du XII e au XVI e siècle.

musee du Petit Palais Avignon

7 – Le musée Calvet

Cet hôtel particulier du XVIIIᵉ siècle abrite le musée des Beaux-Arts et d’Archéologique d’Avignon, ainsi que le Musée Lapidaire présentant une collection archéologique grecques et romaines.

8 – Le festival d’Avignon

Au mois de juillet, ce festival réuni dans les rues, les jardins, les cloîtres des églises, des manifestations culturelles, de théâtre et de spectacle contemporain (danse, lecture, concert, expositions…). Sa diversité fait qu’il s’adapte à tout type de public, ce qui contribue à son succès. Toutes les informations nécessaires se trouvent sur le site officiel du festival.

9 – Les Halles d’Avignon

Ce marché couvert est animé par une 50 aine de commerçants, vous y trouverez des produits régionaux. Ouvertes tous les matins sauf le lundi.

Les spécialités d’Avignon

1 – Les Papalines d’Avignon

Inscrites au Patrimoine National des spécialités Françaises de chocolaterie, il s’agit d’un chocolat à la liqueur d’Origan du Comtat composée de 60 plantes distillées et de miel. En Avignon, vous pourrez acheter ces petites douceurs :

  • Pâtisserie Boulangerie Dupré.
  • La Tropézienne.
  • Chocolaterie Aline Géhant.
  • Le Panier Provençal aux Halles.

2 – Le Ventoulet

Ce gâteau, qui résiste au voyage, est composé : d’amandes douces, d’un miel de lavande, d’abricots macérés dans l’incomparable muscat de Beaumes de venise, accompagné d’un léger médaillon de chocolat.

3 – Le papeton d’aubergine

Composé d’un caviar d’aubergine et d’œufs battus, il est servi avec un coulis de tomates fraîches. Son nom lui vient du moule en forme de tiare pontificale dans lequel il est cuit.

Comment visiter le Palais des Papes ?

Si vous souhaitez visiter le Palais des Papes en haute saison (juillet/août), ou pendant les vacances scolaires, il est préférable de réserver votre billet en ligne. Vous pourrez ainsi choisir le créneau horaire qui vous convient le plus, et réserver votre billet pour les jardins pontificaux. Il est également possible de combiner ces réservations avec le pont d’Avignon.

Que découvrir aux alentours d’Avignon ?

Il y a de nombreux sites à visiter aux alentours d’Avignon :

1 – Le Fort Saint-André

Situé en face de la cité des Papes, il s’agit d’une architecture militaire typique de l’époque médiévale bâtie au XIV e siècle sous Jean le Bon. Son rôle était stratégique face au Saint-Empire romain Germanique. Parcourez également ses jardins remarquables.

2 – La Chartreuse

Ce monastère médiéval du XIV e siècle est l’un des plus grands et des plus admirables monastères de l’ordre des chartreux. Il est composé d’1 église, 3 cloîtres, 40 cellules, de nombreux jardins ainsi qu’une chapelle ornée des fresques.

3 – Le pont du Gard

Ce vestige romain de plus de 2 000 ans approvisionnait Nîmes en eau. Bien conservé, un musée explique toute son histoire. Il est possible de se baigner au pied du pont.

4 – Les domaines viticoles

Ils sont nombreux à proximité d’Avignon, partez à la découverte d’un arôme au nez de mûre cassis et fruits rouges, suivi d’une attaque en bouche sur les fruits. Vin rouge AOC Châteauneuf du Pape, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes de Venise.

5 – Le Parc Spirou

Un parc d’attraction pour tous les âges, des attractions à sensation, des simulateurs numériques…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page