zurich

Visiter Zurich

Itinéraire Tout l’or du monde – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Zurich avec Emilie !

blue arrow 4,5 km

little pin 19 découvertes

pas 1h30

bouton audioguides
00 plan zurich
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Zurich

: 19 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Si on ne connait pas la ville de Zurich, il y a fort à parier que l’on pense avant tout à des banques, des Rolex et des grosses berlines. Alors, oui, on ne va pas se mentir, à Zurich, il y a de l’argent, des banques, des assurances. Elle a même été classée en 2012, comme étant la ville la plus chère du monde par la revue “The Economist”.

Aujourd’hui, elle reste bien placée en tête du classement, mais c’est aussi une ville cosmopolite, au patrimoine historique riche, aux quartiers médiévaux bien conservés et à la qualité de vie enviable.  Même si Berne est la capitale du pays, Zurich, en est le centre économique et financier. Elle est d’ailleurs le 6e centre bancaire mondial. C’est la ville la plus peuplée du pays et l’une des plus dynamiques.

Partons donc découvrir ensemble son centre ville, confortablement installé entre lacs et montagnes, pour en apprendre un peu plus sur son histoire, ses fêtes et traditions tout en profitant de magnifiques vues sur les environs.

quote bas
Le lac de Zurich

Ici, vous êtes à l’extrémité nord du lac de Zurich. La Suisse compte près de 200 lacs et celui de Zurich, dont vous ne voyez qu’une infime partie, a la forme d’une banane de 42 kilomètres de long. Ce sont 88 km² avec une profondeur maximale atteignant les 143 mètres

Opéra de Zurich

Vous voilà à présent face au majestueux Opéra de Zurich. Ouvert au public en 1891, le bâtiment prit tout d’abord le nom de théâtre de la ville, car il faisait office à la fois de salle de concert, de salle d’opéra et de salle de théâtre. Il recevait même des

Wasserkirche

L’église que vous avez à présent devant vous est la Wasserkirche. Traduisez l’église de l’eau. Ce nom si mystérieux vient du fait que la première église (celle-ci est une reconstruction plus tardive) était située sur une petite île de la rivière Limmat. Ne la cherchez pas des yeux, vous êtes

Grossmünster

Vous voilà à présent face à la reine du bal, la célèbre Grossmünster. Traduisez la Grande Abbaye. Elle est l’un des édifices religieux les plus importants de Zurich et est un incontournable lors de la visite de la ville. Les prémices de sa construction relèvent de la légende. On raconte

Rathaus

L’impressionnant bâtiment que vous avez à présent devant vous est le Rathaus, l’hôtel de ville de Zurich. Ce bâtiment historique a été construit dans les années 1690 pour remplacer ses prédécesseurs en bois construits respectivement aux XIIIe et XIVe siècles. Ces premiers bâtiments abritaient le siège de la ville qui

Cabaret Voltaire

Connaissez-vous le Dadaïsme ? Les amateurs seront ravis d’apprendre que c’est ici, au Cabaret Voltaire, que ce mouvement intellectuel et artistique a vu le jour. Ceux qui n’en ont jamais entendu parler, laissez moi vous raconter dans les grandes lignes ce qui s’est passé ici, en cette soirée du 8

Quartier de Neumarkt

Vous vous trouvez à présent dans le quartier de Neumarkt dans la vieille ville de Zurich. La petite place est dominée par des éléments importants. Vous voyez la grande maison de corporation blanche, qui accueille aujourd’hui le théâtre Neumarkt et son restaurant. Cette bâtisse existe depuis le XIIIe siècle et

Fraumünster

Autre église majeure de Zurich, voilà la Fraumünster, que vous pourriez traduire par l’abbaye des dames. Son nom vient du fait qu’au IXe siècle, un monastère avait été fondé ici par le petit fils de Charlemagne. La légende raconte que les deux filles de roi de Franconie, Hildegarde et Bertha

Stadthaus

Le magnifique hôtel de ville néogothique que vous avez à présent devant vous est accolé à l’église, car il a été construit à l’endroit où se trouvait auparavant le couvent des dames de Fraumünster. La construction d’un hôtel de ville flambant neuf et aussi imposant que celui-là vient d’un phénomène

10

Et encore 10 à retrouver dans l’application

Enlèvement à l’Olympe, Promenade du lac, Hechtplatz, Limmatquai, Rue Niederdorf, Quartier de Schipfe, Vue panoramique sur la ville, Vestige romain de Lindenhof, Église Saint-Pierre, Bahnhofstrasse

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

19 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé : Bürkliplatz, face au lac.

Parking conseillé : Carparkplatz Mythenquai – Mythenquai 19 (le moins cher des parkings payants à proximité du centre)
 
Info Parking : Les règles de stationnement sont très strictes à Zurich. Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises entre les zones blanches, bleues et les diverses autorisations de stationnement, nous vous conseillons de vous garer dans l’un des parkings souterrains de la ville. Les zones jaunes sont réservées et il est strictement interdit de s’y garer. Les places de stationnement publiques avec horodateurs (zone blanche) sont limitées à 30min, ou parfois de 2h à 4h. Si vous voulez vous garer en zone bleue, il faudra que vous achetiez une carte de stationnement spécifique sur parkkarten.ch. La nuit, entre 21h et 8h, le stationnement est presque partout gratuit. Notez également que les dimanches et jours fériés, le stationnement en zone bleue est gratuit.

02

Info visite

Climat : Zurich est une ville entourée de montagnes et située dans une zone tempérée où les quatre saisons sont très marquées. L’hiver, les températures descendent en dessous de zéro, mais est une saison idéale pour découvrir les stations de ski voisines et l’été, les maximales de saison peuvent aller jusqu’à 30°C. Il pleut de façon égale relativement toute l’année. Hors ski, les meilleurs mois pour visiter Zurich sont de mi-avril à mi-octobre. Juillet-Août, n’oubliez pas votre maillot de bain pour un plongeon dans le lac !
 
Monnaie : Zurich , en Suisse allemande, utilise le Franc Suisse. La monnaie est habituellement assez proche de l’euro, il est donc plutôt facile de comprendre les prix. Vous ne rêvez donc pas, il ne faut pas diviser par deux ou trois les prix affichés. Zurich est cher, très cher. Un détail à ne pas oublier quand on prépare son voyage.


Vous avez encore un peu de temps à Zurich ?

Mont Uetliberg

Si vous voulez profiter d’une nature immédiate aux alentours de Zurich sans pour autant partir dans les Alpes, vous pouvez commencer par monter au sommet de l’Uetliberg. Elle culmine à seulement 869 mètres de haut et vous offre une vue magnifique sur le lac et les environs. C’est la photo carte postale de Zurich avec les montagnes en toile de fond. Une fois sur place, vous aurez également accès à des balades sympas sur les crêtes. L’hiver, les sentiers de randonnées se transforment en piste de luge. Le Sentier des planètes, la promenade de l’Uetliberg au Felsenegg, est un incontournable pour les familles zurichoises. Une balade de 2h où chaque mètre correspond à un million de kilomètres et matérialise les distances du système solaire. Vous relierez donc le Soleil à Pluton, en passant par huit autres planètes. Une façon ludique de découvrir notre système solaire ! À l’arrivée, vous attend un belvédère à 800 mètres d’altitude, dévoilant un panorama splendide sur le lac et les montagnes. D’ici, il est possible de prendre un funiculaire pour redescendre et rejoindre Zurich en train.

La rivière Limmat

Si vous visitez Zurich en été, alors ne ratez pas la traditionnelle baignade dans la rivière Limmat !  Vous retrouverez souvent le mot “Badis” qui veut dire bains publics. Vous pouvez vous baigner presque partout ! Les eaux tranquilles du lac ont de nombreux espaces aménagés avec plages d’herbe ou de sable, plongeoir où zone pour enfants, mais la rivière est n’est pas en reste ! Vous verrez plusieurs piscines aménagées, permettant de se laisser porter par le courant ! Il y a également des bains réservés aux femmes et d’autres, réservés aux hommes.

Urban Surf

Si vous préférez quand ça bouge, et que vous adorez surfer, alors rendez-vous à l’Urbansurf de Zurich. À deux pas du jardin urbain « Frau Gerolds Garten » se trouve une plate-forme de surf artificielle offrant des vagues dignes des plus grands spots de surf en plein centre-ville ! Les débutants peuvent même prendre des cours de surf ! Et si vous voulez juste profiter du spectacle et de l’ambiance chill out qui y règne, l’entrée est gratuite et le lieu propose boissons et restauration ainsi que de la musique. Ambiance vacances hawaiienne garantie.

Centre le Corbusier

Avis aux amateurs d’architecture, Zurich possède la dernière œuvre réalisée par le grand architecte le Corbusier. Le pavillon, agréablement situé au bord du lac, est ouvert de mai à novembre et vous propose une promenade architecturale unique. Le centre fait partie depuis 2019 des musées publics de la ville et est donc gratuit pour les détenteurs de la Zurich Card.

Musée Lindt

Si votre truc c’est plutôt le chocolat et que dans votre esprit, Suisse = Lindt, alors ne manquez pas d’aller faire un tour au Musée Lindt ! Un univers interactif pour découvrir l’univers et la magie de la maison Lindt ainsi que l’épopée du Cacao de sa découverte à sa conquête de l’Europe et au lien que la Suisse a su tisser avec lui. Vous pourrez prendre des cours de chocolat et bien évidemment faire le plein grâce à la plus grande boutique de chocolat au monde ! De plus, une gigantesque fontaine de chocolat de plus de 9 mètres de haut, d’où s’écoule quelque 1500 kg de chocolat, vous attend à l’entrée pour vous faire vivre une expérience digne de Charlie et la Chocolaterie.

Kunsthaus

Le Kunsthaus de Zurich est tout simplement le plus grand musée d’art de Suisse, abritant l’une des collections les plus importantes du pays. Vous y retrouverez des œuvres d’art du XIIIe siècle jusqu’à aujourd’hui ainsi que la plus grande collection de Munch en dehors de la Norvège.

Bon à savoir, le mercredi, l’accès à la collection permanente est gratuit !

Hürlimannbad & Spa Zürich

Si vous aimez vous la couler douce dans des bains chauds bouillonnant avec vue sur la ville, alors c’est au Hürlimannbad & Spa Zürich qu’il faut vous rendre. Au milieu d’une architecture ultra moderne, sur les toits et dans les locaux d’une ancienne brasserie, vous pourrez vous baigner dans une eau minérale réputée et découvrir la culture thermale romano-Irlandaise ! Spa, massage et cerise sur le gâteau, bain de pleine lune !

La Rote Fabrik

Allez faire un tour à la Fabrique rouge et découvrez cette ancienne usine spécialisée dans le tissage de la soie et reconvertie en salle de centre culturel alternatif. Scène musicale réputée où se sont produits, entre autres, Nirvana ou encore les Red Hot Chilli Peppers, la Rote Fabrik réunit sous un même toit concerts, ciné, théâtre et tables rondes. Un bar/café très sympa pour aller boire un verre ou manger un morceau ainsi que de WI-FI gratuit idéal pour venir absorber cette ambiance créative et travailler dans un cadre branché.

Les arches du Viadukt

L’ancien viaduc ferroviaire, construit dans les années 1890 à Zurich West, a été transformé en un espace de shopping vibrant et créatif invitant à la flânerie. C’est un exemple parfait de réutilisation et de transformation d’un site historique en un espace moderne et créatif. On y trouve un marché couvert, où se réunissent une vingtaine de producteurs de la région et un florilège de boutiques design, de sport ou de mode ainsi que des bars et restaurants dans l’air du temps.

Freitag

Freitag, c’est la marque zurichoise.Sa particularité ? Créer des sacs robustes pour la vie de tous les jours, réalisés à partir de bâches de camion recyclées. Son magasin, installé dans une pile de 19 containers (la tour Freitag), est une institution en soit. On y trouve plus de 1800 produits recyclés et personnalisables, comme des sacs, des coques de smartphones, des portefeuilles, etc. La terrasse panoramique, accessible gratuitement lors des horaires d’ouverture du magasin, offre une vue spectaculaire sur le nouveau quartier branché de Zurich West. Bon plan : Dans le centre-ville de Zurich, vous trouverez la boutique “Sweat-Yourself Freitag” qui vous permet de réaliser vous-même votre pièce recyclée personnalisée ! Choisissez les coloris, découpez et poinçonnez ! Un souvenir aussi original qu’unique de votre séjour à Zurich !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes de Suisse

Les autres lieux incontournables à visiter à Zurich à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Zurich à pied :

1 – Enlèvement à l’Olympe

La sculpture de bronze que vous voyez devant vous, représentant un jeune homme le bras levé et accompagné d’un aigle, est la sculpture de Ganymède. Elle trône, face au lac sur la populaire Burkliplatz depuis 1952 et est aujourd’hui l’emblème de la place. C’est un historien de l’art, qui, en 1942, décide de faire don à Zurich d’une figure d’homme, car à cette époque, il y a surtout des représentations féminines.

L’artiste Hermann Hubacher, livre donc cette œuvre, nommée: “Enlèvement à l’Olympe”, qui montre le jeune berger Ganymède avec Zeus métamorphosé en aigle, prêt à l’emmener sur le mont Olympe. Homère décrit Ganymède comme le plus beau des mortels et raconte comment il a rejoint les immortels au royaume des Dieux pour servir Zeus. Derrière cette mythologie grecque, qui n’a rien de suisse, se lit une interprétation de l’idéal de beauté masculin . Il faut se remettre dans le contexte de l’époque pour comprendre. 1942 est l’année de la dépénalisation de l’homosexualité en Suisse et selon le quotidien allemand NZZ, cette œuvre fut la première représentation de l’amour entre hommes. La première utilisation de l’art comme un moyen de lutte contre les préjugés et l’incompréhension.

2 – Promenade du lac

Cette agréable promenade aménagée longe le lac en vous offrant une une vue splendide sur ses eaux turquoises. Si vous poursuivez sur votre lancée et que vous continuez à longer les quais, vous arriverez aux bains Utoquai, une institution zurichoise construite en 1890. Une construction en bois de style mauresque qui avait par le passé deux belles tours en coupole qui lui ont valu le surnom de Palais de la Baignade. Si vous êtes venus en été et que vous avez envie de plonger dans les eaux limpides du lac, alors vous savez où aller. Vous y trouverez toutes les commodités d’une piscine, ainsi qu’un sauna, salon de massage et même un salon de coiffure, le tout, au beau milieu de la promenade du lac !

3 – Hechtplatz

Vous traversez la charmante petite place Hechtplatz où se trouve le théâtre du même nom. Il a été fondé en 1959 en tant que cabaret, et est subventionné depuis 1961, par la ville de Zurich. Le bâtiment était à la base un local commercial et il a même servi de caserne de pompier avant d’être reconstruit comme théâtre avec un café/bar adjacent. Le théâtre compte 260 places et se consacre principalement à l’art populaire suisse, avec un accent toujours très prononcé sur les spectacles de cabaret, de chansonniers, de clowns et de mimes, etc.

Depuis 1981, le lieu est classé et répertorié dans l’inventaire suisse des biens culturels d’importance régionale. Le théâtre abrite également la scène de conte de fées pour les petits spectateurs de Zurich, comme ils disent, sur laquelle chaque année durant l’hiver, la magie opère et où les grands comédiens, acteurs et autres personnalités suisses jouent, pendant trois mois, un conte de fées issu du folklore national.

4 – Limmatquai

Vous rejoignez le Limmatquai, qui, comme son nom l’indique, longe la rivière de Limmat. La rivière commence ici à Zurich, car c’est le lac qui se déverse dans la rivière et pas le contraire. Cette rue, qui était autrefois un important axe routier, est aujourd’hui principalement réservée aux piétons et aux tramways. Elle vous offre une belle vue sur la rive gauche, dont les bâtiments d’époque et les clochers se reflètent dans les eaux claires de la rivière.

Sur votre droite, les arcades des anciennes demeures des corporations, aux façades typiques zurichoises, cachent de nombreuses boutiques et invitent à se promener, à faire du shopping et profitez des cafés. Difficile d’imaginer aujourd’hui, mais au XIIe et XIIIe siècle, les maisons étaient construites directement sur le rivage de la Limmat et étaient accessibles par voies terrestres, seulement de l’autre côté, sur les rues Oberdorfstrasse et Niederdorfstrasse. Au cours des siècles suivants, la rivière a été de plus en plus canalisée et la rive droite a gagné quasiment 30 mètres sur l’eau vous offrant aujourd’hui cet agréable espace de promenade. Le Limmatquai reçoit également chaque année le défilé annuel des Sechseläuten. Si comme moi, vous ne parlez pas allemand, vous vous demandez bien ce que ça peut vouloir dire. La traduction donne le défilé de la sonnerie des cloches à six heures. Il s’agit de la fête traditionnelle zurichoise du printemps célébrée le 3 avril depuis 1902. Le nom n’a trop rien à voir avec le printemps, ça vient en fait de la première fois où l’église Fraumünster a sonné pour marquer la fin des heures de travail à 18h, qui était historiquement l’heure du coucher du soleil à l’équinoxe de mars. Le passage aux heures de travail d’été était une époque joyeuse, car on profitait enfin d’heures de jour non travaillées ! Pour l’occasion, on brulait des Böögg, sortes d’épouvantails effrayants en chiffons.

C’est toujours le cas aujourd’hui et le Böögg nouvelle version porte les traits d’un bonhomme de neige. Clairement, adieu l’hiver ! La tradition populaire veut que le temps entre l’allumage du bucher et l’explosion de la tête du bonhomme de neige indique quel genre d’été on va avoir. Une explosion rapide promet un été chaud et ensoleillé, alors qu’une lente combustion annonce un été froid et pluvieux.

5 – Rue Niederdorf

Cette longue rue animée du centre-ville est la rue Niederdorf, le cœur du quartier du même nom. C’est l’une des zones les plus appréciées de la vieille ville, notamment pour ses nombreux restaurants, cafés et boutiques qui bordent ses ruelles pittoresques. La zone piétonne se transforme le soir en un lieu festif et animé parfait pour passer une bonne soirée. Fin août, c’est ici que se tient la fête annuelle du Dörflifäscht. Pour l’occasion la rue de Niederdorf se transforme en une gigantesque fête de village. D’ailleurs les Zurichois appellent affectueusement ce quartier Dörfli, qui signifie petit village. Programme familial en journée, spectacles de rue, stands bien fournis, street food du monde entier et en soirée, place aux DJs renommés et à la fête ! Si vous êtes venus pendant le dernier week-end d’août, c’est clairement l’événement à ne pas manquer ! Le reste de l’année, ce quartier typique de Zurich vous offre tout de même un beau panel de divertissements.

6 – Quartier de Schipfe

Vous voilà à présent sur la rive gauche de la rivière Limmat, au cœur du Schipfe, le plus vieux quartier de Zurich. Les historiens pensent même que la zone faisait partie du port de la cité romaine Turicum. Regardez autour de vous et essayez de vous imaginer au Moyen Âge. Les bateaux s’amarrent le long du quai et les marchands déchargent de la soie, de la nourriture et de l’or. Le terme Schipfe vient du mot “schupfe” qui signifie pousser les bateaux hors de l’eau. À partir du XVIe siècle, avec l’essor de l’industrie, les chantiers navals et les fabriques de soie s’installent dans le quartier. De nos jours, la Schipfe est réputée pour ses artisans, ses ruelles romantiques et son atmosphère bohème. C’est l’endroit idéal pour flâner sans y penser et dénicher un souvenir fait main dans la tradition et le savoir-faire de la région.

7 – Vue panoramique sur la ville

Vous voilà à présent sur la place Lindenhof qui vous offre une belle vue panoramique sur le centre historique de Zurich. Mais si on vous a amené jusque là, ce n’est pas que pour la belle photo souvenir. Sachez que vous vous trouvez au sommet des vestiges d’un glacier, sur la colline de Lindenhof, formée par les moraines du glacier de la Linth, aujourd’hui largement aplatie.

Petite notion de glaciologie, les moraines sont une accumulation de débris de terre et de roche qui sont arrachées aux montagnes et transportées par les glaciers. Car oui, Zurich est une ancienne zone glacière. Au premier siècle avant J.C, les Celtes sont installés autour de la colline, dans des maisons sur pilotis, sur les berges du lac. Vers 15 av. J.-C. l’empereur Tibère intègre les territoires de la rive gauche du lac de Zurich aux provinces romaines et y installe une sorte de douane pour taxer les produits en direction ou en provenance d’Italie.

Plusieurs bâtiments en pierre de l’époque romaine sont construits sur et autour de la colline. En 75 après J.C, un port est créé sur les bords de la rivière Limmat en contrebas. Sous le règne de l’empereur Valentinien I, les Romains, pour se protéger des migrations vers le nord de la tribu germanique des Alamans, profitent de la situation avantageuse de la colline et construisent une citadelle d’au moins dix tours, avec des murs de deux mètres de large. À l’époque médiévale, des châteaux sont construits à tour de rôle sur les vestiges de la forteresse. Par les Carolingiens d’abord puis par les Ottoniens. Les ruines du dernier château finiront par être utilisées pour construire les murs de la ville. Zurich a gardé ses remparts jusque dans les années 1830.

Le parc est ensuite devenu un espace de vie publique et de détente avec des jeux de quilles et d’échecs, encore très populaires aujourd’hui. La fontaine Hedwig au centre représente la légende du siège de Zurich en 1292, avec la cheffe des femmes, casquée, au sommet de la colonne. Elle a été construite en 1912 pour honorer les Zurichoises qui ont défendu la ville en dupant l’armée ennemie. Elles se sont habillées en tenue de combat complète et se sont réunies ici afin de tromper l’armée des Habsbourg en leur faisant croire que la ville était bien protégée alors qu’en réalité, les hommes étaient occupés à faire campagne à Winterthur. Une colline remplie d’Histoire donc que l’on peut considérée comme le point de départ de la création de la ville de Zurich.

8 – Vestige romain de Lindenhof

Les vestiges romains du Lindenhof pourraient passer complètement inaperçus si l’on ne prête pas attention. Voyez sur votre gauche, la petite stèle adossée au mur. Il s’agit de la pierre tombale de Lucius Aelius Urbicus, datant du IIe siècle. Cette tombe, découverte en 1747, est importante, car elle représente la première mention du nom latin de Zurich, sous la forme d’un adjectif “Turicen”. Il y a peu de chance que vous sachiez déchiffrer le latin, alors laissez-moi traduire pour vous l’inscription :” Ici repose Lucius Aelius Urbicus, qui vécut un an, cinq mois et cinq jours. Unio, affranchi de l’empereur, chef du poste douanier zurichois de la douane gauloise, et Aelia Secundina, les parents de leur fils chéri.” C’est une reproduction, l’originale est bien au chaud, à l’abri des dégradations, au musée National de Zurich.

9 – Église Saint-Pierre

Vous voilà à présent devant l’Église protestante Saint-Pierre. Vous remarquez peut-être qu’elle est assez différente des autres églises de la ville. Inaugurée en 1706, elle est la seule église baroque de Zurich. Vous voyez l’heure plutôt bien, même de loin. C’est normal, l’horloge du clocher est la plus grande d’Europe. Le cadran fait pratiquement 9 mètres de diamètre ! L’église Saint-Pierre a la particularité plutôt originale d’avoir deux propriétaires. La nef et le clocher appartiennent à la paroisse, mais la tour est la propriété de la ville de Zurich qui l’occupait par le passé pour servir de tour de guet et pour alerter des incendies.

On sait qu’il y avait déjà là un édifice religieux datant du VIIIe ou IXe siècle. Cette première construction a été remplacée vers l’an mil par une nouvelle église qui sera à son tour reconstruite dans un style roman tardif deux siècles plus tard. C’est dans le chœur de cette église qu’on enterre le tout premier maire de Zurich. Longtemps, l’église Saint-Pierre sera la seule église paroissiale de la ville, les autres étant des propriétés de monastères. Restaurée dans les années 70, elle est inscrite comme bien culturel d’importance nationale.

10 – Bahnhofstrasse

Sortez ou cachez vos cartes de crédit, c’est à vous de voir, vous voilà sur l’avenue chic de Zurich. La rue la plus chère d’Europe, les Champs-Élysées zurichois, j’ai nommé la célèbre Bahnhofstrasse. Difficile à imaginer devant le luxe des grands magasins qui se succèdent sur plus d’1.4 km, mais ici, vous êtes sur le tracé d’un fossé, le Froschengraben, qui faisait partie du système de défense de la ville.

Vers 1864, les fortifications ont été démolies pour laisser place à une nouvelle avenue permettant une connexion directe avec la gare Centrale. Aménagée en zone piétonne et longée par une ligne de tramway,elle offre la possibilité d’un shopping très haut de gamme où vous retrouverez toutes les grandes enseignes telles que Chanel, Dior, Louis Vuitton, Gucci, Prada, Tiffany et j’en passe. Si vous avez toujours rêvé d’une Rolex, c’est l’occasion ! Vous pouvez remonter la rue hors du circuit si vous voulez faire un peu de lèche-vitrine, sinon, continuez jusqu’à la Paradeplatz à 50 mètres plus bas.

Connue comme étant le centre bancaire principal de Suisse, elle abrite de nombreux organismes financiers aux belles façades opulentes comme celle du siège du Credit Suisse. Pour faire simple, si on était en train de jouer au Monopoly, c’est la case que vous voudriez acquérir, car c’est la plus chère du plateau.

Pourquoi aller à Zurich ?

Zurich est une ville unique qui offre un cadre de vie d’une qualité exceptionnelle. Si vous ne vous y êtes encore jamais rendu, il est grand temps de remédier à cela. Si vous hésitez encore, voici quelques arguments qui pourront aisément vous convaincre de sauter le pas.

Zurich est tout d’abord une destination privilégiée en Suisse, puisqu’elle constitue l’une des villes les plus importantes du pays. Située au bord du lac du même nom, elle est entourée par un panorama naturel d’exception. Il s’agit aussi et surtout d’un centre financier de renom. Pourtant, il est tout aussi intéressant de s’y rendre pour de nombreuses autres raisons.

Le cœur de Zurich est un lieu vraiment charmant à découvrir en Suisse. Vous prendrez plaisir à vous y promener et à découvrir l’ambiance qu’il y règne. Vous pourrez également y faire quelques escales shopping et autres découvertes gourmandes. En effet, Zurich est par exemple très connue pour la qualité de ses chocolats. Les becs sucrés ne s’y tromperont pas !

En outre, les musées de Zurich constituent un argument de choix puisque la ville en abrite plus de cinquante.

Quel quartier visiter à Zurich ?

Si vous vous rendez à Zurich, il peut être très pratique de cibler les quartiers qui vous intéressent le plus avant votre départ. Cela vous permettra de mieux comprendre la structure de la ville et de vous y repérer plus facilement une fois sur place. Parmi les quartiers les plus intéressants à découvrir selon vos envies et vos besoins, il est notamment possible de citer :

  • L’Altstadt, le meilleur endroit pour se loger avec ses jolies maisons colorées et à colombage.
  • Niederdorf, un quartier situé en plein cœur de la vieille ville, parfait pour sortir en soirée en raison de l’ambiance animée qu’il y règne. Autre quartier parfait pour les noctambules : Zürich West.
  • Seefeld, un quartier très accueillant situé au bord du lac, idéal pour se ressourcer au grand air.
  • Le quartier Schipfe, un ancien quartier de chantiers navals réhabilité particulièrement calme et agréable pour se balader.

Quel musée visiter à Zurich ?

Zurich est une ville qui ne manque pas de diversité en ce qui concerne sa proposition de musées. Il en existe en effet une cinquantaine. Si tous sont intéressants, certains s’avèrent tout simplement incontournables lors d’un séjour en ville. Il s’agit notamment des musées suivants :

  • Le Musée national Zurich pour découvrir l’histoire de la ville.
  • Le Landesmuseum Zurich, pour les férus d’Histoire en général.
  • Le Kunsthaus Zurich, pour les amateurs d’art.
  • La FIFA World Football Museum, pour les fans de football.
  • Le WOW Museum, pour les amateurs d’illusion.
  • Le Tram-Museum, pour les passionnés de mécanique.
  • Le Lindt Home of Chocolate, pour les amateurs de chocolat et fan de la marque.

Les possibilités sont si nombreuses que tous les publics pourront y trouver leur compte. Zurich est en effet l’une des villes les plus prolifiques d’Europe de ce point de vue.

4.6/5 - (8 votes)

3 réflexions sur “Visiter Zurich”

  1. Très pratique toutes ces infos sur Zurich ! Savez-vous s’il est possible de faire le tour du lac à vélo ?

  2. Bonjour Jean-Claude,
    Il est tout à fait possible de faire tout le tour du lac de Zurich à vélo sans interruption. C’est un circuit d’un peu plus de 90 km, destinés aux cyclistes aguerris, et il garantit de très beaux paysages !

  3. Je vais régulièrement à Zurich pour le travail, et pour la première fois j’ai pris le temps de vraiment la visiter. Votre itinéraire m’a fait découvrir la ville sous un autre angle, que j’ai beaucoup apprécié.
    Merci pour votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut