venise

Visiter Venise

Itinéraire Rencontre avec la “Sérénissime” – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Venise avec Emilie !

blue arrow8,6 km

little pin27 découvertes

pas3h00

bouton audioguides
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Venise

: 27 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie C.
quote haut

Niché au cœur de sa lagune, Venise est une ville qui n’a pas fini de faire rêver. Et en même temps, il faut s’y rendre au moins une fois dans sa vie pour comprendre tout le sens du mot émerveillement. Composée de 121 superbes îles, la capitale de la Vénétie affirme déjà sa différence et son propre profil.

Cette physionomie atypique, mêlant terre et eau, lui à toujours permis de cacher plus d’une merveille artistique et historique incognito. En troquant votre sens de l’orientation pour le mode décontract, c’est une vraie pièce de théâtre à ciel ouvert que vous découvrirez acte après acte.

En plein sous les projecteurs, vous croiserez la liste des acteurs principaux : la basilique Saint-Marc, le palais des Doges, le théâtre de la Fenice ou encore le pont Rialto. D’une scène à une autre, il vous suffira de faire un petit tour par les coulisses en empruntant les ruelles étroites et les canaux qui jamais ne désemplissent. Question décor, les palais d’antan, les charmantes gondoles et les ponts par centaine sauront vous charmer comme sous l’effet délicieux d’un sort.

Amoureux d’art, d’histoire ou amoureux tout court, Venise vous fera succomber sans aucun détour.

quote bas

Tous ceux qui ont déjà pu l’approcher vous diront que cette figure vénitienne fascine autant par sa beauté, son histoire et toutes les légendes qui l’entourent. Construit au début du XVIIe siècle, le pont des Soupirs servait autrefois de liaison entre le palais des Doges et la nouvelle prison de l’autre côté. De cette façon, les accusés qui venaient tout juste de recevoir leur jugement étaient aussitôt enfermés pour purger leur peine.

S’il y a bien un palais qui surpasse tous les autres à Venise, c’est de loin celui qui se trouve sur votre droite. En raison de son prestigieux passé et de sa sublime architecture, le Palais des Doges demeure l’un des symboles les plus forts de la ville. Son histoire a commencé au IXe siècle sous les traits d’un château fortifié qui, suite à un incendie, fut reconstruit pour faire office de forteresse mais aussi de prison. Toutefois, comme nous le laisse si bien entendre son nom, le monument est surtout connu pour avoir été la résidence des doges et le siège du gouvernement et de la justice pendant plus de 10 siècles.

Vous voilà en face de la “mamma” de tous les édifices religieux de Venise. Historiquement à la recherche de prestige, la cité des Doges ambitionnait l’idée de pouvoir accueillir une relique qui serait à la hauteur de ses prétentions. C’est de cette façon qu’en 828, deux marchands vénitiens ramènent, caché sous des carcasses de porc pour contrer les fouilles , le corps de l’évangéliste Saint-Marc depuis Alexandrie. Aucune église n’étant assez digne pour recevoir la dépouille, la première église Saint-Marc fait alors son apparition autour de 830. Cependant, en 976, Venise connaît un puissant incendie qui détruira en même temps le lieu de culte mais aussi son voisin, le Palais des Doges. Afin de repartir sur de bonnes bases, une seconde église sera construite et consacrée en 978.

Perdu dans un labyrinthe de ruelles en cul-de-sac, le Palais Contarini del Bovolo est comme un petit trésor caché. Construit vraisemblablement au XIVe siècle, l’édifice a vu naître sa notoriété lorsqu’une branche de la famille vénitienne Contarini en a fait sa résidence.

On vous l’accorde, d’un pont à un autre à Venise, la différence n’est pas ce qu’il y a de plus frappant. Sauf peut-être avec celui-ci! Enjambant le Grand Canal comme trois autres de ses compagnons, le pont de l’Accademia doit son existence aux Autrichiens. Durant leur domination militaire entre 1848 et 1866, ce peuple voisin donne à la ville un second pont en métal permettant de relier les quartiers Dorsoduro et San-Marco.

A Venise, il n’est pas nécessaire de se trouver sur la place Saint-Marc pour être un monument emblématique. Située dans le quartier Dorsoduro, et presque à l’extrémité sud du Grand Canal, la Basilique Santa Maria della Salute est un repère à la fois spatial et symbolique pour les Vénitiens. Au début du XVIIe siècle, la cité italienne est durement touchée par une épidémie de peste ravageuse.

Maintenant que vous êtes arrivée au bord du canal, portez votre regard sur le quai d’en face et plus précisément sur la première bâtisse à 3 niveaux à gauche du clocher de l’église. Construit entre 1748 et 1772 pour le compte d’une riche famille vénitienne, qui lui donnera son nom, le Palais de Grassi est depuis 2005 une adresse culturelle de Venise.

Deuxième plus vaste édifice de Venise, la basilique dei Frari, telle que nous la percevons aujourd’hui, a mis plus de 100 ans pour être construite.

Point de visite indispensable sur les bords du Grand Canal, le Ca’ d’Oro est sans conteste l’un des palais les plus emblématiques de Venise. Sa construction, à la moitié du XVe siècle, a été orchestrée par Marino Contarini, un vénitien très fortuné et accessoirement le procureur de Saint-Marc à l’époque.

Grande star des publicités touristiques de Venise, le pont Rialto compte parmi les symboles les plus connus de la cité des Doges. Sauf qu’avant d’en arriver à ce succès là, le monument a traversé une histoire plutôt longue et compliquée. Au XIIe siècle se trouvait déjà un assemblage de bateaux, reliés entre eux, afin de connecter le quartier Rialto et son énergie commerçante au quartier Saint-Marc et sa nature politique. Peu pratique, cette solution sera vite abandonnée au profit d’un véritable pont en bois qui connaîtra plusieurs restaurations et un effondrement.

D’une grande beauté et sans un quelconque luxe ostentatoire, l’église Santa Maria dei Miracoli est l’une des églises préférées des Vénitiens. Encore plus quand il s’agit de se marier! Sa construction au XVe siècle s’avère être le fruit d’un hommage particulier que même son nom peut nous faire deviner. Miracoli, miracle… En un mot tout est presque dit!

16

Et encore 16 à retrouver dans l’application

Le Campanile de San Giorgio, Le Campanile Saint-Marc, La Tour de l’Horloge, La Place Saint-Marc, Le Théâtre La Fenice, Le Campanile de Santo Stefano, Le Grand Canal, Peggy Guggenheim Collection, La Punta della Dogana, Zattere, Le quartier Dorsoduro, Les ponts de Venise, L’université « Ca’ Foscari », Le quartier San Polo, Le marché Rialto, La basilique dei Santi Giovanni e Paolo.

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

27 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Visite avec un départ conseillé au 4196 Riva degli Schiavoni, non loin du pont des Soupirs.

03

Quel Climat et à quelle période partir ?

Sur l’année, la température moyenne statue généralement autour de 14°C grâce à un climat tempéré chaud. Ainsi, les hivers sont froids et humides et les étés sont chauds et plutôt étouffants.
De janvier à mars, on obtient les températures les plus basses de l’année avec des minimales autour de 6°C. A l’inverse, les températures les plus élevées sont concentrées sur les mois de juin à août avec des maximales autour de 27°C.
Enfin les mois les plus exposés à la pluie restent les mois de mai, juin et novembre.
Afin d’optimiser votre venue, les mois d’avril à octobre restent les plus conseillés pour organiser votre prochain séjour malgré de possibles averses.
On tient également à vous rappeler, avant de choisir vos prochaines dates de séjour, que Venise à la particularité d’être soumise au phénomène d’Aqua Alta. Cela correspond à une montée inattendue du niveau de l’eau de la lagune qui entraîne instantanément des inondations dans les rues. Liées aux marées hautes, cet épisode naturel dure en général seulement quelques heures dans la journée. S’il peut s’observer entre les mois de mi-septembre à avril, il reste plus courant entre octobre et novembre. Par conséquent, il est toujours bon d’être bien équipé d’une paire de bottes de pluie au cas où le problème se présenterait.

02

Infos visite :

A l’image des destinations touristiques par excellence, Venise vous propose un combiné d’avantages et de réductions sur ses transports et ses activités via le Venezia Unica City Pass. Une bonne alternative pour découvrir la ville à votre rythme et au fil des offres.

Vous vous apercevrez très vite que Venise manque cruellement de toilettes publiques. Ainsi, pour éviter toutes envies pressantes désagréables durant la visite, nous vous conseillons de favoriser vos passages dans les lieux où vous serez amené à vous restaurer ou vous désaltérer.

04

Infos monnaie :

L’unité monétaire officielle en Italie est l’euro (€ en abrégé).


Vous avez encore un peu de temps à Venise ?

1 quartier pour 1 visage

Dès sa fondation, Venise a été divisée en six quartiers différents que les Italiens appellent “i sestieri”. Certains ont la chance d’être plus connus que d’autres comme ceux de San Marco, San Polo ou encore Dorsoduro. Pourtant, c’est dans le quartier Cannaregio que vous pourrez déambuler dans le ghetto de Venise où les Juifs ont été forcés d’y vivre jusqu’à e que Napoléon Bonaparte occupe la ville dès 1797. De la même manière, c’est en parcourant le quartier Castello que vous pourrez approcher et non visiter l’arsenal de Venise où étaient autrefois fabriquées les flottes militaires et marchandes.

A bord sur mon bateau

Comme un écrin posé sur l’eau, Venise c’est aussi une multitude de petites îles, avec leurs traditions bien à elle, qui lui gravitent autour. A bord d’un ferry ou d’un vaporetto, vous voilà parti pour une demi-journée d’excursion sur les 3 îles finissant par la lettre o. Plutôt Murano dont l’art du verre n’est plus à faire, Burano connue pour sa dentelle et ses maisons colorées ou bien Torcello, ancien épicentre de la civilisation vénitienne ? A quoi bon choisir quand chacune d’entre elles nous procure un plaisir pluriel.

Sea, Sun and Sand

Si pour vous l’eau doit impérativement s’accompagner avec une baignade où sortir votre plus beau maillot, il vous faudra alors quitter la ferveur de Venise pour la tranquillité des plages de l’île du Lido. 

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Italie

Quelle durée pour visiter Venise ?

Venise est une très jolie ville d’Italie dont le moindre recoin semble tout droit sortir d’un décor de cinéma. Si l’on voulait visiter l’entièreté de la cité vénitienne, il faudrait sans aucun doute plusieurs semaines tant les richesses architecturales et culturelles y sont nombreuses.

Bien entendu, si vous vous y rendez pour quelques jours, sachez qu’il est possible d’avoir un bon aperçu de Venise en environ 3 jours. Avec une bonne préparation et des journées de découverte assez condensées, vous aurez le temps de découvrir de nombreuses merveilles comme la Place Saint-Marc et sa Basilique, le Palais des Doges, le Pont du Rialto et bien plus encore.

Si vous avez envie de visiter les îles autour de Venise, il faudra prévoir quelques jours supplémentaires. En effet, tout autour de la cité, on retrouve plusieurs îles magnifiques. Les trois incontournables sont Le Lido, Burano et Murano. Chacune de ces trois îles possède une ambiance très particulière et vous ne regretterez pas d’être resté plus longtemps pour les explorer.

Où se balader dans Venise ?

Venise tout entière est un lieu de balade. Chacun de ses quartiers et chacune de ses ruelles vous transportera dans un univers époustouflant et unique au monde. La meilleure chose à faire avant de vous y rendre, est donc de prévoir une carte et de cibler les lieux incontournables à visiter.

Parmi les lieux emblématiques de la ville pour une balade à l’Italienne dont vous vous souviendrez, il est possible de citer :

  • Les nombreux parcs et jardins de la ville parmi lesquels : le jardin Savorgnan, les jardins du Palazzo Contarini Zaffo, les Jardins du Palazzo Nani …
  • Les balades en gondoles sur les canaux qui parcourent la cité vénitienne.
  • Les balades en vaporetto sur le Grand Canal et jusque dans les îles alentours.
  • Les balades pédestres au cœur des quartiers emblématiques de la ville comme le quartier San Marco (le centre historique), le Dorsoduro pour découvrir la Venise bohème, le quartier du Santa Croce pour découvrir l’ambiance populaire qu’il y règne…

Si nous pouvions vous donner un conseil, ce serait vraiment de prévoir de bonnes chaussures !

Où aller aux alentours de Venise ?

En plus de Venise, il est intéressant de pouvoir visiter les alentours si vous avez un peu de temps supplémentaire sur place. Comme mentionné plus haut, les îles situées à proximité directe de Venise méritent amplement le détour. Parmi celles-ci :

  • Torcello, l’île à l’histoire riche et fascinante.
  • Burano, la petite île aux célèbres maisons colorées.
  • Murano, l’île où découvrir le travail de verriers réputés dans le monde entier.
  • Le Lido, une station balnéaire de renom où règne une ambiance chic et vintage.

En outre, plusieurs options de visite sont également envisageables côté terre. D’ailleurs, si vous avez envie de quitter l’ambiance hautement touristique de Venise et des îles qui l’entourent, il suffit de se diriger un peu plus à l’est. Mestre, Padoue, ou un peu plus loin, Vérone sont des idées de visite à faire aux alentours de Venise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page