melbourne

Visiter Melbourne

Itinéraire La Capitale sportive et culturelle de l’Australie – Les incontournables à voir

Introduction (audioguide)Découvrez Melbourne avec Emilie !

blue arrow5,6 km

little pin20 découvertes

pas2h00

bouton audioguides
00 plan melbourne
phone cut2

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

Gratuit
Sans publicité

Visiter Melbourne

: 20 lieux d’intérêt à découvrir

Le
par Emilie
quote haut

Canberra a beau être la capitale d’Australie, et Sydney sa ville la plus connue, c’est Melbourne qui est la ville la plus vibrante, la plus active et certainement la plus belle du pays !

La plus européenne des villes Down Under vous livre un mélange détonnant d’architecture, où les maisons victoriennes côtoient les gratte-ciel art déco et les buiding de verre, le tout délicatement parsemé d’art de rue, de statues humoristiques, de beaux parc et jardins, et de balades le long de la rivière Yarra. Le tout, au bord de la baie d’Hobson. Laissez-vous gagner par cet art de vivre Melbournien, par l’onctuosité de ses cafés, par l’atmosphère joyeuse ambiante et accompagnez-nous sur 5 km pour découvrir les grands incontournables de Melbourne.

Une ville jeune, à l’histoire mouvementée qui aujourd’hui, à l’instar des deux animaux qui campent sur son blason, ne peut qu’aller de l’avant ! Car oui, figurez-vous que l’émeu comme le kangourou, deux espèces endémiques du pays, ne peuvent pratiquement pas faire marche arrière. Alors, suivez le mouvement, et en avant !

quote bas
Federation Square

Vous voilà au centre de Federation Square, Fed Square pour les intimes ! Cette place moderne est le lieu culturel de Melbourne ! Dévoilée en 2002, face à l’emblématique gare de Flinders street et à l’entrée des quartiers artistiques de la ville, Fed Square est rapidement devenue le premier lieu

Forum Theatre

En sortant de Federation square, vous êtes soudainement frappé par l’immensité et l’architecture soignée du bâtiment qui vous fait face de l’autre côté de la rue. Il s’agit du Forum Theatre, un théâtre historique et un ancien cinéma, reconverti en salle de concert. Il a été construit en 1929, par

Saint Patrick’s Cathedral

Vous êtes à présent devant la cathédrale saint Patrick’s, le siège de l’archidiocèse catholique de Melbourne. C’est la plus grande et la plus haute église du pays. Elle a été élevée en 1848 par le premier archevêque de Melbourne. Étant donné que la majorité de la communauté catholique de la

Le Parlement

L’imposant bâtiment que vous avez là est le Parlement du Victoria. Construit au XIXe siècle, il est considéré comme l’un des plus beaux exemples d’architectures civiles de l’Empire britannique. La loi du Parlement britannique séparant le Victoria de la nouvelle Galle du Sud a été signée par la reine Victoria,

Bibliothèque d’État du Victoria

L’immense bâtiment qui se dresse à présent devant vous est la bibliothèque d’État du Victoria. Créée en 1854 sous le nom de Melbourne Public Library , elle est la plus ancienne bibliothèque publique d’Australie et l’une des premières bibliothèques gratuites au monde ! C’est le gouverneur du Victoria, Charles la

Royal Arcade

Vous venez d’entrer dans la magnifique Royal Arcade de Melbourne. Quand je vous disais qu’elle était la plus européenne des villes australiennes ! Il s’agit du premier passage couvert du pays ! En 1868, on choisit le design de Mr Charles Webb, un architecte anglais, qui propose une galerie d’un

Histoire de Melbourne

Vous voilà à présent devant le Melbourne City Hall, son hôtel de ville. Il faut savoir que Melbourne a été officiellement déclarée comme étant une ville, le 13 décembre 1842, avec Henry Condell comme premier maire. Revenons un peu en arrière parce que c’est intéressant de comprendre comment les choses

Cathédrale Saint-Paul

Vous avez ici la cathédrale Saint-Paul, dont le style néogothique tranche avec les immeubles qui l’entoure. Elle a été construite à l’emplacement où le premier service chrétien public avait été organisé en 1835. Elle est le siège du diocèse anglican de Melbourne. L’anglicanisme, comme son nom l’indique, est la religion

Flinders’ station

Vous l’avez sans doute reconnu puisqu’il s’agit du monument le plus emblématique et le plus photographié de la ville, mais vous voilà donc devant la Flinder’s station, la gare ferroviaire de Melbourne. Vous êtes, plus exactement “under the cloks” comme disent les habitants qui se donnent rendez-vous ici, en rapport

11

Et encore 11 à retrouver dans l’application

Le Street Art, AC/DC lane, Milton House, Jardins Fitzroy, Princess Theatre, Chinatown, The public purse, Centre place et Degraves Street, Southbank, Skyline de Melbourne, Princes bridge

Télécharger gratuitement l’itinéraire complet dans l’application

phone full

Retrouvez l’itinéraire complet dans notre application mobile

avec guidage et audioguide

decouvertes

20 découvertes

point de vue

Points de vue

anecdotes

Plein d’anecdotes

Gratuit
Sans publicité

Informations pour votre visite

01

Départ conseillé : Federation Square

Parking Conseillé : Bourke square Parking , 392 Bourke St (pour profiter de la vue depuis le Rooftop !)
 
Info Parking : Si vous êtes en voiture, vous avez certainement déjà découvert les joies de rouler à gauche et tous les automatismes qui vont avec. Mettre ses essuie-glace au lieu de son clignotant et chercher le levier de vitesse. Mais une nouvelle épreuve vous attend à Melbourne avec le déchiffrage des panneaux de stationnement ! Si vous voulez être sûrs de ne pas vous faire avoir, opter pour l’un des nombreux parkings souterrains. Et si votre hébergement possède un parking, alors laissez votre véhicule au bercail, c’est bon pour la planète, pour vos nerfs et pour votre portefeuille 🙂 Mais sinon, voici quelques signes à comprendre :
 
Le S barré avec une flèche en dessous : Interdis de stationner du côté indiqué par la flèche.

– 1P, 2P, 3P, 4P etc indiquent le temps maximum autorisé de stationnement.
– Meter ou Ticket veut dire que c’est payant, vous aurez soit un horodateur à ticket soit une borne automatique où vous renseignerez votre place de parking et votre immatriculation.
– Les horaires en dessous indiquent les heures pendant lesquelles la règle est applicable.
– Clearway suivi de jours et d’horaire indique que la route doit être entièrement dégagée aux horaires correspondants (généralement les heures de pointe)
– Loading zone : Zone de livraison interdite au stationnement.

Par exemple si vous voyez un panneau 1P 9am-6pm- SAT-SUN , comprenez que vous ne pouvez pas stationnez plus d’une heure les samedis et dimanche de 9h à 18h. Mais que c’est gratuit . Si le panneau indique 2P meter 7AM-5PM MON-FRI 7AM-1PM SAT . Ça veut dire que vous pouvez stationner 2h max et en payant, entre 7h et 15h du lundi au vendredi et de 7h à 13h le samedi. Hors de ces horaires et le dimanche, le stationnement est gratuit et sans limitation de durée ! 
 
Transport en commun

Melbourne, à la pointe en matière de transport en commun et d’écologie, propose une zone de tramway gratuite au centre-ville. Vous n’êtes pas habitués, mais ne vous inquiétez pas, personne ne viendra vous contrôler. La « free tram zone » vous permettra de voir la majeure partie des attractions touristiques de la ville. Si vous en sortez, il vous faudra prendre une Myki card rechargeable. Le coût de votre trajet sera automatiquement calculé selon la zone où vous vous rendez. Si vous préférez le vélo, Melbourne, comme toutes les métropoles, possède des bornes de vélos en libre-service. Mais attention, le port du casque en vélo est obligatoire en Australie. Et ils ne rigolent pas avec ça.

02

Info visite

Climat
 
Attention, ne vous y trompez pas, ce n’est pas parce que vous êtes en Australie qu’il fait toujours beau et chaud. Melbourne à l’extrême sud du continent, a une météo bien à elle où l’on peut voir défiler les 4 saisons en une journée. Rien de rédhibitoire non plus, et si vous avez prévu de beaucoup bouger sur votre séjour, privilégié la bonne saison des « parties natures » de votre voyage, et comptez que vous pourrez de toute façon visiter Melbourne toute l’année. L’été (de décembre à février) reste la meilleure période pour découvrir la ville et la région. Les températures moyennes varient entre 15°C et 25°C et les maximales dépassent souvent les 30°C. En automne (mars à mai), il fait plus frais et vous pouvez avoir du brouillard le matin, mais quand même profiter de belles journées. Températures moyennes entre 10°C et 20°C. Le printemps (septembre à novembre) le temps est imprévisible, alors partez préparés à tout ! Et l’hiver (juin à août), il fait froid et il neige au nord du Victoria ! Pourquoi ne pas en profitez pour aller dévaler les pentes des stations du coin et dire que vous avez skié en Australie !
 
Monnaie
 
L’Australie utilise le dollar australien AUD. Son symbole est AU$. Ces billets sont en polypropylène depuis 1988. D’autres pays ont fait pareil, mais les Australiens sont les pionniers du billet ultra résistant en plastique. Vous pouvez oublier des sous dans les poches de votre short de surf et tout ira bien ! Attention, lorsque vous retirez de l’argent au distributeur en Australie (ATM), deux sortes de frais existent. Les frais de la banque australienne du distributeur en question (le montant sera indiqué avant votre transaction) et les frais de votre banque française. Pensez à vous renseigner avant de partir et de prévenir votre banquier de votre voyage afin d’éviter de faire bloquer votre carte pour suspicion de fraude.


Vous avez encore un peu de temps à Melbourne ?

Saint Kilda

Saint Kilda, c’est l’image emblématique de Melbourne, avec sa fameuse plage et son Luna Park légendaire qui vous accueille la gueule grande ouverte ! Des salles de concert de qualité, des rues animées, des boutiques multiculturelles et de nombreux festivals y sont installés, en faisant le quartier de prédilection de la jeunesse de Melbourne ainsi que des backpakers du monde entier ! Saint Kilda, fondée au début du XIXe siècle, attira au fil des siècles bien d’autres populations. Les aristocrates d’abord, puis les militaires en quête de divertissements après la Deuxième Guerre mondiale, et puis, dans les années 60,  la communauté LGBTQI+ , ainsi que des artistes et des musiciens, et enfin, dans les années 90, ce qu’on appelle les « yuppies »,ces jeunes professionnels urbains qui emménagent en dehors du centre des affaires participant ainsi à la gentrification des villes. À ne pas rater à Saint Kilda :

  • Le Luna Park centenaire et ô combien photogénique !
  • La Plage de Saint Kilda.
  • La jetée St Kilda Pier pour voir la colonie de manchots pygmées au coucher du soleil.
  • Le Saint Kilda festival si vous avez la chance d’être là au bon moment.

Brighton Beach

Vous avez sûrement vu des images de la ligne de cabanes de plage colorées et si pittoresques. Pour les voir, et faire vos plus belles photos d’influenceurs, c’est à Brighton beach qu’il faut vous rendre ! À 15min de voiture du centre-ville, vous pouvez également vous y rendre en une demi-heure de train ou de bus.

Dockland

Le nouveau quartier super hype de Melbourne est installé à l’emplacement de l’ancien port Victoria. Ultra moderne, il possède la plus forte concentration de bâtiments écologiques de l’hémisphère sud. À faire et à voir au Dockland :

  • Prendre de la hauteur avec la Melbourne Star Observation Wheel, la spectaculaire grande roue.
  • Revivre l’époque de la Ruée vers l’Or le temps d’une croisière sur la rivière Yarra.
  • Flâner sur le marché d’art et d’antiquité du dimanche matin.
  • Aller voir un match au stade Etihad.
  • Voir Harbour Town et faire du shopping dans le plus grand centre commercial d’Australie.
  • Chercher les nombreuses œuvres d’art de rue disséminées dans le quartier.
  • Profiter de l’incroyable variété de bars et de restaurants pour découvrir la cuisine locale.

Queen Victoria Market

Toute ville qui se respecte a son grand marché couvert, ou ses halles. A Melbourne, c’est au marché de la reine Victoria que l’on va pour s’approvisionner en fruit et légumes frais viande, formage et poisson depuis 1878 ! Véritable institution à Melbourne, le Queen Vic, ou le Vic market est devenu une attraction touristique très appréciée. C’est l’endroit idéal où aller flâner au milieu des nombreuses spécialités et de s’arrêter pour manger ou juste boire un café. Il s’étend sur plus de 7 hectares, c’est le plus grand marché couvert de l’hémisphère sud ! Ne vous perdez pas !

National Gallery of Victoria et le Ian Potter Centre

Peut-être le meilleur musée de la ville. Le NVG comme on le surnomme est le plus ancien et le plus grand musée du pays ! Vous y découvrirez trois étages d’art sous toutes ses formes. Le Ian Potter Center et son incroyable plafond de Leonard French a été ajouté dans les années 2000 et accueillent la magnifique collection d’art aborigène.
Incroyable, mais vrai : En 1986, un groupe se faisant appeler les « Australians Cultural Terrorists » dérobe une toile de Picasso nommée « La Femme qui pleure ». Leur geste est une protestation du peu d’intérêt apporté par le gouvernement à l’art dans le pays. Comme rançon, ils demandent la création d’un prix pour les jeunes artistes. La peinture sera retrouvée une semaine plus tard dans une consigne de gare.

Le Melbourne Cricket Ground (MCG) et le musée du Sport

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Melbourne est la capitale sportive de l’Australie. Elle accueille chaque année des évènements sportifs à la renommée internationale, comme l’Open d’Australie, le Grand Prix de F1 ou encore la prestigieuse compétition de surf de Bells Beach.
Si vous voulez découvrir cette facette de la ville, alors rendez-vous au MCG, l’un des plus grands stades du monde, qui fut le tade principal des JO de 1956 ainsi que des Jeux du Commonwealth de 2006. Il est le berceau du cricket et du football australien. Vous y verrez également le musée du sport qui retrace les grands moments du sport australien. À voir pour les amateurs !

La rando avec vue !

Pour découvrir la ville autrement et profiter de magnifiques points de vue sur Melbourne, voici quelques « scenic walks » à tester sans tarder :

  • The Capital City Trail : Boucle urbaine de 30km qui encercle la ville en passant par une variété de paysages et de lieux d’intérêts. Idéal pour une belle balade à vélo.
  • Le Bay Trail : Ce sentier suit le littoral de la baie de Port Philips à travers la banlieue de Melbourne et ses nombreuses plages.
  • Le Bayside Coastal Art Trail : une rando mêlant nature et peinture avec plus de 90 panneaux d’interprétation célébrant des artistes australiens.

The Great Ocean Road

S’il n’y a qu’une excursion à faire depuis Melbourne, c’est celle-là. Si vous avez une voiture, c’était bien évidemment dans votre programme. Les autres, vous pouvez participer à un daytour depuis le centre-ville. C’est tout simplement l’une des routes scéniques les plus belles du monde, avec comme clou du spectacle, les fameux 12 apôtres, ces formations de roche détachée de la falaise, qui sont devenus l’emblème de la région.

Le Parc National Grampians

Les bouts de nature exceptionnels ne manquent pas en Australie. Depuis Melbourne, ne manquez pas le Parc National Grampians et le mont du même nom. L’idéal est de loger au moins deux nuits au cœur du parc à Halls Gap. C’est le paradis des randonneurs, des amateurs d’escalade et des amoureux de la faune et de la flore. Sans oublier l’art aborigène ! La chaîne de montagnes des Grampians compte la majorité des sites aborigènes du Victoria !

Yarra Valley

On l’oublie parfois, mais l’Australie possède de très bons vignobles. Si vous aimez le vin et découvrir de nouveaux cépages, alors ne manquez pas de faire la route des vins dans la vallée de Yarra. À seulement une heure à l’est de Melbourne, vous pouvez vous y rendre très facilement par vous-même ou via une excursion organisée. Visites de vignobles, vélo dans les vignes, dégustations de grand cru, pique-niques ou encore balade en montgolfières, les possibilités sont infinies ! Alors, faites-vous plaisir !

Phillips Island

Phillips Island, à juste 2h au large de Melbourne est l’une des attractions les plus célèbres du Victoria. Vous y découvriez des paysages exceptionnels, des plages de surf renommée, et surtout, la colonie de la plus petite espèce de pingouins au monde ! C’est le seul endroit où vous pourrez les voir à l’état sauvage, alors n’hésitez pas !

Partagez sur les réseaux :

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Visitez les autres villes d’Australie

Les autres lieux incontournables à visiter à Melbourne à pied

En complément des lieux mis en avant en haut de cette page, d’autres lieux figurent dans notre itinéraire de visite de Melbourne à pied :

1 – Le Street Art

Melbourne est une ville vivante, active et en perpétuel mouvement. Hosier lane où vous vous trouvez actuellement en est un exemple frappant. Ici, tout change constamment ! Les artistes de street art internationaux côtoient les graffeurs amateurs, donnant un ensemble hétéroclite et haut en couleur ! Les premiers graffs dans le monde sont nés aux États-Unis au tout début des années 70 et avaient une revendication plutôt politique. On les trouvait au départ surtout sur les portes des toilettes des pubs.

Et puis, ce mouvement a fini par évoluer, dans les années 80, faisant apparaître des dessins en plus des mots. Melbourne est rapidement entrée dans la danse, en voyant une nouvelle vague d’artistes s’inspirer des graffeurs new-yorkais et commencer à s’exprimer sur les murs, les trains et autres supports trouvés dans leur ville. Ce n’est qu’au début des années 2000 que le street art est vraiment reconnu comme un art, de rue certes, mais un art quand même.

Il s’est considérablement développé et vous avez certainement vu au cours de votre vie, d’impressionnantes fresques couvrant des façades entières d’immeubles. Aujourd’hui, Melboure est considérée comme la capitale du street art en Australie, et même si le graffiti est interdit, comme en France d’ailleurs, certaines ruelles font la part belle aux œuvres des graffeurs. Je vous laisse donc admirer le résultat et dénicher les clins d’œil et autres messages qui vous parlent le plus, pour une petite séance photo dans la plus célèbre ruelle de graff de la ville.

2 – AC/DC lane

Vous avez, sur votre droite, l’entrée de la AC/DC lane ! Une ruelle entièrement dédiée au groupe mythique de hard rock australien. Elle est l’incarnation de l’histoire d’amour qu’entretient Melbourne avec le rock grunge et de la fierté nationale du pays d’avoir engendré l’un des plus grands groupes de hard rock de tous les temps. Même si les frères sont nés à Glasgow en Écosse, c’est dans la banlieue de Sydney, là où émigre leur famille en 1963, qu’ils commencent à s’intéresser à la musique.

Et pour la petite histoire, c’est après avoir vu le signe AC/DC sur un aspirateur, que leur sœur leur propose d’utiliser ce sigle en nom de groupe ! Pour votre information, sur les appareils électriques, AC/DC ça veut dire Alternating current / Direct current soit en français courant alternatif, courant continu. Comme quoi le succès d’une marque, ça tient à peu de choses. Je vous laisse, si vous le souhaitez, aller voir cette rue nommée en leur honneur de plus près, sinon, continuons.

3 – Milton House

J’attire juste un instant votre attention sur la maison que vous voyez sur votre droite. Il y a si peu de bâtiments art nouveau à Melbourne qu’elle mérite un coup d’œil, même rapide. Cette belle bâtisse de trois étages a été construite en 1901 par les architectes Sydney Smith & Ogg mais on pense que la plupart des détails sont l’œuvre de leur consultant Robert Haddo, le principal représentant de l’art nouveau à Melbourne au début du XXe siècle.

À la base, c’était un hôpital privé, bâti pour un éminent chirurgien , le premier à avoir obtenu un tel diplôme à l’université de Melbourne et particulièrement engagé dans la lutte contre la tuberculose. La clinique fut ensuite convertie en maison d’hôte, avant de devenir un centre de radiographies, puis finalement des bureaux gouvernementaux. La Milton House est inscrite au registre du patrimoine victorien.

4 – Jardins Fitzroy

Vous avez ici l’entrée aux jardins du trésor qui donnent sur les Jardins Fitzroy. Ces derniers sont les plus connus de Melbourne et s’étendent sur près de 26 hectares. Ils sont l’un des principaux jardins paysagers de l’ère victorienne d’Australie.

Si vous voulez allez les explorer, où y revenir plus tard y passer plus de temps, sachez que vous y trouverez plusieurs points d’intérêt. On y voit notamment un arbre dit cicatrisé. C’est un arbre dont l’écorce a été prélevée par les aborigènes pour la fabrication de divers éléments comme des canaux, des outils, des pièges, des boucliers, des porte-bébé, etc. Ce sont les Australiens non indigènes qui ont appelé ces arbres comme ça.

La plaque insiste sur le respect du site qui est important pour le peuple Wurundjeri, en tant que gardien traditionnel de la terre. Vous verrez également un lac artificiel, une serre, un centre d’information touristique, un café, un petit temple, un village Tudor et la reconstitution du cottage de James Cook. Alors un mot sur ces deux derniers points qui peuvent surprendre. Il faut savoir que pendant la Deuxième Guerre mondiale, Melbourne a envoyé beaucoup de nourriture en Angleterre.

Pour remercier la ville de sa générosité, Edgar Wilson, un retraité passionné par la création de mini villages, décida d’en offrir un à Melbourne. Inauguré en 1948, c’est donc un petit village complet et typique du Kent pendant la période Tudor de l’histoire anglaise. Le cottage de James Cook, vient lui aussi d’Angleterre. Il a été construit en 1755 par les parents de l’explorateur et amené à Melbourne en 1934. Oui, on a démonté brique par brique le chalet pour le reconstruire à l’autre bout du monde. Il faut dire que James Cook pour les Australiens ce n’est pas n’importe qui ! Il a quand même été le premier contact européen avec la côte est de l’Australie et la première navigation vers la Nouvelle-Zélande !

Il a parcouru des milliers de kilomètres à travers des régions du monde alors largement inexplorées et a cartographié de façon plus détaillée que jamais les terres allant de la Nouvelle-Zélande à Hawaï dans l’océan Pacifique ! Comme tous les explorateurs du Nouveau Monde, son “rôle de facilitateur du colonialisme” et la violence qui a découlé de ses contacts avec les populations locales donnent lieu à de nombreuses controverses. Il a en tout cas laissé un immense héritage scientifique et géographique pour ses successeurs et vous verrez des monuments à sa gloire un peu partout dans le monde. Aujourd’hui vous pouvez en tout cas visiter le cottage familial présenté comme un écomusée avec des guides bénévoles en costumes d’époque !

5 – Princesse Theatre

En sortant des jardins du Parlement, vous êtes attirés presque malgré vous par l’opulence de la façade du beau théâtre princesse de l’autre côté de la rue. Il s’agit de l’un des édifices les plus spectaculaires de Melbourne et rappelle la richesse de la ville au temps de la ruée vers l’or. Inauguré en 1854, c’est le plus ancien site de divertissement encore debout en Australie ! La salle mythique de 1470 places affichait régulièrement complet !

Il est reconstruit en 1886, suivant les plans du célèbre architecte de Melbourne, William Pitt à qui l’on doit les principaux bâtiments commerciaux de l’époque victorienne. Le nouveau design suit la vague de l’exubérance du Second Empire et épate la galerie ! Le Princess Theatre est alors à la pointe de la modernité, avec notamment un toit rétractable, le premier du genre et attention, un éclairage de scène électrique !

La beauté du théâtre est saluée par la critique comme étant à l’égale de l’opéra de Paris. Et alors, l’élément le plus intrigant concernant ce théâtre est sans doute l’histoire de son fantôme. Nombreux sont ceux qui prétendent l’avoir vu. Je vous explique. Le soir du 3 mars 1888, le baryton Frédéric Federici interprète le rôle de Méphistophélès dans l’opéra Faust de Charles Gounod. Jusqu’ici tout va bien.

La dernière scène se termine sur son personnage retournant aux enfers de façon spectaculaire. L’artiste passe par une trappe de la scène et disparaît. Malheureusement, l’homme, âgé de seulement 37 ans, meurt d’une crise cardiaque foudroyante. Les autres acteurs affirmeront pourtant que leur compagnon est bien remonté sur scène pour saluer le public, alors que le médecin l’avait bien déclaré mort avant la fin du spectacle.

Depuis lors, plusieurs membres du personnel du théâtre affirment avoir vu son fantôme rôder dans l’opéra. Une véritable âme d’artiste qui ne peut se résoudre à laisser un travail inachevé ou une simple hallucination collective, c’est vous qui voyez ! En tout cas, durant de nombreuses années, un siège a été gardé vacant en son honneur, à chaque soirée d’ouverture.

6 – Chinatown

Vous êtes à présent, vous l’avez compris, dans le quartier de Chinatown. Comme toutes les grandes villes du monde, Melbourne possède un important quartier chinois, né dans les années 1850. À cette époque, la ruée vers l’or attire des d’immigrants venus du monde entier dont des milliers de prospecteurs chinois.

Ils s’installent sur la moitié est de la rue Little Bourke qu’ils trouvent très pratique, étant à la fois un poste de transit et une étape de ravitaillement sur le chemin des terres promises au centre du Victoria. Lorsque la fièvre de l’or commença à faiblir, les hommes se sont alors rabattus sur la métropole et s’établissent en tant que commerçants, herboristes, tailleurs, ou marchands de fruits et légumes.

L’activité de Chinatown arrive à son apogée au début du XXe siècle, mais une nouvelle loi visant à réduire l’immigration est votée en 1901 et met fin à cette croissance active. Plus tard, même les entreprises vont être délocalisées dans les banlieues. Ce qui va redonner de la vie au quartier chinois de Melbourne, c’est la fréquentation des étudiants et des Melbourniens d’origine européenne qui vont commencer à fréquenter ses restaurants, ce qui va faire connaître la cuisine chinoise australienne et la rendre hyper populaire.

Le Dim sim, un incontournable de cette gastronomie, est d’ailleurs né ici en 1945, de la cuisine du restaurant de William Wing Young. Sa fille, Elizabeth Chong, est devenue une célèbre chef de la télévision australienne. Et dans les années 60, le potentiel touristique de Chinatown est enfin reconnu.

Les décennies qui suivirent marquèrent également la fin de ce qu’on appelle la politique de l’Australie blanche qui interdisait l’immigration aux personnes d’origine ethnique non européenne. Du coup arrive une nouvelle population asiatique plus diverse, venue de Singapour, de Malaisie, de Taïwan, de Hong Kong et de Chine.

7 – The public purse

Oui, il semblerait bien que quelqu’un ait oublié son porte-monnaie. Cette sculpture géante fait partie des “Big Things” d’Australie. Si vous êtes en train de faire un road trip dans le pays, vous en avez certainement déjà croisé d’autres.

Ce sont ces statues gigantesques que semble collectionner le pays, les éparpillant un peu partout. On en compte plus de 150 ! Certaines sont classées au patrimoine, d’autres sont plutôt des œuvres d’art populaire, mais toutes sont aujourd’hui de véritables attractions touristiques. Comme la “Big Banana” de Coff Harbour, certainement la plus connue des Big Things. Notre public purse, lui, a été pensé par Simon Perry.

Il est composé de granit et d’acier inoxydable et symbolise le rôle de la ville en tant que plaque tournante commerciale du pays et destination shopping très prisée. Ce n’est pas pour rien qu’il est installé devant l’iconique Myer Building, un édifice historique abritant le fameux grand magasin fondé par Sydney Myer en 1900. En tout cas, ouvrez l’œil pendant votre séjour à Melbourne, la ville compte plusieurs de ces fameux “Big Things”.

8 – Centre place et Degraves Street

Si on vous a vanté les mérites des merveilleuses ruelles de Melbournes, remplies de cafés alternatifs, de boutiques originales et véritable paradis culinaire , on parlait certainement de Centre Place et Degraves street. Ludique et débordant de trésors cachés, Centre Place est l’endroit idéal pour déguster l’un de ces cafés faisant la renommée de Melbourne ! Plusieurs grandes villes du monde surfent aujourd’hui sur ce qu’on appelle la troisième vague du café.

Le café devient une spécialité à part entière , on le savoure, comme le vin. On s’intéresse à sa provenance, à sa torréfaction et à la manière dont il est préparé. Être barista à Melbourne, c’est la classe et c’est un métier respecté et non un job étudiant. C’est qu’ils ont une réputation à défendre ! On dit qu’ils préparent les meilleurs cafés du pays ! Les Melbourniens en sont complètement addicts. 30 tonnes de grains arrivent chaque jour par bateau !

Étonnamment, le café est arrivé en Australie en même temps que les premiers colons qui avaient fait escale à Rio de Janeiro et en avait profité pour ramener des plants de café. Mais cette culture importée n’a pas trop fonctionné en Australie et les colons britanniques étaient de toute façon beaucoup plus thé que café. Mais dans les années 30, arrive l’immense vague d’immigration européenne, et avec elle, l’amour de cette boisson chaude !

Les Grecs, les Italiens, les Turcs et les Autrichiens surtout, apportent avec eux leurs habitudes et leur moulin à café. Là où les communautés s’installent, les coffee shops apparaissent et la mode est lancée. Depuis, la préparation du café est devenue une véritable institution, vous avez l’embarra du choix quand il s’agit de choisir votre boisson : expresso, latte, flat white, mocaccino, long black, et même le babyccino, une boisson inventée en Australie pour que les enfants aient l’impression de boire un cappucino comme les grands ! Une fois la rue Flinder traversée, vous continuerez sur Degraves, une autre petite rue renommée de Melbourne, toute pleine de charme et bordée de terrasses variées.

9 – South Bank

La passerelle Even Walker vous emmène droit sur le quartier de South Bank. Cette banlieue, moderne et dynamique, s’étend à 1 km au sud du CBD. Si vous n’avez pas encore entendu ce terme, il représente simplement Melbourne centre, et signifie Central Busisness District. Avant la colonisation, la zone sud de Melbourne était une succession de marécages habités par des tribus aborigènes. Lorsque la ville s’est développée en 1835, la rive sud de la rivière Yarra est tout d’abord restée telle quelle. Mais après la construction de la première ligne de chemin de fer qui reliait Melbourne à Sandridge, aujourd’hui port Melbourne, les marécages sont comblés pour y faire passer la voie ferrée.

Le terrain restant a été transformé en zone industrielle. À partir des années 70, quelques institutions ont été repensées en espaces culturels. Comme l’ancienne caserne de police devenue le Victorian College of the Arts ou une ancienne usine de production du malt, transformée en Malthouse theatre, d’où le nom. Bref, les transformations vont aller crescendo, pour finalement créer le Melbourne Act Precint, une série de galeries d’art, de salles de spectacles et d’espaces multiculturels. C’est là-bas que vous trouverez la plus grande galerie d’art contemporain en Australie, La NVG Contemporary.

Aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, on est bien loin des marécages et South Bank est la banlieue la plus peuplée de la ville avec son importante concentration d’immeubles d’habitation. Si vous avez la chance d’être par ici un dimanche, ne ratez pas son super marché d’artisanat près du centre des arts ! Artistes de rue et artisans se mélangent pour une expérience melbournienne à ne pas manquer !

10 – Skyline de Melbourne

Depuis la Southbank promenade, vous avez une vue superbe sur le CBD de Melbourne. Les gratte-ciel se dressent derrière la Yarra River et la Flinders station s’étend de tout son long sur l’autre rive. Si vous voulez voir ce que donne cette vue de plus haut, n’hésitez pas à vous rendre à la tour Skydeck Eureka, située à 300 mètres derrière vous sur le Riverside Quay.

Comme toutes les tours d’observation de ce genre, elle est payante, mais vous promet un panorama époustouflant depuis son 88e étage. Une plateforme télescopique vitrée vous permet même de vous tenir dans le vide pour plus de sensations ! À faire au coucher du soleil pour voir la nuit tomber et la ville s’illuminer.

11 – Princes bridge

Le pont des princes que vous empruntez à présent reprend le site de l’une des plus anciennes traversées de la rivière de la ville et offre une entrée sud vers le centre historique. Sa position ultra centrale en fait un lieu clé pour les grandes célébrations comme celles du Nouvel An. Le Prince’s bridge vous permet, une nouvelle fois, d’avoir une belle vue d’ensemble sur le CBD. Tout y est, les hauts buildings de verre, les bâtiments design de Federation square et la résistante silhouette gothique de la cathédrale Saint Paul.

Le peuple Wurundjeri, qui occupait la vallée de Yarra, appelait leur rivière Birrarung. Si en 1835, les colons la nommèrent Yarra, c’est parce qu’ils étaient convaincus que c’était ainsi que les aborigènes l’appelaient. Cela fait partie des nombreuses erreurs de compréhensions entre les Anglais et les peuples autochtones. Ces derniers pointèrent la rivière en disant “Yarra” pour dire « chute d’eau », tout simplement. Pour une anecdote plus drôle, mais qui tire plus sur la légende fantaisiste que sur la réalité historique, on raconte que le nom kangourou signifie en réalité “je ne comprends pas”.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les colons auraient pointé du doigt cet animal mystérieux en demandant aux indigènes quelle était cette étrange bête qui faisait des bons autour d’eux. Ce à quoi les aborigènes auraient répondu “Kan Ghu ru” c’est-à-dire “je comprends rien à ce que tu dis”. Stupide homme pâle. Bon, là, j’extrapole. En vrai, les aborigènes de cette partie de l’Australie, appelaient les kangourous patogorong.

4.3/5 - (34 votes)

4 réflexions sur “Visiter Melbourne”

  1. Merci pour cet article complet sur Melbourne et tous vos conseils. Est-ce que vous conseillez plutôt de séjourner du côté de Saint Kilda ou dans le centre historique ? J’aimerai également aller en Tasmanie depuis Melbourne, est ce que ça se fait bien en ferry ou est-ce qu’il faut prendre un vol ? D’avance merci.

    1. Hello Matt,
      Alors, pour se loger à Melbourne, tout dépend de l’ambiance que tu recherches. Le CBD, va être très populaire auprès des voyageurs, car très pratique pour rejoindre tous les principaux points d’intérêts de la ville. Saint Kilda, c’est plus un quartier pour faire la fête et aller à la plage. C’est l’endroit idéal pour trouver des backpackers (auberges de jeunesses) pas chers et modernes.
      En ce qui concerne la Tasmanie, c’est une excellente idée, on ne va pas assez en Tasmanie, alors que c’est l’un des plus beaux endroits du pays. Tu peux effectivement prendre le ferry depuis Melbourne, direction Devonport, avec la compagnie Spirit of Tasmania. La traversée est disponible tous les jours, et dure entre 9h et 12h, selon la compagnie et les conditions.
      Enjoy !

  2. Bonjour,
    Je vais partir un an en Australie à partir de Mai 2024. J’hésite entre commencer par Melbourne ou Sydney ? Est-ce que vous avez des conseils sur ce qui serait le mieux en cette saison ?

  3. Hello Julia !
    Alors, quand on prépare un voyage en Australie, il faut avant tout se concentrer sur la météo des zones les plus extrêmes que l’on va visiter. Si tu pars un an, j’imagine que tu vas faire un peu le tour du pays 🙂 Le Nord, que ce soit du côté de Darwin pour visiter les grands parcs comme Kakadu ou Litchfield, ou de Cairns pour faire tout le Queensland et la Grande Barrière de corail, se visitent de Juin à Septembre. Le sud à l’inverse, donc Melbourne, Adelaïde, et la Tasmanie, seront plus agréables en été, entre décembre et février.
    Du coup, si tu pars en mai, je te conseille de commencer par le nord, et de descendre tranquillement le long de la côte Est pour arriver à Melbourne en fin d’année ! Comme ça, tu auras toujours la meilleure saison, à chaque endroit !
    Bon voyage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut