Accueil » Visiter Édimbourg » Ecosse en automne : Mystères et Légendes sur l’Île de Skye

Ecosse en automne : Mystères et Légendes sur l’Île de Skye

Visiter Edimbourg,

Itinéraire Entre mythes et réalité

Le ,
par Marie
ile de skye automne

L’île de Skye est l’île la plus grande et la plus au nord de l’Écosse. En tout, elle culmine 1656 km² au total, et est réputée pour la diversité de ses paysages sauvages. Beaucoup d’entre vous, en ont peut-être entendu parler pour ses contes et légendes, la plupart inspirés des contes celtiques irlandais…Dans cet article, on vous en dit suffisamment pour attiser votre curiosité et vous donner l’eau à la bouche.

Pourquoi visiter l’Île de Skye en Ecosse durant l’automne ?

La beauté de la nature dans un mélange de couleurs

automne

Un petit air de cornemuse, ça vous tente ? En automne, bénéficiez d’un tête à tête avec l’une des îles les plus fantastiques au monde, à la façon écossaise. Certains ont déjà rêvé d’apprivoiser l’Écosse sauvage. D’ailleurs, beaucoup aimeraient enfourcher un cydesdale (race de cheval venant d’Écosse) et de partir à l’aventure, galopant dans les forêts les cheveux dans le vent. Ce pays, aux traits si particuliers, est le rêve de bon nombre d’explorateurs. S’il devait y avoir une période à conseiller pour s’y rendre, tous les habitants se mettraient d’accord pour répondre l’automne, et l’île de Skye ne déroge pas à la règle. De septembre à novembre, la nature revêtit son manteau aux tons oranges, jaunes, et rouges, la vie devient colorée et semble se vivre sans aucun souci. Les animaux et les insectes sortent de leurs tanières et gambadent, virevoltent tous en cœur. On se croirait presque dans un Walt Disney ! Les feuilles multicolores se détachent peu à peu des arbres pour s’écraser sur le sol, ce qui forme un amas, semblable à un tapis où vous pourrez circuler aisément…Comme si Mère Nature vous accueillait fière de se dévoiler à vous sous son meilleur jour.

Les autres avantages à voyager sur l’île de Skye en automne ? Eh bien, les hordes de touristes sont reparties et donc vous avez toute l’île pour vous…Du moins presque, n’oublions pas ses charmants habitants. Les sites touristiques sont quasiment vides, bye-bye la file d’attente interminable ! Les logements à louer sont de renouveau sur le marché, et même si les températures sont fraîches, en prenant un bon manteau, c’est réglé ! Un autre fait important, les midges : c’est insupportables petites bestioles, sont moins présentes durant la fin de l’année. Celles-ci que l’on surnomme “moustiques des Highlands” sont absolument insupportables le reste de l’année, surtout en été. Elles virevoltent autour de vous telles des mouches, avec leur pénible vrombissement et manquent à chaque fois de gâcher votre séjour. En automne, elles ont quasiment disparues de la circulation. Hallelujah !

Enfin, si en automne les midges s’évaporent, les aurores boréales, elles, apparaissent. Comme quoi, il n’y a pas besoin de supporter le froid polaire des pays scandinaves pour les admirer ! L’île de Skye fait partie des meilleurs endroits pour regarder ces merveilles de la nature. Avec leur voile aux couleurs, rouges, violettes, vertes, et parfois un peu orangées, les aurores boréales lorsqu’elles apparaissent à la tombée de la nuit, sont comme un contraste parfait avec les couleurs de l’automne durant la journée.  

Partir sur cette île durant l’automne est LA meilleure décision à prendre pour vos vacances. C’est la saison propice à l’exploration et à l’éclosion d’une nature qui se laisse découvrir au fur et à mesure.

 

Mystères et légendes…

Si vous avez cédé à l’appel de l’aventure sur l’île de Skye (on vous comprend), sachez qu’il y existe quelques petits mystères. On suppose que dans le lot d’activités à faire, vous décidiez de faire une randonnée. Connaissez-vous la légende “d’Old man of storr”, la randonnée la plus célèbre de toute l’Écosse ? Chers Amis, asseyez-vous et laissez nous vous conter celle-ci…

Il était une fois, un géant que l’on surnommait “le vieil homme de Storr”, vivait paisiblement sur la crête de Trotternish. Lorsqu’il mourut, il fut enterré sur cette même terre qu’il adorait tant, et lorsque les visiteurs regardent le paysage qui s’offre à eux lors de la randonnée, ce serait en fait son pouce qui dépasserait de la terre sur plusieurs dizaines de mètres…Depuis, dans cette vallée, une atmosphère pesante et spéciale se fait ressentir. Chaque visiteur vous l’affirmera. Les vallées de pierres noires et le brouillard saisissant vous donne l’impression que vous n’êtes pas seul, même si l’endroit paraît désertique…Comme si l’âme du géant vous suivait, perturbée de voir des inconnus s’aventurer sur ce qui fut autrefois ses terres. Il y a de quoi vous flanquer la chaire de poule, non ?

old man of storr

“L’Old Man of Storr” se parcourt en environ une heure. Là, vous serez arrivé à destination, c’est- à-dire au petit bout de doigt qui dépasse de la terre. Vous pourrez emprunter le sentier “Skye Trail”,  qui passe par l’île de Skye du Nord au Sud et qui offre une flopée de paysages divers et variés : landes ; collines ; montagnes ; rivières les fameux locs écossais (lacs)…Tous parés de leurs couleurs d’automne. En fin de journée, lorsque les épais nuages se dissipent enfin, les rayons du soleil s’affaissent pour vous chatouiller le creux du cou. Le coucher de soleil est lent et paisible, prenez votre temps pour l’admirer.

Mais la fameuse histoire du géant n’est pas le seul mystère…Connaissez-vous la légende concernant “les bords du loch Eishort” ? Celle sur la “guerrière Scáthach” ? Elle est toute aussi fascinante. D’après la mythologie celtique irlandaise, Scáthach serait un personnage maîtrisant l’art de la guerre, tel que Mars pour la mythologie romaine. Vénérée et respectée par le peuple, elle avait pour habitude de recevoir de jeunes apprentis héros pour les former et les rendre aussi invincibles qu’elle. L’un de ses élèves, “Cú Chulainn”, est devenue l’un des plus valeureux chevaliers de la mythologie irlandaise.

Les bords du “loch Eishort”, au Sud de l’île seraient l’endroit où la guerrière a vécu. Lorsque l’on y arrive, le lieu fait penser à une arène de combat avec son paysage de roches et sa montagne en arrière-plan. Seuls les plus courageux et forts d’entre vous oseraient s’y rendre ? À l’image de l’intrépide Scáthach ? On vous met au défi !

00 plan edimbourg 500px
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Edimbourg

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut