Accueil » Visiter Cracovie » Château du Wawel

Chercher
Generic filters

Château du Wawel

Visiter Cracovie,

Itinéraire L’impératrice d’Autriche

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Château du Wawel

Voilà donc le château des rois de Pologne, le fameux château de Wawel. Vous pouvez visiter les extérieurs du château ainsi que ses cours et ses remparts sans payer, mais les musées et les intérieurs des appartements et de la cathédrale sont payants et se visitent séparément. Il y a deux organismes qui gèrent l’ensemble et vous verrez deux billetteries séparées, selon ce que vous voulez visiter.
Le château du Wawel est le symbole ultime de l’âge d’or de Cracovie, ancienne capitale de la Pologne.
Dès les prémices de l’histoire du pays, la colline du Wawel se retrouve au centre de l’attention.
Avant l’an 1000, la ville et ses fortifications sont édifiées sur cette colline par les Vislanes, une tribu païenne installée dans la région de la petite Pologne depuis le VIe siècle. Ils avaient des croyances riches qui disparaîtront peu à peu lorsque leur chef sera contraint de se faire baptiser et que le pays des Vislanes, ainsi que leur capitale Cracovie, seront conquis par les Polanes et incorporés à la Pologne catholique naissante.
Les origines du château remontent au Xe siècle, mais l’apparence extérieure que vous voyez aujourd’hui date de la Renaissance. Le château abrite un magnifique musée d’État et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.
Mais remontons un peu les siècles.
En l’an 1038, Casimir le grand fait de Cracovie sa capitale, et de Wawel sa résidence royale. Cracovie restera la capitale du pays jusqu’en 1596, date à laquelle Sigismond III décide de transférer la capitale à Varsovie.
Bref, au XIe siècle, Cracovie est alors le premier foyer du christianisme en Pologne et c’est à cette époque que commence la construction de la cathédrale du Wawel. La cathédrale brûle au Moyen ge et est reconstruite au XIVe siècle. Elle est, depuis sa construction, le centre du pouvoir ecclésiastique et monarchique de la Pologne. C’est là qu’ont été couronnés tous les monarques polonais. Durant la période gothique, de nombreux bâtiments seront construits, notamment pour accueillir tous les soldats, artisans ou religieux qui arrivent avec l’expansion de la ville.
Mais si le style prédominant aujourd’hui est le style Renaissance, c’est grâce à une femme : La Reine Bona.
Cette riche héritière des Sforza de Milan, épouse Sigismond Ier et va changer le visage de la cour, du château, de Cracovie, voire de la Pologne tout entière !
Elle est la première femme à s’investir à ce point dans la vie de son royaume. Elle est super organisée et gère bien les ressources du pays. Elle fait construire des ponts, des routes, des moulins, bref, elle modernise l’infrastructure de son royaume.
Mais la reine Bona n’est pas douée qu’avec les chiffres, elle est aussi grand amateur d’art et mécène. À la Catherine de Médicis. Les artistes toscans débarquent en Pologne et c’est à eux que l’on doit une belle partie du centre-ville de Cracovie.
On considère aussi notre reine Bona, comme la mère de la cuisine polonaise. Logique, en bonne Italienne, c’est elle qui a apporté les pâtes et les tomates. La base. Plus sérieusement, elle a aussi introduit de nombreux légumes italiens comme les carottes, le brocoli, la salade, les haricots et a fait remplacer progressivement l’hydromel par le vin.
C’est durant cette période prospère qu’apparaissent les arcades de la cour intérieure du château et que l’on édifie le célèbre mausolée dans la cathédrale, où reposent dans des sarcophages sculptés dans le marbre, les génies de l’époque et des rois de Pologne.
Mais lorsque la capitale est transférée à Varsovie, tout bascule. Le château connaît de nombreux sièges et attaques, ainsi que l’occupation prussienne en 1794. L’année suivante, au partage de la Pologne, Cracovie est incorporée à l’Autriche des Habsbourg et le château est mis à disposition de l’armée. On construit un hôpital militaire et la défense est renforcée.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Cracovie

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Retour haut de page