Accueil » Visiter Bratislava » Palais primatial

Palais primatial

Visiter Bratislava,

Itinéraire La ville aux mille palais

guillemet haut
Le ,
par Romane
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Sur votre gauche, d’une couleur rose clair éclatante, se dresse le palais primatial de Bratislava. Construit pour Jozef Bathyany, archevêque et cardinal, il affiche un très beau style classique qui fait de la petite place sur laquelle il est installé l’une des plus belles de la ville. Aujourd’hui, il abrite le palais du maire et accueille les assemblées du conseil municipal, mais autrefois, il servait de résidence d’hiver au primat de Hongrie, grand archevêque qui était considéré comme le plus important du royaume, à la tête de tous les évêques et autres archevêques. Plutôt chouette, comme maison, n’est-ce pas ? Soutenu par de nombreuses colonnes, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, ce palais est sans aucun doute l’un des plus beaux de la capitale slovaque. Achevé en 1781, il dévoile à l’intérieur de belles tapisseries du XVIIe siècle et des statues remarquables, ainsi que la salle des glaces, connue pour avoir été le lieu de signature de la Paix de Presbourg, le traité qui a mis fin à la bataille d’Austerlitz en 1805. Véritable trésor à la fois historique et architectural, il fait partie des monuments les plus visités à Bratislava et quand on le voit, on comprend pourquoi ! Juste à côté de cet imposant édifice, vous avez l’occasion de visiter un musée qui retrace l’histoire de la ville de Bratislava et permet aux visiteurs d’en apprendre davantage sur la capitale slovaque.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Bratislava

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut