Accueil » Visiter Berne » La tour des Prisons

La tour des Prisons

Visiter Berne,

Itinéraire La fosse aux ours

guillemet haut
Le ,
par Emilie
audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Découvrir l »itinéraire

Vous voilà devant l’une des images emblématiques de Berne, sa tour des prisons. Celle que vous voyez devant vous est plus récente, mais l’originale avait été bâtie entre 1256 et 1344 pour servir de porte de la ville et de tour de garde. Lorsque la ville s’agrandit au XIVe siècle et avec elle, ses remparts, la porte perd son utilité première. En 1404, lors du grand incendie qui engloutit une bonne partie de la ville, la Tour de l’Horloge qui servait de prison est détruite. On décide alors d’installer une horloge sur l’ancienne tour de garde et d’y transférer les prisonniers. C’est ici que l’on interrogeait les présumés coupables et qu’on les emprisonnait. Il y a des registres nommés les “livres de la tour” qui relatent les interrogatoires, les aveux, les meurtres, vols et jugements de ces années. Une mine d’or qui nous en apprend énormément sur les conditions sociales des habitants de Berne au XVe siècle. En 1641, la tour, qui a maintenant , 400 ans, est rasée et reconstruite au même endroit. On en profite pour l’agrandir car elle reste une maison d’arrêt et il faut plus de place pour les détenus. Ce n’est que deux siècles plus tard, en 1897, que la nouvelle prison du district fut construite et que les prisonniers y furent transférés. La tour devient alors le service des Archives de l’Etat de Berne. Aujourd’hui, cette tour qui a traversé les siècles, est un symbole de démocratie et d’échange. Depuis 1999, elle est le siège du Forum politique de la confédération et accueille des expositions et des événements sur des thèmes politiques. Et pour la petite histoire, si vous êtes familier avec l’œuvre du peintre Ferdinand Hodler (les autres, retenez juste que c’est genre le plus grand peintre suisse. Ami de Klimt, Rodin et Kandinsky, il est considéré comme l’un des principaux acteurs de la modernité dans l’Europe de la Belle Époque), bref, sachez qu’au XIXe siècle, la mère du célèbre peintre travaillait ici comme cuisinière et c’est là qu’elle aurait rencontré son futur mari, qui était charpentier hein, pas prisonnier quand même, et que ce serait également dans cette tour, dans sa chambre de bonne que Ferdinand Hodler serait venu au monde.

audioguides

Audioguides

point de vue

Points d’intérêts

plan de visite

Plan de visite

anecdotes

Plein d’anecdotes

Visiter Berne

icone email

Inscrivez vous à notre newsletter

De belles destinations directement dans votre boîte email !

Plus de 200 visites dans le monde !

france

Visiter la France

europe

Visiter l’Europe

monde

Visiter le monde

Notez ce contenu
Retour en haut